Politique à Nandrin

  • Et à Nandrin ? aujourd'hui voici les attributions au sein du Collège

    Lien permanent

    Le nouveau Collège nandrinois est connu. Ecolo et la liste Bourgmestre + se sont entendus sur la répartition des compétences. Sans anicroche : « Cela a roulé comme du papier à musique, on ne s’est vu que trois fois et les affinités et envies de chacun sont complémentaires, ce qui donne un Collège équilibré », estime Michel Lemmens, le bourgmestre. « Les discussions se sont très bien déroulées, ce qui instaure un climat de confiance », abonde Sébastien Herbiet. Les deux nouveaux échevins écologistes se partagent grosso modo les compétences de leur prédecesseur Anne de Potter et de l’ex-Ecolo Charlotte Tilman. C’est Sébastien Herbiet (36 ans, 116 voix) qui hérite des matières sensibles à Nandrin que sont l’urbanisme, l’aménagement du territoire et la mobilité. Il s’occupera en outre de l’environnement, l’agriculture, le bien-être animal (une nouvelle compétence), le PCDN, les eaux usées et les déchets. «Avec mon diplôme et mon expérience (il est agronome de formation, indépendant dans l’exploitation forestière ainsi que conseiller et formateur dans l’agroalimentaire NDLR), cela ne me fait pas peur. C’est un beau challenge pour Ecolo. Ces compétences rejoignent mes centres d’intérêt. Et puis, je peux m’appuyer sur l’équipe de l’administration qui gère déjà les dossiers. Je compte bien étudier les projets. Je suis prêt à commencer, serein », décrit-il. Gaëtane De Smidt (enseignante de 29 ans, 155 voix) prend quant à elle les matières relatives à la jeunesse : l’accueil extra-scolaire, l’ATL, la jeunesse, la culture, la bibliothèque, la communication, la participation, l’énergie et la supracommunalité (GAL). « Ce ne sont pas des attributions légères, il y a notamment un grand vide à combler pour la culture et la bibliothèque », commente le mayeur. Henri Dehareng conserve les travaux, le patrimoine, les cimetières, le sport et le tourisme. Il se retirera en juin 2020. Muriel Brandt continue également avec le CPAS, les affaires sociales, le Plan de cohésion sociale, la santé et l’emploi. Béatrice Zucca (1re échevine), à défaut du CPAS, prend le gros « morceau » de Daniel Pollain, à savoir l’enseignement plus le logement, le 3e âge et les jumelages. Elle aussi quittera le Collège en cours de mandat. Michel Lemmens, en plus de ses attributions existantes (police, pompiers, état civil, fabriques d’église, présidence du conseil communal, budget, finances), se chargera en outre du personnel, du commerce et des PME, même s’il aimerait passer la main, à terme, en matière financière. -

    ANNICK GOVAERS

    article 

    Lire la suite

  • À Nandrin, on gagne 7.407 euros de plus qu’à Engis

    Lien permanent

    Stabel, l’office belge de statistique, vient de publier les dernières statistiques fiscales qui portent sur les revenus de l’année 2016, soit l’exercice imposable 2017. Sans surprise, c’est à Nandrin que le revenu moyen par habitant est le plus élevé avec 22.374 euros, contre Engis, en bas du classement, avec 14.967 euros. En six ans, on voit également une évolution, et c’est à Berloz qu’elle est la plus frappante : 3.199 € de plus entre 2010 et 2016.

    Premier constat : notre arrondissement de Huy-Waremme n’est pas mal logé par rapport à la moyenne belge : 23 de nos 31 communes se situent au-dessus des 17.824 euros net/habitant en 2016. Si on prend la moyenne de la province de Liège (16.559 euros), on passe à 28 communes au-dessus de cette moyenne, il y a juste Amay (16.515), Huy (16.407) et Engis (14.967) qui sont en-dessous. Ce sont d’ailleurs les trois communes dans le bas du classement de Huy-Waremme, donc aux revenus moyens les plus faibles.

    Notre arrondissement comptant deux districts (Huy et Waremme) que l’on peut simplifier en parlant de Condroz/région hutoise et de Hesbaye, on remarque que les Hesbignons gagnent globalement plus (19.061) que les habitants du bassin de Huy et les Condruziens (17.939 euros).

    Pourtant, c’est bien une commune du Condroz qui occupe la tête du tableau : un Nandrinois gagne en moyenne 22.374 euros net par an, du moins en 2016. Il est suivi de près par le Donceelois avec 21.013 euros et le Faimois avec 20.506 euros.

    Entre les deux extrêmes (Nandrin et Engis), la différence est frappante: 7.407 euros net par an ! Le Nandrinois gagne ainsi 49 % en plus par rapport au revenu moyen de l’Engissois.

    Si on regarde les villes maintenant, le revenu hutois est moins élevé que le hannutois, de l’ordre de 2.400 euros de moins.

    L’évolution en 6 ans

    Depuis 2010, nos revenus ont heureusement augmenté. En six ans, l’ordre des communes en tête ou en bas de classement n’évolue pas, si ce n’est qu’Amay était un peu mieux positionnée en 2010. Intéressant de voir aussi que certaines communes sont descendues dans le tableau, à l’image de Crisnée, Burdinne, Anthisnes et Verlaine. D’autres, a contrario, réalisent une belle ascension. C’est à Berloz que le montant du revenu moyen a le plus augmenté, en euros: +3.199 euros entre 2010 et 2016. Relevons aussi la progression de Fexhe (+3.175), Donceel (+3.147), Héron (+3.147), Faimes (+3.054), Geer (+3.049), Remicourt (+3.031), Marchin (+3.027) et Hamoir (+2.927, qui reste néanmoins dans les moins riches).

    Pour établir ses statistiques, Statbel s’est basée sur les déclarations à l’impôt des personnes physiques rendues fin 2017, qui comprennent revenus imposables au titre de profession, revenus de remplacement, pensions, revenu cadastral, dividendes ou encore rentes alimentaires.

    Ce revenu moyen par habitant impacte la capacité d’investissement de nos communes. L’IPP (soit l’impôt sur le revenu) constitue en effet une de leurs principales rentrées d’argent.

    PAR ANNICK GOVAERS

     L'ACTU DE HUY WAREMME 

    Article complet source extrait 

  • Gaëtane De Smidt et Sébastien Herbiet, novices en politique, travailleront aux côtés de Michel Lemmens

    Lien permanent

    Pour sceller au plus vite l’accord convenu entre la liste du bourgmestre et les Verts, un pacte de majorité a été signé ce mardi soir entre les deux listes. Les deux élus Ecolo, Gaëtane De Smidt et Sébastien Herbiet, héritent de deux échevinats.

    C’est désormais officiel, la prochaine majorité à Nandrin sera composée de la liste Bourgmestre + de Michel Lemmens (PS, cdH et des nouveaux) et d’Ecolo uniquement. En fait, la même composition que feu Expressions Communes, à la différence près qu’il ne s’agit plus d’un cartel (Ecolo s’est cette fois associé après les élections) et surtout que les deux échevins PS dissidents, Daniel Pollain et Charlotte Tilman, n’en font plus partie, rejetés dans l’opposition. Le groupe des Verts obtient deux échevinats. « Cette question a réellement pris deux minutes, il n’y a pas eu de débat à ce sujet alors que notre groupe n’était pas en position de revendiquer », tient à souligner Guy Brassel, actuel conseiller Ecolo qui a participé aux négociations. Les deux futurs échevins s’appellent Gaëtane De Smidt et Sébastien Herbiet (troisième en termes de voix mais qui passe devant Thomas Demoitié puisque celui-ci est le mari de Gaëtane De Smidt, deux époux ne pouvant siéger dans le même Conseil). Gäetane De Smidt (29 ans) était tête de liste Ecolo, elle a récolté 155 voix. Enseignante (français, maths, informatique) dans les prisons de Marche et Andenne, elle se présentait pour la première fois en politique. « Devenir échevine ne m’avait jamais traversé l’esprit... J’ai rejoint le groupe Ecolo pour qu’il subsiste. Cette responsabilité me stresse, j’ai peur de ne pas être à la hauteur. Mais je vais réduire mon temps de travail, je suis quelqu’un de déterminé et je vais être accompagnée par les autres échevins », confie-t-elle. L’urbanisme, la culture, l’environnement et la jeunesse l’intéressent. Sébastien Herbiet (36 ans) était 2e sur la liste, il a obtenu 116 voix pour sa première élection. Ingénieur agronome de formation, il est indépendant depuis dix ans dans l’exploitation forestière, et le conseil et la formation dans l’agroalimentaire. Originaire de Rochefort et Villersois depuis 2010, il élève aussi douze moutons (des Roux ardennais) « pour le plaisir ». En couple, il est papa de deux garçons de 4 et 2 ans. « Je connais Anne De Potter car quelques-uns de mes moutons entretiennent sa prairie. J’ai adhéré au PCDN sur ses conseils et j’ai rejoint la liste Ecolo quand elle m’a tendu la perche », retrace-t-il. Ses nouvelles responsabilités lui font-elles peur? « Non car j’ai créé ma société à partir de rien, je suis un travailleur, un courageux, et j’ai la tête sur les épaules. Côté caractère, dans ma famille, on me surnomme l’Ardennais. Je ne suis pas un doux rêveur », sourit-il. L’environnement et la mobilité sont ses matières de prédilection « en relation avec mon expertise technique ». 

    Article de ANNICK GOVAERS

    Source article 

  • Le mayeur de Nandrin a choisi une majorité « courte »

    Lien permanent

    Michel Lemmens, majoritaire avec ses 7 sièges, hésitait : soit une majorité de 9 sièges avec ses anciens alliés Ecolo, soit une majorité plus confortable de 11 sièges en ajoutant le groupe d’opposition Tous Ensemble. C’est la première option qui a prévalu. Ecolo est satisfait d’être le seul partenaire de Michel Lemmens : « C’est plus facile ainsi ». « J’ai rencontré les deux groupes mais il est apparu qu’Ecolo était inquiet par rapport à certaines personnalités de TE. Je suis revenu vers mon groupe et nous avons décidé de rester avec Ecolo seulement. Cet accord a été entériné rapidement pour éviter un retournement de situation comme à Villers-le-Bt. Notre majorité est courte mais cela nous oblige à être mobilisés », commente Michel Lemmens. Quant aux compétences, elles ne sont pas connues, « nous n’en avons pas encore discuté ». Les Ecolos reprendront sûrement celles de l’ancienne échevine Ecolo Anne de Potter : Environnement, Développement durable, Epuration et Gestion de l’eau, des déchets et Jeunesse. Le CPAS devrait continuer à être présidé par Murielle Brandt. Même s’il a moins de voix que Claire Graulich et Isabelle Lejeune, Henri Dehareng (70 ans) devrait poursuivre son action aux travaux et au patrimoine « le temps de terminer la maison de quartier de Villers-leTemple. Dans deux ans maximum, il remettra son mandat, il s’y est engagé », annonce le bourgmestre. Même départ anticipé pour Béatrice Zucca (67 ans), pressentie à l’enseignement, « mais aucune date n’est encore fixée. » Si on se fie aux voix de préférence, ce seront Claire Graulich (20), étudiante en 1er Master en Droit à ULiège, et Isabelle Lejeune (42), enseignante et régente en éducation physique dans une école à Seraing, qui monteront alors au Collège. Si l’une refuse, ce sera Tristan Fagnoul (21), lui aussi étudiant, en droit et HEC, qui ira. L’idée est de les écoler. « Je ne veux pas les envoyer au cassepipe. Il faut d’abord qu’ils découvrent le conseil communal, commencent à s’y exprimer, découvrent la complexité des dossiers. En tant que parent, je ne voudrais pas que mon enfant soit échevin avant d’avoir terminé ses études », avoue-til. Le bourgmestre lui-même compte confier une partie de ses compétences : les finances. « Je vais reprendre le personnel mais je souhaite former un des élus aux finances pour assurer la relève au plus vite », confie-t-il. Les deux groupes affirment vouloir retrouver une sérénité et former un groupe uni.

     A.G

    Source article 

  • Eric Cop (TE) : « Michel Lemmens a fait son choix, on le respecte

    Lien permanent

    « Michel Lemmens a fait son choix, on le respecte. Aucune proposition ne nous a été faite. Nous ne voulions pas entrer à tout prix dans la majorité. On n’a pas à être déçus, on ne doit s’en prendre qu’à nous-mêmes si notre score a chuté. On pensait faire mieux, même si on est quand même devant Ecolo », soupire Eric Cop. Tous Ensemble (2 élus) compte continuer à défendre ses idées au conseil communal. « On veut mener un travail constructif, on est déçus mais pas fâchés. »

    ANNICK GOVAERS

    Source article

  • Daniel Pollain (VN): « Ce n’est pas un accord de coeur mais de rancoeur

    Lien permanent

    « Ce n’est pas un accord de coeur mais de rancoeur. De deux hommes : Michel Lemmens à mon égard, et Guy Brassel vis-à-vis de Charlotte Tilman (celle-ci ayant quitté Ecolo pour le PS NDLR). En conséquence, ils entraînent des hommes et des femmes « neufs » dans une aventure pas facile. Ceux-ci ont certainement beaucoup de qualités mais il va falloir avoir les épaules larges... Nous connaissons les défis de la commune dans les années à venir, notamment en matière de lotissements. Quelle sera l’attitude d’Ecolo ? Nous souhaitons bonne chance à la nouvelle majorité ! », déclare-t-il. Les 5 élus « Vivre Nandrin » vont bien siéger et mener une opposition « constructive, déterminée, et attentive au regard de notre expérience ». « Oui, on les attend au tournant, avec beaucoup d’intérêt. Et on va mettre le doigt où ça fait mal. »

    ANNICK GOVAERS

    Source Article 

  • Marc Evrard (PNc) : « Avec 1.873 voix et 47,63 % des suffrages, Michel Lemmens et Ecolo forment la nouvelle majorité à Nandrin

    Lien permanent

     « Avec 1.873 voix et 47,63 % des suffrages, Michel Lemmens et Ecolo forment la nouvelle majorité à Nandrin, contre 2.060 voix et 52,37 % des voix pour Vivre Nandrin, Tous Ensemble et Pour Nandrin citoyenne. Est-ce cela la démocratie ? La minorité au pouvoir ? Je reste malgré tout combatif, même si je serai peut-être moins dur car de nouvelles personnes doivent encore faire leurs preuves. » Il appelle à une réconciliation des oppositions. 

    ANNICK GOVAERS

    Source article 

  • Nandrin: le pacte de majorité est signé, Écolo a 2 échevinats

    Lien permanent

    Pour couler au plus vite dans le béton l’accord convenu entre la liste du bourgmestre sortant Michel Lemmens et les Verts, un accord de majorité a été signé ce mardi soir entre les deux listes. Les deux élus écolo, Gaëtane de Smidt et Sébastien Herbiet héritent de deux échevinats.

    C’est donc désormais officiel, la prochaine majorité à Nandrin sera composée de la liste Bourgmestre + de Michel Lemmens (PS, cdH et des nouveaux) et d’Ecolo uniquement. En fait, la même composition que feu Expressions Communes (PS-cdH-Ecolo), à la différence près qu’il ne s’agit plus d’un cartel (Ecolo s’est cette fois associé après les élections) et surtout que les deux échevins PS dissidents, Daniel Pollain et Charlotte Tilman, n’en font plus partie, rejettés dans l’opposition avec leurs 5 sièges.

    Michel Lemmens, majoritaire avec ses 7 sièges, avait le choix : s’allier avec Ecolo et/ou Tous Ensemble pour obtenir soit une majorité de 9 sièges avec ses anciens alliés, soit une majorité plus confortable de 11 sièges en ajoutant le petit groupe d’opposition. C’est finalement la première option, plus risquée mais probablement plus rassurante, qui a prévalu.

    Article ici 

  • À Nandrin, les élections vont chambouler les cartes du conseil communal ?

    Lien permanent

    À Nandrin, les élections vont chambouler les cartes du conseil communal.

    La majorité Expressions Communes (PS-cdH-Ecolo) a volé en éclats : le PS a explosé et Ecolo préfère se présenter seul.

    Deux échevins socialistes, Daniel Pollain et Charlotte Tilman, et le chef de file du groupe Tous Ensemble, Benoît Ramelot (MR), se sont alliés pour créer le groupe « Vivre Nandrin ».

    Le bourgmestre sortant, Michel Lemmens (PS) compte bien rempiler pour un nouveau mayorat et est soutenu par le cdH sur la liste « Bourgmestre +. »

    Il a confié à la RTBF qu’une alliance est inenvisageable avec Vivre Nandrin (avec Daniel Pollain bourgmestre) et avec l’opposition Pour Nandrin citoyenne avec qui les relations ont été plus que tendues lors de la législature. Reste l’option d’une majorité avec Ecolo et/ou l’autre opposition Tous Ensemble.

    A condition d’avoir une assise de votes assez confortable pour pouvoir négocier. Et que les autres groupes ne s’allient pas contre lui...

    Article de - A.G Source https://journal.sudinfo.be/

     

    L'article de la RTBf clic ici 

    La RTBF écrit :

    Un chef d’orchestre " querelleur et belliqueux "" une ambiance de bac à sable ", bref " l’enfer " ! A Nandrin, les candidats aux communales ne manquent pas d’éloquence quand ils parlent de la mandature écoulée et du bourgmestre sortant. Nombre de ses anciens alliés sont aujourd’hui ses adversaires. Le cartel de 2012 a explosé. En 2018, cinq listes sont en concurrence. sic 

     

    Lire tout l'Article clic ici

     

    Extrait de l'Article de la RTBf :

    Difficile jeu d’alliances

    Le jeu des alliances s’annonce donc particulièrement complexe. Plus que pour tout autre, l’actuel bourgmestre Michel Lemmens risque de trouver l’exercice difficile.

    Pour lui, une alliance avec Ecolo ou avec la liste Tous ensemble est envisageable.

    Par contre il exclut formellement le scnéario de monter une majorité avec Marc Evrard ou Daniel Pollain comme bourgmestre.

    Dans un tel cas de figure, Michel Lemmens envisage sérieusement de jeter l’éponge.

     " Je ne suis pas un politicien professionnel ", affirme-t-il.

     

  • Installation du Conseil Communal de Nandrin en 2006 et 2012 échevins et Bourgmestre

    Lien permanent

     

    Installation du Conseil  Communal de Nandrin

    en 2006 

    Echevins et bourgmestre 

    En bas du groupe 

    De gauche à droite 

    Guy Mottet président CPAS => 2006 => Janvier 2013

    Daniel Pollain Échevin ,Benoit Ramelot Échevin , Joseph Nandrin Bourgmestre ,Michel Lemmens 1 er Échevin ,Sophie Vaessen Échevine 

    Au Dessus les Conseillers 

    62ea8714-c0a4-11e7-b7ac-969db7041af1_original.jpg

    Installation du Conseil Communal de Nandrin  en 2012 

    Echevins et bourgmestre 

    En bas du groupe

    De gauche à droite 

    Henri Dehareng Échevin ,Anne de POTTER Échevine, Michel Lemmens Bourgmestre , Daniel Pollain 1 er Echevin , Charlotte Tilman 

    Béatrice Zucca Présidente CPAS Janvier 2013 => Février2017

    Murielle Brandt Février 2017 => 2018 Suite à !!! Clic ici

    Au Dessus les Conseillers 

    Prestation serment 3 décembre 2012 toutes les photos clic ici

    2012.JPG

    Toutes les infos le 14 octobre 2018 

     

    Nandrin dans l'histoire clic ici

  • Soyez les premiers informés en suivant nos médias

    Lien permanent

    NUMÉRO 1 SUR VOTRE COMMUNE

    Une page web spéciale pour chaque commune de Wallonie et Bruxelles avec les nouveaux bourgmestres, les voix de préférence, les majorités possibles, les chiffres clés, les déclarations des élus, les vidéos de présentation…

    14 DIMANCHE OCTOBRE

    Dès 16 heures, les premiers résultats sur nos éditions digitales, l’ambiance dans les partis, les premières réactions, les déclarations

    15 LUNDI OCTOBRE

    • Edition spéciale élections.

    24 pages sur les communales avec le nouveau visage de votre commune et un supplément à conserver avec tous les résultats de Wallonie et Bruxelles ainsi que les voix de préférence des candidats de votre région. •

    Dès 12h, découvrez sur nos éditions digitales une version actualisée de votre journal avec les dernières informations de la nuit et de la matinée • Suivez les rebondissements tout au long de la journée sur nos éditions digitales

    16 MARDI OCTOBRE

    Nouvelle édition spéciale avec les résultats définitifs, tous vos nouveaux élus, nos analyses, décryptages, interviews…

    17 MERCREDI OCTOBRE

    • Les défis qui attendent vos bourgmestres

     

    https://huy-waremme.lameuse.be/

     

    https://huy-waremme.lameuse.be/7087/free-tags/nandrin-communales-2018

     

     

  • J’ai revu un instituteur au cours d’un porte à porte à Nandrin

    Lien permanent

     Il a gardé le cactus que je luis avais offert il y a 52 ans! L e porte-à-porte réserve parfois bien des surprises aux candidats…C’est le cas d’Eric Cop, tête de liste TE à Nandrin, qui est tombé par hasard sur un de ses anciens instituteurs ! Superstitieux, il ne l’est pas. Si ce n’est de ne négliger aucune habitation de Nandrin, pour convaincre ses occupants de voter pour lui dimanche.Souvent, l’accueil est positif ou réservé, finalement peu de citoyens sont agressifs envers les candidats qui se présentent à leur porte.« On m’a déjà offert du champagne », rigole Eric Cop, ancien syndicaliste qui emmène la liste d’opposition Tous Ensemble à Nandrin. Au cours du marathon qu’il effectue dans les rues de l’entité, il a récemment sonné chez MariePaule Loiseau, une ancienne candidate de son groupe.« Elle nous a reçus avec plaisir chez elle, et là j’ai vu mon ancien instituteur de première primaire à l’école Alfred Heyne d’Ougrée, Monsieur Frankinet !C’est le voisin de Marie Paule Loiseau et il lui rendait visite. Je savais qu’il habitait la commune car j’avais aperçu son épouse à l’école Saint-Martin mais j’ignorais où. »Robert Frankinet a alors invité le candidat chez lui pour lui montrer quelque chose de spécial : un cactus… « C’était le cactus que mes parents et moi lui avions offert à la fin de l’année scolaire, il y a 52 ans ! Il l’a gardé tout ce temps. »

    - ANNICK GOVAERS

     

    Article complet Clic ici

  • Nandrin info et vidéo

    Lien permanent

    NUMÉRO 1 SUR VOTRE COMMUNE

    Une page web spéciale pour chaque commune de Wallonie et Bruxelles avec les nouveaux bourgmestres, les voix de préférence, les majorités possibles, les chiffres clés, les déclarations des élus, les vidéos de présentation…

    14 DIMANCHE OCTOBRE

    Dès 16 heures, les premiers résultats sur nos éditions digitales, l’ambiance dans les partis, les premières réactions, les déclarations 

     

     

     

    Voir la vidéo clic ici

     

    https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01515498/src/ms38r3/zone/43/showtitle/1/

     

     

    Toutes les infos Sudinfo Clic ici 

     

    Installation du conseil en 2006 

    Echevins et bourgmestre 

    De gauche à droite 

    Guy Mottet président CPAS 

    Daniel Pollain Échevin ,Benoit Ramelot Échevin , Joseph Nandrin Bourgmestre ,Michel Lemmens 1 er Échevin ,Sophie Vaessen Échevine  

     

    62ea8714-c0a4-11e7-b7ac-969db7041af1_original.jpg

     

    Installation du Conseil en 2012 clic ici 

    Installation du conseil en 2012 

    Echevins et bourgmestre 

    De gauche à droite 

    Henri Dehareng Échevin ,Anne de POTTER Échevine, Michel Lemmens Bourgmestre , Daniel Pollain 1 er Echevin , Charlotte Tilman 

    Béatrice Zucca Présidente CPAS 2012 =>2017

    Murielle Brandt 2017 => 2018 Suite à Clic ici

     

    2012.JPG

     

     

     

  • Nandrin dans les médias info et vidéos

    Lien permanent
     

    Nandrin : la grande conspiration ?

    Titre la RTBF

    A Nandrin, les candidats aux communales ne manquent pas d'éloquence quand ils parlent de la mandature écoulée et du bourgmestre sortant.

    Un chef d’orchestre " querelleur et belliqueux "" une ambiance de bac à sable ", bref " l’enfer " !  Nombre de ses anciens alliés sont aujourd’hui ses adversaires.

    Le cartel de 2012 a explosé. En 2018, cinq listes sont en concurrence. 

    Annonce le site de la RTBf Lire l'article complet avec les alliances et les interviews des têtes de liste clic ici 

    https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_nandrin-la-grande-conspiration?id=10041639

     

    RTBf Opérations élections 2018 : suivez les résultats en direct ! clic ici 

     

    RTC Liège  

     

    Le débat du vendredi 28 septembre 2018 sur RTC 

    Les invités pour le débat de Nandrin sont:

    Michel Lemmens (Bourgmestre +)

    Guy Brassel (ECOLO)

    Eric Cop (TE)

    Daniel Pollain (VIVRE NANDRIN)

    Marc Evrard (Pour Nandrin)

     

     

     

     

    Ou Clic ici 

     

    Soirée sur RTC le 14 octobre 2018 clic ici 

     

    RTL TVI 

     

     

     

     
  • Dans la rubrique de l'électeur: En réponse

    Lien permanent

    lettre réponse à Mr Archambau 1.jpg

    lettre réponse à Mr Archambau suite.jpg

     

     

  • Les grands dossiers des archives du Blog de Nandrin Le dossier logements sociaux à Fraineux Nandrin

    Lien permanent

     Revenons à la rétrospective dans les grands dossiers du blog: Le dossier logements sociaux à Fraineux Nandrin 

    Rebondissement Urbanistique et politique  entre 2015 - 2018

    Urbanisme

    Enquête publique Nandrin

    C'était en 21 AOÛT 2015 

     ENQUÊTE PUBLIQUE clic ici Permis d’urbanisme à Nandrin

    Le dossier logements sociaux à Fraineux Nandrin  clic ici une fois de plus au Conseil Communal du 30 janvier 2017 

     


    Le dossier logement sociaux du tige des saules à Fraineux sera une nouvelle fois sur la table du Conseil communal lundi 30 janvier 2017 à 20 h .

    Le projet de logements publics clic ici refusé lors du Conseil Communal de Nandrin

    Logements sociaux rejetés à Nandrin: clic ici  la conseillère de majorité Murielle Brandt se retourne contre son groupe

    Fin du blocage à Nandrin: clic ici la conseillère Murielle Brandt (cdH) accède à la présidence du CPAS

    Coup de théâtre au Conseil communal de Nandrin clic ici ce mardi 21 juin 2016

    Nandrin clic ici Le permis pour les logements sociaux est accordé

    Nandrin clic ici 8 habitations sociales rue Tige des Saules

    ENQUÊTE PUBLIQUE clic ici Permis d’urbanisme à Nandrin

    logement sociaux,nandrin,fraineux

     

     

     

     

    nandrin,politique,brandt mutielle,lemmens michel,pollain daniel,tilman charlotte,cravn,tige des saules,logements sociaux,cdh,ps,dossier,fraineux

     Pourquoi les grands dossiers du Blog ?

    Pendant 7 ans, presque 8 ans, il y a eu des articles phares , ou des sagas ..... sur le blog de Nandrin .

    Presque 11000 articles sur 7 ans = à 4 ou 5 articles par jour et 2000 commentaires .

     

    En raison des rumeurs, des messages tendancieux, reçus soit pour effrayer votre Blogueuse sur Nandrin , soit pour faire pression.

    Le Blog serait sur la fin de son existence, quand votre Blogueuse, diffuse des informations,  Quelque soit l'article certain(e)s interpellent "l'Enseigne du blog", toujours les mêmes d'ailleurs, afin de faire censuré.

    Les même, censurent également l'Enseigne presse en refusent l'information, la communication ou le débat.

    Bien la preuve que les plaignants, non même pas chercher à savoir, Qui, Quoi Comment est , et fonctionne un blog .

    Par contre les mêmes, plébiscitent d'autres Blogs Villageois, pour le même style d'article, Ou quelle que soit le sujet reproché à Nandrin, approuvé ailleurs . 

    Au début du Blog en 2011,  était permis une collaboration avec la Commune,  à l'époque, il a été permis au Blog et la Blogueuse de réalisé, de très beau reportage : Noces d'Or , Diamant ,Accueil des nouveaux habitants ,primes de naissances ,jumelages, centenaire  etc ......

    Afin de montrer qu'à Nandrin il faisait bon vivre .

    Et si le blog vit ses derniers jours , je vous confirme que malgré une certaine forme de censure que j'ai vécue , j'ai toujours essayé de faire mon possible pour être le plus démocratiquement correct et objectivement neutre . (même s il est exploité que j'ai été élue)

    J'ai fait de mon mieux afin de montrer les richesses du village , mais également donner des informations utiles pour les habitants .

    Sans désinformation, les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire ou à écrire.

    Par amour au village de mes racines, j'ai bien souvent éviter de noircir la situation.

      Et vous avouerez que cette rubrique (les grands dossiers ) ne devrait contrarier personne .


    Le Blog à proposé la rubrique "A vous la Parole" cette rubrique n'était pas exclusivement dédiée aux personnes plaignante , j'espérais que certains mettre en avant leurs actions , 
    La Rubrique de l'électeur , bien exploité par des lecteurs afin de faire passé leurs messages  ...... permettre le débat .


    Voilà ,

    Mes Dames, Messieurs,  les Lecteurs, votre blogueuse vous salue, vous fixe rendez à demain, peut-être  pour les prochains mois ,années .

     

    Ou la démocratie, la liberté d'expression ,  aura encore perdu, le Blog de Nandrin deviendra :

    " Il était une fois à Nandrin "  

     

     

     

  • Que touche le bourgmestre de Nandrin ? Le salaire dépendant du nombre d’habitants dans la commune.

    Lien permanent

    Par an, de 40.000 à 79.000 € suivant le nombre d’habitants dans la commune

    Le traitement alloué aux bourgmestres est fixé par le législateur wallon et est obligatoire.

    Il est établi suivant le nombre d’habitants de la commune.

    Ainsi, plus la population est élevée, plus le salaire sera élevé.

    Nandrin:

    Commune de 5.795 habitants. Le bourgmestre Michel Lemmens (PS) perçoit un salaire brut annuel de 47.963 €

    Les échevins touchent 60 % du salaire du bourgmestre

    Dans les Collèges communaux, les élus touchent également un traitement financier pour le travail fourni.

    L’ensemble des échevins de l’arrondissement de Huy-Waremme reçoivent ainsi 60 % du salaire du bourgmestre.

    Un pourcentage alloué lorsque la population est inférieure ou égale à 50.000 habitants.

    C’est le cas de l’ensemble des communes de notre arrondissement. Un échevin hutois touche ainsi l’équivalent d’un peu plus de 4.000 euros brut par mois.

    À l’extrême, la petite poignée d’échevins de Tinlot reçoit environ 2000 euros bruts par mois.

    À noter que dans le cas où la population est supérieure à 50.000 habitants, le traitement de l’échevin équivaut à 75 % du salaire du maïeur

    Source info article complet clic  ici 

    Voici ce que gagnent les bourgmestres de Huy-Waremme

    À une semaine du 14 octobre, le compte à rebours est lancé et le rythme va encore s’accélérer. La Meuse va vous proposer encore plus d’articles, d’analyses et d’exclusivités. Tout ce contenu, vous allez pouvoir le retrouver sur tous les supports de La Meuse. Dans votre journal papier, évidemment mais aussi et surtout sur notre édition digitale huy-waremme.lameuse.be.

     

    https://huy-waremme.lameuse.be/7087/free-tags/nandrin-communales-2018

    Vous pourrez y retrouver de nombreux enrichissements : articles, photos, vidéos. Chacune des 31 communes dispose de sa propre page. Il vous suffit de taper le nom de l’entité ou le code postal pour tout savoir sur les élections chez vous. Plus que jamais l’édition digitale de La Meuse Huy-Waremme est l’incontournable sur la toile. Notre équipe se donne à fond chaque jour pour offrir le meilleur de l’information. C’est également le cas pour les élections.

    Merci de votre confiance et pour votre fidélité.

    N’hésitez pas à installer notre application sur votre smartphone ou tablette pour recevoir nos infos en temps réel.

    ciloux.JPG

    n1.JPG

     

  • Nandrinois dans une semaine le 14 octobre 2018 les élections un mémento sur le blog de Nandrin

    Lien permanent

     

    Nandrinois : Le vote est obligatoire en Belgique clic ici

    Dans la rubrique de l'électeur : On ne votera pas sur du papier recyclé ! clic ici

     

    Nandrinois dans un mois, le 14 octobre 2018 les élections communales et provinciales , comment voter ? clic ici

     

    Dans la rubrique de l'électeur Voter pour la première fois 18 ans, l’âge du premier vote ! clic ici

     

    Dans la rubrique de l'électeur sur le blog de Nandrin : Je vote Mode d'emploi 2018-2019 clic ici

     

    Rubrique de l'électeur à Nandrin : La procuration !!! clic ici

     

     

    Les Communales 2018 clic ici

     

  • Nandrinois aujourd'hui 4 octobre 2018 une page sur la commune dans votre journal Sudinfo La Meuse H-W

    Lien permanent

    Nandrin dans votre journal La Meuse du 4 octobre 2018 clic ici  

     

    Nandrin communales 2018

     

    1538041288_sp_bandeau_article_communales_v1.png

     

     

     

  • Dans la rubrique de l'électeur: un message à l'attention des candidats aux élections 2018 à Nandrin

    Lien permanent

    Lettre Pour une SALLE DE SPORT.jpg

    Lettre Pour une SALLE DE SPORT  Clic ici 

  • Nandrin le débat de RTC en vidéo

    Lien permanent

    Le débat de vendredi 28 septembre 2018 sur RTC 

    Les invités pour le débat de Nandrin sont:

    Michel Lemmens (Bourgmestre +)

    Guy Brassel (ECOLO)

    Eric Cop (TE)

    Daniel Pollain (VIVRE NANDRIN)

    Marc Evrard (Pour Nandrin)

     

    Ou Clic ici 

     

     

  • Dans La Rubrique de L'électeur, Affichage électoral : Autorisation d’affichage par le propriétaire d’un bien

    Lien permanent

    Dans le cadre de la réglementation relative à l’affichage électoral, certaines SLSP nous consultent afin de savoir s’il est envisageable de délivrer des autorisations globales à leurs locataires en vue de leur permettre l’affichage électoral dans les biens loués. La question mérite d’être contextualisée.

    En effet, suite à une récente modification, le CDLD a reprécisé les règles applicables à l’affichage électoral. On y trouve désormais, un article L 4130-2 mentionnant qu’ « Il est interdit d’apposer des inscriptions, des affiches, des reproductions picturales et photographiques, des tracts et des papillons à usage électoral sur la voie publique et sur les arbres, plantations, panneaux, pignons, façades, murs, clôtures, supports, poteaux, bornes, ouvrages d’art, monuments et autres objets qui la bordent ou qui sont situés à proximité immédiate de la voie publique à des endroits autres que ceux déterminés pour les affichages par les autorités communales ou autorisés, au préalable et par écrit, par le propriétaire ou par celui qui en a la jouissance, pour autant que le propriétaire ait également marqué son accord préalable et écrit. »

    Cette disposition n’est pas réellement nouvelle puisqu’elle reprend mot pour mot le prescrit de l’ancien Arrêté-loi du 29 décembre 1945 portant interdiction des inscriptions sur la voie publique.

    L’attention est toutefois portée en matière d’élections car ce texte implique la demande d’autorisation par les locataires d’un bien à leurs propriétaires s’agissant pourtant de faire valoir leurs opinions politiques ou le soutien aux candidat. Le Ministre précise ainsi la ratio legis de cette disposition à la suite d’une question parlementaire préalable au vote du projet. « Le cas est plus complexe si l'occupant est locataire : son bailleur peut être le propriétaire ou, comme lui-même, un détenteur d'un droit de jouissance, un usufruitier, par exemple. Lorsque le contrat de location lie deux détenteurs d'un droit de jouissance, qui est par essence un droit temporaire, il leur incombe in fine les mêmes obligations que par rapport au propriétaire. […] Le titulaire de l'usufruit doit également, conformément au Code civil, donner « caution de jouir en bon père de famille ». Ce principe s'applique également au contrat de bail. De même, tant le locataire que l'usufruitier doivent respecter la destination du bien, telle que déterminée par le propriétaire. L'usufruitier ne peut pas sur ce point conférer une latitude au locataire, que lui-même n'aurait pas reçue du propriétaire. Le texte en avant-projet garantit, conformément au Code civil, le respect de la volonté du propriétaire quant à la destination du bien […] en obligeant à obtenir son accord préalable et écrit. » 

    Source 

  • Nandrin sur RTC aujourd'hui vendredi 28 septembre 2018 à 20h 30

    Lien permanent

    Pour vous faire un avis, rendez-vous ce vendredi 28 septembre à 20 h 30 sur RTC Liège  www.rtc.be .

    Débat à voir aussi sur le site web ... et dont voilà un bref teaser.

    Canal 50 sur votre décodeur Voo

    Canal 334 sur votre décodeur Proximus

    Canal 65 sur votre décodeur Orange Ou sur le site www.rtc.be

     

  • Nandrinois : Le vote est obligatoire en Belgique,

    Lien permanent

    Plus de 300.000 Belges boycottent les élections !

    Le vote est obligatoire en Belgique, c’est écrit dans la constitution. Cependant, nombreux sont les Belges qui s’en fichent et qui n’iront pas remplir leur devoir. Combien exactement ?

    Selon le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), « 3 % de la population néglige ce devoir », ce qui correspond à 330.000 personnes. Mais un autre chiffre est plus alarmiste. Il s’agit des 851.278 électeurs inscrits aux dernières élections de 2014 (législatives) qui ne se sont pas rendus à l’isoloir, sur un total de 8.008.776 électeurs convoqués.

    « Attention ! », nuance Jean Faniel, directeur du CRISP (Centre de recherche et d’information sociopolitique), « parmi ceuxci, certains avaient une bonne excuse (décès, maladie…), mais on ignore combien exactement ».

    Bref, on peut écrire sans se tromper que des centaines de milliers de Belges boycottent les élections. Avec quelle sanction à la clé ?

    Les sites officiels de la Région wallonne et de la Région bruxelloise s’échinent à rappeler que 8 jours après les résultats, le procureur du Roi dressera une liste des électeurs qui ont boudé le scrutin sans excuse valable.

    « L’électeur qui n’a pas rempli son obligation de vote comparaît, sur simple convocation, devant le tribunal de police, qui statue sans possibilité d’appel. Les amendes varient de 40 à 80 euros (de 80 à 200 € en cas de récidive) ».

    Ça, c’est pour la théorie. Nous avons consulté nos archives : nous ne trouvons aucune trace de citoyen cité devant le tribunal pour avoir boudé le scrutin.

    Des assesseurs, si ! En 2014, 1.370 assesseurs défaillants ont payé une transaction et 1.020 récalcitrants à cette transaction ont été cités devant le tribunal. Le simple électeur, lui, reste généralement impuni…

    PAS LES MOYENS DE POURSUIVRE

    Cela va-t-il changer pour le scrutin du 14 octobre ?

    À Mons, le procureur général a demandé à ses troupes d’éviter les classements sans suite, même pour le simple électeur défaillant. Les parquets, à court d’effectifs et débordés de travail, feront donc leur possible pour proposer la transaction (de 40 à 80 €).

    Quid si le citoyen rechigne à la payer ?

    En principe, c’est la citation devant le tribunal. On dit bien « en principe » car, comme nous le dit un membre du collège des procureurs généraux.

    « J’ignore le nombre exact d’électeurs défaillants, mais ouvrir ne fûtvce que 100.000 dossiers entraînerait une charge de travail beaucoup trop importante ».

    Bref, pour vraiment sanctionner l’électeur défaillant, le législateur n’aurait qu’une solution : automatiser ce genre de poursuite, comme pour les amendes routières avec l’ordre de paiement en bout de course.

    Mais à notre connaissance, personne n’y a encore pensé… -

    Article de F. DE H

     

    Source 

  • C'était en 2012 le débat électoral sur RTC à voir ou à revoir

    Lien permanent

     C'était sur RTC, le Débat électoral de 2012 : "Expressions Communes","Tous Ensemble" et "Pour Nandrin " 

     

     

     

    https://www.rtc.be/video/info/communales-2018/elections-communales-2012-nandrin_1499032_489.html

     

     

     

  • Dans La Rubrique de l'Électeur: la réalité des seniors dans notre commune courrier de Nandrinois "Suite "

    Lien permanent

    Le premier article dans :Dans La Rubrique de l'Électeur: la réalité des seniors dans notre commune courrier de Nandrinois clic ici

    Suite à un premier courrier, la publication des échanges sur le blog de Nandrin, Blog qui est sollicité pour la publication et l'information des suites de la dite interpellation .

    Dans le respect de la démocratie et la liberté d'expression des citoyens Nandrinois, Le Blog de Nandrin publie la demande des échanges   

    Lettre Réponse de l'Administration Communale de Nandrin en date du 05.09.18

    Lettre Réponse de l'Adm. Communale de Nandrin  05.09. 2018 Clic ici 

    Lettre Réponse de l'adm. communale 05.09.jpg1.jpg

     

    Réponse à la Réponse de l'administration courrier de Nandrinois 

    Réponse à la Réponse de l'administration. clic ici  

    Réponse à la Réponse de l'administration.jpg 2.jpg

    Suite 2 

    Réponse à la Réponse de l'administration clic ici 

    Réponse à la Réponse de l'administration 3.jpg

  • Dans la rubrique de l'électeur : On ne votera pas sur du papier recyclé !

    Lien permanent

    Tout le monde veut sauver la planète, les partis font de l’environnement un argument de « vente », le cdH a même promis de replanter des arbres pour compenser la perte due aux tracts électoraux… Et dans le même temps, on apprend que le 14 octobre prochain, on va voter sur du papier non-recyclé !

    Ce sera ainsi dans les 262 communes de Wallonie. Le SPW confirme l’info. « Nous renonçons au papier recyclé car nous craignons qu’il ne soit trop transparent », explique Nicolas Yernaux, le porteparole du Service Public de Wallonie. « Ce qui ne garantirait pas le secret du vote ».

    Mais il existe pourtant du papier recyclé non transparent ?

    « Oui, mais alors nous devions en prendre un plus épais et cela allait entraîner une dépense considérable ».

    À LA DEMANDE DE BPOST

    La Région wallonne a donc commandé 121,1 tonnes de papier non recyclé au prix de 350.000 €, à la société Igepa.

    Ces 121,1 tonnes se répartissent comme suit : 83 T de papier blanc (communales), 38 T de papier vert (provinciale) et 0,1 T de papier bleu (communes à facilités pour élections des conseillers CPAS).

    Ce papier sera distribué aux communes qui se chargeront de l’impression des bulletins de vote. Certaines s’en chargeront elles-mêmes (Liège par exemple), d’autres font appel à des imprimeurs. La SA Imprimerie Wallonne des Communes par exemple, à Alleur, va imprimer 700.000 convocations pour 70 communes et 3 millions de bulletins de vote pour 90 communes et districts.

    « Aucun de ces papiers n’est recyclé, parce que le recyclé coûte jusqu’à 30 % plus cher. Le prix du papier s’envole actuellement », indique Benoît Sonveau, administrateur délégué, qui s’interroge aussi sur la réelle « écologie » du papier recyclé.

    « Quand on voit les produits utilisés pour le blanchir, est-il vraiment plus noble ? Vous devriez faire un sujet là-dessus ! »

    À Bruxelles, le gouvernement régional a adopté une circulaire interdisant, à la demande de bpost, le papier recyclé pour les convocations.

    « Afin de mécaniser le traitement des cartes de convocations, il faut éviter certains types de papier dès l’instant où l’on n’utilise pas d’enveloppe », explique bpost. -

    Article de F. DE H

    Article clic ici 

  • Nandrinois dans un mois, le 14 octobre 2018 les élections communales et provinciales , comment voter ?

    Lien permanent

    Le vote est un devoir citoyen obligatoire pour tous .

    Le 14 octobre 2018, entre 8h00 et 13h00, vous devrez vous présenter au bureau de vote, muni de votre carte d’identité et de votre convocation. Les électeurs européens et non-européens recevront une convocation de couleur bleue.

    Les électeurs de nationalité belge recevront 2 bulletins de vote différents et estampillés au verso d’un timbre portant la date de l’élection ainsi que la mention de la commune :

    l’un de couleur blanche pour les élections communales ;

    l’autre de couleur verte pour les élections provinciales.

    Les électeurs étrangers, qui se seront inscrits au préalable recevront un seul bulletin de vote de couleur blanche. En effet, seuls les électeurs belges ont le droit de vote aux élections provinciales.

    Ensuite, vous pouvez vous rendre directement dans un des isoloirs libres afin d’émettre votre vote.

    Pour être valable, votre vote doit être émis sur une seule et même liste.

    Source info clic ici 

    Vidéo d'explication .

     

     

  • C'était en 2015 - 2016 : Nandrin L’aire multisports en bonne voie

    Lien permanent

    Le projet de 150.000 euros figure au budget 2016, voté mardi soir au conseil communal

    L e conseil communal nandrinois avait à analyser le budget 2016, mardi soir.

    A l’extraordinaire, la majorité compte aménager un espace multisports, inscrit au Programme stratégique transversal. Le lieu n’est pas encore fixé, mais le bourgmestre a rappelé son intention de voir le projet aboutir, avec ou sans subside. Le budget a été approuvé, l’opposition s’est abstenue.

     

    A Nandrin, le budget communal ordinaire à l’exercice propre prévoit un boni géné- ral de 3.100 euros avec un fonds de réserve de 878.000 euros.

    De quoi voir venir, même si le retard d’enrôlement de l’IPP prive la commune de 315.000 euros (récupérés en 2016).

    Parmi les projets de la majorité, on retrouve la construction d’une nouvelle administration communale intégrant le CPAS, la création d’une maison de quartier à Villers-le-Temple, le remplacement des préfabriqués à l’école de Villers-leTemple mais aussi l’aménagement d’un espace multisports.

    Ces intentions figurent au Programme stratégique transversal (PST) de Nandrin. Une première salve est inscrite au budget extraordinaire 2016, le reste viendra au moment de l’injection du compte.

    Le conseiller d’opposition « Pour Nandrin », Marc Evrard, a salué la réalisation de l’aire multisports pour 150.000 euros en grande partie subsidiables, un investissement selon lui « bien rentabilisé » et « utile aux nombreux jeunes de la commune. »

    L’emplacement de cette surface n’est pas encore défini.

    « Il y a trois possibilités : l’ancien terrain de tennis du Pery, un espace autour des terrains de foot (là où se trouvent les tas de terre actuels) ou près de la salle de Saint-Séverin », a précisé le bourgmestre.

    «A-t-on des certitudes de subsides quant à ce dossier ? », a demandé Benoît Ramelot, conseiller Tous Ensemble.

    « Cette aire sera faite, je m’y engage.

    Nous allons bientôt rencontrer le ministre au sujet des subsides.

    Mais même si nous ne les avons pas, nous la ferons », a assuré Michel Lemmens qui espère une fin d’aménagement en 2016.

    UNE DETTE À 2,8 MILLIONS

    La dette à Nandrin s’élève à 2.791.300 euros, soit 43 % des dépenses du budget ordinaire. Sa durée moyenne est de 7,25 ans.

    « La dette est en constante diminution, avec un taux moyen pondéré de 1,07 %, bien en-deçà de la moyenne wallonne », se félicite le mayeur.

    Marc Evrard s’est inquiété d’un « probable emprunt pour financer la nouvelle maison communale, ce qui augmenterait la dette. »

    « Nous avons la capacité de la financer sur fonds propres (2 millions d’euros).

    Cela dit, si nous avons l’occasion d’emprunter à taux zéro, nous vous solliciterons ! La commune n’a plus souscrit d’emprunt depuis 2011, malgré le foot », a répondu Michel Lemmens. Le budget communal a été voté par la majorité, l’opposition (TE et PN) s’est abstenue.

     

     

    La dotation communale au CPAS diminue de 50.000 €

     

    > La dotation communale au CPAS diminue de 50.000 euros (480.000 € au lieu de 530.000€, sur un budget de 1,450 million d’€).

    « Pourquoi ? Cela correspond à 10 % de l’intervention communale », s’est étonné Marc Evrard.

    « C’est un choix du Collège », a affirmé la majorité avant d’évoquer la fermeture de la crèche il y a trois ans et la préparation des synergies (notamment de personnel) entre commune et CPAS. « Nous avons l’économie de 2 agents administratifs », ajoute le bourgmestre.

     L’ACAN, l’association des Commerçants et Artisans de Nandrin, reçoit une dotation de 3.000 euros, ce qui a étonné Marc Evrard : « Est-ce le rôle du pouvoir public de subsidier une association représentée par des indépendants ? ».

    « Cet argent sert à organiser le Grand Feu et l’Apéro des Nandrinois », a indiqué Michel Lemmens. -

     

    Source Sudpresse Sudinfo article ANNICK GOVAERS

     

    Article complet clic ici 

  • Les impacts du rond-point du Monastère à Nandrin, question d'un conseiller communal

    Lien permanent

    La route du Condroz a également été abordée lors des questions d’actualité.

    Le chantier d’aménagement du rond-point du Monastère étant imminent (il débute lundi prochain), Marc Evrard a demandé à la majorité si elle comptait prendre des dispositions pour éviter que le trafic ne se reporte dans les rues du village lors de la durée des travaux.

    « Non pas pour ralentir la circulation car avec les travaux, cela va déjà être le cas mais pour empêcher les poids lourds d’emprunter des voiries non adaptées à un tel charroi. »

    «  J’ai eu l’info ce week-end qu’une berme centrale allait être installée à hauteur du rond-point de la pêcherie, limitrophe avec Nandrin, donc on ne pourra pas tourner à gauche. Les rues Famioul et Petit Fraineux seront aussi fermées.

    Nous allons d’abord voir comment la circulation « normale » va se fluidifier d’elle-même avant de mesurer l’impact et décider des mesures à prendre.

    Pour ce qui est des camions, ceux des carriers d’Anthisnes avaient l’obligation de prendre la rue Famioul et redescendre par les 36 tournants. Nous demandons à la carrière d’établir des itinéraires bis. Le ramassage des immondices est une autre problématique  », relève Michel Lemmens.

    Article complet clic ici 

    Article PAR A.G