Nandrin - Page 3

  • Dédoublement des classes à Villers et Saint-Séverin école communale de Nandrin

    «  Le PO de Nandrin va intervenir pour 35 périodes (ce qui équivaut à un peu moins d’1,5 temps plein) afin de renforcer l’encadrement scolaire.

    Cela va permettre d’organiser 6 classes primaires à Villers-Le-Temple au lieu de 5 si le PO s’était contenté des périodes octroyées par la Fédération Wallonie-Bruxelles et 6 classes primaires également à Saint-Séverin au lieu de 4  », annonce Daniel Pollain, échevin de l’enseignement de Nandrin.

    Conséquence, les classes visées seront moins peuplées.

    «  C’est la première année que le PO intervient pour autant de périodes. La Fédération Wallonie-Bruxelles paie les enseignants en fonction du nombre d’élèves (212 en tout à Nandrin) et cela évolue d’année en année.

    Face au constat de certaines classes surpeuplées, soit on ne fait rien, soit on intervient pour soulager les classes et assurer un meilleur encadrement. On a choisi la deuxième option  », poursuit-il.

    Le nombre de périodes octroyé à l’enseignement primaire à Nandrin par la Fédération Wallonie-Bruxelles est de 258 pour la rentrée 2017-2018.

    En équivalent temps plein, 258 périodes plus 35 périodes représentent une quinzaine d’emplois.

    AG

     

    1147395687.25.JPG

     

  • Rencontre autour de la monnaie citoyenne

    Le GAL Pays des Condruses invite toutes personnes intéressées par la thématique de la monnaie locale, à nous rejoindre pour une soirée,  

    le 13 juin à 20h00 au GAL Pays des Condruses.

     

    Cette rencontre sera l’occasion d’en apprendre plus sur la monnaie citoyenne, de poser vos questions, de donner votre avis et de décider ensemble si nous avons l’envie, l’énergie, la disponibilité de passer à une

    phase plus concrète c’est-à-dire, en parler aux commerçants

     

    Dans le bassin de vie liégeois, les idées bourgeonnent et les initiatives autour du Valeureux, la monnaie citoyenne, se multiplient.

    Le Valeureux initialement créé à Liège va se muer en Val'Heureux et sera décliné à Verviers, à Herve, en Ourthe – Amblève, à Huy-Waremme et pourquoi pas sur le territoire des Condruses aussi ?

    Nous aurons le plaisir d’en parler ensemble mardi prochain.

    N’hésitez pas à partager l’information autour de vous.

     

    Pour mieux vous accueillir, merci de nous confirmer votre présence .

    kathleen@galcondruses.be

     

  • À Nandrin Daniel Giltay remplace Marc Evrard au CPAS

    Le secrétaire du CRAVN rejoint le groupe Union pour Nandrin

    Après 5 mois de réflexion, Union Pour Nandrin, groupe d’opposition à Nandrin, vient de désigner le remplaçant de Marc Evrard au conseil de l’action sociale.

    Il s’agit de Daniel Giltay, ancien syndicaliste FGTB à Cockerill-Sambre et secrétaire du CRAVN, Collectif pour la ruralité et l'art de vivre à Nandrin, l’ASBL qui avait notamment attaqué la commune au Conseil d’Etat au sujet du Festimix sur le site des Templiers.

     

    L’unique siège de conseiller au CPAS d’Union Pour Nandrin a souvent changé de titulaire depuis les élections de 2012.

    D’abord occupé par Emilie Demeuse, qui a quitté la commune, il est revenu à Didier Maka qui est ensuite monté au conseil communal en remplacement de Jeannick Piron, laissant la place vacante au CPAS.

    C’est Marc Evrard, conseiller communal, qui a alors cumulé les deux casquettes avant de démissionner du conseil de l’action sociale en décembre dernier.

    « J’avais toujours dit que je ne resterai pas conseiller au CPAS trop longtemps », indique l’intéressé. Depuis, le groupe cherchait un(e) Nandrinois(e) motivé(e) pour siéger.

    « La jeune fille que nous pressentions n’étant pas partante, nous nous sommes posés et avons réfléchi. Nous voulions quelqu’un qui reste jusqu’au bout de la législature, qui puisse faire jeu égal avec les mandataires chevronnés déjà en place, quelqu’un de solide qui s’investisse donc et étudie les dossiers.

    Puisque les conseillers CPAS ne doivent pas être élus, nous avons pensé à Daniel Giltay que nous connaissions dans le voisinage et qui avait interpellé notre groupe pour être porte-parole des idéaux du CRAVN.

    Son investissement au sein de cette ASBL de défense de la ruralité et sa faculté d’aller au bout de ses convictions ne sont pas sans rappeler ceux d’uPN », revient Marc Evrard. Qui insiste : « Jusqu’il y a une semaine, uPN et le CRAVN n’avaient aucun lien.

    Il n’y a pas eu d’instrumentalisation de ce groupement. »

    Diplômé électricien industriel, Daniel Giltay (55 ans) a fait toute sa carrière à Cockerill-Sambre, il a notamment été délégué syndical permanent FGTB, secrétaire de la cellule sociale, responsable du comité de gestion et administrateur du Fonds d’entraide des divisions liégeoises.

    « J’ai donc beaucoup touché au social dans ma carrière.

    Aujourd’hui prépensionné, je compte mettre à profit cette expérience au bénéfice du CPAS », déclare Daniel Giltay, qui reste pour le moment secrétaire du CRAVN.

    « Je ne vois pas d’interférence, les deux mouvements sont distincts. »

    ANNICK GOVAERS

    1147395687.25.JPG

     

     

    Lire la suite

  • Une liste citoyenne la campagne est lancée à Nandrin

    À 500 jours des élections communales, uPN lance officiellement sa campagne.

    Le groupe tient à constituer une liste citoyenne (l’idée de départ en 2012), ouverte donc à la société civile : « 50 % de civils et 50 % de politiques ».

    « UPN veut rassembler de multiples sensibilités, tant que les préoccupations des citoyens priment. La venue de Daniel Giltay en est l’illustration », souligne Marc Evrard.

    Un brassage multi-tendances signifie-t-il un rapprochement avec des membres de la majorité ou de l’autre groupe d’opposition?

    « Il n’y a pas d’exclusive. »

    A.G

     


    1147395687.25.JPG

  • Idées sorties les festivals de l’été sur le Nandrin Blog

    Bucolique Ferrière Festival

     

    Article complet clic ici 

     

    Jéronimo

    Le programmateur du Bucolique Festival, Éric Vanguestaine, dévoile pour nous quelques noms de ce festival qui se déroulera à Ferrières les 25 et 26 août. «Le vendredi 25 août, vous pourrez découvrir Rive, un groupe bruxellois annoncé comme l’une des grosses sensations électro pop des mois à venir», s’enthousiasme-t-il. «Jacle Bow sera également de la partie. C’est une formation qui joue du rockabilly années 60 mis au goût du jour et qui fonctionne très bien en Flandres.» Enfin, un autre nom se profile: celui de Glass Museum, groupe wallon aux morceaux électro-jazz. Si ces noms ne vous parlent pas vraiment, c’est normal: le vendredi du Bucolique est dédié à la découverte. «Ce sera la troisième année que nous proposons cela gratuitement», continue le programmateur. «Cela permet à des curieux de dénicher les groupes de demain. Faon Faon et Konoba, qui ont joué il y a quelques années cheznous, font depuis leur bonhomme de chemin.»

    Jeronimo en quasi exclusivité

    Pour le samedi 26 août, des groupes de plus grande ampleur joueront. Éric Vanguestaine, qui ne peut pour le moment dévoiler les têtes d’affiche, révèle cependant une partie du programme. «On retrouvera les No Money Kids, groupe français blues rock, ainsi que Jeronimo qui revient chez nous», énumère-t-il. «Nous sommes d’ailleurs un des seuls festivals qu’il fera cet été». Le groupe liégeois Piano club sera également de la partie. Sur tout le week-end, une quinzaine de formations se produiront en concert. «On a une base de fidèles dans notre public», indique le programmateur. «Après, ça évolue en fonction de l’affiche et des découvertes que les gens sont prêts à faire ou pas.» Près de 2.000 personnes ont participé à la dernière édition du festival. Le point fort du Bucolique: son ambiance. «C’est un festival qui nous ressemble: simple et convivial», sourit Éric Vanguestaine. «Le Bucolique permet de faire découvrir des groupes en milieu rural où il se passe peu de choses au niveau artistique. Ça change des fêtes de village!» L’entrée au festival le samedi 26 août revient à 15 euros en prévente et 20 euros sur place. «Nous sommes encore à la recherche de quelques bénévoles», conclut-il.

    Infos sur le Facebook Bucolique ASBL

    Les Ardentes : un petit Wechter... mais en mieux !

    Coronmeuse vibrera ces 6, 7, 8 et 9 juillet au son des Ardentes. Festival qui pour sa 12e édition a réussi à concocter une bien belle affiche. Qui une nouvelle fois mélangera les styles puisque l’on passera allègrement de Julien Doré à Liam Gallagher, de Booba à Placebo en passant par DJ Snake, La Femme ou le Taxiwars de Tom Barman. Bref, que du bon. Et nul doute que la barre des 90.000 festivaliers sera passée. Ce qui fait des Ardentes un petit Werchter mais en mieux car débarrassé de presque toutes ces choses qui rendent souvent la plaine flamande un rien invivable. Surtout, les Ardentes continuent à se positionner comme le festival leader dans les domaines du hip-hop et des musiques urbaines. Comme c’est le cas depuis 2015. «Cette année-là, en effet, on voulait réaliser un gros coup à ce moment où nous voulions nous réorienter vers les musiques «urbaines». Ce qui fut fait avec la venue de Kendrick Lamar (qui est désormais l’une des plus grandes stars internationales du genre). Ce fut une grosse claque, et cela nous a confortés dans notre idée de devenir la référence, en Belgique, du hip-hop et des musiques urbaines», explique Gaëtan Servais, co-organisateur des Ardentes.

    Aujourd’hui, les Ardentes se sont clairement positionnées nº1 en la matière. «Et on le sent quand nous sommes en contact avec les agents des rappeurs US qui savent désormais que là où devront se produire leurs artistes en Belgique, ce sera chez nous.» Les organisateurs ont donc investi encore plus dans l’affiche du festival avec les venues de stars des deux genres, dont Booba et Sean Paul. On notera cette année un changement de taille : les trois scènes seront toutes outdoor. Ce qui rendra le site plus aéré, assurera plus de confort et un meilleur son.

    www.lesardentes.be

    Michel Sardou, Loïc Nottet, Renaud : du lourd et de l’exclusif aux Francofolies de Spa

    C ’est déjà la 24e édition des Francofolies de Spa, mais Michel Sardou n’était jamais venu dans la Perle des Ardennes. Ce sera chose faite le jeudi 20 juillet prochain, il se produira avec 31 musiciens lors du premier jour du festival. Du côté des grands noms, on aura aussi Renaud, qui fait un retour remarqué avec son Phénix Tour. Mais également le véritable phénomène belge du moment, Loïc Nottet. Ces trois concerts sont des exclusivités pour les festivals d’été en Belgique. Mais les Francofolies, ce sont aussi de nombreux autres artistes, plus ou moins connus, qui se produisent dans toute la ville. Au village francofou, dans le parc de 7 Heures, on pourra ainsi applaudir Claudio Capéo, Kid Noize, De Palmas, Big Flo et Oli, Patricia Kaas, Julian Perretta… Ou assister au retour d’ «Allez, Allez», le groupe d’un certain Marka. En tout, plus de 70 groupes ou artistes se produiront à Spa du 20 au 23 juillet. Au sein de concerts payants sur les espaces du festival, ou gratuits dans la ville. Car la particularité des Francos, c’est bien que c’est toute une ville qui vibre au son de la musique quatre jours durant. Un festival citadin, à l’ambiance forcément diff érente des pieds dans l’herbe (ou la boue) des festivals classiques, mais néanmoins chaleureuse, notamment pour ses «after» mémorables. Si les Francofolies de Spa existent depuis 1994, elles le doivent notamment à Pierre Rapsat. Le chanteur verviétois a fait beaucoup pour permettre la création du festival. Comme en 2017 ça fait 15 ans que «Pierrot» nous a déjà quittés, les Francos lui rendront un hommage le samedi 23 juillet, dans le village francofou : un spectacle inédit du groupe Brasero avec plusieurs artistes comme Jean-François Maljean, BJ Scott…La chorale Solaris chantera également les plus beaux titres de Rapsat sur la grande scène de l’hôtel de ville le 21 juillet, après le concert de Renaud.

    FiestaCity a failli ne pas voir le jour, mais sera bien là

    Organisé chaque année à la fin des vacances estivales, le festival Fiesta-City a bien failli ne pas être organisé cette année à Verviers. En cause des divergences avec l’administration fiscale, qui avait des exigences supplémentaires. Finalement un accord a pu être trouvé. Le festival, gratuit, aura lieu les 25, 26 et 27 août au centre de l’ex-Cité lainière. La programmation n’a pas encore été dévoilée au moment de mettre sous presse

    1147395687.25.JPG

  • Les Enfants de Choeur à l'actu d'une commune voisine

    Chaque dimanche matin, Les Enfants de Chœur se retrouvent en public quelque part en Wallonie et à Bruxelles. Une joyeuse équipe, composée de Christophe Bourdon, Kody, Dominique Watrin et James Deano, le tout sous la houlette de Jean-Jacques Brunin.

    Ils vous donnent rendez-vous le 13 juin à 19h30 au Cercle Sainte Jeanne de Ferrières pour l’enregistrement de l’émission radio diffusée sur Vivacité. L’humour qu’ils pratiquent est à la fois grinçant, intelligent, un rien potache parfois ravageur mais toujours populaire. La soirée d’enregistrement durera 3h s’étalant de 19h30 à 22h30. Le prix des places est de 12 euros par personne. Réservation obligatoire soit par mail via georges.wil@skynet.be ou par téléphone au 0477/96.72.78.

     

     CYC

    1147395687.25.JPG

  • Les Héros du gazon joueront et feront des dédicaces chez nos voisins le 18 juin2017

    Le dimanche 18 juin, à 14h, l’équipe de football Royale Union Sportive Strée affrontera les célèbres Héros du gazon au terrain de foot de Modave, situé route de Stréé.

    « Stéphane Sabatier, entraîneur de la P4 à Strée, a pris contact avec moi », explique David Bemelmans, président de la RUS Strée.

    « Il voulait revenir avec une équipe de football, créer une nouvelle P4. Ça s’est fait, et dans le même temps, il a pris contact avec les Héros du gazon pour mettre en place le match. » Ainsi, les joueurs de la célèbre émission diffusée sur la RTBF seront présents dès 14h.

    Ils se livreront même à une séance de dédicaces. « Un ou deux joueurs de la première saison du programme, dont Friktich, seront également de la partie. Il sera aussi possible de rencontrer l’entraîneur Léo Vanderelst », continue David Bemelmans.

    L’entrée revient à quatre euros en prévente, et cinq euros sur place.

    « Cet argent sera reversé à des œuvres caritatives », indique le président.

    « On est ravi d’avoir ces joueurs sur le terrain. Je trouve que leur état d’esprit correspond bien à la mentalité de Strée.

    L’ambiance sera garantie. »

    Vous pourrez profiter sur place d’une petite restauration, d’animations et d’un bar.

    - J.G

    1147395687.25.JPG

  • Nandrinois Pas de jardin ?

     Empruntez celui du voisin !

    La chaleur monte, les odeurs de barbecue se répandent aux alentours mais vous êtes enfermé dans votre appartement sans jardin ni terrasse.

    La frustration augmente quand l’heure de l’apéro arrive… Il y a toutefois une solution : emprunter le jardin de vos voisins !

    Il n’est pas question ici d’aller squatter leur jardin sans leur consentement mais bien d’une formule d’échange de bons procédés.

    C’est la marque Devos & Lemmens qui propose ce concept original : « l’été de la sympattitude ».

    Sur leur site internet, une carte répertorie donc les jardins privés, ouverts au public. Il suffit alors de choisir le lieu qui vous convient et de réserver en fonction du nombre de convives.

    COMMODITÉS

    C’est entièrement gratuit mais les viandes et salade ne sont pas fournies, évidemment. Chaque jardin partagé dispose de certaines commodités, comme le wifi, des transats, des jeux pour enfants, qui sont renseignés sur le site. Quant aux hôtes d’un jour, ils ne sont pas oubliés. « Vous recevrez le titre honorifique d’Ambassadeur de la Sympattitude, mais vous recevrez aussi un chouette pack de sauces de Devos & Lemmens.

    De plus, vous aurez peut-être la chance de recevoir des bonus pour le barbecue à chaque réservation de votre jardin ! », précise la marque sur son site internet. -

    F.J

     

    1147395687.25.JPG

  • Le prix demandé pour un nouveau passeport à Nandrin

    Le passeport, une source d’injustice entre les Belges.

    70 € à Nandrin 

    Le prix demandé pour un nouveau passeport dépend de la taxe communale.

    Vous paierez donc plus ou moins cher en fonction de l'endroit où vous êtes domiciliés.

    Ce constat interpelle depuis plusieurs années et, cela n’est pas prêt de changer.

    1147395687.25.JPG

  • Nandrinois :Candidature spontanée le plus efficace !

    Les candidatures spontanées restent le moyen le plus efficace pour postuler, selon une étude de Randstad, spécialiste RH et de l’intérim, publiée jeudi.

    Randstad a sondé 11.000 personnes pour savoir si elles ont voulu changer d’emploi l’an dernier et comment elles l’ont fait.

    Visiblement, les candidatures spontanées sont la meilleure option pour trouver un autre emploi (18 %), suivies par les services d’emploi (15 %) et les agences d’intérim (13 %). Un peu plus d’1 sondé sur 10 (11 %) ont trouvé un nouvel emploi via des canaux digitaux comme Linkedin et Google Careers. 

    1147395687.25.JPG

  • Un acte de malveillance au championnat provincial de cyclisme de Saint-Séverin Nandrin

    P our la seconde fois, le Championnat provincial de cyclisme de la section liégeoise pour enfants de 7 à 14 ans se tenait ce dimanche à Saint-Séverin (Nandrin).

    Il a malheureusement été gâché par un acte de malveillance.

    Lors de la seconde épreuve, un individu mal intentionné a déversé des punaises sur le circuit. Trois enfants ont subi des crevaisons.

    L'article Complet Clic ici 

  • Accident cette nuit sur la N 654 un blessé grave héliporté

    Accident grave cette nuit de lundi à mardi 6 juin 2017 sur le N 654  Comblain.

    Les pompiers de Hamoir sur place ainsi que la police du Condroz .

    Un blessé à été héliporté .

    Un expert du parquet est venu sur les lieux .

    l’enlèvement du véhicule à été réalisé par le Depannage-Du-Condroz.be d'Ouffet

  • Championnat de la section Liégeoise Aspirants et tests Minimes à Saint-Séverin Nandrin les résultats

    L’envie était bien là dans le camp du TC Hesbaye mais il fut impossible de déjouer les plans de Noah Detalle.

    Le Pepin du VC Ardennes, aérien au contre-la-montre (10 secondes d’avance), n’a jamais été décroché des roues sur le circuit de Saint-Séverin.

    Le collectif des 14 ans au TCH a bien essayé de s’en défaire, mais au sprint massif Detalle s’est montré le plus rapide pour devenir champion provincial.

    Chez les 13 ans, Sacha Prestianni a justifié son statut de favori en remportant le contre-la-montre (9 secondes d’avance) et la course en ligne (près d’une minute sur Maxime Ceccato).

    Enfin, en 12 ans, Mathieu Prévot a offert le titre au TCH en contre-la-montre, tandis que Michaël Latin réjouissait le CT Mosan en s’imposant sur l’épreuve en ligne.

    Championnat provincial Aspirants

    Contre-la-montre

    12 ans (12 partants) : Mathieu Prevot (TCH) 2 :58, Johan Lefebvre (VCA) 3 :04, Anton Lallemand (VCA) 3 :05

    13 ans (12 partants) : Sacha Prestianni (Marchovelette) 2 :43, Maxime Ceccato (TCH) 2 :52, Hugo Wertz (VCA) 2 :53

    14 ans (14 partants) :Noah Detalle (VCA) 5 :11, Louis Daxhelet (TCH) 5 :21, Cian Uijtdebroeks (TCH) 5 :23

    Route

    12 ans (13 partants) : Michaël Latin (CT Mosan) 35 :18, Ryan Roquet (TCH) m.t., Anton Lallemand (VCA) m.t.

    13 ans (11 partants) : Sacha Prestianni (Marchovelette) 45 :53, Maxime Ceccato (TCH) 46 :47, Hugo Wertz (VCA) 48 :37

    14 ans (14 partants) : Noah Detalle (VCA) en 1h00 :54, Cian Uijtdebroeks (TCH) m.t., Louis Daxhelet (TCH) m.t.

    MS

    1147395687.25.JPG

     

  • Nandrinois l'été sera chaud ?

    Chaud en juillet et 15 jours en juin Selon MeteoBelgique, on va avoir droit à une voire à deux canicules cet été !

    Comme Météo France l’avait annoncé hier, l’été en Europe sera plus chaud que la normale. Et, si l’on en croit les tendances saisonnières de MeteoBelgique, notre pays ne va pas échapper à quelques vagues de chaleur. « La sécheresse se poursuit et l’été qui arrive ne s’annonce pas idéal pour combler le déficit hydrique », annonce Philippe Mievis, le météorologue qui ose se mouiller depuis quelques années. « Les précipitations, quand elles seront présentes, prendront surtout un caractère orageux, ce qui n’est bon pour personne, ni pour jardins, ni pour nos cultures ». En plus des possibilités d’inondations locales, l’eau ruisselle vers les égouts sans vraiment entrer en profondeur dans les terres.

    « Elles en auraient pourtant bien besoin ». La situation devient préoccupante.« Elle l’est pour nos nappes phréatiques. Ainsi, par exemple, la percolation dans les grottes de Han est à un niveau exceptionnellement bas. Elle l’est aussi pour nos agriculteurs qui ont déjà été mis à mal par les gelées généralisées de la fin avril »

     

    La tendance à un été plus chaud que la normale se confirme donc. « De belles périodes estivales avec sans doute une ou deux vagues de chaleur, mais aussi des orages ».

    Tel sera le scénario pour la seconde partie de juin et pour tout le mois de juillet. La première partie du mois de juin, celle que nous avons entamée, est plus mitigée. « Il faudra compter une dizaine de jours d’un temps plus mitigé et plus variable,grosso modo du 5 au 15 juin ». La fin du mois présentera un temps lourd et… désagréable. Les orages seront, selon MeteoBelgique, plus attendus à l’est et au sud du pays.

    CANICULAIRE ET ORAGEUX

    Le mois de juillet devrait poursuivre sur la lancée de juin. « Le début du mois pourrait être fort chaud, caniculaire, avant une nouvelle dégradation orageuse. Mais les températures, si elles fléchissent quelque peu, devraient rester supérieures aux normales durant tout le mois ».

    Malheureusement, les orages resteront présents. Ils seront, par moments, particulièrement intenses. Reste à parler du dernier mois de l’été climatologique. L’indice de confiance est de 60 % pour le mois d’août. « Il devrait être moins estival que les deux mois qui l’ont précédé. Après une transition orageuse, les températures devraient reprendre leurs valeurs saisonnières ». La pluie devrait – « enfin », pour les agriculteurs – apparaître de manière continue. « Elles perdront progressivement leur caractère orageux ». -

    PIERRE NIZET

    1147395687.25.JPG

     

  • Nandrinois :Vous voulez savoir si vous êtes ménopausée ou vous voulez connaître votre taux de cholestérol ?

    Le succès grandissant des autotests médicaux

    Vous voulez savoir si vous êtes ménopausée ou vous voulez connaître votre taux de cholestérol ? Il suffit de vous rendre en pharmacie et d’acheter un autotest adapté à votre pathologie.

    Chez vous, en toute intimité et après quelques manipulations, vous pourrez enfin avoir la réponse à toutes vos questions. Ces tests de dépistage connaissent depuis quelques mois un succès croissant.

    Une bonne dizaine est vendue chaque jour dans les officines. Cette réussite s’explique notamment par la médiatisation et la promotion des autotests VIH.

    Lancé le 23 novembre, ce test sanguin livre au bout de 15 minutes un ré- sultat fiable pour détecter une infection datant de plus de trois mois. Il est vendu au prix recommandé de 29,99 euros.

    Il existe pour l’instant une petite quinzaine d’autotests sur le marché belge et de nouveaux vont débarquer dans les prochains mois. Dans notre pays, deux grandes firmes pharmaceutiques se disputent le marché. La première est Hartmann, elle produit 7 tests appelés « Veroval ».

    Ils dépistent le cholestérol, une carence en fer, une infection des voies urinaires, une intolérance au gluten, une infertilité masculine, une bactérie dans l’estomac ou des problèmes colorectaux.

    La seconde entreprise est Mylan EPD, elle commercialise un moyen de dépistage de la ménopause, des allergies et bien d’autres.

    À PARTIR DE 15 EUROS

    Il vous faudra débourser entre 12 et 15 euros pour obtenir un de ces moyens d’analyse. Chacun d’eux est accompagné d’un kit avec une explication sur son utilisation et l’interprétation des résultats.

    La majorité se fait à partir d’une goutte de sang. « L’ordre des pharmaciens est favorable à la vente de ces tests de dé- pistage.

    Si le produit est de qualité et qu’il est livré de façon responsable, c’est un plus pour le patient », explique Denis Taton, directeur du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens.

    Ces tests donnent un rôle plus important aux pharmaciens. Une véritable relation s’instaure entre eux et leurs clients. « Le pharmacien doit être là pour conseiller le patient car tous les autotests ne sont pas recommandés à tout un chacun.

    Il est aussi là pour lui expliquer comment utiliser le produit et peut enfin l’aider après l’annonce des résultats.

    Il peut le suivre ou le diriger vers d’autres prestataires. Rappelons qu’il s’agit d’un dépistage et que le pharmacien ne peut poser en aucun cas un diagnostic. Cet acte illégal de la médecine est punissable », conclut Denis Taton.

    80 À 100 % DE FIABILITÉ

    L’Ordre des pharmaciens refuse par contre que les autotests soient mis en vente dans des distributeurs automatiques, que ce soit devant les officines ou ailleurs.

    Des formations sont actuellement organisées auprès des pharmaciens pour leur apprendre à utiliser ces produits et à gérer l’accompagnement du patient.

    Les autotests ont une fiabilité entre 80 et 100 %, il est donc important qu’ils puissent bien les utiliser. 

    ALISON VLT

    1147395687.25.JPG

  • Des offres de job étudiant ou d’emploi par Snapchat

    Snapchat est devenu le réseau social auquel tous les adolescents belges sont accros.

    Cette application pour smartphone permet de partager des photos et des vidéos.

    Particularité : les contenus envoyés sont éphémères et disparaissent au bout de 10 secondes maximum.

    Vu son succès fou, de plus en plus d’entreprises commencent à proposer des offres de job étudiant ou d’emploi pour recruter les perles rares des « futurs » travailleurs.

    Ce phénomène intéresse essentiellement nos petites PME et nos start-up.

    En Wallonie, le système est seulement en cours de rodage. Les offres sont donc quasiment inexistantes.

    DES DIZAINES DE RÉPONSES

    Mais, nos firmes ont un œil sur la France… Depuis le 15 mai, Jobmania, une agence française de recrutement spécialistes des étudiants et des jeunes diplômés, propose des annonces de stage ou d’emploi sur le réseau social au petit fantôme.

    C’est une grande première européenne et, ça cartonne ! Sur son compte Snapchat, l’agence diffuse chaque jour trois offres dans sa « story » avec toutes les informations nécessaires et un lien vers l’annonce sur son site internet.

    Pour des emplois qui n’auraient pas connu un grand succès auparavant, elle reçoit aujourd’hui des dizaines de réponses.

    Nos jeunes passent en moyenne 25 minutes par jour sur Snapchat, un temps de loisir qui leur permettra peut-être de décrocher leur prochain job étudiant ou leur futur contrat… Des denrées rares en ces temps difficiles !

     ALISON VLT.

  • Nandrinois Le bracelet qui veille sur vos enfants

    Nombreux sont les parents ayant vécu l’expérience traumatisante de perdre leur enfant de vue pendant une fraction de seconde dans un endroit bondé.

    Régis Coli, 34 ans, n’y a pas échappé. Au cours de l’été 2014, ce trentenaire visite en famille un grand parc d’attractions et perd son enfant de 2 ans et demi.

    Il faudra 10 longues minutes pour le retrouver alors que le jeune « fugueur » se trouvait à moins de 20 m de ses parents.

    L’histoire donne à l’ingénieur louviérois matière à réfléchir. Comment gagner du temps et localiser rapidement son enfant en pareille circonstance ? « Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose, » se souvient-il.

    PAR BLUETOOTH

    Avec sa société ACAS Techonologie, il crée la marque Okido qui propose des produits alliant applications mobiles et objets connectés. Premier développement : Okido Play, un bracelet connecté qui permet de suppléer à la vigilance des parents.

    Concrètement, le bracelet est relié via Bluetooth Low Energy à une application installée sur votre télé- phone portable. Que ce soit dans un parc, un supermarché ou à la plage, le parent définit, via l’application, une série de paramètres dont un périmètre qu’il juge acceptable.

    Si l’enfant s’en éloigne ou perd son bracelet, une alarme se dé- clenche aussitôt. Idem si le parent qui a perdu son enfant part dans la mauvaise direction.

    Après la création de plusieurs prototypes, ce bracelet connecté est à présent en voie d’être commercialisé. Il sera disponible à partir du mois d’août via le site www.okidosolutions.com. Son prix de lancement sera de 59,90 euros.

     V.P

    1147395687.25.JPG

  • Accident sur la N 641 lundi 5 juin 2017

    Une voiture a percuté trois véhicules qui étaient en stationnement rue Surfosse N 641 à Clavier .

    Une personne est partie en ambulance.

    Constat et sécurisation efficace des lieux par la police du Condroz .

    Enlèvement des véhicules par le  Depannage-Du-Condroz.be d'Ouffet

     

  • Fermeture de l'Administration communale de Nandrin aujourd'hui lundi de Pentecôte 2017

    image001.5.gifFermeture de l'Administration communale  jour férié du lundi 5 juin 2017

     Pentecôte 

    Egalement fermeture  du  RECYPARC   rue Haie des Moges 1  Nandrin 4550  tel : 04 372 07 29 et mardi 6 juin2017 

     

  • La fête de la fraise chez nos voisins le 11 juin de 7 à 17h

    Autrefois  organisée par Charles Machiroux, la fête de la fraise à Amay fait son grand retour. Et c’est sous l’aile de l’ASBL Amitiés Amay Bénin qu’elle prend un nouvel envol. « Nous avions vraiment envie de remettre cette fête au goût du jour.

    Pour cette édition, nous y organiserons une brocante. Il y aura aussi de l’alcool de fraise en vente, des bijoux, et un marché d’artisans et de nombreuses animations », explique Daniel Tacchini, président de l’ASBL. Pourquoi la fraise ?

    Amay détient une variété unique sous le nom « Les souvenirs de Micheroux ». « Il s’agit d’une variété fixée en 1942 par l’horticulteur amaytois. Semi-tardif, il s’agit d’un gros fruit rouge très foncé, brillant, juteux, bien parfumé et de bonne saveur. » Vous pourrez ainsi découvrir ou redécouvrir une variété d’antan.

    Cette organisation, en collaboration avec le centre culturel et l’administration communale d’Amay se fera au profit de l’ASBL Amitiés Amay Bénin.

    « Mais le but n’est pas uniquement de faire des bénéfices purs. Il s’agit également de lancer l’activité dans l’idée que celle-ci se pérennise d’années en années. »

    L’ASBL, habituée à l’organisation de souper, de ventes etc. marque ici un grand coup. Une fête de la fraise dont les bénéfices pourront être utilisés dans l’achat de fournitures scolaires pour les 6 classes qu’ils ont réussi à mettre en place au Bénin.

    « Nous y avons installé un premier module de 3 classes en 2013.

    Celui-ci respectant bien évidemment le programme béninois avec 30 élèves par classe maximum, respectant l’écart d’âge et le canevas pédagogique belge. » En 2015-2016, le projet de voir s’y greffer un deuxième module de 3 classes s’effondre.

    « Ce deuxième nodule était important, il y avait 90 élèves depuis le premier. Heureusement nous avons reçu l’aide du Rotary de Flémalle qui nous avait versé 36.000 euros pour ce second module. » Aujourd’hui, 80 élèves ont intégré les modules.

    Des écoliers qu’il faut munir de cartables, fournitures et qu’il faut nourrir. Intéressé ?

    Rendez-vous le 11 juin de 7 à 17h sur la Grand-Place d’Amay. Infos au 0495/323.865.

     C.L.

    1147395687.25.JPG

  • Nandrinois réforme du permis de conduire

    Fin mars, le ministre wallon en charge de la Sécurité routière, Maxime Prévot, présentait un texte pour réformer l’accès au permis de conduire. Il annon- çait une vaste concertation avec le secteur pour une entrée en vigueur de sa réforme le 1er janvier 2018. Deux mois plus tard, le MR estime que le projet n’est pas assez abouti, et surtout qu’il fallait demander l’avis des spécialistes avant et pas après. « Ce texte a été écrit au cabinet Prévot en deux mois, sans concertation avec l’ensemble du secteur », déplore la députée wallonne Valérie De Bue (MR). « En fait, il n’a été présenté au Conseil supérieur wallon de la sécurité routière que juste avant d’être soumis en première lecture au gouvernement wallon.

    Le CSWSR a pointé plusieurs problèmes dans ce texte, comme en atteste le compte-rendu de la réunion de présentation », souligne la libérale.

    TROP DE QUESTIONS

    La réforme Prévot prévoit l’obligation d’un rendez-vous pédagogique pour les candidats à l’examen pratique qui optent pour la filière libre. Le guide et l’apprenti conducteur recevront une formation d’introduction d’une heure ainsi qu’un document « boîte à outils » comportant des repères utiles et les conseils pour un bon apprentissage. Or, cette heure fait débat au sein du Conseil. Autre pierre d’achoppement, la réforme prévoit la possibilité pour le candidat en filière libre de pouvoir conduire seul avec un permis provisoire après un certain temps, comme c’est aujourd’hui le cas après avoir suivi un minimum de cours via l’auto-école. Il faudra toutefois obtenir un Certificat d’aptitude délivré par « un professionnel », indique le texte Prévot.

    « Qui sera ce professionnel ? », se demande-t-on au CSWSR. Quelqu’un de l’auto- école ou du centre d’examen. Si la première option est retenue, la date du 1er janvier est « peu envisageable » car il va d’abord falloir dispenser une formation complémentaire au personnel.

    Elle englobera également les modifications de l’examen théorique et pratique, ainsi que du certificat d’aptitude. Le temps imparti semble trop court.

    Le Conseil s’interroge aussi sur le nouveau « test de perception de risques ». Quand faudra-t-il le faire ? Au moment de l’examen théorique ou lors du certificat d’aptitude ?

    Beaucoup d’autres questions étaient en suspend lors de cette réunion du CSWSR fin mars. Dès lors, le Conseil a mis en place en son sein un groupe de travail à propos de la réforme Prévot.

    Le but est de donner un avis sur les grandes options prises afin de présenter des recommandations lors des États généraux de la Sécurité routière le 9 juin. « De ce que l’on en sait, le Conseil ne devrait pas suivre le ministre Prévot.

    Cela dit, tout n’est pas à jeter dans la réforme. Le retour du principe de la faute grave est une excellente idée », analyse Valérie De Bue.

     YANNICK HALLET

    1147395687.25.JPG

  • Natagora va restaurer une pelouse calcicole, rue des Martyrs à Nandrin

    Les élus nandrinois ont accepté, lundi soir, de « céder » par emphytéose une parcelle de 35 ares, rue des Martyrs, à Natagora pour qu’elle puisse y développer une pelouse calcicole (calcaire).

    L’association a effectivement épinglé une végétation exceptionnelle sur ce site.

    La commune de Nandrin recèle une richesse cachée : une pelouse calcicole (c’est-à-dire qui se développe sur un sol calcaire), située à la fin de la rue des Martyrs, à côté de la zone Natura 2000. Une zone calcaire unique dans la commune puisque cette dernière se compose surtout de schiste. Le calcaire étant fort drainant, cela donne un terrain très sec, sur lequel une végétation particulière se développe, comme les orchidées indigènes et les hélianthèmes jaunes (rares).

    C’est l’association de protection de la nature Natagora qui a repéré cette parcelle actuellement peuplée d’épicéas et le potentiel de diversité végétale qu’elle représentait. Le projet de restauration porté par Natagora, couplé à la création d’une réserve naturelle, est venu sur la table du conseil communal nandrinois, lundi soir, après une présentation circonstanciée de Frédéric Degrave.

    Les 35 ares en question sont en effet propriété communale. « Il y a deux ans, nous avons été contactés lors de l’élaboration du PCDN (Plan Communal de Développement de la Nature), car nos botanistes avaient fait un inventaire botanique.

    Nous avions repéré ce bord de route rue des Martyrs, une petite carrière avec un coteau calcaire, abritant une végétation intéressante (plus de 50 espèces végétales sur quelques mètres carrés) et, avec le PCDN, avons envisagé une restauration », revient Frédéric Degrave.

    Ce projet s’intègre dans le programme européen « Life » : plusieurs centaines d’hectares sont concernés, les habitats ciblés étant les pelouses calcaires et leurs formes de transition. La mini parcelle de Nandrin en fait donc partie! « C’est une chance que Natagora s’intéresse à notre terrain, malgré sa petitesse », a souligné Anne de Potter, échevine nandrinoise de l’environnement.

    Concrètement, Natagora souhaite faire couper les épicéas vieux d’une trentaine d’années, jamais élagués, et très denses, par le DNF.

    L’argent de la vente du bois reviendra à la commune. Commenceront alors les travaux de restauration à proprement parler : dessouchage, ratissage de la litière, et pose de clôtures à moutons puisqu’une collaboration avec un éleveur ovin local est prévue.

    Le débroussaillage complémentaire sera effectué par Natagora. Par la suite, l’association guidera l’éleveur, organisera des visites guidées et fera l’inventaire de la faune et la flore avec le PCDN.

    Mais pour cela, le conseil communal devait accepter la constitution d’un bail emphytéotique pour une durée de 30 ans (avec un euro symbolique versé par an par l’asbl), histoire de laisser la champ libre à Natagora qui prend en charge tous les frais. Le point a été voté à l’unanimité.

    Natogora gère plus de 200 réserves naturelles, comme à Sy, Vieuxville, Modave et Hamoir. -

    ANNICK GOVAERS

    1147395687.25.JPG

     

  • Championnat de la section Liégeoise Aspirants et tests Minimes aujourd'hui 4 juin 2017 à Saint-Séverin Nandrin

    coloriage,velo,course,cycliste,casquette.gifContre la montre à partir de 10 H pour les aspirants 12-13-14 ans
    Tests pour minimes à partir de 12H30
    Circuit pour Aspirants à partir de 14H15

    Événement Facebook 

    Championnat De La Section Liegeoise clic ici Aspirants Et Tests Minimes

     

     

    Renseignements pour le Championnat de la section liegeoise pour aspirants et tests pour minimes :
    4550 SAINT-SEVERIN (NANDRIN) le DIMANCHE 04 JUIN 2017

    Inscriptions : Tonnelle - coin de la place et rue des Houssales.

    Inscriptions aspirants 12-13-14 ans de 8H30' à 9H30'

    Départ CONTRE-LA-MONTRE
    12 ans - 10H00 - 1 Tour de 1.7 km
    13 ans - 10H30 - 1 Tour de 1.7 km
    14 ans - 11H00- 2 Tours de 1,7 km soit 3.4 kms

    Inscriptions Minimes : de 10H30' à 11H45'

    Départ CIRCUIT :
    Minimes 7-8-9 ans - 12H30' - 2 T de 1,7 km soit 3.4 kms
    Minimes 10 ans - 13H00 - 5 T de 1.7 km soit 8.5 kms
    Minimes 11 ans - 13H30' - 8 T de 1.7 km soit 13.6 kms

    Aspirants 12 ans - 14H15' - 10 T de 1.7 km soit 17 kms
    Aspirants 13 ans - 15H15 - 15 T de 1.7 km soit 25.5 kms
    Aspirants 14 ans - 16H15' - 20 T de 1.7 km soit 34 kms

    aspirants et tests minimes

  • TEMPLIERS-NANDRIN les arrivées et les départs

    TEMPLIERS-NANDRIN

    Coach: Ghislain Deltour (1re saison).

    Arrivées:

    Axel Glode (Visé), Boris Carrara (Aywaille), Jean Damsin (Ciney), Corentin Hotton (Geer), Julien Romano (Sprimont), Eliot Parmentier (Wanze/BasOha), Thomas Delhalle (Couthuin), Alain Mathot (Seraing Athlétique), Aleks Pasaoglu (Seraing Athlétique), Dylan Thibeau (Braives).

    Départs:

    Claude Libert (T1 ?), Jérôme Henrotte (Wanze/Bas-Oha), Anthony Hotton (Huy), Calogero Ponzo (Couthuin), Romain Lierneux (Strée), Jordan Beldjoudi (Flémalle), Maxime Bottin (Beaufays), Kevin Marques Martins (Poulseur), Maxime Limbrée (?), François Duchesne (?), Kenny Depouhon (Fléron), Serge Mertens (?), Uran Murtezi (?).

  • Le projet de séries TEMPLIERS A en P2 A , TEMPLIERS B P4 F

    P2A : BRAIVES A, COUTHUIN A, ES GEER A, FAIMES A, HANNUT A, JEHAY A, LIÈGE RFC B, MOMALLE A, OREYE A, SERAING ATHL, STRÉE A, TEMPLIERS A, US.LIÈGE A, VERLAINE B, WAREMME B, XHORIS A

     

    P4F : ANTHISNES B, AYWAILLE B, CHÊNÉE B, CLAVINOISE B, CRISNEE B, CS JUPRELLE B, FC SERAING B, TEMPLIERS B, GRACEHOLLOGNE B, SART TILMAN B, TILLEUR B, TROOZ B, US.LIÈGE B, XHORIS B, MONTAGNARDE B

     

  • Foire du disque d'occasion aujourd'hui 4 juin 2017


    C'est l'événement préféré des mélomanes et des collectionneurs : du rock à la pop, en passant par le métal, la techno, le blues, le jazz et la musique classique.
    Avec sa trentaine d'exposants, ses 200 mètres de tables et ses milliers de vinyles, cd et autres trésors dignes d'éveiller l'intérêt !
    Nombre d'exposants prévus:30


    Gymnase Communal d'Amay
    1, Rue de l'Hôpital
    4540 Amay
    Téléphone:085/31 24 46
    Tarif:Gratuit

    Internet:
    http://www.ccamay.be

  • Avis décès Monsieur Carmelo Paganessi époux de Madame Alma Gambini de Fraineux Nandrin

    16/07/1929 (Vertoval)

    31/05/2017 (Waremme)

    Domicilié(e) à Yernee-Fraineux

    Source info clic ici 

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille.

     

     

  • Au programme dimanche 4 juin 2017 à Saint-Séverin, contre-la-montre dès 10h.

    La course aux titres est relancée !

     

    Ce dimanche, les Aspirants (12- 13-14 ans) pédaleront sur le circuit de Saint-Séverin pour se départager les maillots azur, sang et or de champion de la section liégeoise.

    La lutte risque d’opposer, comme bien souvent, les maillots verts du VC Ardennes et les combinaisons rouges du TC Hesbaye. En 12 ans, Mathieu Prévot (TC Hesbaye), victorieux sur la piste mercredi, pourrait bien se draper du maillot de meilleur provincial.

    En 13 ans, le cadet de la famille Rex, Tim (VC Ardennes) pourrait bien décrocher les lauriers, comme il l’avait fait l’an dernier à Thimister.

    Ce à condition qu’il décide de ne pas participer au Kids Trophy VTT de La Reid, puisqu’inscrit dans un club VTT il a le choix (au contraire des représentants des clubs route qui sont obligés de participer au provincial sur route).

    Mais Sacha Prestianni (Marchovelette), lui aussi vainqueur sur la piste, ne se laissera pas faire. Enfin, en 14 ans, le TCH devra détricoter les plans de Noah Detalle pour lui saisir un maillot provincial qu’il a toujours gagné.

    « Je me méfie quand même de Louis Daxhelet, rapide au sprint, et de Cian Uijtdebroeks, fort dans les côtes », reconnaît le Pepin du VC Ardennes. Battu pour la première fois de la saison dimanche dernier au mini Paris-Roubaix (5e et 1er Belge), le champion de Belgique du chrono se présentera encore en favori dans le Condroz.

    « Mais ça ne me dérange pas », assure-t-il.

    Au programme dimanche, contre-la-montre dès 10h.

    Aspirants 12 ans (1,7km) à 10h, Aspirants 13 ans (1,7km) à 10h30 et Aspirants 14 ans (2 tours, 3,4km) à 11h.

    Test pour Minimes en attente : 12h30 Minimes 7-8-9 ans (2 t. 3,4km), 13h Minimes 10 ans (5 t., 8,5km), 13h30 Minimes 11 ans (8 t., 13,6km).

    Courses en ligne : 14h15 Aspirants 12 ans (10t., 17km), 15h15 Aspirants 13 ans (15t., 25,5km) et 16h15 Aspirants 14 ans (20t., 34km). -

    les aspirants,saint séverin,vélo,championnat

  • Dans la rubrique à vous la parole: au sujet du Mémento des Services de Santé, une réalisation CCCAînés

    17974640_10212406614938970_340361882_n.jpg

    Bonjour, Mon compagnon à été à la commune et est revenu avec le Mémento des Services de Santé.

    Je voudrais juste signaler que le docteur M.Vieujean Robberts est décédé il y a un an et demi.

    Je pense qu'il serait temps de mettre à jour ce document qui est "valide à partir de 11/2015.

    Bien à vous

  • Visite du 'jardin d'Helena' à Nandrin le 3 et 4 juin 2017

    Jardin romantique de 25 ares inspiré des sentiers de promenade de l'ancien parc du château voisin où s'entremêlent rosiers, clématites, phlox et plantes vivaces; le réseau de sentiers permet un regard cadré sur les différentes chambres de verdures aux ambiances variées, agrémentées d'aires de repos et de massifs étagés hauts en couleurs reflétant un côté informel à un côté plus stylisé.

    De charmantes gloriettes vous invitent à vous prélasser à l'abri des chênes centenaires ou à découvrir les albums de fleurs sous l'élégante pergola de la terrasse.

    Voir facebook "Helena Wochen" ou "Le Jardin d'Helena"


    Le Jardin d'Helena
    Parc de la Gotte, 59
    4550 Nandrin
    Téléphone:
    0497/32.39.11 - Pas de réservation
    Tarif:4 €

    Internet:
    http://www.jardindhelena.be

     


    Dimanche : de 14:00 à 19:00