Les utiles sur Nandrin

  • Découvrez comment continuer à voir nos articles du Blog de Nandrin sur Facebook

    Durant sa grande conférence à Londres, Facebook n’a cessé de mettre en avant sa refonte stratégique des contenus. Elle a été effectuée ces derniers jours et votre fil d’actualité a été reconfiguré.

    Il affiche aujourd’hui davantage les contenus partagés ou commentés par vos proches et vos amis. Depuis, vous vous êtes peut-être demandés pourquoi vous ne voyez plus autant vos informations du Blog La Meuse "Le Blog Nandrin mon village" ..

    Et, vous ne vous êtes pas trompés. Le changement exercé par Facebook s’est fait au détriment des contenus de vos médias, marques et célébrités préférés.

    Plus concrètement, le nouvel algorithme utilisé par le réseau social met de côté toutes les données des pages que vous aimez.

    Pas de panique, tout cela est bien-sûr réversible.

    Si vous voulez rester au courant de l’actualité dans votre région, des grandes décisions politiques, des résultats sportifs et ne pas manquer les infos insolites qui font le tour de la toile, vous devez réaliser une rapide procédure qui vous prendra moins d’une minute.

    Elle est possible depuis un ordinateur ou un smartphone.

    TOUTES VOS INFOS EN UN CLIC

    Elle nécessite trois étapes : 1. Rendez-vous sur la page de notre média : Vous devez aller sur la ou les pages Facebook La Meuse "Le Blog Nandrin mon village" . dont vous voulez voir en priorité le contenu : La Meuse "Le Blog Nandrin mon village" . 2. Cliquez sur « S’abonner » :  page Facebook, vous devez aller sous la photo de couverture.

    A côté de « J’aime », vous avez « Abonné » ou « Déjà abonné ».

    En fonction de votre situation, vous cliquez sur un de ces deux onglets pour laisser paraître une nouvelle rubrique.

    3. Sélectionnez « Voir en premier » : Dans cet onglet apparaît la rubrique « Dans votre fil d’actualité ». Vous devez y sélectionner « Voir en primeur » pour recevoir les contenus sur votre fil d’actualité. Pour vérifier que votre choix a bien été validé, contrôlez qu’un petit « V » est apparu devant « Voir en primeur ».

    Petite astuce supplémentaire.

    Si voulez également recevoir une notification lorsqu’un contenu est publié, cliquez sur « Oui » dans la rubrique suivante pour les notifications. 

    Source info 

    blog.JPG

  • Est-ce la fin annoncée de l’heure d’été ?Les parlementaires européens devraient se prononcer cette semaine

    heureh.jpgEst-ce la fin annoncée de l’heure d’été ? Chaque année, au moment du changement d’heure, le débat revient sur la table.

    Mais cette année, une résolution du Parlement européen devrait concrétiser ce qui n’est encore que théorie.

    C’est un secret de polichinelle : le changement d’heure semble avoir fait son temps.

    Plusieurs membres du Parlement européen estiment qu’il est inutile et dépassé.

    Ils en discuteront cette semaine à Bruxelles.

    Ils devraient proposer un vote pour y mettre fin avant que la question ne soit étudiée par la Commission européenne.

    Selon les partisans du changement d’heure, cette mesure permet d’économiser de l’énergie et améliore la productivité.

    La mesure est coordonnée au niveau européen pour faciliter les communications et les transports.

    Ainsi, depuis 1998, pour l’ensemble des pays de l’UE, le passage à l’heure d’été intervient le dernier dimanche de mars à 2 heures du matin et le passage à l’heure d’hiver est programmé le dernier dimanche d’octobre à 3 heures du matin.

    Les opposants évoquent en revanche les problèmes que nombre de personnes éprouvent à s’adapter aux changements d’heure deux fois dans l’année.

    « DAVANTAGE D’ACCIDENTS »

    « Si on garde la même heure toute l’année, c’est une bonne chose », estime Myriam Kerkhofs, docteur en psychologie, spécialiste du Sommeil au laboratoire de Sommeil au CHU de l’hôpital Vésale à Charleroi et coordinatrice scientifique du Certificat d’Université en Traitements cognitivo-comportementaux de l’insomnie.

    « Ne fût-ce que par rapport au sommeil, le changement d’heure a des effets négatifs. C’est difficile pour les enfants ou les gens qui travaillent à pause.

    C’est une période qui renforce les pathologies des patients. » Selon la spécialiste, on constate également beaucoup plus d’accidents au moment des changements d’heure.

    « Chaque année, lorsque l’obscurité tombe plus tôt, il y a plus d’accidents. »

    Selon le quotidien britannique, « The Daily Mail", la nouvelle résolution du Parlement européen affirme que « de nombreuses études scientifiques (…) n’ont pas fourni la preuve des effets positifs du changement d’horloge semestriel ».

    Toujours selon le « Daily Mail », la recherche citée dans la résolution, présentée par l’eurodéputée française Karima Delli, affirme que dans les jours qui suivent le changement des horloges, les personnes âgées font face à un risque accru de problèmes cardiaques, tandis que les accidents de la route augmentent d’un tiers.

    Les performances scolaires des enfants sont, dit-elle, également affectées parce que « le corps humain est fait pour un biorythme stable ».

    La pratique consistant à changer les horloges a déjà été abandonnée dans certains pays, notamment en Islande, en Biélorussie et en Turquie. 

    Article de J.M

    Source 

  • L’explosion du nombre de radars sera intenable !

    radars.JPGRien ne va décidément plus entre le monde politique et judiciaire ! En plus de cette pénurie de main-d’œuvre dans la Justice, que les syndicats attribuent aux ministres successifs dont l’actuel Koen Geens (CD&V), il y a les mesures annoncées par le gouvernement wallon qui va étrangler encore un peu plus les parquets.

    On parle ici des parquets de police, pris de vitesse par l’automatisation accrue des radars, qui les inondent de p.-v..

    « L’Agence wallonne pour la sécurité routière vient d’annoncer qu’elle voulait multiplier encore le nombre de radars, flasher 24 h sur 24 avec une tolérance minimale (purement technique).

    Cette annonce est en complet décalage avec la capacité des parquets et des tribunaux de police ! », regrette le procureur du Roi de Liège, Philippe Dulieu.

    En demandant aux policiers de flasher de manière plus intelligente (endroits et heures dangereux et avec une tolérance), ce procureur était parvenu à faire diminuer les p.-v. de 30.000 à 15.000 sur Verviers et Huy et de 108.000 à 77.000 sur Liège, en 2 ans.

    De la sorte, aucune infraction ne restait impunie.

    L’annonce de l’AWSR risque de réduire ses efforts à néant.

    Article de - F. DE H

    Source clic ici 

  • Nandrinois Proximus a lancé un avertissement

    Proximus met ses clients en garde

    Proximus a lancé un avertissement à l’attention de ses clients via les réseaux sociaux au sujet d’escrocs qui tentent de profiter de la récente panne ayant frappé l’opérateur télé- coms.

    Un malfaiteur a appelé plusieurs consommateurs pour leur demander de lui transmettre leurs données bancaires afin de recevoir une pré- tendue compensation pour les désagréments subis.

    PORTEZ PLAINTE !

    L’entreprise publique souligne qu’elle ne demande jamais de détails bancaires par courriel ou par téléphone et encourage les clients qui auraient été contactés par ces escrocs à porter plainte auprès de la police.

    Proximus avait été touché par un important problème technique plus tôt dans la semaine, privant des milliers d’utilisateurs de télévision pendant plusieurs heures.

    L’entreprise s’est engagée à offrir une compensation à ses clients sous forme d’accès gratuit aux bouquets thématiques pendant deux semaines.

    Source clic ici 

  • Pas d’électricité le 3 janvier 2018 en matinée à Nandrin

    er.jpgNandrin a connu une panne d’électricité dans la matinée de mercredi. Conséquence, les commerces de la rue de Dinant notamment, comme la pompe Texaco, ont été impactés. La bijouterie Hacour et le magasin Faune et Flore n’ont pas pu ouvrir leurs portes avant 11h - 11h30.

    « Sans électricité, la porte automatique, les caisses et le Bancontact ne fonctionnent pas, pas le choix », commente le patron Gérard Coudron.

    D’autres ont ouvert vaille que vaille.

    « Moi j’ouvrais et je fermais la porte pendant que l’équipe servait les quelques clients dans les rayons avec des lampes de poche », rapporte Jean Pivot de la droguerie Pivot-Badoux.

    « Dès 5h, j’ai servi les clients à la bougie et à la lampe de poche.

    Il vaut mieux en rire », conclut Pascale Noël, de la librairie Noël. 

    Article de A.G.

    Source clic ici 

  • Bibliobus : changements prévus pour 2018

    Véritable service de proximité qui se décline sous la forme d’une bibliothèque itinérante, le bibliobus a pour objectif de faciliter l’accès à la culture et à la lecture pour tous en passant notamment dans les endroits où aucune bibliothèque communale n’est installée. Dans le courant de l’année 2018, le bibliobus qui tournait autour de la ville de Hannut va passer dans les mains de la Province de Liège, la Fédération ne pouvant plus assumer sa charge.

    Le nombre de véhicules détenus par la Province passera ainsi à cinq.

    Aucune modification horaire n’est prévue mais les tournées vont probablement être modifiées, les lieux des haltes aussi : « La date n’est pas encore fixée mais il y aura du changement à ce niveau-là », affirme le chef de division bibliothécaire de la Province, Gérard Maquet.

    Dans la région de Huy-Waremme, les bus effectuent des haltes dans une vingtaine de communes. Ferrières, Amay ou encore Jehay comptent parmi ces dernières : « Il passe dans beaucoup de villages isolés comme le nôtre, c’est très pratique », indique Jean-Marc Demonty, l’échevin en charge de la culture à Ferrières.

    Un peu plus de 6000 personnes l’utilisent dans toute la Province. Le service existe depuis plus de 40 ans. Plus d’informations sur : http://www.provincedeliege.be/fr/bibliobus.

    Article de - LC

     

    Source clic ici 

  • Bottins non-utilisés : vous pouvez dire stop !

    La commune de Hamoir a annoncé le 19 décembre dernier s’associer à FCR Media, l'éditeur des Pages d'Or et Pages Blanches, pour lancer une campagne collective d'abandon des bottins. Si vous n’utilisez plus l’annuaire papier, les autorités communales vous encouragent à vous désinscrire via un formulaire en ligne http:// www.pagesdor.be/businesscenter/ desinscrire-guides.

    Il ne s’agit pas d’une initiative communale mais Hamoir a jugé bon de relayer cette information dans un souci d’écocitoyenneté, une valeur chère à l’entité : « On a reçu un courrier standard de l’éditeur adressé à toutes les communes », explique le bourgmestre faisant fonction Michel Legros, « En lançant cette campagne, nous répondons donc à la sollicitation de l’éditeur ».

    Cela concerne donc toutes les communes.

    Les personnes qui se désinscrivent avant le 15/08/2018 ne recevront plus d’exemplaire de l’annuaire lors de la prochaine distribution.

    Les désinscriptions postérieures à cette date ne s'appliqueront que l'année suivante. Rappelons que, dans un souci écologique, il est tout aussi simple de rechercher des entreprises et adresses sur les sites www.pagesdor.be et www.pagesblanches.be ou via l’application du même nom. 

    Article de LC 

    Source info 

  • Opération Boite à Chaussures pour le Noël des SDF relais au Troc de Nandrin

    Au "TROC Nandrin"
    route du Condroz 123c à Nandrin.
    085 61.36.16
    Du mardi au samedi de 10h à 18h et le
    dimanche de 13h à 17h
    En cas d'absence vous pouvez aussi déposer au POINT CHAUD juste à côté .

     

    Opération Boite à Chaussures pour le Noël des SDF Liégeois

     

    Réalisez un petit cadeau simple et personnalisé qui leur sera distribué pour les fêtes de fin d’année

    Dominique Buisson, de Fexhe-le-Haut-Clocher, est co-organisatrice de l’opération « Boîtes à chaussures pour les SDF liégeois ».

    L’action vous invite à faire une petit cadeau, qui leur sera distribué à la fin du mois.

    Pensez ‘Boîte à chaussures’ pour les SDF un point de collecte près de chez nous 

    Point Chaud  Route du Condroz 123/A 4550

    Heures d'ouverture (lundi au vendredi): 5H30-18H
    Samedi: 05H30-18H
    Dimanche: 05H30-18H
    Jours fériés: 05H30-18H

    Tél: +32 85 84 29 09 
    Fax: +32 85 21 36 82

     

     

  • Retrouve également le Blog de Nandrin sur les réseaux sociaux

     

     Il suffit d'un j'aime sur la page , un Like pour être informer des extraits d'article du Blog de Nandrin .
    Ainsi que d'envoyer un message au Blog pour la demande d'articles ou une prise de contact 

     

     

    http://nandrin.blogs.sudinfo.be/

     
  • Une idée de cadeau pour les fêtes ? nouveau à Villers le Temple Massage Réflexologie

    Une activité de réflexologie (accompagnement santé et bien-être, pieds, mains, crâne) à Villers-le-Temple depuis quelques mois.

    Pour la fin d'année, des promotions sont proposées en chèques cadeaux à offrir pour les fêtes, et des ateliers "Massage Bien-être" sont également organisés pour ceux qui veulent apprendre comment faire un massage relaxant (pieds, mains, crâne).

    Stéphanie Dessy

    Réflexologue agréée

    Tel: 0494/08.69.85

    www.reflexologieetvous.be
    facebook.com/reflexologieetvous

    massage bien être pub facebook et autre final.png

    P1060361.JPG

  • « Ne m’appelez plus »

    « Ne m’appelez plus » a peu de résultats.

    En mai 2015, la bonne vieille « liste Robinson » avait laissé la place à un tout nouveau système, baptisé « Ne m’appelez plus ». Le but ?

    Permettre au consommateur de se mettre efficacement à l’abri des appels intempestifs de la part de sociétés commerciales. La réforme correspondait visiblement à un besoin. Actuellement, les Belges ont inscrit 1.172.967 numéros de téléphone fixe ou portable sur la liste en question.

    Mais est-elle efficace ? On peut raisonnablement en douter. Selon le ministre en charge de la Protection des consommateurs interrogé à ce propos à la Chambre, 3.745 signalements de sociétés ne respectant pas l’interdiction d’appel ont été enregistrés en 2016. Or, à la mi-juin 2017 – sur même pas six mois donc – ce sont déjà 3.698 signalements qui ont été encodés.

    On est donc bien parti pour doubler cette année le nombre de plaintes de particuliers qui se sentent harcelés à toute heure !

    La raison pourrait provenir du nombre de procès-verbaux qui sont ensuite dressés par l’Inspection économique. Selon Kris Peeters (CD&V), on n’en a dénombré que 22 en 2016, et 11 cette année.

    Soit un ratio de 1 p.-v. pour 336 plaintes !

    Pas franchement de quoi dissuader les sociétés qui bafouent allègrement l’interdit… Au SPF Économie, on relativise le raisonnement.

    « Début 2016, nous avons lancé un nouveau point de contact plus facile d’accès et plus visible », explique ainsi Johan Verbelen, porte-parole. « Et comme à chaque fois que l’on fait cela, le succès a été au rendez-vous, avec une hausse considérable des plaintes reçues. »

    ON RACCROCHE

    Autre raison : « Nous ne pouvons enquêter directement que sur les seules entreprises belges qui font du démarchage chez nous.

    Si elles sont basées à l’étranger, nous dépendons alors de la collaboration de notre homologue dans ce pays. Il est aussi fréquent qu’une même firme soit l’objet de beaucoup de plaintes – parfois plusieurs centaines – ce qui relativise le calcul.

    Enfin, il est fréquent que la firme utilise un numéro masqué ou raccroche dès que la personne proteste.

    La plainte que nous recevons ne permet alors pas de l’identifier formellement, ce qui empêche la poursuite… » Selon le cabinet de Kris Peeters, la Justice a déjà prononcé trois condamnations : des astreintes entre 500 et 2.000 euros par infraction.

    Elles jouent gros, puisque la sanction est de type pénal et peut aller jusqu’à 80.000 euros.

    Contrairement à ce qui avait été prévu dans un premier temps, l’inscription des particuliers sur la liste n’est pas valable deux ans.

    Elle restera d’actualité à vie, sauf rétractation.

    - CHRISTIAN CARPENTIER

    1147395687.25.JPG

  • Nandrinois Les numéros utiles

    Urgences médicales et services d’incendie

    112

    Aide policière d'urgence en Belgique

    101

    Centre anti-poisons
    www.poisoncentre.be

    070 245 245

    Child Focus
    www.childfocus.be

    116 000

    Ecoute-Enfants
    www.103ecoute.be103

    Télé-accueil (Quelqu'un à qui parler dans l'anonymat)

    www.tele-accueil.be107

    Ligne de prévention suicide (gratuit, 24 h/24, dans l'anonymat) 
    www.preventionsuicide.be

    0800 32 123Ecoute violence congugales
    www.ecouteviolencesconjugales.be0800 30 030

    DOC STOP (gratuit) - service central pour bloquer 24h/24 une carte d'identité ou un passeport belge suite à un vol ou une perte
    www.docstop.be

    00800 2123 2123

    CARD STOP - service central pour bloquer des cartes bancaires et de crédit (24h/24) 
    
www.cardstop.be et www.macarte.be

    070 344 344Spéléo Secours04 257 66 00Sécurité dans la gare et le train
    Belgian Rail

  • Nandrinois, attention risque de vous brûler la peau

    Avoir une coque de GSM avec des paillettes, c’est la nouvelle folie des adolescentes belges. De toutes les couleurs et de toutes les formes, ces petites étincelles baignent dans un liquide et voyagent dans leur boîtier en plastique.

    Bien que ces coques fassent fureur, elles ne sont pas sans danger.

    Suite à un contact prolongé avec la peau, 24 cas d’irritation ont été relevés ces derniers mois dans le monde. Deux utilisateurs ont même signalé des brûlures chimiques. « Un consommateur a affirmé qu’il gardera des cicatrices permanentes suite à une brûlure chimique et un autre a subi des brûlures et des gonflements au niveau de sa jambe, de son visage, de son cou, de sa poitrine et de ses mains », indique la commission américaine des consommateurs qui a lancé une alerte.

    L’ACIDITÉ DU LIQUIDE

    Cela fait pourtant plus de six mois que les internautes des quatre coins du globe évoquent des brûlures sur les réseaux sociaux. Ces problèmes sont liés au liquide s’il s’écoule de la coque suite à un choc, à une pression ou avec l’usure. L’acidité du produit chimique attaque instantané- ment la peau.

    La commission américaine des consommateurs a ciblé plusieurs protections qui pourraient être responsables de ces irritations. Elles ont été vendues d’octobre 2015 à juin 2017 et sont destinées aux iPhone 6, 6s et 7.

    Elles ont été fabriquées en Chine et étaient commercialisées dans le monde entier notamment via les plateformes de commerce en ligne. Plusieurs d’entre elles ont été achetées sur Amazon et sur le site de la célèbre marque de lingerie Victoria’s Secret. Certaines coques à paillettes dangereuses sont donc actuellement entre les mains de Belges.

    La société MixBin Electronics a rappelé 275.000 exemplaires.

    La liste complète des produits concernés se trouve sur le site du fabricant.

    Si votre modèle est concerné, vous pouvez exiger un remboursement. -

    ALISON VLT

     

    Cela fait plus de six mois que des internautes évoquent des brûlures sur les réseaux sociaux (photo).

    chez nous, en Belgique.

    Les produits concernés ont été vendus d’octobre 2015 à juin 2017. Si votre modèle est concerné, vous pouvez exiger un remboursement.

    1147395687.25.JPG

  • Une nouvelle activité au Village, une pédicure médicale à Villers le Temple Nandrin ou chez vous

    Une nouvelle activité au Village

    Isabelle Dizier diplômée pédicure médicale depuis fin juin et  installée à son compte depuis juillet

    Isabelle Dizier reçoit les patients chez elle ou déplacement à  domicile sur rdv.

    isabelle.dizier@hotmail.fr 0471 372048 ou  085 212173

  • Pont du 15 août : ce qui ferme

    Ce lundi, pas mal de gens font le pont puisque mardi est un jour férié.

    Toutefois, ce ne sera pas le cas des magasins, ni des services fédéraux.

    Les banques devraient, elles aussi, être ouvertes mais renseignez-vous tout de même parce qu’il n’est pas exclu qu’une agence ait décidé de fermer.

    Au pire, vous pourrez toujours effectuer vos transactions via internet.

    Concernant les administrations communales, là aussi, c’est au cas par cas : certaines seront ouvertes alors que d’autres ont décidé de faire le pont.

    Les sites internet de ces administrations vous le renseignent.

    Les bureaux de l’Onem seront également ouverts.

    Par contre, concernant la poste, tous les bureaux auront portes closes ce lundi.

    Mais le courrier sera distribué et les boîtes seront levées.

    Ce lundi sera pratiquement un jour normal.

    Mardi, par contre, presque tout sera fermé.

    Tout d’abord la plupart des magasins, excepté ceux qui ont l’habitude d’ouvrir les jours fériés.

    Toutes les administrations et les banques sont en congé de même que tous les services fédéraux.

    Et le courrier ne sera pas distribué.

    1147395687.25.JPG

     

     

  • Dès ce 1er août 2017 un nouveau numéro pour… les non-urgences 1722 en cas de tempête ou d’inondation

    Dès ce mardi 1er août, le SPF Intérieur active un nouveau numéro pour… les non-urgences : il s’agit du numéro de téléphone 1722 qui sera uniquement activé (pour l’instant) en cas de tempête ou d’inondation. L’objectif est de désengorger les centres d’appels urgents 112 et de ne pas faire attendre inutilement les personnes dont la vie est en danger.

    Il arrive que nous recevions plus de 500 appels en 24 heures », explique Johann Falque, le directeur fonctionnel du centre de secours 112 de la province de Namur.

    « Là, il y a vraiment un nombre trop important d’appels à traite

    Ce numéro existe depuis aujourd’hui : c’est le 1722, comme nous vous l’avions déjà annoncé en primeur il y a quelques mois.

    Mais attention, uniquement après une alerte météorologique !

     

     

    Extrait d'article de DIDIER SWYSEN

    1147395687.25.JPG

     

  • Le 8 juin au matin, les opérateurs rendront inutilisables toutes les cartes s prépayées non identifiées

    i2.JPGLe stress monte, chez les opérateurs de téléphonie mobile.

    Le gouvernement leur a imposé d’identifier les détenteurs de toutes les cartes prépayées en circulation, avant le 7 juin prochain.

    À défaut, ils devront couper la ligne dès le lendemain.

    La mesure vise à empêcher désormais les terroristes d’utiliser ces cartes anonymes, qui compliquent fortement leur mise sur écoute. Il n’est d’ailleurs pas rare que ceux-ci les multiplient et se servent d’une carte par interlocuteur important, afin d’empêcher de démasquer l’ensemble de leur réseau si un de leurs numéros venait à être identifié. Pourtant, à six grosses semaines de l’échéance, on est loin du compte.

    Très loin, même. Selon des données disponibles ce vendredi à l’IBPT, seule la moitié des 3,4 millions de cartes prépayées actuellement en circulation aurait été identifiée.

    « La loi est pourtant claire : toute carte dont le détenteur n’est pas connu de façon certaine devra être désactivée dès le 8 juin, sans indemnisation financière possible », explique son porte-parole, Jimmy Smedts.

    « Si les gens se régularisent dans les jours qui suivent, ils pourront peut-être récupérer leur numéro. Mais s’ils attendent deux mois, le risque est grand que ce numéro ait été réattribué à quelqu’un d’autre, et qu’ils doivent alors en changer… »

    1147395687.25.JPG

     

  • Nandrinois Optez pour la banque électronique de vendredi à mardi prochain

     i2.JPGTous les services de paiement électronique resteront opérationnels durant les jours de fermeture bancaire.

    Comme chaque année, votre banquier va profiter d’un de ses plus longs week-ends de l’année. (Pâques )

    Vous pourrez ainsi toujours effectuer des opérations de banque en ligne et mobile, payer par carte (en ligne et aux terminaux de paiement) et réaliser des opérations dans les selfbanques.

    Les avantages de ce type de paiements sont multiples : ils sont pratiques, rapides, toujours disponibles et sûrs.

    Planifiez vos virements à temps.

    Febelfin vous recommande aussi de planifier vos virements à temps pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

    Les vendredi 14 et lundi 17 avril, aucun paiement ne sera traité.

    DU CASH EN SUFFISANCE

    La question qu’on se pose avant un long week-end comme celui qui arrive est de savoir si les distributeurs de billets seront suffisamment alimentés pour tenir le coup jusqu’à mardi. « Cela dépend des endroits, du nombre de distributeurs et des événements proches », répond Rodolphe de Pierpont, porte-parole de Febelfin.

    Par ailleurs, il faut savoir que la plupart des distributeurs sont équipés d’un recycleur qui remet en circulation les billets qui lui sont versés, principalement par les commerçants.

    « Comme nous ne disposons de toute façon plus de cash en agence, le fait d’être fermé vendredi et lundi, ne change pas grand-chose à l’alimentation de nos distributeurs que nous calculons sur une semaine », indique par ailleurs une employée de banque.

     P. MARTIN

    1147395687.25.JPG

     

  • Nouveau à Nandrin un chef à domicile avec "Au goût de chez vous"

    17800069_189088544932611_7590987611015263048_n.jpg

    Bonjour à tous.

    J'ai obtenu mon diplôme à l'École Hôtelière Provinciale de Namur en hôtellerie/restauration en septembre 2016.

    Je me lance désormais dans une nouvelle aventure en tant qu'indépendante chef à domicile.

    J'ai l'envie de vous faire plaisir en accordant votre budget et vos préférences culinaires.

    Je viens chez vous avec ma propre vaisselle et mes ustensiles de cuisine.

    Tout est possible avec "Au goût de chez Vous " .

    Pour plus d'informations, n'hésitez pas à me contacter via téléphone, mail, ou sur la page Facebook 

    Au goût de chez vous

    À bientôt pour de nouvelles aventures gustatives et conviviales, Gilles Laëtitia.

    4550 Nandrin Telp :0498 41 65 53

     

  • Déjà 6 ans d'information pour le blog et la blogueuse de Nandrin,une législature accomplie aujourd'hui 3 mars 2017

     

    anniversaire , anniversaire blog ,blog de Nandrin ,nandrin blog ,jeannick Piron Aujourd'hui , comme tous les ans le 3 mars, nous fêtons l'anniversaire de la Naissance du Blog Sudinfo de Nandrin .

    Nous étions le 03/03/ 2011 ,il y a 6 ans aujourd'hui, une législature de l'information locale ,ou par vent et marée,j'ai essayé et j'essaie de vous tenir informer sur l'actualité locale .

    Presque 10.000 articles !!!

    Si au début ,j'ai eu le soutien de l'autorité en place, qui à l'époque avait vite compris que le Blog Sudinfo de Nandrin deviendrait la vitrine du Village sur la toile .

    L'après n'en fut pas de même ,l'autorité changeante, la mentalité également , mais malgré une censure persistante !!! et malgré la  fin des noces d'or ,primes de naissances ,voeux ,accueil des nouveaux habitants , les mérites sportifs etc ....  ou ni la blogueuse ,ni la presse, ne sont plus informé , ni invité,ni prévenu !!!! Le Blog et la blogueuse , continue à faire le maximum pour vous informer de l'actu sur Nandrin et à Nandrin voir d'autres communes du Condroz toujours en mouvement . 

    Merci aux 1 .314. 539  visiteurs uniques !!!

    anniversaire , anniversaire blog ,blog de Nandrin ,nandrin blog ,jeannick Piron

     

    Blog:

    (1999) Mot emprunté à l’anglais blog, lui-même aphérèse créée par Peter Merholz de weblog, celui-ci composé de web (« Web ») et de log (« journal ») créé par Jorn Barger.

    (Anglicisme informatique) (Internet) Site Web, ou partie de site Web, personnel dans lequel l’auteur note, au fur et à mesure de sa réflexion sur un sujet qui lui importe, des avis, impressions, etc., pour les diffuser et susciter des réactions, commentaires et discussions. Les articles ou contributions individuels sont connus comme billets.

    • Avec l’augmentation du nombre de blogs, le phénomène du pollupostage (spam), à l’origine associé seulement au courrier électronique, pénètre aujourd’hui la blogosphère. (Perspectives des technologies de l’information de l’OCDE 2006, p.308)

    Blogueuse:

    Personne de sexe féminin utilisant Internet comme un moyen de communication pour s’exprimer et diffuser de l’information sur différents sujets pour lesquels il a une expertise ou une passion.

     

    Source Clic ici 

     

    Via Facebook La Meuse "Le Blog Nandrin mon village" .

     

    Album anniversaire du Blog de Nandrin clic ici

     

    Depuis cette époque plus ou moins 120 blogs Sudinfo sont venu nous rejoindre .

    http://www.lameuse.be/blogs

    Les anniversaires du blog et son histoire 

    Joyeux anniversaire 1 an du Blog de Nandrin clic ici  Sudinfo

    Le Blog de Nandrin fête ses 2 ans clic ici aujourd'hui 3 mars 2013

    Le Blog de Nandrin fête ses 3 ans clic ici aujourd'hui 3 mars 2014

    Joyeux anniversaire 4 ans clic ici pour le Blog de Nandrin Sudinfo !!! Merci !!!

    Aujourd'hui 3 mars 2016 nous fêtons le 5 ans du blog de Nandrin !!! joyeux anniversaire aussi à vous les lecteurs

    Mode d'emploi du blog de Nandrin clic ici

    Alors organisateurs Nandrinois, Nandrinoise , animateurs de groupe de jeunesse, religieux et autres n'hésitez pas à me faire savoir vos organisations pour que l'annonce soit faite sur le blog, mais également des reportages en photos et vidéo. 
     
    Je répondrai toujours présente dans la mesure du possible !!! 
     
    il n'y a aucune obligation juste mettre en valeur, notre ,votre beau village et vos organisations manifestations ou messages à passer . 
     
    L'information sur le blog est gratuite donc ,tous les lecteurs peuvent se connecter et voir la vie à Nandrin  ou de Nandrin.
     
    Renseignez le blog à vos amis afin qu'ils bénéficient également des annonces et reportages de leurs activités .
     
    La blogueuse a un contact très fréquent avec la rédaction du journal La Meuse Huy-Waremme et ce qui peut être un article version papier est en version papier avec souvent un résumé sur le blog . 
     
    Voilà je vous ai donné le mode d'emploi du blog, si par quelques circonstances un oubli, un boycotte de ma personne ou autre vous ne communiquez pas vos infos c'est le village et votre organisation qui en est la victime pas moi! 
     
     
    Je suis et je reste la titulaire du Blog de Nandrin !!!!
     
     
    Piron Jeannick 
     
    GSM 0476/211775 ou 085/514142 
     
    nandrin.blog@gmail.com

     

  • La semaine de tous les dangers pour le réseau électrique

    attention.pngUne vague de froid venue de l’est s’abat sur l’Europe. Du coup, la consommation électrique des ménages va partir à la hausse. Si le risque d’un black-out général ou d’un délestage localisé est limité, le réseau sera soumis à rude épreuve… Elia, le gestionnaire du réseau haute tension, envisage d’ailleurs l’activation des réserves stratégiques. Et pour Damien Ernst, professeur d’électromécanique à l’Université de Liège, il s’agit carrément d’une semaine « de tous les dangers ».

    1)

    Pourquoi la situation est-elle problématique? Toute l’Europe est frappée par le froid, dont la France, pays d’où on importe de l’électricité. Or, nos chers voisins se chauffent massivement avec des convecteurs électriques. Un choix effectué à une époque où l’Hexagone développait son parc nucléaire et prônait son indépendance énergétique. À cela, il faut ajouter que les centrales françaises n’ont plus vraiment la forme et que certaines d’entre elles sont actuellement à l’arrêt. Bref, la France risque de devoir importer de l’électricité pour satisfaire sa demande.

    2)

    Les mesures prises en Belgique pour éviter le pire Avec la vague de froid, la Belgique pourrait devoir importer de 1.000 à 1.400 MW cette semaine. Face à une possible pénurie, Elia prévoit d’activer les réserves stratégiques. « Pour ce mardi, il est peu probable qu’on les active », relativisait toutefois Kathleen Iwens, porte-parole d’Elia. « Mais pour les jours suivants, nous suivons la situation de près et on ne peut exclure ce scénario. » Selon Damien Ernst, de l’ULg, la réserve stratégique, est une sorte «d’airbag» que l’on utilise lorsqu’il y a un problème d’équilibre entre la production et la consommation: « C’est la dernière ligne de défense du réseau qu’on active lorsqu’on est vraiment à l’os. » Ces réserves stratégiques représentent 750 MW et sont notamment garanties par le démarrage des centrales au gaz de Seraing et de Vilvorde, actuellement à l’arrêt. Mais ce lundi soir, si le discours était plus optimiste, c’est parce que les prévisions météo sont désormais moins alarmistes. « Selon les dernières estimations de RTE, le gestionnaire du réseau électrique français, le pic de consommation annoncé pour ce jeudi n’est plus que de 96.200 MW contre 101.100MW lors de la précédente estimation », nous lance Damien Ernst ce lundi, en fin d’après-midi. « Pour ce mercredi, qui risque d’être une journée noire, les prévisions prévoient une consommation de 93.051 MW. On est sous le cap des 100.000 MW, qui correspond à la production de 100 réacteurs nucléaires. Un seuil critique. »

    3)

    Le plan de délestage: la solution extrême pour éviter un black-out Ce lundi, Elia, le gestionnaire du réseau haute tension, l’affirmait: « Aucune activation du plan de délestage n’est prévue pour cette semaine ». Par contre, pour le reste de l’hiver, il ne faut pas exclure cette possibilité. Un simple incident dans une centrale ou sur le réseau pourrait rebattre les cartes. Pour rappel, le délestage a pour but d’éviter qu’un déséquilibre important du réseau n’entraîne une coupure généralisée de l’alimentation électrique, qu’on appelle le black-out. Concrètement, on coupe l’alimenta
    tion électrique durant une période de pic dans une zone déterminée, appelée tranche. Il existe huit tranches sur l’ensemble du territoire, et elles représentent chacune entre 500 et 750 MW. Pour savoir si votre habitation est située dans l’une des huit tranches, il suffit de vous rendre sur le site de votre gestionnaire de réseau de distribution (Ores, Resa…).

    4)

    Comment éviter ce genre de problème àmoyen terme? En 2017, dans l’un des continents les plus développés, il semble dingue qu’on puisse avoir affaire à des coupures massives de courant. « Ce phénomène montre l’immense vulnérabilité de nos systèmes électriques européens par rapport aux vagues de froid », estime Damien Ernst. « Non seulement, la vague de froid pousse la consommation vers le haut, mais elle peut faire chuter la production d’énergie éolienne sur le centre de l’Europe durant une longue période de temps. Or, l’Europe s’oriente de plus en plus vers un mix photovoltaïque et éolien. Et stocker de l’énergie éolienne durant cinq ou dix jours, c’est illusoire. » Pour le professeur Ernst, il n’y a pas 10.000 solutions. « Il faut collecter les énergies renouvelables sur une surface plus grande. C’est une illusion de penser que juste de la gestion de la demande pourra faire l’affaire. Il faut prendre des orientations au niveau européen.

    Article de GUILLAUME  source Sudinfo 

  • Le répertoire utile à Nandrin


    Telephone.jpgVOTRE MAISON COMMUNALE
    Maison Communale 085/51.94.90
    Nandrin Santé 04/372.11.20
    Parc à conteneurs 04/372.07.29
    Poste de Nandrin 085/51.96.65
    École communale Villers 085/51.12.33
    École communale St-Séverin 04/371.41.35
    École Saint Martin 085/51.21.28
    CCA Nandrin 0479/65.04.26
    Police de proximité Nandrin 085/51.27.10
    Zone de police du Condroz 085/41.03.30
    Police « Appel Urgent » 101
    Pompiers de Huy 085/27.10.00
    Croix Rouge 04/383.64.36
    (prêt de matériel sanitaire)
    Les numéros du C.P.A.S.
    Centraux 085/27.44.60
    et Services Administratifs 085/27.44.61
    Fax 085/51.26.81
    Service maintien domicile 085/27.44.64
    Service social 085/27.44.63
    Service guidance budget 085/27.44.65

     

    Répertoire 2012 clic ici Association des commerçants et artisans de Nandrin

  • Nandrinois Que faire en cas de nuage radioactif?

    CLIN-D-OEIL.jpgL’exercice, mis au point par le centre de crise, a impliqué 17 communes et de nombreux services

    Ce mardi a eu lieu un exercice simulant un incident radiologique à la centrale nucléaire de Tihange.

    Organisé par le centre de crise, dépendant du SPF Intérieur, il a mobilisé les services de secours et 17 communes situées dans un rayon de 10 km autour de la centrale. La Protection civile s’est déployée à Engis afin d’établir un camp de base pour procéder à des mesures de radioactivité. 

     

    Le scénario imaginé par le centre de crise fait froid dans le dos: un nuage radioactif, relativement limité, s’est échappé de Tihange 3. L’air contaminé se dirige de Huy vers Namur. Les communes de Marchin, Modave, Andenne et Ohey sont particulièrement impactées.

    Voilà pour la catastrophe imaginaire. Reste les mesures à prendre. Comment informer la population? Quelles sont les mesures de confinement à prendre?

    Quels services de secours faut-il alerter en priorité? Faut-il également confiner le bétail? Autant de questions auxquelles a été confronté, à des niveaux différents, l’ensemble des participants. L’exercice était baptisé «TIHEX 2016» et organisé par le centre de crise, en collaboration avec l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire, les Services fédéraux auprès des Gouverneurs de Liège et de Namur, les 17 communes situées ainsi que l’exploitant Engie.

    «Lors de cet exercice, nous avons fait un focus particulier sur l’impact de cet incident radioactif en matière de mobilité, précise Benoît Ramacker, porte-parole du centre de crise.

    Les TEC, mais aussi Infrabel et le service de navigation fluviale de la Région wallonne, ont également participé.» Ce mardi, bus, trains et bateaux ont donc été théoriquement arrêtés en urgence suite à l’incident. L’exercice avait pour objectif principal de tester les flux d’information, il n’a pas engendré de réel déploiement des services de secours sur le terrain. À une exception: les services de la Protection civile se sont rendus à Engis pour établir un camp de base afin de mesurer sur place le taux de radioactivité.

    « Ce déploiement des unités de la Protection civile à Engis n’a pas suscité de vent de panique, assure Benoît Ramacker, les riverains étaient bien informés de la tenue de l’exercice.» Du côté des bourgmestres impliqués, on se réjouit du déroulement des opérations: «C’est un exercice sain et utile qui permet de mieux coordonner les services» assure le hutois Christophe Collignon.

    À Marchin, Éric Lomba se montrait également très satisfait: « Cela nous permet d’avoir de bons réflexes et de mettre en place des bases de données nécessaires, comme la liste des agriculteurs ou des personnes à contacter dans chaque école» précise-t-il.

    Et même s’il ne s’est heureusement jamais produit de catastrophe nucléaire, ces exercices se sont déjà révélés bien utiles: «Lors des problèmes électriques liés à la tempête de neige, nous avons appliqué certaines des procédures rodées lors de ces exercices…»

    Article de AURÉLIE BOUCHAT

  • Nandrinois Gérez vos titres-services via votre smartphone

    CLIN-D-OEIL.jpgAu premier semestre 2016, la Wallonie comptait 254.000 utilisateurs de titres-services, un chiffre en recul depuis 2014. Et parmi ces utilisateurs, seuls un tiers utilise des titres-services électroniques.

    Tous les autres utilisent encore les titres papier.

    La Région, par la voix de sa ministre de l’Emploi, Éliane Tillieux, et Sodexo, la société émettrice des titres-services, ont donc décidé de lancer une offensive en vue de convaincre un maximum de Wallons d’utiliser les titres sous forme numérique.

    Cela passe par exemple par une application pour smartphones qui permet de gérer ses titres services électroniques beaucoup plus rapidement. Et plus sûrement.

    L’inscription en ligne est assez simple, via un espace sécurisé sur le site www.wallonie-titres-services.be.

    Là, dans la rubrique «données personnelles», il suffit d’informer l’entreprise agréée qui envoie l’aide ménagère que l’on passe au titre électronique. Le menu indique aussi le quota de titres-services auxquels on a droit sur l’année.

    Si vous utilisez déjà des titres-services électroniques, la mise en route de l’application pour smartphone est très rapide. Une application qui fonctionne pour les iPhone et les appareils tournant sous Android.

    Le service est gratuit. Il existe aussi une déclinaison de cette application pour les travailleurs qui prestent via titres services.

    Ils sont déjà 30% à l’utiliser.


    AVANTAGES DIVERS

    Les avantages sont divers: rapidité (le titre-service est payé en deux jours, contre 5 pour les titres papier), simplicité d’utilisation, sécurité (plus de pertes de titres-services, signature automatique).

    Les entreprises agréées sont preneuses, bien évidemment.

    Aujourd’hui, ces entreprises sont au nombre de 800 en Wallonie. Le système s’est stabilisé, après avoir connu quelques soubresauts.

    En 2016, ce secteur emploie un peu plus de 40.000 personnes.

    Il s’agit d’un secteur important, on le voit.

    Le nombre de titres-services émis et remboursés est en légère diminution pour les 10 premiers mois de l’année, comparé à la même période de 2015.

    Article de B.J. Source Sudinfo 

  • Nandrinois Votre dossier médical sur smartphone au CHU

    Dès aujourd’hui, les patients du CHU de Liège peuvent disposer de leur dossier médical sur smartphone ou tablette et le partager avec des proches ou des professionnels du monde médical. Une avancée rendue possible par la collaboration qu’a nouée l’hôpital universitaire avec la start-up liégeoise Andaman 7.

    Andaman 7, l’appli développée par la société du même nom, permet à son utilisateur de rassembler sur son smartphone toutes ses données médicales.

    Données qui peuvent ainsi être partagées avec les professionnels de la santé que l’on est amené à rencontrer. L’accord qui vient d’être signé avec le CHU permettra toutefois d’aller encore plus loin.

    « Pour l’instant, il était possible d’intégrer son dossier médical dans l’appli, mais il fallait encoder soi-même les documents en les photographiant, détaille Vincent Keunen, fondateur et CEO d’Andaman.

    Dorénavant, tous les documents seront automatiquement transférés par le CHU, qu’il s’agisse de résultats de prises de sang ou d’imagerie médicale. »

    Pour disposer de ce service, il suffit de télécharger l’application, qui est gratuite, puis d’envoyer un mail à chuliege@andaman7.com

    Article de 

    G.W

  • Il faut améliorer la sécurité du ramassage scolaire

    i2.JPGChaque jour, 27.000 enfants utilisent le ramassage scolaire sur plus de 940 circuits qui sillonnent toute la Wallonie.

    « Près de 80 % de ces élèves sont scolarisés dans l’enseignement spécialisé. Ils souffrent d’un handicap physique, mental ou de troubles du comportement », souligne la députée wallonne Valérie De Bue (MR).

    Ce système mis en place par la Région est un transport de « carence » par rapport aux lignes régulières du TEC.

    Pour pouvoir en bénéficier, il faut habiter à plus d’un kilomètre de l’école, ne pas avoir l’occasion d’utiliser une ligne régulière du TEC et se rendre à l’école la plus proche de son domicile. En grande majorité, ces enfants ne constituent donc pas le public habituel des transports en commun.

    « Il faut veiller à leur confort et leur offrir un accompagnement digne de ce nom », préconise Valérie De Bue qui vient de déposer un texte en ce sens au parlement wallon. Les chauffeurs des bus sont confrontés régulièrement à des incidents : agressivité des enfants, bagarres, malaises, crises… Or ils ne sont pas formés à gérer ces situations. De même, il peut y avoir un accompagnateur dans le bus. Mais lui non plus n’a pas forcément la formation suffisante. Pour la députée libérale, il faudrait prévoir une formation de base pour ces deux catégories de personnes.

    Toujours dans un souci de sécurité, il serait bon que les bus soient équipés de ceintures de sécurité et de gilets fluo pour chacun des jeunes passagers. Les parents pourraient aussi remplir une fiche d’informations pour indiquer au chauffeur et à l’éventuel accompagnateur de quel handicap souffre leur enfant.

    TROP D’ÉLÈVES « FANTÔMES »

    Le budget annuel du ramassage scolaire est de 50 millions d’euros. « Or il y a 13 % d’élèves « fantômes », selon les chiffres du ministre », note Valérie De Bue qui souhaite « une gestion plus optimale » pour éviter des détours inutiles et des places inoccupées dont pourraient bénéficier d’autres élèves.

    Article de  YANNICK HALLET Source Sudinfo 

  • Bientôt un permis de conduire et un casque pour les vélos électriques rapides

    i2.JPGTout conducteur d’un vélo électrique qui peut aller plus vite que 25 km/h doit, à partir du 1er octobre, détenir un permis de conduire, indique le SPF Mobilité. Un casque et une plaque d’immatriculation seront également obligatoires. La règle vaut pour les véhicules dits « S-pedelecs », des vélos électriques qui peuvent atteindre la vitesse de 45 km/h.

    UN TEST THÉORIQUE SUFFIT

    Les S-pedelecs ont un statut particulier au sein des cyclomoteurs, aux côtés des types A et B. C’est pourquoi un permis de conduire est désormais obligatoire. Pour l’obtenir, la réussite d’un test théorique suffira, aucune épreuve pratique n’est prévue.

    Un casque sera également exigé à partir du 1er octobre ainsi qu’une plaque d’immatriculation. Enfin, tout conducteur d’un S-pedelec devra contracter une assurance. Pour les vélos électriques avec une capacité allant jusqu’à 250 watt et dont la vitesse maximale est de 25 km/h, rien ne change.

    Les conducteurs de vélos électriques dont la capacité atteint jusqu’à 1.000 watt et dont la vitesse maximale est de 25 km/h doivent dorénavant être âgés de 16 ans minimum, une règle qui vaut également pour les S-pedelecs. 

    Source Sudpresse Sudinfo 

  • Nandrinois Les Belges victimes de hackers seront désormais avertis par les autorités

    attention.pngLes Belges victimes de piratage informatique seront dorénavant avertis par les autorités, rapportent vendredi De Standaard et Het Nieuwsblad. Jusqu’à un demi-million d’ordinateurs belges tombent sous le contrôle de personnes mal intentionnées qui les utilisent ensuite pour des cyberattaques à l’insu du propriétaire de l’appareil.

    Il existe des listes reprenant les codes d’identification des PC piratés. Quand un site est attaqué, les données de ces ordinateurs sont parfois enregistrées. Ou lorsqu’un réseau d’ordinateurs piratés est démantelé, la police et la justice en sont avisées. Ces données sont échangées à l’échelle internationale.

    «Nous voulons tenir au courant les propriétaires de ces ordinateurs», explique Miguel De Bruycker, directeur du Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB). «C’est plus complexe que ça en a l’air. Avec la protection de la vie privée, on ne peut pas simplement rechercher à qui appartient l’ordinateur.» Le CCB se concerte donc avec la Commission de protection de la vie privée. La procédure consisterait à ce que les fournisseurs internet obtiennent les adresses IP, avertissent leurs clients et détruisent ensuite ces listes.

    Les services concernés ont un accord de principe. Un accord officiel devrait suivre bientôt. Les premiers avertissements devraient être envoyés d’ici la fin de l’année.

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

  • Fin 2017, le diesel sera aussi cher que la 95

    i2.JPGBonne nouvelle pour les utilisateurs de l’essence Super 95, le prix maximal à la pompe passe aujourd’hui à 1,3290€/l, soit une baisse de 1,9 centime par rapport à hier.

    De son côté, le prix du diesel au litre reste affiché à 1,2230€.

    La différence entre le prix du diesel et le prix de la Super 95 s’amenuise au fil des semaines.

    Elle est aujourd’hui de 10,60 cents. Et cet écart va continuer à diminuer, inexorablement, pour arriver à la parité.

    HAUSSE DES ACCISES

    Une parité prévue pour la fin 2017, voire le début 2018. « Il y a deux facteurs qui expliquent la hausse du prix du diesel depuis le début de l’année voire depuis un an », analyse Jean-Louis Nizet, le secrétaire général de la Fédération Pétrolière Belge.

    « Il y a d’abord le prix du baril. Il était de 30€ en janvier et février. Ces derniers jours, on est proche des 45€». Puis, poursuit Jean-Louis Nizet, il y a la hausse des accises sur le diesel.

    « Qui est passée relativement inaperçue mais qui se ressent dans les prix ». En une année, la hausse de ces accises sur le diesel est de 6,7 % Cela représente 8,2 cents au litre. « Et cette hausse des accises sur le diesel va continuer alors qu’elle baissera pour l’essence ». Cela rapportera à l’État 600 millions de recettes supplémentaires, sur les 5,1 milliards qu’il devrait percevoir annuellement.

    Ce n’est pas rien. « Si on tient compte des modifications des taux d’accises, en prenant un prix constant pour le baril et pour le taux de change, le diesel coûtera 1,25€/l fin 2017 et 1,316€ début 2018.

    Pour l’essence Super 95, elle coûtera 1,3071€ fin 2017 et 1,2852€ début 2018 ». Une précision, d’ici 2017, la Super 95 va changer pour passer au Super 95-E10 (avec 10 % d’éthanol). La hausse du prix au litre devrait être de 2 centimes.

    « Soit 1€ pour un plein de 50 litres », résume Jean-Louis Nizet.

    Article de  P. N. source Sudpresse Sudinfo

  • Nandrinois Votre carte d’identité sera bientôt sur votre GSM

    Telephone.jpgRassurez-vous, il vous servira toujours bien à téléphoner.

    Mais votre GSM, qui ne cesse décidément de connaître des évolutions, va bientôt pouvoir intégrer une nouvelle fonctionnalité très pratique : votre carte d’identité électronique.

    C’est le ministre des Télécoms, Alexander De Croo (Open VLD) qui vient d’en faire l’annonce à la Chambre.

    « Les quatre grandes banques et les trois opérateurs téléphoniques ont annoncé la commercialisation d’une application d’identification mobile d’ici la fin de l’année », a-t-il expliqué.

    « Une initiative législative doit faire en sorte que l’application mobile ait également accès aux applications publiques telles que Tax-onWeb ou MyPension ».

    SIGNER DES CONTRATS

    À quoi cela servira-t-il ?

    « Grâce à cette application d’identification mobile, les utilisateurs pourront notamment se connecter à leur banque, signer des contrats numériques ou s’identifier sur des sites de e-commerce ».

    Vous aurez donc bientôt accès à tout cela sans devoir le faire depuis un PC muni d’un lecteur de carte d’identité classique.

    Même chose, donc, pour votre déclaration d’impôts.

    Et tout cela aura bien entendu valeur légale. « C’est similaire à l’intégration virtuelle de la carte d’identité dans le téléphone intelligent », confirme d’ailleurs Alexander De Croo.

    Il le définit comme un procédé « pratique, sûr et convivial » qui « contribuera à faciliter l’accès aux applications en ligne pour nombre d’utilisateurs ».

    Et c’est donc aussi la raison pour laquelle il entend bien faire en sorte qu’une série de démarches administratives soient également accessibles à cette nouvelle façon de pratiquer.

    Fedict, l’agence fédérale compétente dans ce domaine, a d’ores et déjà été chargée de monter un projet test en la matière.

    Il devrait se dérouler dès cet automne. Ensuite, le ministre rédigera les textes légaux nécessaires à l’utilisation de l’application.

    Sécurité et respect de la vie privée n’en seront bien entendu pas absents. Seul petit écueil du moment : on ne sait pas encore si l’accès à cette application très pratique pourra se faire gratuitement.

    Et connaissant le monde bancaire…

    Article de CH. C. source Sudpresse Sudinfo