Evolution à Nandrin

  • Les grands dossiers des archives du Blog de Nandrin Le dossier logements sociaux à Fraineux Nandrin

    Lien permanent

     Revenons à la rétrospective dans les grands dossiers du blog: Le dossier logements sociaux à Fraineux Nandrin 

    Rebondissement Urbanistique et politique  entre 2015 - 2018

    Urbanisme

    Enquête publique Nandrin

    C'était en 21 AOÛT 2015 

     ENQUÊTE PUBLIQUE clic ici Permis d’urbanisme à Nandrin

    Le dossier logements sociaux à Fraineux Nandrin  clic ici une fois de plus au Conseil Communal du 30 janvier 2017 

     


    Le dossier logement sociaux du tige des saules à Fraineux sera une nouvelle fois sur la table du Conseil communal lundi 30 janvier 2017 à 20 h .

    Le projet de logements publics clic ici refusé lors du Conseil Communal de Nandrin

    Logements sociaux rejetés à Nandrin: clic ici  la conseillère de majorité Murielle Brandt se retourne contre son groupe

    Fin du blocage à Nandrin: clic ici la conseillère Murielle Brandt (cdH) accède à la présidence du CPAS

    Coup de théâtre au Conseil communal de Nandrin clic ici ce mardi 21 juin 2016

    Nandrin clic ici Le permis pour les logements sociaux est accordé

    Nandrin clic ici 8 habitations sociales rue Tige des Saules

    ENQUÊTE PUBLIQUE clic ici Permis d’urbanisme à Nandrin

    logement sociaux,nandrin,fraineux

     

     

     

     

    nandrin,politique,brandt mutielle,lemmens michel,pollain daniel,tilman charlotte,cravn,tige des saules,logements sociaux,cdh,ps,dossier,fraineux

     Pourquoi les grands dossiers du Blog ?

    Pendant 7 ans, presque 8 ans, il y a eu des articles phares , ou des sagas ..... sur le blog de Nandrin .

    Presque 11000 articles sur 7 ans = à 4 ou 5 articles par jour et 2000 commentaires .

     

    En raison des rumeurs, des messages tendancieux, reçus soit pour effrayer votre Blogueuse sur Nandrin , soit pour faire pression.

    Le Blog serait sur la fin de son existence, quand votre Blogueuse, diffuse des informations,  Quelque soit l'article certain(e)s interpellent "l'Enseigne du blog", toujours les mêmes d'ailleurs, afin de faire censuré.

    Les même, censurent également l'Enseigne presse en refusent l'information, la communication ou le débat.

    Bien la preuve que les plaignants, non même pas chercher à savoir, Qui, Quoi Comment est , et fonctionne un blog .

    Par contre les mêmes, plébiscitent d'autres Blogs Villageois, pour le même style d'article, Ou quelle que soit le sujet reproché à Nandrin, approuvé ailleurs . 

    Au début du Blog en 2011,  était permis une collaboration avec la Commune,  à l'époque, il a été permis au Blog et la Blogueuse de réalisé, de très beau reportage : Noces d'Or , Diamant ,Accueil des nouveaux habitants ,primes de naissances ,jumelages, centenaire  etc ......

    Afin de montrer qu'à Nandrin il faisait bon vivre .

    Et si le blog vit ses derniers jours , je vous confirme que malgré une certaine forme de censure que j'ai vécue , j'ai toujours essayé de faire mon possible pour être le plus démocratiquement correct et objectivement neutre . (même s il est exploité que j'ai été élue)

    J'ai fait de mon mieux afin de montrer les richesses du village , mais également donner des informations utiles pour les habitants .

    Sans désinformation, les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire ou à écrire.

    Par amour au village de mes racines, j'ai bien souvent éviter de noircir la situation.

      Et vous avouerez que cette rubrique (les grands dossiers ) ne devrait contrarier personne .


    Le Blog à proposé la rubrique "A vous la Parole" cette rubrique n'était pas exclusivement dédiée aux personnes plaignante , j'espérais que certains mettre en avant leurs actions , 
    La Rubrique de l'électeur , bien exploité par des lecteurs afin de faire passé leurs messages  ...... permettre le débat .


    Voilà ,

    Mes Dames, Messieurs,  les Lecteurs, votre blogueuse vous salue, vous fixe rendez à demain, peut-être  pour les prochains mois ,années .

     

    Ou la démocratie, la liberté d'expression ,  aura encore perdu, le Blog de Nandrin deviendra :

    " Il était une fois à Nandrin "  

     

     

     

  • Deux soirées de clôture se tiendront les vendredi 5 et samedi 6 octobre fermeture définitive du Monastère

    Lien permanent

    La DER  Du Mona 

    Le 6 octobre 2018 , une page se tourne à Nandrin .

    La fermeture et le clap de fin.

    La fermeture définitive de la discothèque la plus connue du Condroz.

    Deux soirées de clôture se tiendront les vendredi 5 et samedi 6 octobre. «  La première sera axée années 80 et 90 pour les anciens  ». «  D’anciens dj et membres du personnel seront là.  » Le 6 octobre sera animé avec de la musique plus actuelle.

    Monastere Discothèque

    40139883_1870753102970247_7419126850707783680_n.jpg

  • Les grands dossiers des archives du Blog de Nandrin de Janvier 2017

    Lien permanent

     

    Une maison de village pour 875.000€ à Nandrin clic ici

    En date du 26 JANV. 2017

     

    photo J Wery Source Sudinfo article AG. 2017.JPG

    Elle abritera notamment une salle de concert, un espace agora, une garderie, des cours de musique.

    D’ici une grosse année, une maison de village flambant neuve se dressera au cœur de Villers-le-Temple.

    Pas question de raser la Maison Fouarge, le projet retenu par la commune prévoit une rénovation complète du bâtiment ainsi que la construction d’une annexe au style contemporain. Le coût des travaux est estimé à 875.000€ dont 699.864€ de subsides. 

    C’est le projet de l’architecte John Wery qui a séduit les autorités nandrinoises et ainsi remporté l’appel d’offres de la commune.

    C’était déjà lui qui avait modernisé le bâtiment Musin et dessiné les plans de la nouvelle administration communale sur la place de Nandrin.

    Là encore, le Tinlotois (de Ramelot précisément) a imaginé un mix d’ancien et de moderne pour la maison de village de Villers-le-Temple.

    « Le positionnement central du bâtiment par rapport au village et à l’école communale devrait garantir à la maison de quartier une belle visibilité et une grande facilité d’accès. Elle pourrait devenir un bâtiment incontournable du village.

    Pour ce faire, il faut une réponse architecturale appropriée.

    L’idée est de conserver tout le caractère de la Maison Fouarge, en touchant très peu à sa façade, et d’y adjoindre une extension plus contemporaine qui ne dénature pas le volume principal. Le volume d’entrée se dégage clairement avec sa grande surface vitrée », décrit John Wery.

    Une annexe était nécessaire pour couvrir les besoins de la nouvelle maison de village. Le projet, de quelque 400 m2, articule ainsi, autour du hall d’entrée central, un espace agora flexible avec trois gradins, une salle de concert pour 50 à 80 personnes, un bar au rez-dechaussée ainsi que deux espaces pour des associations/comités/…, un atelier céramique et une terrasse à l’étage.

    L’école voisine pourra encore disposer de locaux, notamment pour la garderie et des spectacles scolaires.

    Un accès a d’ailleurs été prévu par la cour de l’école.

    L’entrée principale, elle, sera déplacée dans la partie vitrée. En s’aidant des projections 3D, vous visualisez l’agora tout à gauche (avec le parement en béton lissé).

    Un espace tout-en-un. « Des cloisons amovibles permettront d’isoler l’amphithéâtre ou, au contraire, de l’ouvrir sur le hall d’entrée.

    On peut imaginer y organiser une exposition de peinture, un stand-up, des cours de musique etc. 50 personnes peuvent prendre place sur les gradins.

    J’ai suivi la déclivité du terrain naturel pour aménager ces gradins », précise-t-il. Un (dé)cloisonnement général voulu pour « créer des relations intergénérationnelles puisque les espaces sont regroupés au même endroit.

    Chaque local est indépendant des autres et en même temps, il peut être en contact direct .»

    Le bâtiment existant connaîtra,quant à lui, un lifting intérieur et sera remis aux normes. Les planchers et le chauffage seront notamment changés et une isolation sera installée. L’étude sera prochainement présentée aux Villersois, avant le dépôt de permis.

    « Les travaux devraient débuter en fin d’année », estime l’architecte. Le projet, englobé dans le budget extraordinaire, est passé au dernier conseil communal par neuf voix pour et sept abstentions.

    Il coûte 875.000€, avec subsides wallon et FEADER (acquis) de 699.864€, et 175.136€ de part communale.

    Article de ANNICK GOVAERS Source Sudinfo 

  • Orthographe simplifiée : une bonne chose pour la Blogueuse de Nandrin

    Lien permanent

     C’est le sujet de la rentrée : faut-il réformer l’accord du participe passé avec « avoir » ?

    Les puristes crient au scandale mais les instituteurs et les professeurs sont, par contre, pour et l’ont déjà fait savoir à la ministre il y a maintenant plus d’un an.

     

    Mises en place depuis 1990

    Les 7 règles de la réforme

     

     

    1. Les noms composés avec trait d’union forment leur singulier et leur pluriel comme s’ils étaient des noms simples. Avant : un lave-vaisselle, des lave-vaisselle Maintenant : un lave-vaisselle, des lave-vaisselles.

     2. Dans les numéraux composés exprimant un nombre entier, tous les éléments qui ne sont pas des noms sont reliés par des traits d’union. Avant : vingt et un Maintenant : vingt-et-un

     3. Conformément à la prononciation la plus courante, on écrit avec un accent grave le « e » qui est à la fois situé en fin de syllabe et suivi d’une syllabe avec e muet Avant : je cède, je céderai, je pèle, il ruisselle Maintenant : je cède, je cèderai, je pèle, il ruissèle

     4. On ne met pas d’accent circonflexe sur i et u.

     5. Le tréma Avant : aiguë, il argue, gageure Maintenant : aigüe, il argüe, gageüre.

     6. Les mots empruntés à des langues étrangères s’écrivent avec des accents et forment leur pluriel comme les mots français. Avant : pedigree, revolver, un box, des boxes Maintenant : pédigrée, révolver, un box, des box.

     7. Le participe passé de « laisser » suivi d’un infinitif ne varie pas.

     

     

    Article complet clic ici 

     

     

  • les mouvements de population ,18,8 % à Nandrin,les villes stagnent, les campagnes séduisent

    Lien permanent

    Carte 18 pc Nandrin source Sudpresse.jpg

    C’est une étude hors du commun que l’IWEPS vient de publier.

    Elle est consacrée aux mouvements migratoires à l’intérieur des communes de notre pays entre 1994 et 2014.

    Sans surprise, elle confirme que Bruxelles continue à alimenter en population la plupart des communes de Wallonie et de Flandre.

    Les grandes villes wallonnes, qui continuent à souffrir d’un exode massif vers les campagnes, ne trouvent globalement leur équilibre qu’avec l’arrivée des Bruxellois dans leurs murs.

    Malgré cela, la population bruxelloise a augmenté de 29% en 20 ans en raison de l’immigration.

     

    L’IWEPS a étudié les migrations de population à l’intérieur de nos communes.

    Premier enseignement général : les populations bruxelloise et wallonne continuent de croître depuis 1994, même si le rythme s’est ralenti en Wallonie depuis 2010.

    La carte montre l’augmentation ou la diminution de population enregistrée dans chacune de nos communes du Condroz durant les 20 dernières années.

    Les 272.000 habitants gagnés par la Wallonie en 20 ans viennent essentiellement des populations étrangères arrivées chez nous (47%), de l’arrivée de Bruxellois (27%), de l’arrivée de Flamands (11%) et des naissances (14%).

    Dans les échanges migratoires entre communes, La Hulpe, Braine-le-Comte et leurs régions, puis Orp, Lincent, Hélecine et leurs régions sont celles qui profitent le plus de l’arrivée de Bruxellois. Le Brabant et le Hainaut profitent plutôt de l’arrivée de Flamands.

    Le BW, qui profite de l’arrivée de Bruxellois, perd énormément d’habitants au profit d’autres communes wallonnes, notamment en Hesbaye liégeoise, plus abordable pour l’immobilier.

    Article de MICHEL ROYER source Sudpresse du 3 février 2016

    Retrouvez toutes les conclusions de cette étude, et les mouvements, commune par commune.