Nandrin - Page 3

  • Épiphanie 6 janvier La Fête des Rois

    Lien permanent

    L'Épiphanie désigne aujourd'hui une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et recevant la visite et l'hommage des Rois mages.

    Elle a lieu le 6 janvier.

    En France et en Belgique, puisque ce jour n'est pas férié, elle est célébrée le premier dimanche de Janvier sauf si celui-ci est le 1er janvier.

    La tradition veut que l'Épiphanie soit l'occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée.
    Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique.

    Pendant ces fêtes païennes célébrées début janvier, les rôles étaient inversés entre les maîtres et les esclaves qui devenaient les «rois d'un jour».
    Ce n'est que vers 1875 que les figurines en porcelaine remplacent les fèves. Les Romains pratiquent déjà l'usage d'une fève dissimulée dans un gâteau pour désigner le roi.

    Existait également chez les romains, la tradition selon laquelle le plus jeune enfant de la famille se glisse sous la table et désigne la part revenant à chaque convive .

    Recette Galette des rois à la frangipane

    Temps de préparation : 10 minutes
    Temps de cuisson : 20 minutes

    Ingrédients (pour 6 personnes) :- 2 pâtes feuilletées
    - 140 g de poudre d'amandes
    - 100 g de sucre fin
    - 2 oeufs
    - 75 g de beurre mou
    - 1 jaune d'oeuf
    - 1 fève

    Préparation de la recette :

    Placer une pâte feuilletée dans un moule à tarte, piquer la pâte avec une fourchette. 
    Dans un saladier, mélanger la poudre d'amandes, le sucre, les 2 oeufs et le beurre mou.

    Placer la pâte obtenue dans le moule à tarte et y cacher la fève.

    Recouvrir avec la 2ème pâte feuilletée, en collant bien les bords. 
    Faire des dessins sur le couvercle et badigeonner avec le jaune d'oeuf. 
    Enfourner pendant 20 à 30 min à 200°C (thermostat 6-7); vérifier régulièrement la cuisson !
     
     

    Pour élire la reine des galettes, les journalistes de la rédaction ont joués aux critiques culinaires d’un jour. Un verdict basé sur trois critères : l’aspect, le feuilletage et le goût. Trois aspects importants pour les amateurs de ce petit plaisir que l’on mange généralement le 6 janvier. « Mais nos clients ont de plus en plus l’habitude de consommer cette pâtisserie avant cette date », avoue Roel Dekelver, le porte-parole de Delhaize. Ce qui explique que la plupart des enseignes proposaient déjà leurs galettes aux clients quelques jours après la Saint-Nicolas… Et arrêteront la production à la fin du mois !

    Composée de pâte feuilletée, d’amandes et de beurre et recelant la fameuse fève, la galette des Rois se doit d’être légère et croustillante. Des aspects que nos testeurs n’ont pas toujours retrouvés. Préparées artisanalement en magasin pour Carrefour ou dans des ateliers en Belgique pour Delhaize et Lidl, la galette des Rois reste la plus grosse vente du mois de janvier. « On espère en vendre près de 200.000 cette année », nous confie-t-on chez Carrefour. « Cela reste le petit plaisir des Belges et c’est ce qui fait aussi la spécificité de notre pays par rapport à ses voisins européens ».

    Un chiffre de vente énorme mais stable toutefois au fil des ans. Par contre, les prix ont généralement augmenté de presque 1 euro en moyenne sur les galettes testées, par rapport à l’an dernier !

    Cette année, la tradition reste de rigueur et, contrairement aux années précédentes, les galettes autres que celles à la frangipane, au chocolat ou aux pommes notamment, se font plus rares.

    Ce goût d’amande si important pour les connaisseurs a d’ailleurs fait polémique au sein de nos testeurs puisque certains déploraient une saveur trop prononcée quand d’autres la trouvait plus fade.

    Et qui dit galette des Rois dit forcément « fève ». Les collectionneurs pourront encore se faire plaisir avec les traditionnels santons. Brioche Pasquier propose d’ailleurs la seule galette qui sorte un peu de l’ordinaire en surfant sur le film « Paddington » pour sa fève et sa couronne. Traditionnelle ou pas, la galette des Rois est pendant presque 2 mois la star des gâteaux en Belgique. Une popularité constatée chez Colruyt, où le rayon avait été dévalisé lors de notre passage.

    Source 

     

  • Aujourd'hui 6 janvier 2019 la Traditionnelle Choucroute de l'An Neuf à Nandrin Saint-Séverin

    Lien permanent

    CHOUCROUTE DE  L’AN NEUF 

    VENEZ PARTAGER UN AGRÉABLE
    MOMENT DE CONVIVIALITÉ
    AMBIANCE OBERBAYERN
    DIMANCHE 6 JANVIER 2019
    SALLE COMMUNALE DE SAINT-SÉVERIN À PARTIR DE 12 HEURES
    AU MENU :
    APÉRITIF OFFERT
    CHOUCROUTE, JAMBONNEAU, SAUCISSON POLONAIS, SAUCISSE DE
    FRANCFORT, LARD FUMÉ, PURÉE
    GALETTE DES ROIS ET QUENELLE DE GLACE VANILLE MAISON
    CAFÉ
    ALTERNATIVE :
    FRICASSÉE DE POULETTE AUX PETITS LÉGUMES
    PRIX : ADULTES 22 € - ENFANTS 8 €
    RÉSERVATION AU PLUS TARD LE JEUDI 27 DÉCEMBRE AUPRÈS DE :
    JEAN-PAUL SCHRECK : 0495/50.66.00 - ANTONELLA : 0478/61.18.07

  • La Commune de Clavier rembourse 5 € et l'annonce sur sa page Facebook !!! et dans les autres communes ?

    Lien permanent

     

    Source 

    Administration Communale de Clavier

    49118582_2283977974954608_8043109861363286016_n.jpg

  • Nandrinois Célébrations du temps de Noël 5 et 6 janvier 2019

    Lien permanent

    Samedi 5 janvier
    Eucharistie à 18h à la chapelle de Pair et à l’église de Tinlot.

    Dimanche 6 janvier (fête de l’épiphanie)
    Eucharistie à 9h à l’église de Borsu et au presbytère d’Ouffet, à 10h30 à l’église d’Anthisnes et de Nandrin. Célébration autour de la Parole à 11h à la clinique de Fraiture.

     

    Source 

  • Les temps de prière dans notre Unité pastorale

    Lien permanent

    - Anthisnes (église) : Adoration chaque 1er jeudi du mois de 16h à 17h.

    - Ouffet (église) : Adoration chaque 2ème mardi du mois de 19h30 à 20h30.

    - Prière dans l’esprit de Taizé (en 2019) : -

    Le dim. 7 avril de 19h à 20h à l’église de Clavier-Station.

    - Le vendr. 28 juin de 19h à 20h à l’église d’Ouffet.

    - Le dim. 8 sept. de 19h à 20h à la chapelle de Villers-aux-Tours.

    - Saint-Séverin (église en été, oratoire du presbytère en hiver) : Prière du matin tous les lundis, mardis, mercr. et vendr. de 9h à 9h45.

    - Scry (oratoire du presbytère) : - Prière du matin (Laudes) tous les jours (sauf le dim.) à 7h30.

    - Adoration tous les mercredis de 17h à 18h.

    - Prière commune tous les jeudis de 20h à 21h.

    - « Parole partagée » tous les 4èmes mardis du mois à 19h30.

    - Villers-aux-Tours (chapelle) : Chapelet tous les lundis à 16h45.

    - Xhos (chapelle) : adoration tous les jeudis de 14h30 à 15h30.

    source 

  • Appel à la Solidarité

    Lien permanent

    Solidarité

    - Les 5 et 6 janv. : collecte pour les jeunes Eglises d’Afrique. -

    Les 12 et 13 janv. : vente des modules « Iles de paix ».

    - Les 26 et 27 janv. : vente de feutres pour l’action Damien.

    Le secrétariat vous accueille au presbytère de SCRY (entrée par l’oratoire) les lundi, mardi et jeudi de 14h30 à 17h, les vendredi et samedi de 9h30 à 11h30 (085 51 12 93) cathocondroz@hotmail.com www.cathocondroz.be NOUVEAU ! Permanence téléphonique le lundi de 9h30 à 11h30 et le mercredi de 14h30 à 17h.

  • Le Royal Sporting Club Cycliste Nandrinois fête ses 60 ans souper annuel le samedi 19 janvier 2019

    Lien permanent

    Le Royal Sporting Club Cycliste Nandrinois fête ses 60 ans. 
    Les années passent et sont et seront de plus en plus difficiles pour les organisateurs de courses cyclistes.
    Nous vous invitons au souper annuel que nous organisons le samedi 19 janvier 2019 

    48274864_10218102062773223_6806500395007868928_n (2).jpg

  • Avis décès Monsieur Jules Neuville époux de Madame Irène Putz

    Lien permanent

     Monsieur Jules Neuville

    époux

    de Madame Irène Putz

    Domicilié à Nandrin (4550)
    Né à Malempré (6960) le mardi 17 mai 1927 
    Décédé à Seraing (4100)

     le jeudi 3 janvier 2019 à l'âge de 91 ans 

    Source 

     

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Bientôt la neige ?

    Lien permanent

    Philippe Mievis de la société MeteoBelgique a livré ses tendances saisonnières pour les trois prochains mois. « Ce qui avait été annoncé pour janvier est à revoir », avertit le météorologue. « Un nouvel élément est venu chambouler l’ordre établi il y a une dizaine de jours ».

    Il évoque le réchauffement soudain de la stratosphère au niveau du pôle.« Ce qui va avoir comme effet une totale désorganisation du vortex polaire. Soit il se déplace, soit il se morcelle ».

    C’est plutôt vers la deuxième hypothèse qu’on se dirige. « Si ce morcellement arrive à nous faire passer dans des courants d’est dans la troposphère, de bons espoirs sont permis pour avoir une coulée froide sur l’Europe ».

     

     

    Indice de confiance de 65 %

    Il semble, écrit-il encore, que les choses se mettent en place favorablement pour un temps hivernal pour nos régions. « Nous privilégierons donc une seconde décade (ainsi que la troisième ?) de janvier froide et sans doute neigeuse ».

    Philippe Mievis précise que la probabilité existe mais n’est pas systématique. « L’indice de confiance pour janvier n’est d’ailleurs que de 65 % ».

    Durant les premiers jours de janvier, nous aurons droit à un temps gris, monotone, avec de temps à autre une faible bruine. La faute à un anticyclone mal placé pour nous. « Cette tendance devrait nous concerner jusqu’en cours de seconde décade ».

    Avec, ensuite, la possible arrivée du froid et de la neige. « Le froid pourrait d’ailleurs bien perdurer jusqu’en fin de mois et, peut-être, même au-delà… même si des périodes de redoux temporaire sont à envisager. Du moins, en basse et moyenne Belgique ».

    > Pour février (indice confiance de 60 %), ce mois s’annoncerait modérément hivernal. « Du moins, dans sa première partie ». La seconde partie devrait voir le retour d’un temps nettement plus doux mais aussi plus perturbé.

    > Le début du mois de mars (indice confiance de 55 %) pourrait lui aussi être plus froid. « Mais, cette fois, ce sera un froid plus sec, sous régime de blocage anticyclonique ». En cours de seconde décade, le temps devrait devenir progressivement plus doux, mais en restant encore relativement sec, annonce MeteoBelgique. La toute fin du mois serait plus perturbée mais toujours douce pour la saison. « Tout cela reste à confirmer, vu l’échéance », conclut le météorologue.

    PIERRE NIZET

     

    Source 

  • Appels à projets pour des activités intergénérationnelles

    Lien permanent

    2 millions pour des activités intergénérationnelles

    erre d’agriculture, la Wallonie compte 229 communes rurales. C’est-à-dire des communes dont plus de 85 % de leur surface sont composés de territoires ruraux. Le ministre Collin a choisi de les valoriser en leur offrant 2 millions d’euros à investir dans des projets intergénérationnels.

    « C’est ma ruralité », voici le nom de l’appel à projets que lance aujourd’hui le ministre wallon René Collin. À destination des communes et du monde associatif, ce subside de 2 millions permettra de développer des projets intergénérationnels dans les 229 communes rurales de Wallonie. « Il vise à intensifier les liens intergénérationnels, développer le vivre ensemble et favoriser les interactions et le bien-être de tous », détaille le ministre. La priorité de René Collin a visé jusqu’ici à lutter contre l’absence d’offre médicale de proximité et de première ligne tout en garantissant un accès équitable aux soins de santé. 2,5 millions d’euros ont été mobilisés pour concrétiser 32 projets au travers de la Wallonie. La santé, c’est aussi le travail : 13 espaces de coworking ont été créés. Cette initiative répond à la fois à l’évolution de la notion de travail, aux nouvelles attentes liées à une meilleure interaction entre les entrepreneurs tout en permettant de mieux concilier vie privée et vie professionnelle. Mais cela ne s’arrête pas là. D’où ce nouvel à projets. Ici, il n’est pas question de santé ou de travail mais de bien-être et de convivialité.

    1.000 euros par GAC

    Deux axes sont prévus pour cet appel à projets. Le premier concerne la création d’espaces de convivialité et de rencontre. Cela concerne surtout les communes qui peuvent profiter d’un subside de maximum 15.000 euros pour aménager des aires de pique-nique, des kiosques publics, du mobilier urbain, des plaines de jeux et même des boulodromes. Pour le deuxième axe, ce sont essentiellement les associations qui seront mises à contribution avec le soutien des Groupes d’Achats Communs (GAC), issus de l’agriculture locale. Un subside de 1.000 euros sera proposé pour la création d’un nouveau groupe. Ceux qui sont déjà existants pourront bénéficier de 500 euros pour parfaire leur organisation.

    Enfin, les opérations innovantes et créatives issues du milieu associatif afin de promouvoir les liens intergénérationnels seront récompensées avec une subvention qui pourra aller jusqu’à 2.500 euros par projet. Aux associations de faire preuve d’imagination pour présenter un projet étonnant qui retiendra l’attention du jury. Le dossier de candidature doit être renvoyé pour le 15 mars 2019 par recommandé à la direction du Développement Rural de la DGO3, via un formulaire disponible sur le site de la Wallonie : www.agriculture.wallonie.be/

    actualités2. Le jury tiendra particulièrement compte de l’aspect innovant, la faisabilité technique et financière, de la faisabilité et de la pérennité du projet. Une initiative qui devrait prouver une fois de plus que la Wallonie reste un territoire très dynamique.

    FANNY JACQUES

    Source 

  • J’aime Condr’aujourd’hui, je le soutiens!

    Lien permanent

    Entièrement écrit et réalisé par des bénévoles, ce journal ne peut subsister sans votre aide. Votre don à hauteur de 2, 3, 5, 10 € (ou plus en soutien) est indispensable. Durant la période de Noël, des enveloppes de soutien sont à votre disposition dans le fond des églises. Virement également possible sur le compte BE88 7326 1605 5741 des Œuvres de l’Unité pastorale du Condroz. Un grand merci ! L’équipe de rédaction

    J’aime Condr’aujourd’hui, je le soutiens!

  • En pyjama au Point au Chaud de Nandrin pour le petit-déjeuner en photos

    Lien permanent

    Idée originale, le Point Chaud de Nandrin, situé sur la Route du Condroz, a tenu son troisième petit-déjeuner en pyjama ce mardi matin. Au lendemain du réveillon, une vingtaine de personnes sont venues profiter d’une viennoiserie et d’une boisson au choix, offertes par la maison.

    La seule condition : être habillé en pyjama. « C’est devenu une tradition. Chaque année, nous venons le 1er janvier au matin pour souhaiter une bonne année à nos voisins », explique Emma, gérante du Troc Nandrin, juste à côté. Et toute la famille a joué le jeu, même la grand-mère. « Nous avons réveillonné jusqu’à 4h du matin donc c’était un peu compliqué de se lever », précise la jeune maman.

    Ce petit-déjeuner, beaucoup s’y rendent avant tout pour faire plaisir aux enfants. « Quand j’en ai parlé à ma fille, elle a absolument voulu venir », s’amuse Sandrine. Accompagnée de son mari et de ses deux enfants, elle a découvert l’événement via Facebook très récemment.

    Et la petite famille n’est pas venue seule : « Nous avons fête le réveillon ensemble et c’est là que nous en avons parlé », explique Philippe, un ami de la famille. Avec sa fille, Émeline, ils ont revêtu leurs plus beaux vêtements de nuit. Sans oublier les accessoires de circonstances : doudou, oreiller et couverture.

    Dernière édition

    Il s’agissait malheureusement de  la dernière édition du petit-déjeuner en pyjama. « L’année dernière, nous n’avions eu qu’une quarantaine de personnes et cette année, je pense que nous n’atteindrons qu’une vingtaine de petits déjeuners, ça s’essouffle un peu. On va laisser passer 2019 et puis, nous essayerons de trouver une autre idée du même style !  », confie Sandrine Bertrand, la gérante.

    Ouvert depuis 2012, le Point Chaud de Nandrin s’est constitué une clientèle d’habitués, que le couple de gérants aime remercier par des actions telles que celle-ci.

    PAR E.F

     L'ACTU DE HUY WAREMME

    Source 

     

  • Aujourd'hui 3 janvier 2019 premier jour des soldes d'hiver 2019

    Lien permanent

    La 1re période débute le 3 janvier et se termine le 31 janvier.

    Chaque année, la période des soldes est fixée par le gouvernement.

    Les soldes d’hiver et d’été ont lieu pendant un mois.

    Les dates des soldes Belgique pour 2019 sont : 3 janvier au 31 janvier 2019 et 30 juin au 31 juillet 2019.

  • Vendredi 4 janvier 2019 le championnat du monde du pull le plus moche

    Lien permanent

    Il est vieux et moche. Vous le supportez depuis trop longtemps et vous pensez à vous en débarrasser ? Gardez-le bien au chaud jusqu’au 4 janvier prochain. Ce vendredi, le championnat du monde du pull le plus moche est organisé par l’ASBL « Le Hangar ». Pour y participer, c’est très simple. Trouver le pull le plus horrible que vous ayez jamais acheté dans votre vie et enfilez-le : « Chacun vient avec son pull le plus moche. Celui qu’on achète et pour lequel on se rend compte un peu plus tard qu’on a commis une grave erreur. Pour le championnat, nous allons installer une scène pour pouvoir défiler, comme dans les vrais défilés de mode. Chaque participant aura aussi choisi au préalable la musique sur laquelle il veut défiler », explique Vincent Cotteleer administrateur de l’ASBL.

    Pour le pull, pas de règle fixe. Le seul critère obligatoire est qu’il soit moche : « Non il n’y a pas de règlement. Évidemment, vu la période de l’année, certains vont recycler leurs pulls de Noël. Mais pas de problème. C’est accepté. L’année passée c’était massacre. Plus de 35 personnes avaient défilé et 200 personnes se trouvaient dans la salle ». Sur place, un jury composé de quatre professionnels bien connus du monde artistique notera les participants qui défileront un à un. « Le gagnant recevra un cadeau moche, bien évidemment ».

    Pour participer, toutes les informations sont reprises sur la page facebook de l’ASBL : « Championnat mondial du pull moche #2 – Inscrivez-vous ! ».

    source 

  • Souper spaghetti familial le 26 janvier 2019 pour le Télévie à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    Un repas spaghetti pour notre opération TELEVIE.

    Le but est pour chacun d'inviter 3 à 5 personnes, qui viendront nous rejoindre pour ce souper. 

    Pour l'occasion, la Commune de Nandrin - Saint Séverin a gracieusement mis à notre disposition sa salle de fêtes et les infrastructures attenantes, alors profitons de cette opportunité pour faire de cette soirée un vrai succès. 

    Le but à atteindre est de 170 personnes, serons-nous capable d'y arriver, je le crois, alors à vos agendas !!! 

    Prix : 
    0-2 ans GRATUIT
    2-11 ans : 8 €
    12 ans et plus : 14 €

    Pour les réservations un simple mail à : 

    televie@moana.be ou 0473/12.13.66. 

    Le payement valide votre inscription et est à effectuer au plus tard pour le 15 janvier 2019 sur le compte du : 

    Royal Moana ASBL 
    Avenue des Puddleurs, 51 
    B-4100 Seraing
    Compte bancaire : BE96 0014 8680 6805 
    BIC : GEBABEBB

    En communication : 
    Télévie - Repas spaghetti - Nom-Prénom - Nombre de personnes invitées.

    Faisons gagner la vie !!!

     

     

    Télévie - Royal Moana

    Souper spaghetti familial

  • Cela coûtera trois fois moins cher pour arrêter de fumer

    Lien permanent

    En général, un fumeur a besoin de cinq à sept tentatives pour arrêter. Les médicaments augmentent considérablement les chances de réussite.

    Depuis 2015, deux tentatives de sevrage tabagique sont remboursées par personne. La ministre de la Santé publique, Maggie De Block (Open VLD) a décidé de passer à la vitesse supérieure, comme elle l’a précisé à nos confrères du Soir.

    À partir du 1er février 2019, le prix de la varenicline sera de 14,80 euros pour le « starter pack » après remboursement, contre 49,95 euros actuellement.

    Pour les bénéficiaires du régime préférentiel, ce sera encore 5 € de moins.

    Ce médicament de sevrage tabagique est vendu sur prescription sous le nom de Champix par son inventeur, Pfizer.

    Il n’agit pas sur tous les patients de la même manière. Certains ne le supportent pas. C’est pour cela que le fumeur doit suivre un traitement test de deux semaines afin de déterminer s’il supporte bien le produit.

    TAUX DE RÉUSSITE : 15 % La particularité, c’est que le patient doit choisir une date pour arrêter de fumer, et s’y tenir. Cette date se situera entre le 8e et 14e jour suivant le début de la prise. Le traitement commence donc une à deux semaines avant cette date d’arrêt projetée.

    Employée seule, la varenicline affiche des taux de réussite à un an qui avoisine les 15 %. C’est au moins trois fois mieux que le fumeur qui essaie d’arrêter sans aucune aide. En 2017, 14.761 fumeurs ont reçu une prescription pour un traitement de sevrage tabagique, contre 20.051 en 2016. Dorénavant, les fumeurs auront droit à trois traitements remboursés, et ce, tous les cinq ans.

    « Certaines personnes arrivent plus facilement à arrêter de fumer que d’autres.

    Une chose est certaine : les chances de réussite augmentent fortement à chaque tentative.

    C’est pourquoi nous élargissons également le nombre de tentatives remboursées », a précisé la ministre De Block au Soir.

    Source 

     

  • Nandrinois : L’épargne rapporte ?

    Lien permanent

    L’épargne rapporte sept fois moins qu’il y a cinq ans

    La rémunération des comptes d’épargne rapporte sept fois moins qu’il y a cinq ans selon le classement établi par Guide-épargne.be, mentionné dans Le Soir jeudi.

    En cinq ans, la rémunération a baissé de 87 % pour la moyenne des comptes classiques. Pour un dépôt de 10.000 euros, un tel compte d’épargne rapportait en moyenne 84,52 euros contre 11 euros aujourd’hui.

    Sur les 71 comptes étudiés par Guide-épargne.be en collaboration avec Le Soir, 31 n’ont accordé que le minimum légal, soit un taux de base à 0,01 % et une prime de fidélité de 0,10 %.

    Néanmoins, les taux en ont fini de baisser : pour les comptes classiques, le minimum légal atteint en 2016 ne peut de fait plus diminuer. Aussi le compte d’épargne de l’année 2018 (celui de CKV) a tout de même rapporté plus que celui de 2017 (2,50 euros). Certaines banques, mais pas les grandes, ont en outre choisi de relever leurs taux.

     

    Source 

  • Les Vœux pour 2019 de l’équipe du Blog

    Lien permanent

    À l'occasion du temps des fêtes, rien n'est plus agréable que de festoyer avec ceux qu'on aime.

    Beaucoup de bonheur, de douceur et de sérénité pour la Nouvelle Année, ainsi que la réalisation des projets les plus chers!
    La santé,la prospérité, et beaucoup d'amour tout au long de cette Nouvelle Année .

    Bonne et heureuse année 2019 de l'équipe du Blog 

    Deux routes divergeaient dans un bois jaune 
    La route non prise 
    Deux routes divergeaient dans un bois jaune
    Et, désolé de ne pas pouvoir prendre les deux
    Et n’être qu’un seul voyageur, je suis resté longtemps
    A regarder l’une des deux aussi loin que je ne le pouvais
    Jusqu’au point où son virage se perdait dans les broussailles ;

    Alors j’ai pris l’autre, toute aussi séduisante
    Et peut-être encore plus justifiée
    Parce que herbeuse et manquant quelque peu d’usure
    Bien que, franchement, les passages
    Les aient usées à peu près de façon identique,

    Et toutes les deux se reposaient, ce matin là,
    Sous des feuilles qu’aucun pied n’avait noircies.
    Ah, j’ai gardé l’autre pour un autre jour !
    Sachant, pourtant, comment un chemin nous mène à l’autre,
    Je doutais que jamais je n’y revienne de nouveau.

    Un jour je me trouverai à raconter en soupirant
    Quelque part dans un lointain avenir que
    Deux routes divergeaient dans un bois, et moi,
    J’ai pris celle par laquelle on voyage le moins souvent,
    Et que c’est cela qui a tout changé. 

    THE ROAD NOT TAKEN
    Two roads diverged in a yellow wood,
    And sorry I could not travel both
    And be one traveler, long I stood
    And looked down one as far as I could
    To where it bent in the undergrowth;

    Then took the other, as just as fair
    And having perhaps the better claim,
    Because it was grassy and wanted wear;
    Though as for that the passing there
    Had worn them really about the same,

    And both that morning equally lay
    In leaves no step had trodden black.
    Oh, I kept the first for another day!
    Yet knowing how way leads on to way,
    I doubted if I should ever come back.

    I shall be telling this with a sigh
    Somewhere ages and ages hence:
    Two roads diverged in a wood, and I —
    I took the one less traveled by,
    And that has made all the difference.

    Robert Lee Frost (1874-1963)
    "The Road Not Taken" is a poem by Robert Frost,
    published in 1916 as the first poem
    in the collection Mountain Interval.



    Source

     
  • Pour les amateurs d’histoire locale sur Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    J’ai en ma possession plus de 50 kg de documents des environs des années 70

    « nos gazett » de la maison des jeunes de St Séverin ,y compris du jumelage.

    Je peux aussi répondre a des questions qu’on me poserait

    Vous pouvez me contacter : josver1941@gmail.com 0497/543011

  • Marre des bibliothèques bondées en période de blocus ? Des solutions ici !!!

    Lien permanent

    Les périodes des fêtes de fin d’année ont souvent une autre saveur pour les étudiants. En effet, c’est aussi le moment tant redouté du « blocus ». Et si les biblis ne vous motivent pas, nous avons trouvé d’autres lieux, plus surprenants, où étudier.

    1. Dans une boîte de nuit

    Étudier ou sortir, il faut choisir ? Plus vraiment depuis que le Red Bull Study Club débarque au Cadran de Liège (rue de Bruxelles, au-dessus de la place St-Lambert). En effet, l’ancien tunnel de gare transformé en boîte de nuit propose trois jours d’études dans ses locaux. Le coup de feu est donné à 8h le mardi 15 janvier. Et jusqu’au jeudi 17 janvier, une centaine d’étudiants pourra « bloquer » sur le dancefloor 24 heures sur 24.

      

    Si vous voulez vous détendre, la « silent disco » est prévue pour ça et vous permet d’écouter de la musique sans déranger les autres. Une bonne alternative pour les noctambules.

    2. À la gare des Guillemins

    Le business lounge situé aux Guillemins ouvre une nouvelle fois ses portes aux étudiants. « Nous avons eu de très bons retours des étudiants la dernière fois, c’est pourquoi nous leur proposons une nouvelle fois un espace convivial et professionnel à l’abri du bruit pour couvrir la semaine de blocus  », précise le directeur général de Regus Belgique, William Willems.

     En effet, sur simple présentation de la carte "étudiant", ces derniers ont accès gratuitement à l’espace de co-working jusqu’au 31 janvier. L’accès au Wifi est également offert, tout comme l’eau, le thé et le café. Attention tout de même, les places sont limitées !

    3. Avec des professeurs

    C’est ce que propose la Student Academy, implantée au collège Sainte-Véronique (rue Rennequin Sualem, 15 à Liège). Vous n’êtes pas très motivés par la bloque ? Vous avez encore un tas de questions sur vos cours ? Il y a peut-être une solution… La Student Academy propose aux étudiants une ou deux semaines d’études encadrées par des professeurs. Et pas le temps de chipoter. La journée commence dès 7h30 par un petit-déjeuner et se termine à 19h. « Les étudiants respecteront un horaire précis avec des pauses prévues durant lesquelles on met à disposition des jeux de société, des jeux de cartes… », explique Benoît Boving, conseiller pédagogique. « Des petits snacks sont aussi prévus pendant les pauses ainsi que des sandwiches pour le lunch ».

    Cette semaine « all-in » a tout de même un prix : 450 euros pour bloquer du 2 au 6 janvier. Mais celui-ci est justifié par la méthode. « Les étudiants sont répartis par classe thématique. Par exemple, il y en a une dédiée au droit avec un professeur qualifié dans cette matière », continue Benoît Boving. « Ils sont maximum huit par classe. L’avantage, c’est donc que les jeunes sont encadrés et le but final, c’est qu’ils puissent travailler neuf heures par jour dans un cadre propice ». D’ailleurs, pas de distraction possible : les GSM sont confisqués en début de journée et remis le soir.

    4. Dans une communauté religieuse

    Bloquer dans les conditions d’une retraite religieuse, c’est possible et à plusieurs endroits. Notamment à l’abbaye des Bénédictines de Liège (boulevard d’Avroy 54, 4000 Liège) ou à Notre-Dame-de-Brialmont (château de Brialmont 1, 4130 Tilff). La première accueille pour l’instant un ou deux étudiants qui dorment sur place et sont nourris. La contribution financière est libre à chacun. À Brialmont, ils sont un peu plus nombreux, six ou sept, à passer leur blocus dans l’abbaye. Là-bas, pas de contrainte, chacun arrange son horaire. Mais il faut respecter les heures de repas et aider à faire le service. La communauté Saint-Jean de Banneux (rue de l’Esplanade 39, 4141 Sprimont) ainsi que la communauté Mère Thérèse (rue Louvrex 96, 4000 Liège) proposent également aux jeunes d’étudier dans le calme de leurs bâtiments.

     Boîte de nuit, gare, école, abbaye… Les étudiants devraient trouver leur bonheur. Sinon, il reste toujours les salles d’études classiques.

    Nandrin: étudier dans la salle du conseil

     

    Jusqu’au 18 janvier, la commune de Nandrin propose aux étudiants de profiter de la salle du conseil communal pour leur blocus. Pendant trois semaines, du lundi au vendredi de 8h30 à 16h (sauf vendredi jusque 13h), les jeunes peuvent venir étudier au calme. Une initiative pour désengorger les bibliothèques bondées et offrir d’autres possibilités aux étudiants. D’ailleurs, la propriété est donnée aux jeunes du coin. La salle peut tout de même accueillir 60 à 70 personnes. Le service est gratuit et met le Wi-Fi à disposition ainsi que de l’eau, du café et les sanitaires. Une seule condition : se présenter avec sa carte d’étudiant. Une bonne alternative pour les étudiants de la région.

    PAR VICTORINE MICHEL

     

    Source 

     

  • Une guinguette pour soutenir l’hélico de Bra-sur-Lienne

    Lien permanent

    Clavier: une guinguette pour soutenir l’hélico de Bra-sur-Lienne

    C’est une guinguette de Noël particulière qu’organise cette année le comité des fêtes de Bois-et-Borsu. Le site de la plaine de jeux accueillera en effet ce samedi, à partir de 18h, un chapiteau chauffé.

    Sous celui-ci se trouvera de quoi se restaurer comme des bières spéciales et du vin chaud. Le père Noël sera présent et vers 20h, vous pourrez observer un feu d’artifice.

    Les bénéfices obtenus serviront non pas pour le comité, mais pour le Centre médical héliporté de Bra-sur-Lienne. « Voilà quelques semaines que nous avons mis en place le système qui permet au pilote de ce centre d’actionner à distance l’éclairage de la plaine de Bois-et-Borsu », indique le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois.

    Il explique ainsi que cette année, « le clou du spectacle » est à 20h, alors que des représentants du Centre médical seront présents. « Il y aura une sorte d’hommage au garçon de Bois-et-Borsu qui a eu un gros malaise l’an dernier, et qui a été sauvé grâce à un proche qui fait partie du comité des fêtes. » Ce dernier a pu compter sur l’arrivée d’un hélicoptère du CMH.

    Ce proche, c’est Alain Mathieu. « Mon beau-frère a fait un arrêt cardiaque », nous indiquait celui-ci cet été. « L’hélicoptère de Bra-sur-Lienne a pu se poser vers 16h car il faisait encore jour. Si les secours étaient arrivés une heure plus tard, ça aurait pu très mal terminer. Il a eu la vie sauve grâce à la chaîne d’intervention. »

    Un genre d’accident qui n’est pas rare autour du village, selon le mayeur. « Ce mercredi, un accident s’est produit à Somme-Leuze, et l’hélico s’est posé sur la plaine. On a, malheureusement, une trentaine d’interventions annuelles sur ce lieu. » Le mayeur explique que chaque année, les Claviérois versent 30 cents par habitant pour cet hélicoptère. « On rembourse 5 euros sur l’affiliation de chacun d’entre eux. »

    Article de J.G.

    Source 

  • Centre culturel se pare des couleurs du Québec le 7 janvier 2019 pour une soirée spéciale

    Lien permanent

    Une soirée avec plus de 10 humoristes du Québec

    Le Centre culturel d’Amay se pare des couleurs du Québec le 7 janvier pour une soirée spéciale avec plus de 10 humoristes en dernière année de l’école nationale de l’humour de Montréal. « Les jeunes finissants de cet établissement ont pour habitude de faire une petite tournée entre la Belgique et la France », indique Eddy Gijsens, directeur du Centre culturel d’Amay.

    Ces humoristes se produisent plusieurs jours au King of Comedy club de Bruxelles début janvier, avant de se produire au Centre culturel amaytois pour une ultime date en Europe. « Il leur restait une date. J’ai la chance de connaître le papa d’une des comédiennes.

    Je leur ai dit que si ce n’était pas possible pour eux de se produire à Liège, leur date initiale, alors ils étaient les bienvenus chez nous », continue-t-il.

    5 EUROS L’entrée est fixée à 5 euros.

    « Une formule repas est accessible pour 15 euros », ajoute le directeur. « Pendant deux ans, ils ont réalisé un travail intensif sur l’humour, principalement le stand-up.

    Parmi ceux que l’on croise aujourd’hui dans les cabarets et les théâtres, beaucoup proviennent de cette école renommée internationalement. » C’est Étienne Sercq, humoriste belge passé par cette école, qui présentera cette soirée québécoise.

    L’événement se déroulera le 7 janvier à 20h au Centre culturel d’Amay.

    Pour plus d’information et pour réserver, contactez le 085/31.24.46 ou envoyez un mail à l’adresse suivante :

    info@ccamay.be. -

    Article J.G.

    Source 

  • Avis décès de Monsieur André Francise époux de Madame Nicole Goossens

    Lien permanent

    Monsieur André Francise

    époux

    de Madame Nicole Goossens

    Domicilié à Nandrin (4550, Belgique)
    Né à Liège (4000, Belgique) le vendredi 19 février 1937 
    Décédé à Seraing (4100, Belgique) le vendredi 28 décembre 2018 à l'âge de 81 ans 
    Epoux de Madame Nicole GOOSSENS

    Source 

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Nandrinois les Célébrations

    Lien permanent

    Dimanche 30 décembre (fête de la sainte Famille)
    Eucharistie à 9h au presbytère d’Ouffet et à 10h30 à l’église de Fraiture. Célébration autour de la Parole à 11h à la clinique de Fraiture.

    Samedi 5 janvier
    Eucharistie à 18h à la chapelle de Pair et à l’église de Tinlot.

    Dimanche 6 janvier (fête de l’épiphanie)
    Eucharistie à 9h à l’église de Borsu et au presbytère d’Ouffet, à 10h30 à l’église d’Anthisnes et de Nandrin. Célébration autour de la Parole à 11h à la clinique de Fraiture.

     

    Source 

  • Vers un gros changement pour les usagers des TEC ?

    Lien permanent

    Vers un gros changement pour les usagers des TEC? La députée Jenny Baltus-Möres veut mettre fin à l’obligation de monter par l’avant des bus!

    Si la ponctualité des transports en commun wallons est parfois mise à mal par des raisons extérieures comme les embouteillages, elle peut être améliorée sur d’autres points. La députée Jenny Baltus-Möres pointe la procédure pour monter à bord.

    « Une des attentes les plus importantes des usagers des transports en commun wallons est le respect de la ponctualité », pointe la députée wallonne Jenny Baltus-Möres (MR). Si la ponctualité est parfois mise à mal par des raisons extérieures comme les perturbations en raison de la météo ou des accidents/travaux sur l’itinéraire du bus, elle peut être améliorée sur d’autres points. Et la députée de pointer la procédure pour monter à bord.

    Actuellement, les usages sont invités à rentrer par l’avant et de valider le titre de transport dans l’une des deux bornes installées, l’une à côté du chauffeur et sur l’autre sur la partie gauche de l’entrée. Aux heures de pointe, des chauffeurs font des exceptions en raison de l’affluence qui risque de retarder le départ de l’arrêt. « Une solution serait dès lors de permettre l’ouverture des portes du milieu et de l’arrière en toutes circonstances et de déplacer la borne de gauche, moins utilisée, vers le milieu du bus. Elle serait également plus accessible aux personnes à mobilité réduite ou aux parents avec leurs poussettes », propose Jenny Baltus-Möres.

    Les revenus de la publicité

    Selon la députée libérale, le principe de l’obligation d’entrer par l’avant ne correspond plus à l’objectif initial de permettre au chauffeur de vérifier les tickets et abonnements qui étaient en papier à l’époque.

    Ce n’est pas le point à améliorer juge la députée wallonne. Elle plaide pour une numérisation accrue du service, à commencer par le déploiement d’un système de double écran dans chaque bus à des fins informatives et publicitaires.

    Une expérience-pilote a été menée cet été à Namur. « Les revenus liés à ces écrans publicitaires pourront être investis pour une meilleure mobilité » souligne-t-elle. Dans la foulée, elle prône d’encourager l’Opérateur du transport wallon (l’ex groupe TEC) et les communes à collaborer ensemble pour l’installation de bornes wi-fi à certains arrêts stratégiques. D’une manière générale, il faut développer un mobilier urbain attrayant pour améliorer le confort des usagers des transports en communs. L’intermodalité passe par le développement de parkings à vélos sécurisé aux abords des arrêts de bus importants.

    Enfin, il faut pérenniser le système de service garanti en cas de grève, tel que voté au parlement wallon en octobre 2017. « Cette disposition n’est pas encore applicable faute d’accord entre l’opérateur de transport et les syndicats », déplore Jenny Baltus-Möres. Pour elle, la solution pourrait être de favoriser la sous-traitance auprès de firmes privées.

    PAR YANNICK HALLET

     Source 

     

  • Un petit-déjeuner offert si vous venez en pyjama! à Nandrin

    Lien permanent

    Le 1er janvier, entre 7h et 11h, le Point chaud de Nandrin propose un petit-déjeuner offert pour les personnes portant un pyjama.

    Le Point Chaud de Nandrin lance la dernière édition de sa « matinée pyjama » ce mardi. Le commerce situé au 123a, route du Condroz, perpétue depuis trois ans maintenant cet événement atypique.

    Le principe est simple : il suffit de venir en pyjama entre 7h et 11h le 1er janvier pour obtenir gratuitement son petit-déjeuner au choix. Lors de la seconde édition, une vingtaine de personnes avait joué le jeu, contre le double l’an dernier. Peignoirs, pyjama licorne et autre vêtements de nuit fantaisistes peuplaient ainsi le Point Chaud.

    « Nous jouerons également le jeu derrière le comptoir », indique Sandrine Bertrand, cogérante de l’établissement. Dans les formules petits-déjeuners, les participants de la nouvelle année 2017 ont pu notamment manger des viennoiseries, des piccolos au bacon, au jambon ou encore au fromage et boire des jus d’orange et des boissons chaudes.

    Dernière édition

    Sandrine Bertrand précise cependant que ce sera la dernière fois que le Point Chaud de Nandrin organisera cet événement. « On ne veut pas réitérer l’opération, car on veut tout simplement éviter d’être trop répétitif », explique-t-elle. « On est cependant en train de chercher d’autres idées. »

    Article de J.G.

    Source 

  • Gare aux sanctions ! La police veille…

    Lien permanent

    Ici, les feux d’artifice sont interdits. Et chez vous?

    Vous comptiez tirer des feux d’artifice dans votre jardin pour célébrer la nouvelle année ? Attention, sans l’autorisation ad hoc, ce geste pourtant simple est interdit dans de nombreuses communes. Et gare aux sanctions ! La police veille…

    De nombreux internautes ont été surpris par le message laissé sur la page Facebook de la zone de police Hesbaye. Les feux d’artifice et les pétards sont interdits sur les communes de cette zone, à savoir Berloz, Crisnée, Donceel, Faimes, Fexhe-le-Haut-Clocher, Geer, Oreye, Remicourt et Waremme. Une interdiction qui s’applique tant sur la voie publique que dans les propriétés privées.

    « Toute infraction fera l’objet d’un procès-verbal qui sera directement transmis aux autorités répressives compétentes en vue d’une sanction adéquate », affirme l’auteur du message. « Il est également demandé aux parents, aux enseignants et aux commerçants de sensibiliser les enfants au problème. »

    Une règle qui est d’application depuis déjà plusieurs années. « C’est un règlement que nous avions pris pour Waremme et qui a été adopté par l’ensemble de la zone en 2015 », nous explique Jacques Chabot, le bourgmestre PS de Waremme. «  Il faut reconnaître qu’il y a un risque. J’ai d’ailleurs gardé de nombreux articles où l’on relatait des accidents suite à l’explosion de pétards. »

    Le bourgmestre tient également à rappeler que cette règle à un objectif préventif. « Certains râlent en affirmant qu’on “ne peut plus rien faire”. Mais il y a des règles à respecter et des dérogations existent pour les feux d’artifice tirés par des professionnels du métier. On sait très bien que la police ne sait pas être à chaque endroit pour vérifier. Mais elle interviendra et dialoguera avec les contrevenantsEt il y a des amendes administratives pour les personnes qui montreraient une volonté de récidive. »

    Et chez vous ?

    Il n’y a pas qu’à Waremme qu’on interdit les feux d’artifice. Pour savoir si une telle interdiction existe chez vous, il faut vous référer au Règlement général de police, disponible sur le site internet de votre commune. Concernant les pétards et feux d’artifice, on retrouve, par exemple, des règles similaires dans les communes de la zone de police Boraine (Boussu, Colfontaine, Frameries, Quaregnon et Saint-Ghislain) ou encore à Saint-Nicolas et à Dinant. À Seraing, le règlement prévoit, par contre, une exception pour Noël et la Saint-Sylvestre.

    Pour Bruxelles, il faudra aller au Heysel

    Dans la région de Bruxelles-Capitale, des interdictions existent aussi dans les 19 communes du territoire. « Pour tirer un feu d’artifice, il faut une autorisation », nous rappelle-t-on à la zone de Police Bruxelles-Capitale Ixelles. « Même la possession de pétards et de matériel pyrotechnique est interdite le soir du réveillon sur la Grand-Place et dans les rues avoisinantes, tout comme sur le plateau du Heysel. Les personnes qui tirent un feu d’artifice dans leur jardin s’exposent à une sanction administrative communale qui peut s’élever à maximum 350 euros, et 175 euros pour les mineurs. »

    Du côté de la zone Montgomery, qui couvre Etterbeek, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre, on compte surveiller aussi le phénomène. « Nos équipes sont sensibilisées à la chose », explique le chef de corps Michaël Jonniaux. « En particulier la nuit du 31. Nous allons publier un message d’ici peu sur les réseaux sociaux ».

    PAR GUILLAUME BARKHUYSEN

    Extrait d'article clic ici 

  • Les 20 mesures qui vont changer votre vie en 2019

    Lien permanent

    Santé

    1. Visite chez le médecin. Les honoraires pour une consultation classique chez le généraliste augmentent de 3,3 %, passant de 25,4 à 26,3 euros. La hausse est compensée par la part remboursée par l’État. Une consultation à domicile reviendra à 38,9 euros (+1,25 €), soit un surcoût effectif de quelques centimes. Pour un dossier médical global (DMG), les frais s’élèveront à 31 euros au lieu de 30, et à 56,8 au lieu de 55 pour les patients atteints de maladies chroniques. Le remboursement suit la même hausse.

    2. Hépatite C. Les médicaments seront remboursés à toutes les personnes souffrant de la maladie, y compris à un stade précoce. Jusqu’à présent, le remboursement n’intervenait qu’à un stade avancé.

    3. Transport en ambulance. Un nouveau système de facturation entre en vigueur : tout le monde paiera 60 euros. Peu importe le lieu de prise en charge. Aujourd’hui, la facture s’élève en moyenne à 130 euros.

    4. Seniors au travail. Les travailleurs de plus de 65 ans auront droit à des indemnités d’incapacité de travail pendant une période de cinq mois suivant la période de salaire garanti. En outre, cette période sera prise en compte pour le calcul de la pension.

    5. Banc solaire. Les personnes ayant le type de peau 1, le plus sensible, ne peuvent pas utiliser cet appareil. À partir de janvier, il existera deux méthodes de détermination du type de peau permettant de fréquenter un solarium : l’attestation médicale délivrée par un médecin ou la vérification de la sensibilité de la peau par un appareil du centre de bronzage.

    6. Transfert aux Régions de soins de santé. Les compétences transférées concernent les soins aux aînés (maisons de repos), les infrastructures hospitalières, la santé mentale dont les maisons de soins psychiatriques, la prévention notamment du cancer du sein et l’organisation des soins de première ligne.

    Animaux

    7. Poneys. Il sera interdit d’utiliser des poneys sur les manèges forains en Wallonie et à Bruxelles.

    8. Stérilisation des chats. Fin de la période transitoire en Wallonie pour l’obligation d’identification et d’enregistrement des chats. Les chats nés avant le 1er janvier 2017 doivent désormais être stérilisés.

    9. Bien-être animal. Entrée en vigueur du code wallon du bien-être animal. L’article premier stipule que l’animal est un être sensible. Désormais, un permis sera nécessaire pour détenir un animal. La maltraitance animale sera sévèrement punie.

    Argent

    10. Salaires nets. Ils augmenteront à la suite de l’entrée en vigueur du dernier volet du tax shift. La hausse moyenne sera de près de 27 euros. Elle sera de 31 euros pour un travailleur avec un salaire minimum brut de 1.500 euros. Pour un salaire brut de 2.100 euros bruts, ce sera 25 euros.

    11. Employés. Plus de 450.000 employés assujettis à la commission paritaire 200 bénéficieront d’une augmentation de salaire de 2,16 %.

    12. Indépendants. Une nouvelle procédure sera d’application pour les indépendants qui souhaitent introduire une demande de dispense de cotisations sociales en raison de difficultés économiques ou financières. Le nouveau système permettra d’obtenir une réponse endéans le mois, contre six mois auparavant.

    13. Locations immobilières. Le bailleur et le locataire pourront désormais choisir d’appliquer le régime TVA en cas de location immobilière professionnelle. Ce régime TVA optionnel est uniquement d’application pour les nouvelles constructions ou les rénovations importantes de bâtiments existants.

    14. Bpost. Les tarifs pour l’envoi de lettres et de colis standards augmenteront en moyenne de 7,44 % pour les particuliers et les petits professionnels. Le timbre prior fait son retour. Acheté à la pièce, il coûtera 1 euro.

    15. Argent noir. Le taux des amendes liées aux régularisations fiscales passera de 23 à 24 %.

    Retraites

    16. Calcul de la pension. Le principe de l’unité de carrière a été supprimé. Toutes les années de travail effectif compteront donc dans le calcul de la pension des travailleurs salariés, même celles prestées après 45 ans de carrière.

    17. Jour de paie. Le pensionné recevra à une même date l’ensemble de ses pensions, quel que soit son régime (fonctionnaire, salarié ou indépendant).

    Familles

    18. Congés parentaux. Si la durée ne change pas, la flexibilité dans l’octroi des congés parentaux sera accrue. Ils pourront être pris par demi-journée ou un jour toutes les deux semaines. Le congé d’adoption est porté à six semaines.

    Environnement

    19. Bruxelles. Les véhicules diesel Euro 2 et les essences Euro 0 et Euro 1 seront interdits dans la zone de basse émission.

    Football

    20. Arbitrage. Entré en vigueur d’un code de conduite pour le respect des arbitres. Les comportements ou les paroles excessives seront sanctionnés.

     

    Source 

  • Avis de décès Monsieur Antoine Delvaux Epoux de Madame Christiane Machiels de Nandrin

    Lien permanent

    Monsieur Antoine Delvaux

    Epoux

    de Madame Christiane Machiels de Nandrin 

    Domicilié à Nandrin (4550, Belgique)
    Né à Modave (4577, Belgique) le mardi 19 janvier 1937 
    Décédé à Huy (4500, Belgique) le jeudi 27 décembre 2018 à l'âge de 81 ans

    source  

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Avis décès Madame Mariette Theunens Veuve de Monsieur Georges Gordenne de Nandrin

    Lien permanent

    Madame Mariette Theunens Veuve de Monsieur Georges Gordenne

    Domiciliée à Nandrin (4550, Belgique)
    Née à Hermée (4680, Belgique) le dimanche 21 mars 1926 
    Décédée à Nandrin (4550, Belgique) le jeudi 27 décembre 2018 à l'âge de 92 ans 

    Source 

     

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .