Nandrin - Page 2

  • Accident sur la N 63 face à la Esso de Nandrin

    Il était plus ou moins 23 h hier mardi 8 août quand il y a eu un accident à la hauteur de la Esso de Nandrin sur le N 63 entre deux véhicules .

    Constat de la police .

    Enlèvement des véhicules par le Dépannage du Condroz : 

    Depannage-Du-Condroz.be 

    Photo en exclusivité par 

    Depannage-Du-Condroz.be 
  • Les championnats de P1 et de P2 ne commenceront pas le 13 août

    Les championnats de P1 et de P2 ne commenceront pas le 13 août.

    Le comité provincial a pris la décision jeudi soir et l’a rendue officielle ce vendredi matin via un communiqué.

    « Dans l’attente de décisions face aux recours introduits par certains clubs, le Comité Provincial de Liège, réuni ce jeudi 3 août 2017, s’est vu dans l’obligation de reporter à une date ultérieure (non définie) le début du championnat des séries de 1ère et 2èmes provinciales qui devait commencer le 13 août prochain. » La raison de ce report, c’est bien évidemment l’affaire Merlina.

    Les actions s’y succèdent avec les clubs de Minerois, Houtain-Milanello et Warsage comme acteurs. Plusieurs décisions quant à des actions intentées par les trois clubs restent en attente. Enfin, Warsage devait passer mardi prochain au Comité provincial pour évoquer la décision qui le renvoyait en P2.

    « Mais nous avons appris ce vendredi que l’avocat de Warsage était en vacances la semaine prochaine » explique Henri Fonbonne, le président du Comité provincial. « Comme nous aimons donner l’occasion aux clubs d’exposer leurs arguments, nous allons reporter cette séance. Pour les autres décisions, je n’ai pas de nouvelles. »

    Tout le monde est donc dans l’attente et la décision de reporter le début du championnat était inéluctable. Mais quand commencera-t-on ?

    « Impossible de le dire. Lorsque toutes les décisions seront tombées, nous ferons les séries et les calendriers. Après, c’est réglementaire, il faut 14 jours entre la parution des calendriers et le début du championnat. »

    Il faudra donc aller vite pour espérer jouer le 27 août.

    Mais tout pronostic est impossible en fonction du fait que les trois clubs semblent décidés à aller au bout de leurs actions. Justice civile comprise. La suite ? « On verra combien de journées on devra remettre. Réduire la trêve ? Cette période de trêve a été décidée en assemblée générale.

    Il faudrait donc reconvoquer une assemblée générale pour décider de la réduire. »

    Les P3 et les P4, eux, ne sont pas concernés et commenceront, comme prévu, le 13 août. -

    JEAN-MICHEL MAGAIN

    1147395687.25.JPG

  • Alcooliques Anonymes de Nandrin réunion ouverte le vendredi 11 août 2017

    Affiche.jpgLe groupe des alcooliques anonymes  de  Nandrin  se réunit  le vendredi  11 août  2017 de 20h à 22 h

    Réunion ouverte 

    Ou ?

    L'ancienne école communale Rue godinasse salle Philippe à coté du musée fondation royal Christian Blavier .

     

    Permanence téléphonique

     (tarification zonale)

    7 jours sur 7 – 24 heures sur 24 

    078 15 25 56     ou      04/2402424

    Alcooliques Anonymes clic ici 

  • Nandrinois : Attention un nouveau phénomène en Belgique "Aéro-héros"

    Aéro-héros, le nouveau jeu dangereux qui brûle la peau.

    « Je suis un héros, je peux résister à la douleur plus longtemps que n’importe qui », telle est la devise du nouveau jeu dangereux « Aéro-héros ».

    Le scénario est toujours le même. Les adolescents entre 11 et 15 ans prennent un aérosol, comme de la laque ou un déodorant, et placent son petit orifice à un centimètre de leur peau. Ils appuient ensuite pour actionner le spray.

    Sous la brume froide, leur peau devient blanche et brûle. Les jeunes grimacent de douleur. Leur but est alors de tenir le plus longtemps possible pour montrer leur résistance. Certains filment leur « exploit » et le publient sur Youtube.

    Ce jeu est apparu en France en mars. Face au succès des vidéos, il arrive doucement mais sûrement dans les plaines de jeu et les mouvements de jeunesse de notre pays.

    DE GROSSES CICATRICES

    Sur les réseaux sociaux, de nombreux jeunes responsables de la surveillance d’enfants tirent la sonnette d’alarme.

    « Les plus grands de ma plaine regardaient les défis Aéro-héros sur leur GSM… Ils avaient tous un déodorant en main… Ils voulaient faire pareil…

    On est intervenu juste à temps, faites attention !!! », met en garde Julien, un moniteur de plaine de la région du Centre, sur Facebook. Pharmaciens et médecins généralistes confirment avoir traité plusieurs cas de brûlure dus au « Aéro-héros ».

    Et le nombre de patients a augmenté depuis début juillet.

    « Cela fait six mois que nous recevons des jeunes qui tentent l’expérience.

    Le gaz propulseur, en se dé- compressant, devient froid et provoque une gelure, une brûlure généralement au deuxième degré.

    La gravité de la blessure dépendra du temps de jeu et de la nature de la peau. Une peau noire a, par exemple, plus de mal à cicatriser qu’une de type blanc. La gelure va provoquer un blanchiment de la peau. Des cloches, des plaies, des cicatrices, voire même une infection, peuvent ensuite survenir.

    La gelure peut également engendrer une plaque pigmentaire, soit une tache brune sur le derme qui restera à vie », explique le Dr Dominique Tennstedt, dermatologue et ancien chef du service dermatologie des Cliniques universitaires Saint-Luc.

    « Les jeunes ciblent surtout des endroits atteignables comme les cuisses et les bras. Sur certaines parties du corps, le jeu peut être encore plus dangereux.

    Un exemple… Les doigts, leurs nerfs peuvent être gelés par le gaz de l’aérosol et cela peut impliquer une perte de sensibilité sur le long terme ».

    Si vous êtes témoin de ce jeu, il faut le stopper au plus vite. Vous pouvez ensuite amener votre enfant chez un pharmacien ou un médecin.

    Il désinfectera la plaie et/ou vous fournira une crème antibiotique.

    LE PIRE, LES INHALATIONS

    Les médecins craignent qu’avec le « Aéro-héros » un ancien jeu dangereux refasse surface. Il consiste à vaporiser du déo sur un chiffon, puis de le coller sur le visage et de respirer. Cela provoque un état d’ébriété.

    Une dizaine de Français ont perdu la vie en 2014.

    Leur mort faisait suite à un manque d’oxygène.

    Avec le gaz de l’aérosol, l’oxygène n’arrive plus au cerveau et aux muscles.

    Cela provoque un arrêt cardiaque.

     ALISON VL

    1147395687.25.JPG

  • Offre d'emploi !!!

    20668820_10213274959978782_818071063_n.pngURGENT - Recherche des aides-ménagères sur la région hutoise à raison de 25-28h/sem 

     

     

     
     

     

  • Dans la rubrique trucs et astuces: Écran d’iPhone brisé ?

    Écran d’iPhone brisé ? Nos astuces pour le réparer

    Une maladresse et voilà votre précieux iPhone inutilisable pour cause d’écran en miettes ou presque. Le faire réparer ?

    Ça ne coûte pas rien… Nous avons établi les différents tarifs pour la réparation de l’écran d’un iPhone 5S.

    A priori, la solution qui vient en premier à l’esprit est de renvoyer l’appareil directement chez Apple.

    Le résultat est logiquement garanti mais il faudra mettre la main au portefeuille !! En effet, la firme réparera votre écran pour la modique somme de 161,10 €.

    Il faudra également attendre l’équivalent d’une semaine « au minimum » pour récupérer votre smartphone.

    S’il faut compter un autre dommage que l’écran, la note monte même à 311,10 €!

    À ce prix-là, on vous conseille directement d’en racheter un neuf.

    ET LES INDÉPENDANTS ?

    Autre solution, se rendre dans une boutique « Apple Premium Reseller » ou APR.

    Ces boutiques (comme Easy-m par exemple) sont tenues à la politique d’Apple et feront donc appel à la firme pour faire réparer votre appareil. Résultat ?

    159 €.

    Pas intéressant donc.

    La meilleure alternative semble être les réparateurs indépendants. Il y en a énormément et les prix varient en fonction de chacun.

    En moyenne, beaucoup de réparateurs vous proposent la réparation en moins d’une heure. Seule exception, IClinique, qui propose la réparation à 110 € en 24 h, voire en 2 h si vous vous acquittez d’un supplément de 10 €.

    Quid des prix ?

    En moyenne, il faudra quand même débourser une petite centaine d’euros.

    90 € chez Iphone Box, 100 € pour Mister Genius ou encore 115 € chez IFixtech.

    Nous avons cependant déniché deux réparateurs sous la barre des 60 euros.

    Isolus vous garantit une réparation en 20 minutes pour 55 euros alors qu’il faudra patienter 45 minutes chez 4G Mobile Tech pour un montant de 59 €.

    Ces réparateurs indépendants proposent d’ailleurs la plupart du temps une garantie.

    Si vous vous sentez l’âme d’un aventurier de la technologie, l’ultime recours reste de le faire vous-même ! Notez toutefois qu’il vous faudra acheter du matériel spécifique (ventouse, tournevis…) provenant bien souvent de l’étranger.

    La procédure est assez complexe mais a le mérite d’être tout de même moins onéreuse. Mais le résultat est à vos risques et périls… -

    THOMAS DESTREILLE

    1147395687.25.JPG

  • Le Nandrinois Nikola Lozina "Les Marseillais VS Le Reste du monde sur W9" en photos avec Neymar à St Tropez

    Nikola Lozina et d'autres, n'ont pas résisté bien longtemps à l'envie de demander des selfies au joueur ,et de les partager sur leurs réseaux sociaux !

    En attendant de faire sa rentrée sportive le footballeur semble passer quelques jours à Saint-Tropez .

    20706553_1937785149769953_1073920541_n.jpg

    Source Snapchat Lozina Nikola 

    Départ dimanche 11 juin 2017 de Nikola Lozina le nandrinois pour la télé-réalité Le reste du monde clic ici

    Le Nandrinois amoureux dans une nouvelle télé-réalité clic ici

  • Fin de la chapelle dédiée aux victimes de la route

    Chaque mois, la chapelle Notre-Dame-en-Chemin, à Boncelles, accueille un office dédié aux victimes de la route. Robert Maréchal, l’un des responsables de la fabrique d’église de Boncelles, explique: «La chapelle et le terrain de 3.000 mètres carrés sur lequel elle est bâtie sont en effet en vente depuis quelques semaines, au prix de 450.000 euros.» Pourquoi une telle décision?

    «Cette chapelle n’a jamais été officiellement sacralisée.

    Pour l’évêché de Liège, et pour la commune de Seraing, elle n’existe donc pas. Mais la fabrique d’église doit l’entretenir, et ça coûte de l’argent, sans aucun subside. Nous devons aussi assurer l’entretien de l’église de Boncelles.

    Là, les frais de chauffage, d’électricité, sont très importants.» Pour trouver de l’argent, les responsables de la fabrique d’église ont donc eu l’idée de vendre le terrain sur lequel se trouve la chapelle.

    VICTIMES DE LA ROUTE

    Mais celle-ci est un lieu symbolique: c’est là, en effet, que chaque mois, est organisé un office en hommages aux victimes de la route. C’est là aussi que, le 13 août prochain, à 14 heures, aura lieu la cérémonie annuelle organisée par Cécile Jacob et son ASBL Groupement pour l’Action Routière (GAR).

    «Je suis au courant de la vente, dit-elle. Mais je pense que l’idée est de conserver la chapelle.» Du côté de la fabrique d’église, la tonalité est différente. Robert Maréchal: «Dans l’acte de vente, il est seulement stipulé que l’acheteur devra conserver le monument aux victimes de la route érigé devant la chapelle. Pour celle-ci, en revanche, rien n’est mentionné.» Ce qui veut dire que si l’acheteur veut la démolir, rien ne s’y opposera. À l’heure actuelle, toutefois, le processus de vente est suspendu parce que le terrain adjacent de 3.000 m2 est loué à un fermier. Il faut donc casser ce bail. Ce qui pourrait être chose faite d’ici la fin du mois. En tout cas, un acheteur s’est déjà manifesté pour ce terrain, sans doute pour y faire du logement. Et, si la chapelle devait être démolie, où auront lieu les offices en hommage aux victimes de la route? Robert Maré- chal: «Ils auront lieu, alors, dans l’église de Boncelles.»

    Celle-là même dont l’argent de la vente de la chapelle servira pour les frais d’entretien… -

    CHARLES LEDENT

    1147395687.25.JPG

  • Invitation au dîner de l'Amicale des pensionnés de Villers le Temple du samedi 26 août 2017

    Le comité vous invite chaleureusement à son dîner italien de 2017 :
    Evènement : DINER
    Lieu : Salle communale de SAINT-SEVERIN
    Date et heure : 26 août 2017 à 12.00 heures
    Animation musicale : Frédéric
    Participation : 25 euros pour le membre en ordre de cotisation
    40 euros pour le sympathisant
    Numéro de compte bancaire : BE87 0003 2517 2894
    Tombola
    Apéritif
    Minestrone aux légumes du jardin
    Les cannellonis di carne présentés à l’italienne, sauce crème tomatée et basilic frais
    Vitello in salsa gambozola et ses légumes du Sud
    Baccio d’amor
    Quelques dolce soave avec le petit noir
    Pour la bonne organisation, nous vous demandons de vous inscrire auprès de Dany Chapelle au
    0495/80 47 34 ou 085/25 06 09, jusqu’au 24 août au plus tard
    La personne qui éprouverait des difficultés pour se rendre à la salle est invitée à le signaler, deux jours à l'avance, aux numéros ci-dessus.
    !! Attention, activité à découvrir en annexe pour le 9 septembre prochain  !!

    Avec le soutien de l’administration communale de Nandrin

  • Nandrinois retour de vacances attention à ce que vous ramenez dans vos valises !

    Si vous revenez de vacances avec, dans votre valise ou dans votre poche, des fruits exotiques, un objet en bois, des coquillages, des graines ou une dent de crocodile, attention : ces « souvenirs » peuvent transporter des maladies et des parasites, qui nuisent à la santé des animaux et végétaux de notre pays. Ces dernières années, des parasites et des maladies qui étaient inconnus chez nous jusqu’ici touchent nos végétaux.

    Ce phénomène s’explique notamment par l’augmentation des transports internationaux, mais ces maladies et parasites peuvent aussi arriver en Belgique via les « souvenirs » que l’on transporte dans nos bagages.

    Ils se cachent sur les plantes, graines, fleurs, fruits et légumes et dans la terre accrochée aux racines. Pour éviter leur propagation, la meilleure solution reste de ne ramener aucune plante ou partie de plante de vos voyages. Un exemple : la bactérie Xylella fastidiosa.

    Présente essentiellement sur le continent américain, elle a été détectée en 2013 en Italie (région des Pouilles) puis en France (Corse et région PACA) et dans les Baléares (Espagne). Elle peut s’attaquer à plus de 350 espèces de végétaux dans le monde et représente un risque majeur pour tout le territoire européen, dont elle a déjà ciblé les oliviers, les pruniers, les amandiers, etc.

    ESPÈCES MENACÉES

    La plupart des espèces exotiques de plantes et d’animaux introduites chez nous ne posent pas de problème pour l’environnement ou la biodiversité. Cependant, 10 % des 12.000 espèces exotiques rencontrées dans l’Union européenne sont problématiques, parce qu’elles entrent en concurrence avec notre faune ou notre flore.

    Pour lutter contre leur arrivée et leur dispersion, 37 espèces sont actuellement interdites au niveau européen. -

    ÉDOUARD FRANCQ

    à noter Pour plus de renseignements, consultez le site : https :// www.health.belgium.be

    1147395687.25.JPG

  • Le pronostic vital était engagé pour certains dans l'accident d'aujourd'hui dimanche sur la N 66

    Un très grave accident est survenu à Ferrières  aujourd’hui dimanche vers 15h30 

    C’est sur la N66, entre le village de Ville et Ferrières, au carrefour avec la rue Chemin Royal, vers Ferrières .

     

    La thèse du malaise ou d’une perte de conscience momentanée est avancée.

    Le Centre Médical Héliporté a été appelé pour transporter un des motards en urgence au CHU du Sart-Tilman.

    On compte également parmi les autres blessures, une jambe fracturée.

    Au total, ce sont six ambulances qui ont été envoyées sur place : une de Hamoir, une d’Aywaille, deux d’Erezée et deux de Spa.

    Tout le monde a été dispatché dans les hôpitaux régionaux à savoir le CHU, la Bruyère, le CHBA de Seraing et le CHR de Huy.

     

     

    La route nationale a été fermée à la circulation durant plus de deux heures.

    Le parquet a demandé à un expert de se rendre sur les lieux afin de procéder à différentes constatations.

     

    Enlèvement des véhicules  par le Depannage-Du-Condroz.be 

    Photos en exclusivité par Depannage-Du-Condroz.be 

    Plus d'info dans nos éditions de La Meuse Lundi 

    1147395687.25.JPG

     

  • Accident avec des blessés cette nuit de samedi à dimanche sur la N 63 à Nandrin


    Accident de la route cette nuit , week-end 5 au 6 août 2017 autour des 3h 30 ,sur la N63 de Nandrin , plus ou moins à la hauteur de Vivre Contemporain.

     

    Désincarcération des deux occupants , qui sont partis en ambulance, leurs jours ne sont pas en danger .

     Les pompiers du Sart Tilmant sur place .

    L’enlèvement et la remise en état de la voirie par le  Depannage-Du-Condroz.be d'Ouffet 

    Photo une exclusivité Depannage-Du-Condroz.be 

  • « Deux pois, deux mesures » a ouvert route du Condroz à Nandrin

    Une épicerie en vrac pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

    Ce 2 août marquait la date où l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année. Pour limiter notre empreinte sur l’environnement, plusieurs initiatives anti-gaspillage alimentaire naissent à travers le monde.

    A notre échelle, à Nandrin, une épicerie éco-responsable a ouvert ses portes route du Condroz. Le magasin « Deux pois, deux mesures » vise à réduire le poids de nos déchets en proposant des produits de consommation en vrac, c’est-à-dire sans emballage.

    Sur le parking de la pizzeria Pino, à Nandrin, a ouvert, le 15 juin dernier, « Deux pois, deux mesures ». Cette épicerie écoresponsable repose sur le principe du Zéro déchet, ou du moins y tend un maximum.

    Dans un décor de récup’ et de fait main, les clients déambulent avec des bocaux qu’ils remplissent à leur guise.

    « Ici, les clients apportent leurs propres contenants. S’ils n’ont pas envie, ou les oublient, nous leur proposons des bocaux gratuits de récupération (de confitures par exemple) ou bien des bocaux neufs payants qu’ils pourront réemployer lors de leurs prochaines courses. Nous mettons aussi à disposition des sacs en papier kraft et des boîtes en carton pour dépanner. Nous sommes sensibles à l’écologie, à l’alimentation saine et locale », explique Séphorah Keutgens, Modavienne de 24 ans, co-gérante de l’épicerie écoresponsable avec Pauline Deneumostier, Nandrinoise de 28 ans. Respectivement éducatrice spécialisée et diétiticienne de formation, les deux jeunes filles se sont rencontrées en travaillant dans un magasin bio.

    « On a eu envie d’être à notre propre compte et de faire ce qu’on voulait », reviennentelles. C’est-à-dire un magasin presque exclusivement en vrac, avec des produits avant tout issus de petits producteurs, le plus possible locaux, le bio étant considéré comme la cerise sur le gâteau.

    « Ainsi, les fruits et légumes viennent de Hody et Jodoigne, le miel de Tavier, les confitures de Villers-aux-Tours, les bières de Fraiture et Neupré, les produits laitiers d’Ouffet… », cite Pauline Deneumostier.

    Les deux patronnes ont trouvé les producteurs locaux par expérience, bouche à oreille, sur des marchés de produits wallons, voire par propositions spontanées. Sur 70 m2 , elles exposent près de 500 références allant de l’huile d’olive au gel douche en passant par un rayon d’épices variées.

    « Ce sont les articles locaux qu’on ne trouve pas en vrac, pour une question de conservation d’abord (le miel par exemple), d’aspect pratique mais aussi parce que les producteurs ne le proposent pas. »

    La sauce prend-elle à Nandrin ?

     

    « Cette offre manquait dans la région, il fallait aller jusque Liège pour trouver du vrac.

    Les gens sont intéressés, parfois surpris en poussant la porte mais ils reviennent », sourient-elles. 

    A.G.

    « Au même prix, voire moins cher ! »

    Séphorah Keutgens et Pauline Deneumostier ont comparé les prix et arrivent à la conclusion que le vrac n’est pas plus cher, que du contraire.

    « Quand les produits ne sont pas emballés, les clients ne paient pas le packaging. La marge du bio est ainsi absorbée par le fait qu’il n’y a pas d’emballage.

    Résultat, nous sommes au même prix, voire moins chers, que les produits bio des grandes surfaces », précisent-elles. Sans oublier le non-gaspillage.

    « C’est mieux pour une personne seule de venir acheter la quantité exacte qu’il lui faut que de devoir prendre de grosses quantités d’un coup et de jeter ce qu’elle ne consommera de toute façon pas. Pour les familles, c’est plus économique aussi », soulignent-elles.

    Elles tiennent également à se différencier des grandes chaînes en prenant le temps de discuter avec les clients et de leur faire découvrir et goûter certains produits.

    Quant aux invendus, les deux Condruziennes les proposent à -50 %, les donnent aux moutons ou les mettent au compost. « On aimerait bien trouver une association qui serait intéressée par les fruits, légumes et fromages. » -

    A.G.

    1147395687.25.JPG

  • Dîner annuel retrouvailles autour du puits le 20 août 2017


    au Prieuré Saint Martin de Scry ( www.prieure-st-martin.be )

    10 h30 à l’église de SCRY : Célébration Eucharistique des retrouvailles. 12 h00 : Verre de l’amitié offert au Prieuré.

    Buffet campagnard Menu adulte : 20 € Menu enfant : 10 € (moins de 12 ans) Dessert et café compris. Boissons à prix démocratiques

    Réservation indispensable avant le 14 août chez :

    Omer Dubois : 086/34 45 06 Marie-Rose Kinet : 083/63 34 87 Josette Paris : 0479/ 41 91 93 Françoise Reginster : 085/51 14 58 Josy Noiset : 085/51 26 46 Myriam Deflandre : 085/51 23 05

    Par mail : francoise@prieure-st-martin.be myriam@prieure-st-martin.be josy@prieure-st-martin.be Pour faciliter la tâche des organisateurs, merci d’effectuer le paiement de vos repas, au préalable, sur le compte N° BE66 0012 3168 1243 en inscrivant votre nom et le nombre de menus enfants et adultes.

    Et si vous ne pouvez être des nôtres, un versement au compte ci-dessus contribuera à soutenir notre Prieuré Saint Martin !

    MERCI !

  • Les travaux visibles sont prévus pour Pâques sur la N63 à Nandrin

    Le permis pour le rond-point du Monastère n’a pas expiré.

    En avril dernier, le Collège nandrinois avait annoncé des nouvelles rassurantes au sujet du futur rond-point du Monastère, sur la route du Condroz.

    « Il nous a été promis par la Région que le rond-point du Monastère serait réalisé dans un délai relativement bref », avait déclaré l’échevine Charlotte Tilman.

    Les travaux devaient commencer rapidement pour que le permis accordé il y a belle lurette ne tombe pas à l’eau, ce qui aurait eu pour conséquence désastreuse de reprendre le dossier à zéro.

    Concrètement, ils devaient être suffisamment avancés avant la péremption du permis, fin juillet. Or, à ce jour, aucun chantier visible n’apparaît à cet endroit précis.

    Cela signifie-t-il que le permis a expiré ? « Non, rassure l’échevine Charlotte Tilman.

    Avec l’entrée en vigueur du CoDT, le permis est accordé pour cinq ans (avec possibilité de prorogation de deux ans), au lieu de deux ans précédemment (avec prorogation d’un an). La loi étant directement applicable, cela s’applique à notre permis depuis sa date de délivrance. Il est donc toujours valable. »

    Elle espère toutefois que cette marge ne justifiera pas de la part du SPW un report des travaux. Le bourgmestre, Michel Lemmens, se veut confiant.

    « Les travaux visibles sont prévus pour Pâques, avec 220 jours ouvrables pour la réalisation du giratoire mais aussi des aménagements centraux (dont nous n’avons toujours pas vu les plans).

    Les choses sont engagées, il est pratiquement impossible de faire machine arrière.

    Avec le contexte politique actuel, je ne suis toutefois sûr de rien… », glisse le mayeur PS.

    « Cela dit, de petites choses non visibles ont été ou sont sur le point d’être faites, comme le déplacement des impétrants », ajoute-t-il. -

    ANNICK GOVAERS

     

    Clic ici Un parking d’une 40aine de places sera créé au niveau du Monastère

     

    1147395687.25.JPG

  • Il reste des « zones blanches » dans 39 communes, où internet est très lent ou inexistant…

    Hyperconnectés, les Belges ? Certainement. Comme la plupart des Européens, ils passent leur vie sur leur smartphone ou leur portable pour envoyer des mails, poster des photos de leurs vacances ou vérifier avec quel retard leur train arrivera. Et pourtant, il y a des failles…

    Dans le baromètre 2016 de la « société de l’information » présenté ce jeudi par le SPF Économie, on apprend que 15 % des ménages belges n’ont pas internet et que plus de 11 % des Belges (âgés entre 16 et 74 ans) n’ont jamais utilisé cet outil fabuleux.

    Un choix ?

    La plupart du temps, oui.

    Quand on tente de connaître les raisons de ce blocage, 42 % estiment en effet qu’internet n’est pas nécessaire à leur domicile. Près de trois de ces ménages sur dix (29 %) mettent en avant un manque de compétences pour pouvoir utiliser cette connexion. 25 % avancent que le matériel est trop cher et 20 % que le coût de connexion est trop élevé. 8 % craignent qu’internet ne nuise à leur vie privée.

    Et enfin, il ne faut pas oublier le 1 % de ces ménages non connectés (6.900 environ) qui ne l’ont pas choisi : ils n’ont pas internet car « le haut débit n’est pas disponible dans leur quartier ».

    Selon le SPF Économie, 39 communes en Wallonie n’ont pas un accès au haut débit rapide. « Cela ne veut pas dire 39 communes entières », tempère Jimmy Smedts, le porte-parole de l’IBPT, l’Institut belge des services postaux et des télécommunications. « Dans ces communes, il y a certains quartiers voire certaines rues qui sont mal couvertes par l’internet fixe. »

    2.475 MÉNAGES PAS COUVERTS

    Citons, parmi ces « zones blanches » et à titre d’exemples, Evelette (Ohey), Couthuin (Hé- ron), Denée (Anhée), Gibecq (Ath), Bende (Durbuy), Thieulain (Leuze-en-Hainaut), Celles (Houyet), Seraing-le-Château (Verlaine)… Là-bas, des habitants, même raccordés à internet, parviennent tout juste à envoyer un mail mais éprouvent toutes les peines du monde à télécharger un film par exemple. Et parmi ceux-là, 2.475 ménages (soit 0,05 % des ménages belges) n’ont pas accès à une connexion internet fixe à 1 Mbps.

    Espérons alors pour eux que la 4 G ou le satellite puisse prendre le relais… Les autorités le promettent : un plan d’action « zones blanches » est en cours d’élaboration auprès du ministre de l’Agenda numérique et permettra à terme de connecter les quelque 39 communes situées en Région wallonne qui n’ont pas accès au haut débit rapide.

    Cela dit, par rapport aux autres pays européens, la Belgique se classe 2e des pays les mieux couverts : 98,86 % de sa population peut en effet avoir accès à une connexion internet offrant un débit d’au moins 30 Mbps, le minimum fixé par l’Europe pour 2020.

    Par contre, elle ne se classe que 23e des pays européen, en ce qui concerne le taux de pénétration de la large bande mobile.

    Alors que l’infrastructure permet un taux de couverture de 94,5 % de la population belge par la 4G, seuls 68 % des internautes belges disposaient de ce type d’abonnement.

    Ce qui reste largement inférieur à la moyenne européenne (qui est de 83,9 %). -

    F. DE H.

    5a.JPG

    1147395687.25.JPG

  • Idée sortie le 6 août aura lieu la 26e édition de la brocante d’Hamoir

    Ce dimanche 6 août aura lieu la 26e édition de la brocante d’Hamoir, organisée par l’office du tourisme entre 6h et 18h. La nouveauté de cette année ? Un site élargi vers le lieu-dit « les Bains » et le club de tennis.

    Une nouvelle carte a d’ailleurs été réalisée afin de recartographier le site. Les nombreuses demandes d’exposants ont poussé les organisateurs à agrandir la brocante.

    Cette année, il y aura donc 300 exposants sur les deux berges en amont et en aval de l’Ourthe.

    « Le site très bucolique le long des berges attire le monde » selon MarieNoëlle Minguet qui travaille au sein de l’organisation de la brocante.

    « Il y a d’ailleurs encore des exposants qui patientent sur une liste d’attente pour le moment. » Autre nouveauté pour cette 26e édition : un renforcement des mesures de sécurité.

    Tous les accès où il y aura du public seront fermés aux véhicules non autorisés sur le site afin d’empêcher le passage de camions.

    Les exposants ont également dû communiquer leur numéro de plaque d’immatriculation ainsi que leur numéro national afin d’être contrôlés au préalable.

    « Chaque exposant ayant été contrôlé recevra alors une pastille à mettre sur son véhicule. » Sur une longueur de quatre kilomètres, 10.000 visiteurs sont attendus pour venir chiner mais aussi profiter de diverses activités.

    « On privilégie les associations locales pour le bar et les stands. » Entre 11h et 15h, une animation musicale fera danser le grand chapiteau de l’office du tourisme situé sur le quai du Baty.

    Le groupe Appaloosas y réalisera également une démonstration de danse country à 14h.

     MARIE LARDINOIS

    1147395687.25.JPG

  • Appartement à louer à Scry

    Au Prieuré Saint Martin
    Place de l’église, 2
    à 4557 Scry - Tinlot
    Cherchons locataire :
    Appartement à 2 niveaux
    situé au calme
    avec grand espace vert.
    Loyer modéré + charges
    Contact : Fr. Reginster : 0475/961501 ou francoise@prieure-st-martin.be

     

    Plus d'info Blog de Tinlot 

  • Médecins et pharmacies de garde week-end du 5 et 6 août 2017 pour Nandrin

    À partir du samedi 12 mars 2016, ouverture les week-ends d’un Poste Médical de Garde du Condroz pour les habitants des communes de : Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Neupré, Ouffet, Tinlot.

     
    Ce poste de garde aura pour mission d’assurer les soins qui ne peuvent attendre la semaine suivante pour être pris en charge.
    Il remplacera le système de garde actuel, à savoir 3 médecins qui assurent la garde pour l’ensemble du territoire depuis leur propre cabinet.
    Un Poste de Garde c’est : des médecins disponibles pour les soins non urgents mais ne pouvant attendre 24 ou 48h pour être pris en charge.
    Pour les situations médicales aiguës, il faut toujours appeler le 112.
    Des visites à domiciles sont toujours possible pour les personnes totalement incapables de se déplacer.
    Un Poste de Garde ne peut pas assurer les services suivants :
    • Rédaction de certificat d’aptitude sportive
    • Rédaction d’ordonnance ou de tout autre document autre que ceux en relation avec la pathologie ayant nécessité la consultation de week-end
    • Consultation de « confort » (par facilité par rapport à la semaine)
     
     
     
     
    Horaire de fonctionnement : samedis, dimanches et jours fériés de 8 à 22h. Type de consultation : uniquement sur rendez-vous. Téléphone : 0471 75 02 68 Adresse : Rue de Dinant 106, 4557 Tinlot (Dans le centre provincial CRT, suivre le flèchage « Poste Médical de Garde ») 
     

    Il y a lieu d’ajouter qu’après 22h00, le numéro d’appel reste le 0471 75 02 68

    Un régulateur vous mettra en rapport avec l’aide adéquate, dont  le médecin généraliste de garde https://www.pharmacie.be/



    537001537.12.2.jpg
  • Avis de Décès Madame Marguerite Halleux Veuve de Monsieur Joseph Polet Villers le Temple Nandrin

    Madame Marguerite HALLEUX Veuve Monsieur Joseph Polet 

    (94 ans)

    de Villers-le-Temple,

    décédée le 03/08/2017.

    Centre funéraire Georis - 04 336 25 76

     

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille.

     

  • Travaux sur la route du Condroz N 63 à Nandrin

    20170803_211538.jpg

    La route du Condroz rénovée dans le sens Liège-Marche entre les 2 ronds-points.

    Les travaux ont commencé mercredi matin, entre le rond-point des quatre bras de Nandrin et le rond-point de chez Baecken.

     

     

  • La Nandrinoise Eloïse Roulette fabrique elle-même ses produits de beauté

    Eloïse (22) est une grande adepte de la slow cosmétique.

    L a slow cosmétique, terme inventé par Julien Kaibeck, c’est tendance. Et pas besoin d’être un professionnel pour se prêter au jeu.

    La Nandrinoise Eloïse Roulette fabrique elle-même ses produits de beauté depuis 6 ans.

    « J’ai commencé à concevoir moi-même mes produits de beauté quand j’ai acheté ma première crème qui était censée être bio. Ma peau a mal réagi », explique Eloïse, Nandrinoise de 22 ans.

    « Pour avoir une peau saine, il fallait que je fasse autre chose. J’ai donc décidé de fabriquer mes cosmétiques moi-même. » Aujourd’hui, elle prépare sa crème, ses masques ou encore ses gommages. « J’ai aussi testé le shampoing et gel douche pendant un moment mais ça prenait du temps et ça se conservait moins bien. J’utilise donc maintenant une marque de shampoing vegan. » Ce sont les seules exceptions qu’elle fait et, pour s’assurer que les ingrédients ne soient pas nocifs dans les produits qu’elle achète, elle vérifie sur internet (par exemple sur le site www.laveritesurlescosmetiques.com).

    Selon Eloïse, « il faut s’éduquer à la slow cosmétique. Il faut lire des livres, aller sur des forums etc. C’est important de bien comprendre la façon dont, par exemple, les huiles essentielles sont fabriquées et les effets que cela peut avoir sur la peau.

    Tout le monde a des peaux différentes, toutes les recettes ne sont pas utilisables par tous. Les gens ont aussi tendance à mal se diagnostiquer, croire qu’ils ont la peau sèche par exemple alors que ce n’est pas le cas. » Un phénomène dont s’emparent les marques de cosmé- tiques. « Il y a six ans, quand j’ai débuté, ce n’était pas encore la mode, on ne parlait pas vraiment de tout ça.

    Aujourd’hui, certaines grandes entreprises font du green washing ; ils utilisent des arguments bio pour faire vendre leurs produits ». Vous voulez tester ?

    Eloïse vous confie une de ses recettes de masques pour avoir un teint lumineux. Mélangez un jaune d’œuf, un peu d’argile blanche, une goutte d’huile essentielle de tea tree, une goutte d’huile essentielle de rose ou lavande, de l’huile végétale (baobab par exemple) pour arriver à une bonne consistance.

    Laissez poser pendant quinze minutes puis rincez. Attention, il ne faut pas faire des masques tous les jours. « Une fois tous les quinze jours c’est suffisant… et très reposant.»

    MARIE LARDINOIS

    1147395687.25.JPG

  • Des panneaux à Fraineux Nandrin contre l'incivilité canine!

    Nouveau panneau placé à l'entrée du sentier reliant la rue devant la ville à la rue de la chapelle.

    Le même panneau se trouve à la sortie du sentier côté rue de la chapelle Fraineux Nandrin .

     

     Les 5 incivilités les plus rencontrées sont les mégots de cigarette abandonnés sur la voie publique, les déjections canines, les dépôts sauvages, les déchets jetés en dehors des poubelles et le fait d'uriner sur la voie publique.

    Pour tenter de limiter ces incivilités les communes installent des panneaux .

    l'incivilité canine,fraineux,nandrin

     

     

     

     

  • Des voiliers feront escale à Huy ce samedi 5 août 2017

    Le spectacle promet d’être très joli. Ce samedi 5 août, aux alentours de 15 heures (*), 15 petits voiliers (14 Spirous et de 1 Néo) vogueront sur la Meuse hutoise.

    Ils seront pilotés par de jeunes ados, âgés de 12 à 15 ans, tous mordus de voile et venus des quatre coins de la Belgique.

    Ces jeunes participent à la neuvième édition du « Raid Mosan », un événement organisé par le Rotary club international de Waterloo qui a pour objectif de venir en aide aux enfants dé- favorisés.

    « Pour pouvoir organiser cette descente de la Meuse, nous avons dû obtenir une série d’autorisations spécifiques, précise Charles-Edouard Poncelet président du Rotary, la navigation à la voile sur le fleuve n’est en effet habituellement autorisée que sur certaines portions bien précises. »

    En 2014 et 2015, grâce au soutien de différents sponsors, le « Raid » a permis de récolter 57.000 euros au profit de différentes associations venant en aide aux enfants. Celle année, le club espère récolter 25.000 euros.

    SORTIS DE L’EAU À CORPHALIE

    Trois bénéficiaires ont été choisis cette année : l’association internationale End Polio (www.endpolio.org), l’association nationale Force Douce (www- .forcedouce.org) et L’ASBL locale Romeo (www.romeoasbl.be) Les dériveurs ont été mis à l’eau à Waulsort ce mardi. Durant cinq jours, ils descendront la Meuse sur une centaine de kilomètres en passant par Yvoir, Beez, Huy et Liège.

    « En fonction des conditions climatiques, nous espérons naviguer à du 10 km/ heure », précise Charles-Edouard Poncelet, président du Rotary de Waterloo. L’étape hutoise sera particulière. Les bateaux seront sortis de l’eau au port du Corphalie et chargés sur des remorques avant d’être remis à l’eau à Liège.

    « Notre objectif est d’être vus, notamment parce que nos sponsors ont acheté des espaces publicitaires sur les voiles, explique le président. À ce titre, le parcours entre Huy et Liège n’était pas très intéressant et pas des plus agréable à naviguer pour les jeunes. Nous avons donc opté pour cette solution. »

    Le port de Corphalie devrait donc connaître une agitation peu commune samedi en début d’après-midi. « Les enfants prendront un goûter au port et puis nous chargeront les bateaux. Cela nous permettra de passer la dernière journée à Liège » conclut le président. -

    A.BT

    à noter (*) L’heure sera précisée en fonction de l’avancée des bateaux sur la page Facebook Raidmosan 2017.

    1147395687.25.JPG

  • Sarah Bovy affichait un large sourire à l’arrivée des 24 Heures

    La Lamborghini de Sarah Bovy termine en 6e position

    Plus rayonnante que jamais, Sarah Bovy affichait un large sourire à l’arrivée des 24 Heures. Et pour cause…

    « Cela fait dix ans que j’attends ce moment magique », racontait-elle.

    « En 2007, lors de ma première participation aux 24 Heures, je roulais sur une Gillet Vertigo.

    Ni cette fois-là, ni les deux suivantes, je n’ai vu le drapeau à damier. C’est à la 4e tentative que j’y suis parvenue.

    Ce qui est amusant, c’est que l’accord avec l’équipe est intervenu en dernière minute. J’étais moins bien préparée que lors de mes trois engagements précédents et, surtout, je n’ai pas eu l’occasion d’effectuer le moindre mètre d’essai avec la Huracan GT3 avant le départ. »

    Une situation délicate dont la Miss s’est très bien tirée.

    « J’ai apprivoisé la voiture au fil de mes doubles relais.

    À un point tel que j’ai signé mes meilleurs chronos en toute fin de course. Pourtant, j’appréhendais ces derniers tours.

    Je craignais que la fatigue prenne le dessus. Mais la perspective de réussir ce beau challenge m’a donné une bonne dose d’adrénaline et j’ai tourné à un très bon rythme. »

    Au point que la demoiselle était la plus rapide de cet équipage composé de quatre pilotes.

    «À l’exception de deux crevaisons, je n’ai pas rencontré de problème », poursuit Sarah. « Si ce n’est en dé- but de course : un mauvais réglage aurait pu être très fâcheux. En fait, notre Lamborghini était équipée d’une caméra fixée sur l’arrière.

    Depuis l’habitacle, je pouvais jeter un coup d’œil sur un écran qui me renseignait quelles voitures étaient sur le point de dépasser. Une technologie franchement bien venue dans cette course de dingues où on sentait la tension chez les concurrents qui jouaient la victoire. C’était très impressionnant de voir à quel point les gars ne lâchaient rien.

    Certains prenaient parfois de gros risques pour dépasser.

    Mais quand j’ai pris le volant, l’image que je recevais était en miroir. Quand je voyais une voiture sur ma droite, elle était en réalité sur la gauche. Il m’a fallu quelques tours pour comprendre. Impossible, depuis l’habitacle, de modifier l’écran.

    Heureusement, les techniciens y sont parvenus lors d’un arrêt au stand et tout est rentré dans l’ordre. »

    Et c’est ainsi que la Lamborghini termine à la 31e place, la 6e position dans la catégorie réservée aux amateurs.

    « Franchement, cette catégorie était très relevée, elle aussi.

    Notre sixième place n’en a que plus de valeur. »

     DOMINIQUE DRICOT

    1147395687.25.JPG

  • Dès ce 1er août 2017 un nouveau numéro pour… les non-urgences 1722 en cas de tempête ou d’inondation

    Dès ce mardi 1er août, le SPF Intérieur active un nouveau numéro pour… les non-urgences : il s’agit du numéro de téléphone 1722 qui sera uniquement activé (pour l’instant) en cas de tempête ou d’inondation. L’objectif est de désengorger les centres d’appels urgents 112 et de ne pas faire attendre inutilement les personnes dont la vie est en danger.

    Il arrive que nous recevions plus de 500 appels en 24 heures », explique Johann Falque, le directeur fonctionnel du centre de secours 112 de la province de Namur.

    « Là, il y a vraiment un nombre trop important d’appels à traite

    Ce numéro existe depuis aujourd’hui : c’est le 1722, comme nous vous l’avions déjà annoncé en primeur il y a quelques mois.

    Mais attention, uniquement après une alerte météorologique !

     

     

    Extrait d'article de DIDIER SWYSEN

    1147395687.25.JPG

     

  • Avis décès Monsieur Alexis Grégoire époux de Paulette Colmonts Villers le Temple Nandrin

    Monsieur Alexis Grégoire époux de Paulette Colmonts

    17/07/1945 (Kemexhe)

    02/08/2017 (Huy)

    Domicilié(e) à Villers-Le-Temple

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille.

    Source info

     

  • L’éleveur de Clavier Jean-Pierre Monfort a été primé à la foire de Libramont

    Cela fait bien trente ans que Jean-Pierre Monfort, éleveur de Clavier, participe à la foire de Libramont avec ses bêtes. Cette année, l’une d’elles a remporté deux prix, et non des moindres!

    ean-Pierre Monfort (58) ne compte plus le nombre de concours auxquels il a participé. «  Chaque année, depuis bien trente ans, je vais à la foire de Libramont  », introduit-il. «  Quand j’étais enfant, mes parents s’y rendaient également. »

    Cette année, ce Claviérois, accompagné de son fils Quentin (23), a présenté trois de ses animaux à la célèbre foire agricole. Sa spécialité : le Blanc Bleu Belge.

    «  Je me suis passionné pour la génétique de cette race  », dit-il. Et d’ajouter : «  Mes parents m’ont transmis le virus de l’élevage !  »

    1147395687.25.JPG

     

  • Accident spectaculaire rond point des vaches aux quatre bras de Nandrin

    Cette nuit de mardi à mercredi autour de 1h 30 du matin , un spectaculaire accident sur la N 63 à Nandrin .

    Un véhicule venant de Liège a traversé le rond-point des vaches . 

    Deux vaches sont d'ailleurs au sol .

    Les pompiers sont venus sur place ainsi que la police du Condroz .

    Le dégagement du véhicule a été réalisé par le dépanneur du Condroz, ainsi que la remise en état de l'endroit .

    Depannage-Du-Condroz.be

     

  • Prise de Sang à Nandrin : un nouveau nom et nouvel horaire pour CHBA site de NANDRIN »

    Nouveau nom 

    Depuis septembre 2016 le CHBAH devient CHBA.

    Par conséquent le labo devient également « Laboratoire CHBA ». Le centre médical devient « CHBA site de NANDRIN »   

     

    Heures d’ouvertures pour les prises de sang :  

    Du lundi au vendredi : de 7h30 à 9h30   (et non plus 7h00)
    Samedi : de 8h00 à 10h00

     

     

    Consultations médicales

    Le centre médical propose également de nouveaux services de proximité, avec différentes consultations médicales possibles. Vous en trouverez la liste exhaustive en cliquant sur le site « Nandrin » sur cette page :

     

    https://www.chba.be/horaires_des_consultations-423.html

     

    Pour certaines spécialités, les délais d’attente sont plus courts si vous souhaitez obtenir une consultation à Nandrin.

    Le parking est par ailleurs plus aisé que celui de Seraing.  

    Cardiologie ,Endocrinologie ,Diabétologie , Gastro- Entérologie ,Urologie, Chirurgie digestive  et endocrinienne .

    Chirurgie plastique ; Maxillo faciale ,, chirurgie cardio vasculaire et thoracique 

    cHBA.PNG