Destination Voyage sur le Blog de Nandrin

  • Le lac du barrage de la Gileppe a atteint son niveau le plus bas jamais enregistré depuis sa construction

    Lien permanent

    La sécheresse persistante a un impact sur la production d’électricité par les barrages au fil de l’eau. « Nous sommes de 20 à 30 % de nos capacités habituelles. Nous ne pouvons pas turbiner autant que nous le souhaiterions à cause du niveau d’eau qui est bas. Nous devons garder des réserves. C’est une obligation légale », explique Olivier Desclée, porte-parole d’Engie Electrabel. Il s’agit des barrages placés sur des rivières, comme dans la région d’Orval, mais pas des ouvrages d’art qui créent des lacs artificiels. « Pour cette seconde catégorie de barrages, le niveau d’eau est encore bon. En fait, nous ne les utilisons pour produire de l’électricité que lors de pics occasionnels. Autrement, nous ne touchons pas à ces retenues d’eau », précise le producteur d’électricité. Les barrages hydroélectriques ne représentent qu’une partie infime de la production. À plein rendement, les neuf barrages d’Engie Electrabel sont à 20 mégawatts dont 11 pour les barrages au fil de l’eau. À titre de comparaison, une centrale au gaz délivre entre 300 et 400 mégawatts.

    LA GILEPPE AU PLUS BAS

    De son côté, le Service public de Wallonie gère neuf barrages-réservoirs au sud du pays. Le lac du barrage de la Gileppe a atteint son niveau le plus bas jamais enregistré depuis sa construction dans sa configuration actuelle, en 1970. Sa cote est actuellement de 281,39 mètres (le niveau de la mer sert de référence), soit 9 centimètres de moins que le record de 2003. La cote habituelle de réserve est de 284 mètres. Les faibles précipitations des derniers mois n’ont pas été suffisantes pour compenser les prélèvements effectués dans le lac pour la production d’eau potable par la SDWE. La situation hydrologique n’est pas aussi grave dans les autres sites gérés par le Service public de la Wallonie. Pour le complexe des barrages de l’Eau d’Heure, le déficit d’eau enregistré ce mercredi était de 229.100 m3 par rapport à la capacité théorique souhaitée, soit moins de 1 %. « Cela reste tout à fait acceptable en cette période », précise Laurence Zanchetta, porte-parole du SPW. Contrairement aux autres, ces retenues ne constituent pas des réserves d’eau potable. Elles servent à alimenter la Sambre et divers canaux afin de garantir un niveau suffisant pour la navigation marchande. Avec un taux de remplissage de 70 %, la réserve reste bonne au barrage du Ry de Rome tandis que le barrage de l’Ourthe est à sa cote habituelle et que celui de la Vesdre est légèrement supérieur à la norme. -

    Y.H

    Source 

  • Néanmoins, je crois à la bonté innée des hommes. "Journal de Anne Frank" Expo reportage photos

    Lien permanent

     

    Cette magnifique exposition sur le site de HUY était ouverte au public dimanche 18 novembre de 14 h à 17 h.

    Animation , explications des élèves.

    Même pour un dimanche les élèves , enseignants étaient au rendez-vous .

    En cette année centenaire 14-18 pour la Première Guerre mondiale , ainsi qu'il y a 80 ans pour la Nuit de cristal 9 au 10 novembre 1938 seconde guerre mondiale .

    Pour ne pas oublier ,pour ne jamais oublier ,pour ne pas l'oublier ......

    https://agrisaintgeorges.be/exposition-anne-frank/

    Anne Frank Jeune fille juive allemande (1929-1945) qui a rédigé son journal, cachée avec sa famille à Amsterdam pendant l'occupation nazie, et qui est morte dans le camp de concentration allemand de Bergen-Belsen. Source

     

    Annelies Marie Frank, plus connue sous le nom d'Anne Frank, née le  à Francfort-sur-le-Main en Allemagne, sous la République de Weimar, et morte en  ou  à Bergen-Belsen en Allemagne nazie, est une adolescente allemande, connue pour avoir écrit un journal intime. Celui-ci est rapporté dans le livre Le Journal d'Anne Frank, écrit pendant les deux années où elle se cachait avec sa famille à Amsterdam, aux Pays-Bas, alors sous occupation allemande, afin d'éviter la Shoah.

    Source 

    Pense à toutes les merveilles qui t'entourent et sois heureux.

    Victime de génocide, Victime de meurtre (1929 - 1945)

    46440689_552457215203207_6576629746711396352_n.jpg

    46445247_307763829824099_6147179050570874880_n.jpg

    46391934_485270021881516_8798095722508451840_n.jpg

    46390649_361581271255658_8153702215513538560_n.jpg

     

    https://agrisaintgeorges.be/

     

    https://www.annefrank.org/en/

  • " Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. " Winston Churchill aujourd'hui 11 novembre 2018 il y a 100 ans, reportage photos

    Lien permanent

     « Ne pas oublier la 1ère Guerre »

    Aujourd'hui dimanche, cela fera 100 ans que l’Armistice a été signé dans la forêt de Compiègne à Rethondes. Elle mettait fin à ce qu’on appela la Première Guerre mondiale. La veille, une cérémonie de commémoration aura lieu au même endroit, en présence d’Angela Merkel et d’Emmanuel Macron. À cette occasion mémorable, les président allemand et français recevront une montre spéciale offerte par la ville de Compiègne. De nombreux symboles figurent sur cet objet de collection limité à 1.918 exemplaires.

    Le blog a réalisé un petit reportage photo à Verdun !!!  Voir les photos ici 

    L’occasion pour beaucoup de familles de soldats de rendre hommage à un membre de leur lignée disparu au combat.

    Ce dimanche, il sera l’heure de commémorer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Comme chaque année, plusieurs cérémonies auront lieu dans les différents cimetières de la province

    Un livre communal sur la guerre 14-18

    ce dimanche, la commune de Sombreffe organisait un grand rassemblement autour des commémorations pour le centenaire de la fin de la guerre 14-18. Un événement qui servait surtout à présenter un livre entièrement consacré à la Première Guerre Mondiale et imprimé grâce à des subsides de la province de Namur.

     « Notre devoir de mémoire est fondamental. Nous ne devons jamais oublier la tragédie que fut la Première guerre mondiale, ni les implications que celle-ci a eues par la suite en Europe. Notre région doit se mobiliser, particulièrement cette année », dit Willy Borsus, ministre-président de la région wallonne. Les commémorations de la Grande Guerre se poursuivront à Namur le 12 novembre prochain, avec le concert des Violons du Roy et l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.

    Et pour marquer le coup, l’administration communale sort un livre entièrement consacré à ce fait historique. « Nos rues, bâtiments et cimetières sont encore marqués par cette Grande Guerre », explique Valérie Delporte, échevine en charge des cérémonies patriotiques. « Ce livre, c’est le fruit d’une idée qui a germé et qui a demandé énormément de travail à Frédéric Vansimaeys qui en est l’auteur. »

    Un auteur qui depuis le mois de mars travaille sur ce projet qui a nécessité de longues heures de recherches dans les archives de l’entité mais aussi une récolte de témoignages auprès des habitants.

    « C’est vraiment une collection de documents et non pas une histoire en elle-même », avoue Frédéric Vansimaeys. « J’ai notamment retrouvé des documents de l’évêché qui nous offrent un bon panorama de ce qui se passait à l’époque. »

    Au total, ce ne sont pas moins de 180 pages qui ont été écrites par Frédéric Vansimaeys réparties en neuf chapitres allant des conditions de vie à Sombreffe pendant la guerre aux monuments historiques de l’entité en passant par les victimes civiles et militaires.

    Lors de la présentation ce dimanche, la couverture presque complète de la Première Guerre Mondiale à Sombreffe a été saluée par la présence nombreuse de spectateurs mais aussi par le bourgmestre, Philippe Leconte. « Profitez de ce livre qui est une source importante d’information », avoue le mayeur de l’entité. « C’est en tapant sur le clou que nous n’aurons plus d’événement comme cette Grand Guerre. »

    Si le livre s’est arraché lors de la présentation (60 exemplaires ont été vendus), il est encore disponible à l’achat auprès de l’administration communale au prix de 25 euros.

     Cette montre a été réalisée par une société belge basée à Bassenge Blog , en province de Liège : Col & MacArthur. « Col » pour Sébastien Colen, un ingénieur diplômé de l’ULiège qui s’est associé avec Iain Wood-MacArthur.

    Source des articles 

    Pour gouverner, éduqué,vivre , il faut avant tout connaitre et respecter son histoire.

    La mémoire et le respect de notre histoire également le respect des hommes ,des femmes ,des enfants parfois des familles entière ont donné leur vie . Nous vivons libres parce qu'ils ont défendu nos libertés . 

    Nous avons également le devoir d'instruire nos enfants de notre histoire, leur histoire , parents ,enseignants, politiques, etc par respect, mais également pour les instruire de ne pas revivre les mêmes horreurs . 

    Le blog a réalisé un petit reportage photo à Verdun !!!  Voir les photos ici 

    les manifestations de commémorations des 100 ans sont dans tout nos villages , il serait impossible de publier la totalité des manifestations à vous de vous renseigner sur celle mise en place dans votre entité

    Exposition temporaire, réalisée en partenariat avec le National WW1 Museum and Memorial de Kansas City propose au visiteur de découvrir les manières de combattre adoptées par les belligérants à la fin du conflit dans les combats de Saint-Mihiel et de Meuse-Argonne.

    À découvrir jusqu'au 21 décembre dans notre espace d'exposition temporaire située au dernier étage du Mémorial de Verdun !

    Merci à Mémorial de Verdun 

    Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale

     

    18.jpg

  • Dans la Rubrique "Destination Voyage sur le Blog de Nandrin " Aujourd'hui à la découverte du Barrage de la Gileppe

    Lien permanent

    Votre Blogueuse vous propose une rubrique " "Destination Voyage sur le Blog de Nandrin " 

    Aujourd'hui, elle vous propose ,un article avec les photos du Barrage de La Gileppe !!!! Lui aussi est victime de la canicule , vous pourrez voir la diminution de l'eau , l'effet de la sécheresse sur les feuilles des arbres 

    L'Album Photos clic ici

    Le barrage de la Gileppe est un barrage hydraulique situé dans la partie orientale de la forêt du Hertogenwald, dans les Hautes-Fagnes belges. La retenue d'eau ainsi créée est essentiellement alimentée par la Gileppe et le ruisseau Louba (ou Raboru).

    La paroi du barrage de la Gileppe, de type poids, est l'une des plus anciennes d'Europe. Le maître d'œuvre était l'ingénieur liégeoisEugène Bidaut (1808–1868). L'inauguration du barrage a eu lieu le  par le roi Léopold II. La capacité de contenance du lac était de 12 millions de mètres cubes, et portée à plus de 25 millions de mètres cubes après aménagements des déversoirs à la suite de la sécheresse de 1921. La superficie était de 86 hectares.

    Lors de la construction du tunnel de la Soor, le 8 juillet 1952, un brutal orage sur le plateau coûta la vie à huit ouvriers, sept Italiens et un Belge, ayant décidé de revenir vers la Soor par le tunnel lui-même. Ils périrent engloutis, le débit étant passé à 70 mètres cubes par seconde dans le tunnel à la suite d'un orage sur le plateau. Une plaque commémorative figure à proximité de l'issue aval du tunnel.

    Plus d'info https://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_de_la_Gileppe

    http://www.gileppe.com/fr/

    Info clic ici 

     

    Heures d'ouverture Tour & Resto
    D'octobre à mars
    Mercredi     
    Jeudi 
    Vendredi
    Samedi
    Dimanche
    11:00 > 18:00
    11:00 > 18:00
    11:00 > service du soir
    10:00 > service du soir
    10:00 > service du soir
    D'avril à septembre
    Lundi     
    mardi 
    mercredi
    Jeudi 
    Vendredi 
    Samedi
    Dimanche
    10:00 > 18:00
    10:00 > 18:00
    10:00 > 18:00
    10:00 > 18:00
    10:00 > service du soir
    10:00 > service du soir
    10:00 > service du soir

     

    Email Gileppe info@gileppe.com
    Téléphone Gileppe +32 (0) 87 76 56 87
    Itinéraire Gileppe

    Calculez votre itinéraire

     

    Lac de la Gileppe

    Route de la Gileppe 55A

    4845 Jalhay