Les Communales 2018

  • Prestations de serments Conseil Communal lundi 3 décembre 2018 à Nandrin en photos et vidéos

    Lien permanent

    47417118_2155699547827777_6631087367929200640_n.gif

    COLLEGE

    Michel Lemmens (bourgmestre, B+) : police, pompiers, état civil, fabriques d’église, budget, finances, personnel, commerce et PME ;

    Béatrice Lecerf-Zucca (B+) : enseignement, logement, 3e âge et jumelages. >Henri Dehareng (B+) : travaux, patrimoine, cimetières, sport et tourisme ; >Murielle Brandt (B+) : CPAS, affaires sociales, PCS, emploi. >Gaëtane De Smidt (Ecolo) : accueil extra-scolaire, ATL, jeunesse, culture, bibliothèque, communication, participation, énergie et supracommunalité (GAL) ; >Sébastien Herbiet (Ecolo) : urbanisme, aménagement du territoire, mobilité, environnement, agriculture, bien-être animal, PCDN, eaux usées et déchets.

    CONSEIL Bourgmestre + : 1. Michel Lemmens 2. Béatrice Lecerf-Zucca 3. Murielle Brandt 4. Claire Graulich 5. Isabelle Lejeune 6. Henri Dehareng 7. Tristan Fagnoul 

    Ecolo : 8. Gaëtane de Smidt-Demoitié 9. Sébastien Herbiet

    Vivre Nandrin : 10. Daniel Pollain 11. Benoît Ramelot 12. Charlotte Tilman 13. Christophe Ovidio 14. Malory Planchar

    Tous Ensemble : 15. Eric Cop 16. Alain Henry

    Pour Nandrin citoyenne : 17. Marc Evrard.

     

    Les photos clic ici 

     

     

    Album photos 

     

     

  • Les nouveaux conseillers communaux, échevins et bourgmestres vont être installés dans les 262 communes de Wallonie

    Lien permanent

    C’est ce lundi soir que les nouveaux conseillers communaux, échevins et bourgmestres, issus des urnes du 14 octobre dernier, vont être installés dans les 262 communes de Wallonie. Pour ne rien rater de l’événement, rendez-vous sur les supports digitaux de Sudpresse (lameuse.be, laprovince.be, lacapitale.be, lanouvellegazette.be…), pour assister, en direct, aux prestations de serment des élus dans les plus grosses communes. Ne manquez pas non plus le cahier de 12 pages, dans votre édition du 4 décembre, où vous retrouverez l’album photos des nouveaux élus avec, pour chaque échevin et bourgmestre, leurs attributions précises. Un numéro à conserver car les équipes qui se mettront en place sont parties pour 6 ans de mandat !

    Source 

  • Et chez les autres ?

    Lien permanent

    Tinlot: Lorenzo Novello exclu du nouveau collège

    Le pacte de majorité a été débattu ce lundi soir en assemblée générale. Une quarantaine de personnes étaient présentes. La nouvelle bourgmestre de Tinlot, Christine Guyot, meilleur score de la liste avec 650 voix, a défendu devant les militants son choix qui exclu du collège Lorenzo Novello, l’échevin des travaux sortant. Avec ses 220 voix, Lorenzo Novello, était 5e en nombre de voix. Il pouvait prétendre à un nouveau mandat.

    «  J’ai expliqué aux militants que j’avais pris le temps de consulter tous les élus et candidats TP pour composer la meilleure équipe possible pour Tinlot. Depuis plus d’un an, il y avait des dysfonctionnements manifestes dans le fonctionnement du collège. La bourgmestre sortante, Cilou Louviaux, avait déjà pointé ces dysfonctionnements. J’ai donc défendu avec détermination mon choix de tourner la page et de proposer un nouveau fonctionnement, avec une nouvelle équipe.  », a-t-elle expliqué ce mardi lors d’une conférence de presse.

    Elle assure que sa proposition a fait l’objet de débats, «  tendus mais constructifs malgré tout, toutes les opinions ont pu s’exprimer  ».

    Soumis au vote, l’équipe de Christine Guyot a été approuvée à une courte majorité par 23 voix contre 16 non et 2 abstentions. Les compétences seront dévoilées dans les prochains jours.

    Parmi les nouveaux qui font leur entrée au collège :

    Denis Craisse, 51 ans, de Ramelot. En 2012, il avait été élu conseiller communal. De par sa profession (sous-chef de réseau chez Resa-Tecteo), il se verrait bien hériter de l’échevinat des travaux.

    Dominique Albanese, 23 ans, de Fraiture, est le petit jeune de la bande. Nouveau en politique, cet éducateur spécialisé dans un centre pour enfants placés à Comblain-au-Pont, confesse une préférence pour les matières sociales et la jeunesse. Il fait aussi partie de l’équipe première du club de foot de Fraiture.

    Laurence Médaerts-Archambeau, 40 ans, de Scry, conseillère au CPAS sortante, est comptable au service trésorerie de l’unif de Liège. Une compétence qui pourrait l’amener à hériter des finances. Elle se dit aussi intéressée par l’urbanisme.

    Christine Gobiet qui rempile à la présidence du CPAS pour un 4e mandat complète l’équipe de la nouvelle bourgmestre, Christiane Guyot. Assistante en pharmacie à Soheit-Tinlot, l’échevine sortante se présentait en tête de liste.Venant du milieu agricole, et étant en couple avec un entrepreneur agricole, elle a déjà laissé entendre qu’elle souhaitait garder l’agriculture.

    Lorenzo Novello: «C’est un coup monté»

    Ecarté du collège, Lorenzo Novello, l’échevin des travaux sortant, s’estime victime d’une cabale. «  C’est un coup monté. Ils ne respectent pas la charte du groupe qui tient compte des voix de préférence pour composer le collège. »

    Il dénonce également la manière dont l’équipe a été approuvée. « L’assemblée générale a été noyautée par la bourgmestre sortante et la nouvelle bourgmestre pour que les militants votent comme elles le souhaitaient ».

    Même s’il ne se sent plus solidaire du groupe Tinlot Participation, il siégera malgré tout comme conseiller communal. «  Sans faire de campagne, j’ai obtenu 220 voix. Je ne peux pas laisser tomber tous les gens qui ont voté pour moi  », conclut-il.

    Article complet

    Tinlot blog 

  • Et chez les autres ? Aujourd'hui Anthisnes

    Lien permanent

    >Marc Tarabella (bougmestre) :

    – Etat civil, Cultes, Cimetières, Sécurité et Prévention (police, pompiers, plan d’urgence, etc.), Mobilité, Sports, Agriculture et alimentation, Bien-être animal, Comité de concertation commune – CPAS, Associations patriotiques.

    >Michel Evans (1er échevin) :

    – Travaux (patrimoine communal, propreté publique, espaces verts), Budget et Finances, Environnement (eaux, forêts, déchets).

    >Tony Pelosato (2e échevin) :

    -Enseignement, Accueil extrascolaire, Culture et Patrimoine, Bibliothèque communale, Participation citoyenne et budget participatif, Infrastructures Jeunesse et solidarité intergénérationnelle, Information communale, en ce compris les Technologies de l’Information et de la Communication, Personnel communal.

    >Yolande Huppe (3e échevin) :

    – Affaires sociales, Logement, Insertion sociale (Plan de Cohésion sociale, La Teignouse, Télé-service du Condroz), Economie (GAL, commerces, PME, artisanat, économie sociale, tourisme), Développement durable et Solidarités Nord-Sud (commerce équitable, etc.), Egalité des chances, L’Avouerie-Maison des Associations.

    >Nathalie Seron (4e échevin) :

    – Aménagement du Territoire (urbanisme, primes à l’habitat, économies d’énerigies, patrimoine classé, PPPW), Petite Enfance, Jeunesse, Aînés.

     

    Source 

  • Et à Nandrin ? aujourd'hui voici les attributions au sein du Collège

    Lien permanent

    Le nouveau Collège nandrinois est connu. Ecolo et la liste Bourgmestre + se sont entendus sur la répartition des compétences. Sans anicroche : « Cela a roulé comme du papier à musique, on ne s’est vu que trois fois et les affinités et envies de chacun sont complémentaires, ce qui donne un Collège équilibré », estime Michel Lemmens, le bourgmestre. « Les discussions se sont très bien déroulées, ce qui instaure un climat de confiance », abonde Sébastien Herbiet. Les deux nouveaux échevins écologistes se partagent grosso modo les compétences de leur prédecesseur Anne de Potter et de l’ex-Ecolo Charlotte Tilman. C’est Sébastien Herbiet (36 ans, 116 voix) qui hérite des matières sensibles à Nandrin que sont l’urbanisme, l’aménagement du territoire et la mobilité. Il s’occupera en outre de l’environnement, l’agriculture, le bien-être animal (une nouvelle compétence), le PCDN, les eaux usées et les déchets. «Avec mon diplôme et mon expérience (il est agronome de formation, indépendant dans l’exploitation forestière ainsi que conseiller et formateur dans l’agroalimentaire NDLR), cela ne me fait pas peur. C’est un beau challenge pour Ecolo. Ces compétences rejoignent mes centres d’intérêt. Et puis, je peux m’appuyer sur l’équipe de l’administration qui gère déjà les dossiers. Je compte bien étudier les projets. Je suis prêt à commencer, serein », décrit-il. Gaëtane De Smidt (enseignante de 29 ans, 155 voix) prend quant à elle les matières relatives à la jeunesse : l’accueil extra-scolaire, l’ATL, la jeunesse, la culture, la bibliothèque, la communication, la participation, l’énergie et la supracommunalité (GAL). « Ce ne sont pas des attributions légères, il y a notamment un grand vide à combler pour la culture et la bibliothèque », commente le mayeur. Henri Dehareng conserve les travaux, le patrimoine, les cimetières, le sport et le tourisme. Il se retirera en juin 2020. Muriel Brandt continue également avec le CPAS, les affaires sociales, le Plan de cohésion sociale, la santé et l’emploi. Béatrice Zucca (1re échevine), à défaut du CPAS, prend le gros « morceau » de Daniel Pollain, à savoir l’enseignement plus le logement, le 3e âge et les jumelages. Elle aussi quittera le Collège en cours de mandat. Michel Lemmens, en plus de ses attributions existantes (police, pompiers, état civil, fabriques d’église, présidence du conseil communal, budget, finances), se chargera en outre du personnel, du commerce et des PME, même s’il aimerait passer la main, à terme, en matière financière. -

    ANNICK GOVAERS

    article 

    Lire la suite

  • Et chez les autres ? aujourd'hui Ouffet

    Lien permanent

    Deux nouveaux visages font leur apparition dans le Collège communal à Ouffet suite aux élections. Les Ouffetois Paul Wautelet et René Lambay laissent ainsi la place à Arnaud Massin et Michel Prévot. Pour tous les deux, il s’agit d’une première ! «  On savait, dès le soir des élections, que le Collège allait se composer comme cela  » confie Caroline Cassart, la bourgmestre. «  On va travailler dans la continuité avec une bonne gestion des finances. La communication est également un de nos objectifs. Dès novembre, on va mettre en place le quart d’heure des Ouffetois où les citoyens pourront intervenir pendant un quart d’heure lors du conseil communal. L’objectif est de laisser la parole à tous, c’est le projet de l’équipe.  » Et justement, cette équipe a été un peu remaniée pour cette nouvelle législature, tout comme les attributions du Collège qui ont été attribuées en fonction des souhaits respectifs au sein du groupe. «  J’aimais bien avoir les accointances de chacun  » confirme la bourgmestre.

    Les deux nouveaux échevins se sont ainsi vus attribuer en partie des compétences en lien avec leur profession. En effet, Michel Prévot (58) sera le nouvel échevin des travaux et du bâtiment, notamment. Des matières que l’Ouffetois maîtrise, lui qui a monté sa propre société en tant qu’entrepreneur de travaux. Il semble d’ailleurs déjà prendre son rôle d’échevin à cœur. Il s’est organisé pour avoir plus de temps à consacrer à sa vie politique en laissant ses enfants prendre le relais de la société. «  La vie à la commune et la vie en entreprise, ce n’est pas la même chose, il faut que je m’adapte  » explique-t-il.

    Quant à Arnaud Massin, courtier en assurances à Ouffet, il s’est vu attribuer entre autres les compétences du commerce, de l’association, de la jeunesse. «  J’ai toujours eu un intérêt pour la politique dans l’ombre. Je suis depuis longtemps investi dans la vie communale avec les Médiévales et l’association des commerçants.  » Association qu’il a pour projet de dynamiser. Il a également été le trésorier du patro il y a quelques années. «  C’est important de soutenir les associations et la jeunesse.  »

    Cependant, à Ouffet, beaucoup de dossiers sont traités de manière collégiale. «  Il y a un dossier qui nous tiendra particulièrement à cœur c’est celui des modes doux. C’est le dossier phare de la législature prochaine. C’est très important pour l’économie, l’environnement, etc. » conclut Caroline Cassart.

    Composition du Collège communal et compétences

    >Bourgmestre : Caroline Cassart. Compétences : état civil, finances, police, pompiers, affaires économiques, agriculture, enseignement

    >Premier échevin  : Francis Froidbise. Compétences : sport, tourisme, égalité des chances, bibliothèque (culture), patrimoine, environnement.

    >Deuxième échevin : Arnaud Massin. Compétences : commerce, association, ALE, jeunesse, petite enfance, urbanisme, information, logement.

    >Troisième échevin : Michel Prévot. Compétences : bâtiment, travaux, sécurité routière, fabrique d’église, cimetières.

    >Quatrième échevine : Renée Lardot. Compétences : CPAS, PCDR, affaires sociales, aînés, Petit Patrimoine Populaire Wallon.

    PAR MARIE LARDINOIS

     L'ACTU DE HUY WAREMME

     

    Article Complet 

  • Et chez les autres ? Aujourd'hui Modave

    Lien permanent

    A Modave, Jeanne Defays hérite de la présidence du CPAS

    Le nouveau bourgmestre Éric Thomas conserve les compétences de son précédent mandat (finances, communication, culture, PME et indépendants ), auxquelles s’ajoutent celles dévolues à sa charge comme l’état civil, la population, le personnel, la police, les pompiers et la sécurité. A cela vient s’ajouter une nouvelle compétence : l’événementiel. «  Notre ambition est de créer un événement récurrent qui dépassera les frontières de Modave », explique Eric Thomas qui assure qu’il ne s’agira pas d’un September Fest bis. «  Il y a suffisamment de disciplines pour lancer un nouveau projet qui fera connaître Modave. »

    Bruno Dal Molin  : 1er échevin en conserve les sports. Il hérite en plus des travaux, voiries, espaces verts, cimetières, environnement et d’une nouvelle compétence : la transition énergétique.

    Jeanne Defays  : 2e échevine succède à Pierre Halut à la présidence du CPAS. Elle prendra aussi en charge les aînés, le logement, la santé et la vie associative.

    Anne Duchêne  : 3e échevine est de retour dans le Collège. Elle gérera l’aménagement du territoire, la mobilité, le tourisme, la petite enfance et les bibliothèques.

    Magali De Meyer  : 4e échevine, nouvelle arrivée dans l’équipe. Cette institutrice récupère l’enseignement, la jeunesse, l’urbanisme et la CCATM.

    Enfin, signalons qu’il n’y aura pas de poste de président du Conseil communal. C’est Eric Thomas qui dirigera les débats.

    PAR M-CL.G.

     COMMUNALES 2018

    Article complet 

  • Et chez les autres ?

    Lien permanent

    Contrairement à d’autres partis, chez Ecolo, le critère des voix n’est pas déterminant dans l’attribution des places au collège. «  Chaque élu est invité à déposer sa candidature et a l’argumentée. Elle est ensuite soumise au vote des militants  », rappelle le bourgmestre Jean-Michel Javaux.

    C’est ce mode de fonctionnement interne qui explique pourquoi Raphaël Torreborre (l’ex chef de groupe socialiste passé chez les Verts), 3e score de la liste avec 511 voix et Janine Davignon, l’échevine sortante, 4e score avec 482 voix, n’aient pas été retenus. Ils s’étaient pourtant portés candidats mais ce jeudi soir, lors de l’assemblée générale du parti, ils n’ont pas obtenu la faveur des militants. 

    Le collège approuvé par les militants n’est renouvelé qu’à un tiers puisqu’avec Jean-Michel Javaux comme bourgmestre, les trois échevines sortantes, Stéphanie Caprasse, Catherine Delhez, Corinne Borgnet (arrivée à mi-mandat), sont reconduites. Luc Mélon reste à la présidence du CPAS.

    Les deux nouveaux visages du collège sont

    Luc Huberty, le paratriathlète et fondateur de ASBL « Leg’s Go » dont l’objectif est d'offrir des prothèses de course à des personnes amputées pour leur permettre de rester en forme et de continuer la pratique du sport. C’est un candidat d’ouverture ;

    Didier Lacroix, conseiller communal sortant et président du conseil d’administration de la Régie des sports.

    Les compétences des échevin(e)s ne sont pas encore connues. Elles seront attribuées ultérieurement, a fait savoir Ecolo dans un communiqué de presse diffusé ce vendredi.

    Ce que l’on sait c’est que Luc Mélon quittera ses fonctions à mi-mandat. Il l’avait annoncé dès le lancement de la campagne électorale. Un remaniement au sein du Collège avec l’arrivée d’autre(s) mandataire(s) est donc déjà annoncée.

    «  La Présidence du Conseil Communal sera également occupée par un(e) élu(e) hors collège et sera prochainement désignée par une nouvelle AG locale  ».

    Enfin terminons par le CPAS. Pour rejoindre Luc Mélon, l’AG a également désigné comme conseillers, Nathalie Bruyninckx, Cyrielle Lizée, Marie-Ange Stalmans et Eric Englebert.

    «Trop de démocratie tue la démocratie»

    « Une immense déception »

    Autre surprise de ce nouveau collège : l’échevine sortante, Janine Davignon n’en fera pas partie. Contrairement à Raphaël Torreborre, elle est furax et digère mal le choix des militants. «  C’est une immense déception, j’ai toujours travaillé en équipe et pour l’équipe mais certains l’ont joué « perso ». À l’Assemblée Générale, j’ai vu des personnes qui ne sont pas très présentes dans la locale mais qui ont été invitées par des candidats. Mais bon, c’est comme ça, je subis et je respecte les choix qui ont été faits. »

    Il n’empêche, suite à son non-reconduction, elle s’interroge sur le futur de sa vie politique commencée en 2000 avec un siège de conseiller. Elle est échevine depuis 2006.

    «  C’est un coup assez bas que je ne pensais pas rencontrer chez Ecolo. Je me demande si je ne vais pas me retirer complètement de la politique ».

    Elle se donne le week-end de réflexion avant de prendre sa décision, « mardi au plus tard. Pour l’instant, je suis encore trop dans la rancœur des résultats de l’AG ».

    Comme à Raphaël Torreborre, le bourgmestre Jean-Michel Javaux lui a proposé la présidence du conseil communal. «  Je ne suis pas un chien à qui il suffit de tendre un sucre pour qu’il fasse le beau  », lâche-t-elle, plein d’amertume.

    Depuis ce vendredi matin, elle croule sous les messages, dit-elle. « Beaucoup de gens ne comprennent pas. Je me dis que parfois trop de démocratie tue la démocratie.  »

    M-CL.G.

    Raphaël Torreborre: «Je ne suis pas déçu»

    Ce vendredi matin, ses collègues de l’Athénée Royal de Huy où il travaille comme économe l’ont accueilli par un «  Et quoi  », sous-entendu, «  et quoi, tu es échevin  ? ».

    Et bien, Raphaël Torrebore ne figurera pas dans le collège. Ainsi en a décidé l’assemblée générale Ecolo, et ce malgré son très score. Une décision qui affirme prendre avec philosophie. «  Je ne suis pas vraiment déçu car je m’en doutais. Je savais que c’était l’assemblée générale qui décidait des places au collège. Venant du PS, mes chances étaient minces. J’ai même attendu jusqu’au dernier moment pour déposer ma candidature mais quand j’ai vu que parmi les 7 candidats, 6 étaient Ecolo, j’ai compris que ce serait effectivement dur et que je ne passerais pas dans les 5.  », confie-t-il avant d’ajouter : «  j’ai été bien plus déçu en février dernier lorsque je n’ai pas été retenu pour figurer en tête de liste du PS. J’ai mis plusieurs mois à m’en remettre ».

    Il se dit aussi déçu pour Janine Davignon qui comme lui n’a pas été retenue par les militants.

    Il siégera comme conseiller communal. Sauf si entretemps, on lui propose la présidence du conseil. Ce n’est pas exclu. Jeudi soir, Jean-Michel lui a effectivement proposée. «  Je lui ai dit, on verra ça après, ce n’est pas important pour le moment. ».

    Pour l’instant, dit-il, il continue à savourer son score auquel dit-il, il ne s’attendait pas : «  j’ai vraiment été surpris d’avoir autant de voix en changeant de parti  ».

     

    PAR M-CL.G.

     COMMUNALES 2018

    Article Complet Clic ici 

  • Une fédération des listes citoyennes

    Lien permanent

    La liste Mouvement Citoyen de Sprimont a lancé une fédération de listes citoyennes en vue des élections provinciales et régionales. On y retrouve les groupes Pays de Hamoir et Agir Ensemble (Ouffet).

    Michel Beaufays, le fondateur du Mouvement Citoyen de Sprimont a lancé une fédération de listes citoyennes. Une petite dizaine de groupes y figure, dont le Pays de Hamoir et Agir Ensemble d’Ouffet. L’objectif est de remettre le citoyen au centre des décisions et se peser au niveau provincial et régional.

    Une fédération de listes citoyennes : voilà le projet initié par le Mouvement Citoyen de Sprimont (MCS). Une petite dizaine de groupe citoyens y figure tels que Pays de Hamoir et Agir ensemble (Ouffet). L’un des objectifs : «  Recréer la démocratie. On veut redynamiser la vie politique  », lance Benoît Jadin du groupe Agir Ensemble. «  Beaucoup de gens sont déçus de la politique. On veut changer cela.  »

    Et pour atteindre ce but, «  le citoyen doit être remis au centre des décisions  », selon Michel Beaufays. Ce fondateur du MCS rejoint une idée évoquée par Agir Ensemble : rendre la parole du citoyen plus aisée dans les conseils communaux. «  Certes, c’est prévu dans le code de démocratie locale. Mais la procédure est tellement délicate qu’elle est peu utilisée. Il faut envoyer sa question par écrit au Collège qui doit l’accepter. Vous avez dix minutes pour parler, le bourgmestre répond, vous avez le droit de répondre et puis c’est terminé.  »

    Un autre outil imaginé par le MCS est le comité des sages. «  On aimerait constituer une réserve de personnes dotées d’une expertise précise. On pourrait les faire intervenir à titre de conseil sur des dossiers comme des cahiers de charges de rénovation de logements sociaux pour que l’argent public soit dépensé de manière réfléchie  », continue-t-il.

    Selon Michel Beaufays, un autre modèle de consultation populaire est possible. «  L’actuel coûte de l’argent et est assez lourd. Passer par internet dans certains domaines serait tout aussi efficace.  » La fédération de listes citoyennes va aussi s’attaquer aux «  problèmes récurrents en matière de sécurité sur les routes. On veut réunir tous les riverains et essayer de trouver une solution à des problèmes précis  », étaye le fondateur du MCS.

    Pour rejoindre cette fédération, les listes doivent répondre à certains critères. «  Il faut que la participation citoyenne figure dans leur proposition. Ces groupes doivent également proposer un budget pour cela. Enfin, dans l’hypothèse d’une consultation population, ils doivent être d’accord de suivre la décision qui sort des urnes.  » D’autres critères pourraient être ajoutés par la suite. Il songe également à ce que la fédération se présente au niveau provincial et régional.

    Pour plus d’informations sur cette fédération, vous pouvez le contacter au 0495/75.90.59.

    Source article 

  • Gaëtane De Smidt et Sébastien Herbiet, novices en politique, travailleront aux côtés de Michel Lemmens

    Lien permanent

    Pour sceller au plus vite l’accord convenu entre la liste du bourgmestre et les Verts, un pacte de majorité a été signé ce mardi soir entre les deux listes. Les deux élus Ecolo, Gaëtane De Smidt et Sébastien Herbiet, héritent de deux échevinats.

    C’est désormais officiel, la prochaine majorité à Nandrin sera composée de la liste Bourgmestre + de Michel Lemmens (PS, cdH et des nouveaux) et d’Ecolo uniquement. En fait, la même composition que feu Expressions Communes, à la différence près qu’il ne s’agit plus d’un cartel (Ecolo s’est cette fois associé après les élections) et surtout que les deux échevins PS dissidents, Daniel Pollain et Charlotte Tilman, n’en font plus partie, rejetés dans l’opposition. Le groupe des Verts obtient deux échevinats. « Cette question a réellement pris deux minutes, il n’y a pas eu de débat à ce sujet alors que notre groupe n’était pas en position de revendiquer », tient à souligner Guy Brassel, actuel conseiller Ecolo qui a participé aux négociations. Les deux futurs échevins s’appellent Gaëtane De Smidt et Sébastien Herbiet (troisième en termes de voix mais qui passe devant Thomas Demoitié puisque celui-ci est le mari de Gaëtane De Smidt, deux époux ne pouvant siéger dans le même Conseil). Gäetane De Smidt (29 ans) était tête de liste Ecolo, elle a récolté 155 voix. Enseignante (français, maths, informatique) dans les prisons de Marche et Andenne, elle se présentait pour la première fois en politique. « Devenir échevine ne m’avait jamais traversé l’esprit... J’ai rejoint le groupe Ecolo pour qu’il subsiste. Cette responsabilité me stresse, j’ai peur de ne pas être à la hauteur. Mais je vais réduire mon temps de travail, je suis quelqu’un de déterminé et je vais être accompagnée par les autres échevins », confie-t-elle. L’urbanisme, la culture, l’environnement et la jeunesse l’intéressent. Sébastien Herbiet (36 ans) était 2e sur la liste, il a obtenu 116 voix pour sa première élection. Ingénieur agronome de formation, il est indépendant depuis dix ans dans l’exploitation forestière, et le conseil et la formation dans l’agroalimentaire. Originaire de Rochefort et Villersois depuis 2010, il élève aussi douze moutons (des Roux ardennais) « pour le plaisir ». En couple, il est papa de deux garçons de 4 et 2 ans. « Je connais Anne De Potter car quelques-uns de mes moutons entretiennent sa prairie. J’ai adhéré au PCDN sur ses conseils et j’ai rejoint la liste Ecolo quand elle m’a tendu la perche », retrace-t-il. Ses nouvelles responsabilités lui font-elles peur? « Non car j’ai créé ma société à partir de rien, je suis un travailleur, un courageux, et j’ai la tête sur les épaules. Côté caractère, dans ma famille, on me surnomme l’Ardennais. Je ne suis pas un doux rêveur », sourit-il. L’environnement et la mobilité sont ses matières de prédilection « en relation avec mon expertise technique ». 

    Article de ANNICK GOVAERS

    Source article 

  • Le mayeur de Nandrin a choisi une majorité « courte »

    Lien permanent

    Michel Lemmens, majoritaire avec ses 7 sièges, hésitait : soit une majorité de 9 sièges avec ses anciens alliés Ecolo, soit une majorité plus confortable de 11 sièges en ajoutant le groupe d’opposition Tous Ensemble. C’est la première option qui a prévalu. Ecolo est satisfait d’être le seul partenaire de Michel Lemmens : « C’est plus facile ainsi ». « J’ai rencontré les deux groupes mais il est apparu qu’Ecolo était inquiet par rapport à certaines personnalités de TE. Je suis revenu vers mon groupe et nous avons décidé de rester avec Ecolo seulement. Cet accord a été entériné rapidement pour éviter un retournement de situation comme à Villers-le-Bt. Notre majorité est courte mais cela nous oblige à être mobilisés », commente Michel Lemmens. Quant aux compétences, elles ne sont pas connues, « nous n’en avons pas encore discuté ». Les Ecolos reprendront sûrement celles de l’ancienne échevine Ecolo Anne de Potter : Environnement, Développement durable, Epuration et Gestion de l’eau, des déchets et Jeunesse. Le CPAS devrait continuer à être présidé par Murielle Brandt. Même s’il a moins de voix que Claire Graulich et Isabelle Lejeune, Henri Dehareng (70 ans) devrait poursuivre son action aux travaux et au patrimoine « le temps de terminer la maison de quartier de Villers-leTemple. Dans deux ans maximum, il remettra son mandat, il s’y est engagé », annonce le bourgmestre. Même départ anticipé pour Béatrice Zucca (67 ans), pressentie à l’enseignement, « mais aucune date n’est encore fixée. » Si on se fie aux voix de préférence, ce seront Claire Graulich (20), étudiante en 1er Master en Droit à ULiège, et Isabelle Lejeune (42), enseignante et régente en éducation physique dans une école à Seraing, qui monteront alors au Collège. Si l’une refuse, ce sera Tristan Fagnoul (21), lui aussi étudiant, en droit et HEC, qui ira. L’idée est de les écoler. « Je ne veux pas les envoyer au cassepipe. Il faut d’abord qu’ils découvrent le conseil communal, commencent à s’y exprimer, découvrent la complexité des dossiers. En tant que parent, je ne voudrais pas que mon enfant soit échevin avant d’avoir terminé ses études », avoue-til. Le bourgmestre lui-même compte confier une partie de ses compétences : les finances. « Je vais reprendre le personnel mais je souhaite former un des élus aux finances pour assurer la relève au plus vite », confie-t-il. Les deux groupes affirment vouloir retrouver une sérénité et former un groupe uni.

     A.G

    Source article 

  • Eric Cop (TE) : « Michel Lemmens a fait son choix, on le respecte

    Lien permanent

    « Michel Lemmens a fait son choix, on le respecte. Aucune proposition ne nous a été faite. Nous ne voulions pas entrer à tout prix dans la majorité. On n’a pas à être déçus, on ne doit s’en prendre qu’à nous-mêmes si notre score a chuté. On pensait faire mieux, même si on est quand même devant Ecolo », soupire Eric Cop. Tous Ensemble (2 élus) compte continuer à défendre ses idées au conseil communal. « On veut mener un travail constructif, on est déçus mais pas fâchés. »

    ANNICK GOVAERS

    Source article

  • Daniel Pollain (VN): « Ce n’est pas un accord de coeur mais de rancoeur

    Lien permanent

    « Ce n’est pas un accord de coeur mais de rancoeur. De deux hommes : Michel Lemmens à mon égard, et Guy Brassel vis-à-vis de Charlotte Tilman (celle-ci ayant quitté Ecolo pour le PS NDLR). En conséquence, ils entraînent des hommes et des femmes « neufs » dans une aventure pas facile. Ceux-ci ont certainement beaucoup de qualités mais il va falloir avoir les épaules larges... Nous connaissons les défis de la commune dans les années à venir, notamment en matière de lotissements. Quelle sera l’attitude d’Ecolo ? Nous souhaitons bonne chance à la nouvelle majorité ! », déclare-t-il. Les 5 élus « Vivre Nandrin » vont bien siéger et mener une opposition « constructive, déterminée, et attentive au regard de notre expérience ». « Oui, on les attend au tournant, avec beaucoup d’intérêt. Et on va mettre le doigt où ça fait mal. »

    ANNICK GOVAERS

    Source Article 

  • Marc Evrard (PNc) : « Avec 1.873 voix et 47,63 % des suffrages, Michel Lemmens et Ecolo forment la nouvelle majorité à Nandrin

    Lien permanent

     « Avec 1.873 voix et 47,63 % des suffrages, Michel Lemmens et Ecolo forment la nouvelle majorité à Nandrin, contre 2.060 voix et 52,37 % des voix pour Vivre Nandrin, Tous Ensemble et Pour Nandrin citoyenne. Est-ce cela la démocratie ? La minorité au pouvoir ? Je reste malgré tout combatif, même si je serai peut-être moins dur car de nouvelles personnes doivent encore faire leurs preuves. » Il appelle à une réconciliation des oppositions. 

    ANNICK GOVAERS

    Source article 

  • Nandrin: le pacte de majorité est signé, Écolo a 2 échevinats

    Lien permanent

    Pour couler au plus vite dans le béton l’accord convenu entre la liste du bourgmestre sortant Michel Lemmens et les Verts, un accord de majorité a été signé ce mardi soir entre les deux listes. Les deux élus écolo, Gaëtane de Smidt et Sébastien Herbiet héritent de deux échevinats.

    C’est donc désormais officiel, la prochaine majorité à Nandrin sera composée de la liste Bourgmestre + de Michel Lemmens (PS, cdH et des nouveaux) et d’Ecolo uniquement. En fait, la même composition que feu Expressions Communes (PS-cdH-Ecolo), à la différence près qu’il ne s’agit plus d’un cartel (Ecolo s’est cette fois associé après les élections) et surtout que les deux échevins PS dissidents, Daniel Pollain et Charlotte Tilman, n’en font plus partie, rejettés dans l’opposition avec leurs 5 sièges.

    Michel Lemmens, majoritaire avec ses 7 sièges, avait le choix : s’allier avec Ecolo et/ou Tous Ensemble pour obtenir soit une majorité de 9 sièges avec ses anciens alliés, soit une majorité plus confortable de 11 sièges en ajoutant le petit groupe d’opposition. C’est finalement la première option, plus risquée mais probablement plus rassurante, qui a prévalu.

    Article ici 

  • À Nandrin, les élections vont chambouler les cartes du conseil communal ?

    Lien permanent

    À Nandrin, les élections vont chambouler les cartes du conseil communal.

    La majorité Expressions Communes (PS-cdH-Ecolo) a volé en éclats : le PS a explosé et Ecolo préfère se présenter seul.

    Deux échevins socialistes, Daniel Pollain et Charlotte Tilman, et le chef de file du groupe Tous Ensemble, Benoît Ramelot (MR), se sont alliés pour créer le groupe « Vivre Nandrin ».

    Le bourgmestre sortant, Michel Lemmens (PS) compte bien rempiler pour un nouveau mayorat et est soutenu par le cdH sur la liste « Bourgmestre +. »

    Il a confié à la RTBF qu’une alliance est inenvisageable avec Vivre Nandrin (avec Daniel Pollain bourgmestre) et avec l’opposition Pour Nandrin citoyenne avec qui les relations ont été plus que tendues lors de la législature. Reste l’option d’une majorité avec Ecolo et/ou l’autre opposition Tous Ensemble.

    A condition d’avoir une assise de votes assez confortable pour pouvoir négocier. Et que les autres groupes ne s’allient pas contre lui...

    Article de - A.G Source https://journal.sudinfo.be/

     

    L'article de la RTBf clic ici 

    La RTBF écrit :

    Un chef d’orchestre " querelleur et belliqueux "" une ambiance de bac à sable ", bref " l’enfer " ! A Nandrin, les candidats aux communales ne manquent pas d’éloquence quand ils parlent de la mandature écoulée et du bourgmestre sortant. Nombre de ses anciens alliés sont aujourd’hui ses adversaires. Le cartel de 2012 a explosé. En 2018, cinq listes sont en concurrence. sic 

     

    Lire tout l'Article clic ici

     

    Extrait de l'Article de la RTBf :

    Difficile jeu d’alliances

    Le jeu des alliances s’annonce donc particulièrement complexe. Plus que pour tout autre, l’actuel bourgmestre Michel Lemmens risque de trouver l’exercice difficile.

    Pour lui, une alliance avec Ecolo ou avec la liste Tous ensemble est envisageable.

    Par contre il exclut formellement le scnéario de monter une majorité avec Marc Evrard ou Daniel Pollain comme bourgmestre.

    Dans un tel cas de figure, Michel Lemmens envisage sérieusement de jeter l’éponge.

     " Je ne suis pas un politicien professionnel ", affirme-t-il.

     

  • Installation du Conseil Communal de Nandrin en 2006 et 2012 échevins et Bourgmestre

    Lien permanent

     

    Installation du Conseil  Communal de Nandrin

    en 2006 

    Echevins et bourgmestre 

    En bas du groupe 

    De gauche à droite 

    Guy Mottet président CPAS => 2006 => Janvier 2013

    Daniel Pollain Échevin ,Benoit Ramelot Échevin , Joseph Nandrin Bourgmestre ,Michel Lemmens 1 er Échevin ,Sophie Vaessen Échevine 

    Au Dessus les Conseillers 

    62ea8714-c0a4-11e7-b7ac-969db7041af1_original.jpg

    Installation du Conseil Communal de Nandrin  en 2012 

    Echevins et bourgmestre 

    En bas du groupe

    De gauche à droite 

    Henri Dehareng Échevin ,Anne de POTTER Échevine, Michel Lemmens Bourgmestre , Daniel Pollain 1 er Echevin , Charlotte Tilman 

    Béatrice Zucca Présidente CPAS Janvier 2013 => Février2017

    Murielle Brandt Février 2017 => 2018 Suite à !!! Clic ici

    Au Dessus les Conseillers 

    Prestation serment 3 décembre 2012 toutes les photos clic ici

    2012.JPG

    Toutes les infos le 14 octobre 2018 

     

    Nandrin dans l'histoire clic ici

  • Soyez les premiers informés en suivant nos médias

    Lien permanent

    NUMÉRO 1 SUR VOTRE COMMUNE

    Une page web spéciale pour chaque commune de Wallonie et Bruxelles avec les nouveaux bourgmestres, les voix de préférence, les majorités possibles, les chiffres clés, les déclarations des élus, les vidéos de présentation…

    14 DIMANCHE OCTOBRE

    Dès 16 heures, les premiers résultats sur nos éditions digitales, l’ambiance dans les partis, les premières réactions, les déclarations

    15 LUNDI OCTOBRE

    • Edition spéciale élections.

    24 pages sur les communales avec le nouveau visage de votre commune et un supplément à conserver avec tous les résultats de Wallonie et Bruxelles ainsi que les voix de préférence des candidats de votre région. •

    Dès 12h, découvrez sur nos éditions digitales une version actualisée de votre journal avec les dernières informations de la nuit et de la matinée • Suivez les rebondissements tout au long de la journée sur nos éditions digitales

    16 MARDI OCTOBRE

    Nouvelle édition spéciale avec les résultats définitifs, tous vos nouveaux élus, nos analyses, décryptages, interviews…

    17 MERCREDI OCTOBRE

    • Les défis qui attendent vos bourgmestres

     

    https://huy-waremme.lameuse.be/

     

    https://huy-waremme.lameuse.be/7087/free-tags/nandrin-communales-2018

     

     

  • J’ai revu un instituteur au cours d’un porte à porte à Nandrin

    Lien permanent

     Il a gardé le cactus que je luis avais offert il y a 52 ans! L e porte-à-porte réserve parfois bien des surprises aux candidats…C’est le cas d’Eric Cop, tête de liste TE à Nandrin, qui est tombé par hasard sur un de ses anciens instituteurs ! Superstitieux, il ne l’est pas. Si ce n’est de ne négliger aucune habitation de Nandrin, pour convaincre ses occupants de voter pour lui dimanche.Souvent, l’accueil est positif ou réservé, finalement peu de citoyens sont agressifs envers les candidats qui se présentent à leur porte.« On m’a déjà offert du champagne », rigole Eric Cop, ancien syndicaliste qui emmène la liste d’opposition Tous Ensemble à Nandrin. Au cours du marathon qu’il effectue dans les rues de l’entité, il a récemment sonné chez MariePaule Loiseau, une ancienne candidate de son groupe.« Elle nous a reçus avec plaisir chez elle, et là j’ai vu mon ancien instituteur de première primaire à l’école Alfred Heyne d’Ougrée, Monsieur Frankinet !C’est le voisin de Marie Paule Loiseau et il lui rendait visite. Je savais qu’il habitait la commune car j’avais aperçu son épouse à l’école Saint-Martin mais j’ignorais où. »Robert Frankinet a alors invité le candidat chez lui pour lui montrer quelque chose de spécial : un cactus… « C’était le cactus que mes parents et moi lui avions offert à la fin de l’année scolaire, il y a 52 ans ! Il l’a gardé tout ce temps. »

    - ANNICK GOVAERS

     

    Article complet Clic ici

  • Nandrin info et vidéo

    Lien permanent

    NUMÉRO 1 SUR VOTRE COMMUNE

    Une page web spéciale pour chaque commune de Wallonie et Bruxelles avec les nouveaux bourgmestres, les voix de préférence, les majorités possibles, les chiffres clés, les déclarations des élus, les vidéos de présentation…

    14 DIMANCHE OCTOBRE

    Dès 16 heures, les premiers résultats sur nos éditions digitales, l’ambiance dans les partis, les premières réactions, les déclarations 

     

     

     

    Voir la vidéo clic ici

     

    https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01515498/src/ms38r3/zone/43/showtitle/1/

     

     

    Toutes les infos Sudinfo Clic ici 

     

    Installation du conseil en 2006 

    Echevins et bourgmestre 

    De gauche à droite 

    Guy Mottet président CPAS 

    Daniel Pollain Échevin ,Benoit Ramelot Échevin , Joseph Nandrin Bourgmestre ,Michel Lemmens 1 er Échevin ,Sophie Vaessen Échevine  

     

    62ea8714-c0a4-11e7-b7ac-969db7041af1_original.jpg

     

    Installation du Conseil en 2012 clic ici 

    Installation du conseil en 2012 

    Echevins et bourgmestre 

    De gauche à droite 

    Henri Dehareng Échevin ,Anne de POTTER Échevine, Michel Lemmens Bourgmestre , Daniel Pollain 1 er Echevin , Charlotte Tilman 

    Béatrice Zucca Présidente CPAS 2012 =>2017

    Murielle Brandt 2017 => 2018 Suite à Clic ici

     

    2012.JPG

     

     

     

  • Nandrin dans les médias info et vidéos

    Lien permanent
     

    Nandrin : la grande conspiration ?

    Titre la RTBF

    A Nandrin, les candidats aux communales ne manquent pas d'éloquence quand ils parlent de la mandature écoulée et du bourgmestre sortant.

    Un chef d’orchestre " querelleur et belliqueux "" une ambiance de bac à sable ", bref " l’enfer " !  Nombre de ses anciens alliés sont aujourd’hui ses adversaires.

    Le cartel de 2012 a explosé. En 2018, cinq listes sont en concurrence. 

    Annonce le site de la RTBf Lire l'article complet avec les alliances et les interviews des têtes de liste clic ici 

    https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_nandrin-la-grande-conspiration?id=10041639

     

    RTBf Opérations élections 2018 : suivez les résultats en direct ! clic ici 

     

    RTC Liège  

     

    Le débat du vendredi 28 septembre 2018 sur RTC 

    Les invités pour le débat de Nandrin sont:

    Michel Lemmens (Bourgmestre +)

    Guy Brassel (ECOLO)

    Eric Cop (TE)

    Daniel Pollain (VIVRE NANDRIN)

    Marc Evrard (Pour Nandrin)

     

     

     

     

    Ou Clic ici 

     

    Soirée sur RTC le 14 octobre 2018 clic ici 

     

    RTL TVI 

     

     

     

     
  • Nandrinois Votez et signez pour donner vos organes

    Lien permanent

    Concrètement, de la documentation sera mise à disposition des citoyens.« Des dépliants et des affiches seront directement mis dans les bureaux de vote », explique Thomas Courtois, le bourgmestre de Wasseiges. Dans certaines communes, les feuillets seront justes à l’hôtel de ville.

    Les maisons communales sont également ouvertes afin de permettre aux citoyens de s’inscrire comme donneur d’organes. «En Belgique, la loi fonctionne sur le principe du « qui ne dit mot consent », explique Vinciane Charlier. Ça signifie que tout belge est donneur d’organe tant qu’il ne donne pas officiellement un refus à la commune. Cependant, le médecin demande toujours aux familles si elles acceptent que le défunt soit donneur. Certaines refusent pour des raisons religieuses, ou par manque de connaissance de la volonté de la personne décédée. « L’inscription à la commune clarifie la situation », affirme Vinciane Charlier.

    Le choix de la date n’est pas anodin : «Le jour des élections est un moyen facile de toucher tous les adultes de la commune comme ils doivent venir voter », explique Thomas Courtois. Le vote et le don d’organes sont aussi deux actes citoyens.

    PAR S.B.

     | L'ACTU DE HUY WAREMME

    Article complet clic ici 

  • Dans la rubrique de l'électeur: En réponse

    Lien permanent

    lettre réponse à Mr Archambau 1.jpg

    lettre réponse à Mr Archambau suite.jpg

     

     

  • Que touche le bourgmestre de Nandrin ? Le salaire dépendant du nombre d’habitants dans la commune.

    Lien permanent

    Par an, de 40.000 à 79.000 € suivant le nombre d’habitants dans la commune

    Le traitement alloué aux bourgmestres est fixé par le législateur wallon et est obligatoire.

    Il est établi suivant le nombre d’habitants de la commune.

    Ainsi, plus la population est élevée, plus le salaire sera élevé.

    Nandrin:

    Commune de 5.795 habitants. Le bourgmestre Michel Lemmens (PS) perçoit un salaire brut annuel de 47.963 €

    Les échevins touchent 60 % du salaire du bourgmestre

    Dans les Collèges communaux, les élus touchent également un traitement financier pour le travail fourni.

    L’ensemble des échevins de l’arrondissement de Huy-Waremme reçoivent ainsi 60 % du salaire du bourgmestre.

    Un pourcentage alloué lorsque la population est inférieure ou égale à 50.000 habitants.

    C’est le cas de l’ensemble des communes de notre arrondissement. Un échevin hutois touche ainsi l’équivalent d’un peu plus de 4.000 euros brut par mois.

    À l’extrême, la petite poignée d’échevins de Tinlot reçoit environ 2000 euros bruts par mois.

    À noter que dans le cas où la population est supérieure à 50.000 habitants, le traitement de l’échevin équivaut à 75 % du salaire du maïeur

    Source info article complet clic  ici 

    Voici ce que gagnent les bourgmestres de Huy-Waremme

    À une semaine du 14 octobre, le compte à rebours est lancé et le rythme va encore s’accélérer. La Meuse va vous proposer encore plus d’articles, d’analyses et d’exclusivités. Tout ce contenu, vous allez pouvoir le retrouver sur tous les supports de La Meuse. Dans votre journal papier, évidemment mais aussi et surtout sur notre édition digitale huy-waremme.lameuse.be.

     

    https://huy-waremme.lameuse.be/7087/free-tags/nandrin-communales-2018

    Vous pourrez y retrouver de nombreux enrichissements : articles, photos, vidéos. Chacune des 31 communes dispose de sa propre page. Il vous suffit de taper le nom de l’entité ou le code postal pour tout savoir sur les élections chez vous. Plus que jamais l’édition digitale de La Meuse Huy-Waremme est l’incontournable sur la toile. Notre équipe se donne à fond chaque jour pour offrir le meilleur de l’information. C’est également le cas pour les élections.

    Merci de votre confiance et pour votre fidélité.

    N’hésitez pas à installer notre application sur votre smartphone ou tablette pour recevoir nos infos en temps réel.

    ciloux.JPG

    n1.JPG

     

  • Nandrinois dans une semaine le 14 octobre 2018 les élections un mémento sur le blog de Nandrin

    Lien permanent

     

    Nandrinois : Le vote est obligatoire en Belgique clic ici

    Dans la rubrique de l'électeur : On ne votera pas sur du papier recyclé ! clic ici

     

    Nandrinois dans un mois, le 14 octobre 2018 les élections communales et provinciales , comment voter ? clic ici

     

    Dans la rubrique de l'électeur Voter pour la première fois 18 ans, l’âge du premier vote ! clic ici

     

    Dans la rubrique de l'électeur sur le blog de Nandrin : Je vote Mode d'emploi 2018-2019 clic ici

     

    Rubrique de l'électeur à Nandrin : La procuration !!! clic ici

     

     

    Les Communales 2018 clic ici

     

  • Nandrinois aujourd'hui 4 octobre 2018 une page sur la commune dans votre journal Sudinfo La Meuse H-W

    Lien permanent

    Nandrin dans votre journal La Meuse du 4 octobre 2018 clic ici  

     

    Nandrin communales 2018

     

    1538041288_sp_bandeau_article_communales_v1.png

     

     

     

  • Nandrin le débat de RTC en vidéo

    Lien permanent

    Le débat de vendredi 28 septembre 2018 sur RTC 

    Les invités pour le débat de Nandrin sont:

    Michel Lemmens (Bourgmestre +)

    Guy Brassel (ECOLO)

    Eric Cop (TE)

    Daniel Pollain (VIVRE NANDRIN)

    Marc Evrard (Pour Nandrin)

     

    Ou Clic ici 

     

     

  • Toutes les infos des élections communales à Nandrin

    Lien permanent

     


    Plus que deux semaines avant les élections communales !
    Lors des élections du 14 octobre prochain, tous les conseils communaux du pays seront intégralement renouvelés. De nouvelles majorités - mais aussi parfois de nouveaux visages - en émergeront pour assurer la gestion de votre commune ou de votre ville durant les six prochaines années.
    Face aux enjeux importants de ce scrutin, Sudpresse a plus que jamais décidé de se plier en quatre pour vous permettre de tout savoir sur la campagne électorale, vous aidant ainsi à voter ensuite en pleine et parfaite connaissance de cause.
    Chaque jour et depuis plusieurs semaines déjà, les journalistes de nos 14 éditions régionales de La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Éclair et La Capitale multiplient dossiers, enquêtes et informations inédites pour vous permettre de ne pas rater la moindre miette de ce qui se passe près de chez vous. Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir le dispositif complet que vous retrouverez bientôt dans votre journal favori et sur nos éditions digitales ! 

    Parlons de votre commune
    Sudpresse se rapproche encore de vous ! Dès à présent, vous pouvez retrouver sur nos sites une page spéciale dédiée à votre commune. Vous y trouverez un bref résumé de celle-ci, ainsi que tous les articles que nous lui avons consacrés depuis plusieurs semaines, agrémentés en temps réel des nouveaux que nous rédigeons, à découvrir en primeur chaque jour.

    Tout savoir sur ma commune 

    Un peu perdu ? Nous sommes là pour vous ! 

    Notre carte interactive
    Entité par entité, retrouvez les scores des uns et des autres aux dernières élections de 2012... Et le 14 octobre, découvrez-y les résultats en direct. 

    Découvrez vos coalitions
    Majorités déjà scellées ou négociations en cours ? Retrouvez tous les accords passés entre partis dans les communes de Belgique

     Nous partons à votre rencontre !

    Au travers de notre grande opération « Moi, bourgmestre… », nos équipes sillonnent chaque matin les marchés des entités de Wallonie et de Bruxelles afin de vous permettre d’exprimer vos attentes concrètes à l’égard de vos élus locaux. 

    Les résultats feront bien entendu également l’objet de décodages approfondis par nos journalistes politiques dans nos journaux papier du 15 octobre et des jours suivants. Vous y trouverez un cahier collector avec tous les résultats des partis, les noms de vos bourgmestres et de l’ensemble de vos élus, ainsi que les voix de préférence réalisées par chacun.
    Bref, une offre complète d’un journal plus que jamais proche de ce qui vous concerne au quotidien.

     

    1538041288_sp_bandeau_article_communales_v1.png

     

    Ou Clic ici 

    Christian Carpentier Éditorialiste en chef

  • Nandrin sur RTC aujourd'hui vendredi 28 septembre 2018 à 20h 30

    Lien permanent

    Pour vous faire un avis, rendez-vous ce vendredi 28 septembre à 20 h 30 sur RTC Liège  www.rtc.be .

    Débat à voir aussi sur le site web ... et dont voilà un bref teaser.

    Canal 50 sur votre décodeur Voo

    Canal 334 sur votre décodeur Proximus

    Canal 65 sur votre décodeur Orange Ou sur le site www.rtc.be

     

  • C'était en 2012 le débat électoral sur RTC à voir ou à revoir

    Lien permanent

     C'était sur RTC, le Débat électoral de 2012 : "Expressions Communes","Tous Ensemble" et "Pour Nandrin " 

     

     

     

    https://www.rtc.be/video/info/communales-2018/elections-communales-2012-nandrin_1499032_489.html