Les commerces Nandrinois

  • L’agence immobilière Bertrand construit route du Condroz de Nandrin

    Fin 2018, l’agence immobilère Bertrand ouvrira une nouvelle agence à Nandrin, sur la route du Condroz. D’une surface totale de 100m2, les travaux de construction devraient débuter en juillet.

    Lancé à son compte depuis un peu plus d’un an à Huy, au 14 de la rue du Long Thier, l’agent immobilier Xavier Bertrand se développe. Il a notamment mis en vente la célèbre Maison Batta qui a tout récemment trouvé un locataire qui serait potentiellement intéressé de racheter la bâtisse pour y habiter. La seconde partie, côté jardin et composée de sept chambres, est quant à elle toujours en vente.

    Fin 2018, l’agence immobilière devrait ouvrir une nouvelle agence à Nandrin, sur la route du Condroz. «  Nous avons pris la décision de lancer un projet immobilier à Nandrin car nous avons un réel marché dans la région. Nandrin possède une situation stratégique entre Huy et Liège. Cela nous permettra de couvrir un plus large réseau. De plus, nous avons de nombreux contacts sur place et une clientèle demandeuse  » , déclare Xavier Bertrand.

    100m2 d’agence

    La nouvelle agence sera dans un style moderne, rustique et épuré pour une surface totale de 100m2. Les travaux débuteront début de l’été, vers le mois de juillet. «  J’ai récemment vu l’échevine responsable à Nandrin et les plans sont acceptés. On devrait commencer les travaux de construction début juillet pour une durée de 4 mois, si tout va bien  » , précise l’agent immobilier.

     

    Toutefois, l’agence de Huy ne changera pas de lieu d’implantation. Il s’agit ici d’une seconde agence avec une toute nouvelle équipe. Xavier Bertrand, quant à lui, fera la navette entre les deux agences pour coordonner l’ensemble. «  Je travaille sur Huy depuis 13 ans, il est hors de question de quitter la région. J’espère juste que l’agence de Nandrin sera autant appréciée que celle de Huy avec une croissance tout autant positive faite de centaine de transactions, mais il faudra encore un peu patienter  » , conclut Xavier Bertrand.

     

    Article complet clic ici 

    PAR LAURA MARCHESE

     L'ACTU DE HUY WAREMME

  • Nandrinois: l'Aldi sera fermé à partir du samedi fin de journée , lundi 28 mai 2018

    Afin d'encore mieux vous servir à l'avenir .

    Votre supermarché Aldi sera modernisé  .

    Votre magasin Aldi sera donc fermé à partir du samedi 28 mai 2018 et réouvrira le samedi 2 juin 2018 

     

  • Une miellerie va ouvrir ses portes aux Quatre Bras de Nandrin

    Se lancer comme apiculteur, cela coûte de l’argent.

    «  Quand on débute, il faut compter minimum 1.000 €  » explique Gustave Pastor, apiculteur à Clavier.

    «  C’est pourquoi très peu de jeunes se lancent aujourd’hui.

    Ce sont généralement des personnes plus âgées qui exercent cette activité. Avec l’ASBL Ruchers sans frontière, on a pour objectif de démocratiser tout ce qui existe en apiculture.  »

    Ainsi, une miellerie (un local pour extraire et conditionner le miel) va voir le jour le 9 juin à Nandrin au carrefour des Quatre Bras juste à côté de chez Faune et Flore.

    «  Une miellerie, c’est le rêve de tous les apiculteurs. »

    La seule condition pour y accéder sera d’avoir payé sa cotisation à l’ASBL, ensuite chacun pourra y aller totalement gratuitement.

    «  Cela se fera sur rendez-vous pour qu’il n’y ait pas plusieurs apiculteurs à la fois. »

    Pour ce faire, le matériel mis à disposition a été consciencieusement sélectionné. «  Il y aura tout le matériel nécessaire : une ruche cheminée à l’extérieur, des extracteurs les plus modernes possible, un appareil à désoperculer, des mélangeurs, des maturateurs de 100kg, des défigeurs, une couveuse, etc.  », se réjouit Gustave Pastor.

    Le tout sur une surface d’environ 30 m².

    Le Claviérois n’est pas seul dans ce projet, ils sont plusieurs à s’investir : Pierre Delvaux de Nandrin, Bernard Schuermans et Denis Schuermans qui est l’élément déclencheur du projet et a avancé les fonds actuels pour la miellerie.

    Avis aux amateurs : rendez-vous le samedi 9 juin pour l’ouverture. 

    Article complet clic ici 

     

    PAR MARIE LARDINOIS

     L'ACTU DE HUY WAREMME

  • Une cagnotte pour Jon Komsot, de 24 ans qui vit à Kep chez Point-Chaud à Nandrin .

    Point-chaud Nandrin a partagé une publication.
    Pour ceux qui n'ont pas le temps de lire la petite explication sur la cagnotte mise au magasin
    Merci pour Jon . 

    En effet, nous avons mis au magasin une cagnotte suite à la publication sur Facebook de Benjamin Bobon qui rend honneur à un jeune Cambodgien Jon qui à un rêve.....celui d'aller à Paris et prendre des photos car c'est sa passion. Ce jeune homme cumule trois emplois, nous aimerions que son rêve se réalise....

    Toute la petite histoire de Jon sur le mur Facebook du Point Chaud de Nandrin...
     
     
  • les Fraises Belge en vente du producteur au consommateur dès cette fin de semaine

    Bonne nouvelle, la saison s’annonce pas mal du tout ! La météo a été idéale (un peu moins en province de Liège). Notez que pour le prix, c’est le producteur qui le fixe. Et les premières fraises sont toujours plus chères. Comptez 4 euros en moyenne pour 500 g.

     

    On voit rouge au bord des routes !

    Mais dans ce cas-ci, c’est plutôt sympa… parce que c’est la saison des fraises et de la vente directe du producteur au consommateur. Et les fraises belges, elles sont réputées.

    Pas de conservateur, des variétés de qualité… peut-on déjà parier sur une bonne saison 2018 ?

    « Certes, on ne peut pas prédire le temps des prochaines semaines mais là, ce n’est pas mal du tout », nous dit Ellen Bullen, gestionnaire du groupement des fraisiéristes wallons, installés à Gembloux.

    « La culture de la fraise, c’est un travail très physique car on n’utilise pas de machines, ni pour la plantation, ni pour la récolte. On plante au plus tard le 15 août. Et les fraises ont besoin de 850 à 900 heures de température entre 0 et 7 degrés, elles aiment le froid en hiver. Pas trop l’humidité.

    Elles demandent un bon sol, des soins, de l’arrosage ». Selon la spécialiste, il existe plus de 600 variétés. Que l’on adapte en fonction du sol et du climat. Chez nous, une des plus populaires est la Joly.

    LE GEL À LIÈGE

    À la ferme des Grands Prés, à Liberchies, Jean-Pol et son épouse ont choisi la diversification, il y a 17 ans, notamment dans la fraise et l’asperge.

    Il possède 40 ares de fraises, ce qui représente environ une production 10 tonnes de fruits sur la saison. Là tout est prêt pour mettre en vente les raviers de 500 g. Une bonne année ?

    « Il semble que oui. Certes, on a 15 jours de retard au niveau de la vente par rapport à 2017, notamment parce qu’on a manqué un peu de luminosité. Mais les fraises semblent bien, nous serons sur une bonne saison ».

    Le prix de vente ? Personne ne le fixe. Mais elles sont toujours plus chères en début de saison : « Nous n’avons pas augmenté notre prix par rapport à 2017. Ce sera 4,5 euros pour les 500 gr en ce début de saison, puis 4 euros ». Un peu moins d’enthousiasme en région liégeoise… la faute au gel.

    À Slins, sur la commune de Juprelle, Jean-Jo Schrijnemakers a déjà connu mieux : « Ça démarre doucement, notre première variété n’a pas donné ». Et d’après les spécialistes, le cœur des fraisiers a été pincé par le gel en février : « Il s’agit de notre variété hâtive, ce n’est pas un succès. On espère que cela sera mieux pour notre seconde variété.

    On va voir ça prochainement, restons optimistes. Mais sachez que vous trouverez tout de même nos fraises tous les jours. On privilégie la vente directe ». Y a plus qu’à déguster ! 

    Article de M.SP.

    Source clic ici 

  • Aujourd'hui 4 mai 2018 un petit marché à Villers-le-Temple Nandrin

    Un petit marché à Villers-le-Temple dès le 4 mai 2018

    «  Le plus proche marché est celui de Tinlot. Cela manquait par chez nous. Mais nous voulions avoir un contrôle sur les exposants, de manière à ne proposer que des produits locaux dont la traçabilité est bien claire  », introduit Lionel Graindorge.

    Une douzaine de producteurs et d’artisans seront réunis. Il y aura évidemment les récoltes de Marc Pellizer, déjà présent devant l’ancienne maison du village le vendredi après-midi. Mais aussi le chocolat de Laurie (Choc à Lau) originaire de Hermalle-sous-Huy, le miel d’Amaury de Neupré, les gaufres, cafés et lacquemants de Geoffrey venu en triporteur (présent notamment à Circ’Huy-Court), les peket et gin bio du Verlainois Michel, les viandes et charcuteries d’une boucherie de Trooz, les fromages d’un jeune artisan qui va bientôt s’installer à Villers-le-Temple (dont des fromages fabriqués avec le lait bio de la ferme Rigo à Villers-le-Temple), les sirops Delvaux, les poissons de l’Aquarium, les escargots de Warnant et les pains (spéciaux pour l’occasion) de la boulangerie Michaux. «  Nous recherchons encore d’autres ambulants, en sachant que l’espace disponible ne nous permet pas d’en accueillir plus de 15. »

    Une bière artisanale différente sera mise à l’honneur à chaque marché, en vente sur le marché mais à déguster uniquement au Café des sports de la place «  pour faire vivre l’établissement local  ».

    L’horaire a été choisi pour attirer les parents à la sortie des classes et les clients du café des sports à l’heure de l’apéro du vendredi soir. Une communication va être mise en place et l’association de fait organisatrice songe à créer des cabas à l’image du Petit Marché.

    PAR ANNICK GOVAERS

    source clic ici 

     L'ACTU DE HUY WAREMME 

  • Un petit marché à Villers-le-Temple Nandrin à partir du 4 mai 2018

    Un petit marché à Villers-le-Temple dès le 4 mai 2018

    «  Le plus proche marché est celui de Tinlot. Cela manquait par chez nous. Mais nous voulions avoir un contrôle sur les exposants, de manière à ne proposer que des produits locaux dont la traçabilité est bien claire  », introduit Lionel Graindorge.

    Une douzaine de producteurs et d’artisans seront réunis. Il y aura évidemment les récoltes de Marc Pellizer, déjà présent devant l’ancienne maison du village le vendredi après-midi. Mais aussi le chocolat de Laurie (Choc à Lau) originaire de Hermalle-sous-Huy, le miel d’Amaury de Neupré, les gaufres, cafés et lacquemants de Geoffrey venu en triporteur (présent notamment à Circ’Huy-Court), les peket et gin bio du Verlainois Michel, les viandes et charcuteries d’une boucherie de Trooz, les fromages d’un jeune artisan qui va bientôt s’installer à Villers-le-Temple (dont des fromages fabriqués avec le lait bio de la ferme Rigo à Villers-le-Temple), les sirops Delvaux, les poissons de l’Aquarium, les escargots de Warnant et les pains (spéciaux pour l’occasion) de la boulangerie Michaux. «  Nous recherchons encore d’autres ambulants, en sachant que l’espace disponible ne nous permet pas d’en accueillir plus de 15. »

    Une bière artisanale différente sera mise à l’honneur à chaque marché, en vente sur le marché mais à déguster uniquement au Café des sports de la place «  pour faire vivre l’établissement local  ».

    L’horaire a été choisi pour attirer les parents à la sortie des classes et les clients du café des sports à l’heure de l’apéro du vendredi soir. Une communication va être mise en place et l’association de fait organisatrice songe à créer des cabas à l’image du Petit Marché.

    PAR ANNICK GOVAERS

    source clic ici 

     L'ACTU DE HUY WAREMME 

  • Les produits de la boulangerie Delhaye disponibles au Proxy Delhaize de Nandrin

    25.jpg

    L'annonce sur leur page Facebook Boulangerie Delhaye

     

  • Un petit marché à Villers-le-Temple

    Un petit marché à Villers-le-Temple dès le 4 mai 2018

    «  Le plus proche marché est celui de Tinlot. Cela manquait par chez nous. Mais nous voulions avoir un contrôle sur les exposants, de manière à ne proposer que des produits locaux dont la traçabilité est bien claire  », introduit Lionel Graindorge.

    Une douzaine de producteurs et d’artisans seront réunis. Il y aura évidemment les récoltes de Marc Pellizer, déjà présent devant l’ancienne maison du village le vendredi après-midi. Mais aussi le chocolat de Laurie (Choc à Lau) originaire de Hermalle-sous-Huy, le miel d’Amaury de Neupré, les gaufres, cafés et lacquemants de Geoffrey venu en triporteur (présent notamment à Circ’Huy-Court), les peket et gin bio du Verlainois Michel, les viandes et charcuteries d’une boucherie de Trooz, les fromages d’un jeune artisan qui va bientôt s’installer à Villers-le-Temple (dont des fromages fabriqués avec le lait bio de la ferme Rigo à Villers-le-Temple), les sirops Delvaux, les poissons de l’Aquarium, les escargots de Warnant et les pains (spéciaux pour l’occasion) de la boulangerie Michaux. «  Nous recherchons encore d’autres ambulants, en sachant que l’espace disponible ne nous permet pas d’en accueillir plus de 15. »

    Une bière artisanale différente sera mise à l’honneur à chaque marché, en vente sur le marché mais à déguster uniquement au Café des sports de la place «  pour faire vivre l’établissement local  ».

    L’horaire a été choisi pour attirer les parents à la sortie des classes et les clients du café des sports à l’heure de l’apéro du vendredi soir. Une communication va être mise en place et l’association de fait organisatrice songe à créer des cabas à l’image du Petit Marché.

    PAR ANNICK GOVAERS

    source clic ici 

     L'ACTU DE HUY WAREMME 

  • Il y a un magasin Schyns à Nandrin , une famille commerçante à succès depuis 50 ans

    Ptilapin, Schyns, Upstairs, Collector… la famille Schyns a déposé ses marques un peu partout dans le centre-ville à Liège et même en dehors (Nandrin et Visé).

    «  Mes parents ont souhaité ouvrir leurs magasins en région liégeoise et particulièrement à Liège car c’est une ville qui bouge sans cesse. Même si nous habitons toujours Battice et que nos bureaux y sont situés, c’est une évidence pour nous de travailler à Liège  », explique Pascale Schyns, gérante de Ptilapin, situé passage Lemonnier.

    Des marques exclusives

    Ptilapin a d’abord été un magasin de vêtements pour enfants, il a ensuite élargi ses rayons aux articles de puériculture et listes de naissance ainsi qu’aux vêtements de haut de gamme pour dames.

    «  En hiver 2017, nous avons élargi Ptilapin aux vêtements pour dames et nous avons ainsi changé le nom du magasin qui donne sur la rue de l’Université en « Schyns ». Nous essayons de vendre des marques exclusives, qu’on ne trouve pas beaucoup dans d’autres magasins liégeois  ».

    En 50 ans, bien des choses ont changé pour la société Schyns qui emploie actuellement 25 employés. «  La mode tout d’abord. À chaque saison, tout recommence à zéro. Mais le métier en lui-même a évolué aussi, reconnaît Pascale Schyns. Nous ne retrouvons plus les commerces d’il y a 50 ans, ils se font de plus en plus rares et ont été remplacés par les grandes chaînes. Mon père avait commencé alors qu’il y avait une forte concurrence pour le prêt-à-porter enfant. Aujourd’hui, nous sommes presque les seuls  ».

    Un ancrage familial

    La particularité des magasins Schyns, c’est leur ancrage familial. « Nous sommes quatre enfants et nous travaillons tous dans les commerces. Dès notre plus jeune âge, on a été baignés dans le monde du commerce. Nos parents nous ont inculqué les valeurs du travail. Même s’ils gardent un œil sur la société, ils ont confié leurs bijoux à leurs enfants – Paul, Pascale, Valérie et Isabelle. C’est justement ce qui est apprécié par nos clients  ».

    D’ailleurs, la décoration des magasins est réalisée par le fils de la famille, Paul, gérant de Pollux, place Cathédrale. «  Chacun apporte sa touche à la société  », sourit Pascale.

    Autre particularité : les magasins Schyns ne se concurrencent pas entre eux, chacun s’adresse à une clientèle différente. «  Ptilapin est réservé aux enfants et Schyns aux dames. Collector, place Cathédrale, c’est plutôt du junior et du branché. Upstairs, on le qualifiera de style italien et de sexy. Chic et mature pour Schyns rue Vinâve d’Île. À Nandrin, nous vendons nos meilleures marques  ». Chacun des magasins possède donc sa propre identité.

    Une fête pour les 50 ans

    Et puisque la société fête ses 50 ans, la famille a jugé bon de fêter cet anniversaire avec ses clients. «  Pour remercier notre clientèle, dont certains nous suivent depuis 50 ans, nous avons décidé d’organiser une journée de fête dans tous nos magasins, autour du thème de la kermesse  ». À travers des jeux, 500 lots seront à gagner ce 21 avril prochain.

    E.K.

     

    Ils ouvrent un magasin à Nandrin Tomcat

    Article complet clic ici 

     

  • Déglacez-vous ! sont DISPONIBLES dans les Proxy et AD DELHAIZE de Nandrin et .......

    Saviez-vous que les demi-litres DÉGLACEZ-VOUS! sont DISPONIBLES dans les Proxy et AD DELHAIZE suivants? 

     Nandrin,Neupré, Havelange,  Sprimont, Ouffet

    Vous voilà donc au courant

    Laissez vous tenter, en y faisant vos courses de barbecue pour ce we, par un dessert toujours goûteux et onctueux 

    Rue de Dinant 2 (11,44 km)
    4550 Nandrin
    Highlights info row image
    0475 66 16 82

    30128026_10215198836354489_1642217905682644992_n.jpg

  • Il y comme un air de printemps chez Troc Nandrin

    Troc Nandrin a ouvert les portes de sa seconde salle d'exposition depuis mardi 20 mars 2018 10h

    Nouvel arrivage d'anciennes caisses en bois !

    Magasin dépôt-vente et vide maison .... DEVIS GRATUIT !

    0484/46.15.15

    085/613616

    048/4461515

     

    Route du Condroz, 4550 Nandrin, Belgique

    29472344_10215077235514544_5227953541242421248_n.jpg

    29432858_10215077252434967_7371786256587423744_n.jpg

    29497801_10215077233954505_7303610196293582848_n.jpg

    29388566_10215077237474593_5558292064526925824_n.jpg

  • Le Victoria’s à Nandrin : un bar pour aider les sportifs

    Parce qu’ils ont le sentiment que la Wallonie n’aide pas suffisamment ses sportifs et parce que gérer un club de sport revient cher, Mickaël R. et Thierry D. se sont réunis afin de créer un bar à cocktails, route du Condroz 145 à Nandrin, au concept original. Son nom : le Victoria’s.

    Pas un bar traditionnel

    À ne pas confondre avec une boite de nuit ou un café traditionnel, « le Victoria’s a pour vocation d’aider les clubs de sports et les sportifs les plus démunis, valides et non-valides », nous expliquent les deux fondateurs. Comment  ? En redistribuant les bénéfices obtenus par le bar, qui est également une ASBL  :  « L’endroit est ouvert à tous et à toutes, les lieux sont chaleureux et conviviaux, l’idéal pour prendre un verre», précise Mickaël, 33 ans, « Notre but premier est de réunir des fonds puis nous envisagerons des partenariats dans le futur ».

    Et les exemples de situations pour lesquelles les nécessiteux pourront demander de l’argent ne manquent pas  :  « Ça peut aller de la rénovation de la buvette d’un club à une demande de financement pour du matériel ». Un dossier devra être rendu.

    En créant cet endroit, les deux hommes ont effectué un premier grand pas  : « Il nous a fallu environ deux mois de travail pour mettre sur pied cet espace mais l’idée germait déjà depuis un moment », indiquent-ils. Les raisons qui les y poussés sont nombreuses  : « Je trouve honteux que les joueurs de futsal belges soient obligés de payer leur voyage eux-mêmes pour participer à la coupe d’Europe », précise Thierry.

    Face à une situation qu’ils jugent catastrophique, les deux amis ont donc voulu réagir :  « Quand on a parlé de notre projet, un bel élan de solidarité s’est formé », se remémore Mickaël, fort reconnaissant. « Le peintre, Olivier Gratia, a fait la déco gratuitement, la propriétaire du bâtiment a été fort conciliante avec nous pour le loyer, Antonio Rizuto, un restaurateur, nous a fait don d’un frigo et l’entreprise Bustin a fourni beaucoup de matériaux pour l’aménagement ... C’est magnifique. »

    Thierry, qui est très actif dans le milieu du sport (il est T2 de l’équipe de futsal d’Engie CHU Liège), espère obtenir des sponsorings de grandes enseignes de sport de la région. « C’est en projet mais rien n’est fait », nous confie-t-il. C’est le mari de la cousine de Mickaël. Ensemble, ils font la paire et se complètent  : ce dernier est ouvrier dans le secteur de la construction, aime le social et la rencontre. Thierry, lui, a les contacts et le carnet d’adresses.

     

    Heures d’ouverture  : du jeudi au dimanche de 17h à minuit. Inauguration officielle samedi 19h.

    LAURENT CAVENATI

    « Le Victoria’s » à Nandrin : un bar pour aider les sportifs article complet et photos clic ici

     

  • Troc Nandrin s'agrandit aujourd'hui mardi 20 mars 2018

    Troc Nandrin s'agrandit !!!

    Venez  découvrir dès aujourd'hui mardi 20 mars 2018 la seconde salle d'exposition.

  • Le scandale Veviba, une aubaine pour les artisans locaux du H-W et Condroz

    Le scandale Veviba continue à faire des vagues.

    À Huy-Waremme, les éleveurs et bouchers artisanaux interrogés disent ne pas ressentir d’impact négatif, au contraire : ils ont eu d’excellentes journées en termes de vente ces derniers jours.

    Ils voient dans cette affaire l’opportunité de marquer leur différence, et ainsi gagner une nouvelle clientèle.

    LA BOUCHERIE À LA FERME

    Du côté des éleveurs, Jean-Marie Charlier, de la ferme de la Commanderie à Strée, et Guy Vanhoof, de Bio Tabreux à Hamoir, misent sur un cycle quasiment complet, si ce n’est l’abattage.

    La boucherie de la Commanderie a ouvert ses portes il y a 27 ans.

    « Déjà à l’époque, le prix des bêtes avait fortement diminué. Comme on avait des crédits pour acheter des terrains, il fallait qu’on trouve une solution.

    On a ouvert la boucherie à la ferme, c’était dur au début mais aujourd’hui, on est rentable », revient Jean-Marie Charlier, aujourd’hui pensionné.

    Les Charlier font naître, élèvent, engraissent, conduisent les bœufs à l’abattoir à Ciney, reviennent avec un camion-frigo et débitent eux-mêmes. « Forcément, le scandale Veviba ne nous concerne pas, vu notre façon de travailler.

    50 % de notre production est proposée à la boucherie, le reste est revendu à un marchand de vaches.

    Dans tous les cas, la qualité est la même, souligne-t-il. On pourrait proposer deux fois plus à la boucherie de la ferme, mais il faut que la clientèle suive… » Sur l’étal, l’animal sous toutes ses formes.

    « On ne propose qu’un taureau à la fois, il est donc préférable de réserver par téléphone », précise le Modavien.

    La boucherie à la ferme, voilà l’objectif de Guy Vanhoof, de Hamoir, qui élève 130 bovins et une trentaine de cochons berkshire sous label biologique. « C’est une demande des clients, de plus en plus nombreux. Nous souhaitons qu’un maximum soit réalisé à la ferme : de la naissance à la vente. Nous sortons uniquement pour conduire les bêtes à l’abattoir (Aywaille pour les bœufs et veaux et Gedinne pour les porcs).

    La découpe se fait à la Ferme à l’arbre mais nous faisons déjà tout nous-mêmes sur place : préparations, mélanges, emballages… La prochaine étape est la construction de notre propre boucherie à la ferme, nous y allons pas à pas, j’espère l’ouverture pour cette année », indique-t-il. 

    Article de ANNICK G

    Article complet clic sur le lien 

    Huy-Waremme: le scandale Veviba, une aubaine pour les artisans

  • Des pains tendance et bien être au Point Chaud de Nandrin

     la gamme de pains tendance et bien être qui s'agrandit

    une dégustation a été faite sur les pains suivants:

    Prokorn

    Vita+

    Probody

    Synergie

    Epeautre

    Ces pains sont disponibles chaque jour en magasin.

    Du nouveau avec:

    Le Végan

    Le pain aux graines germées

    Le pain aux orties

    Le pain à la farine bio blanche

    Le pain à la farine bio complète

    Ces nouveaux seront à déguster dans notre magasin à partir du 16 Mars

    Chaque jour un pain à découvrir

     

     

    Point-chaud Nandrin clic ici

     

    Adresse : A, Route du Condroz 123, 4550 Nandrin
    Téléphone : 085 84 29 09

    point Chaud , nandrin

  • Troc Nandrin s'agrandit , rendez-vous mardi 20 mars 2018

    Troc Nandrin s'agrandit !!!

    Venez  découvrir dès mardi prochain le 20 mars 2018 la seconde salle d'exposition.

  • Nouveauté et changement au Chat Lait de Nandrin

    L'annonce est sur la page Facebook  Le Chat Lait clic ici

     

    Les distributeurs de beurre et lait de ferme ont changé de place pour laisser un emplacement pour le nouveau distributeur!! 
    Dans ce distributeur se trouve:
    - du pain gris (2,25€)
    - du pain blanc (2,20€)
    - des œufs de poules élevées en prairie (2,40€/ pack de 6 œufs)
    - du fromage à pattes molle « fairebel » (3,60€)
    - des bouteilles neuves vident pour le lait (toujours au même prix 0,50€)

    N’hésitez pas à faire un tour au « Chat lait »!

     

     

    Source info 

     

    Rue du Halleux 
    4550 Nandrin

    Heures : 07:00 - 21:00

    chat lait mars.JPG

  • Le Nandrinois emmène vos papilles dans les Pouilles

    Ce week-end avait lieu le 12e salon du vin et de la gastronomie à Huy. Au fur et à mesure des années, cet événement est devenu incontournable pour beaucoup d’amateurs de vin et de gastronomie et réunit une sélection de plus de 300 vins de France et d’ailleurs.

    Avec 60 stands, le salon affichait complet cette année.

    « On est très sollicité mais on tâche de privilégier les vrais producteurs », confie l’organisation.

    « On sélectionne au maximum des produits étiquetés bios. Les consommateurs sont de plus en plus regardants et intéressés par la provenance. » Au sein du salon, les friands d’Italie ont pu retrouver Giuseppe Lombardo (56) et ses « Saveurs des Pouilles ».

    Le Nandrinois sillonne les marchés et salons avec ses produits 100 % méditerranéens, originaires des Pouilles (région située au sud profond de l’Italie).

    Huiles d’olive, tapenades, tomates sé- chées, aubergines grillées, cœurs d’artichaut, poivrons doux fourrés au thon, crème d’ail, pâtes et grosses olives. Son objectif est de privilégier des produits authentiques, bios, sans conservateurs et artisanaux.

    « Je fais divers salons mais j’ai également un point de vente à mon domicile. Je réalise aussi des dégustations à domicile pour maximum 15 personnes », explique l’agent pénitencier, installé en complémentaire.

    La « Chocolaterie du Haut Clocher » était également présente avec ses pralines et sa liqueur chocolat traditionnelle. En parallèle, Dimitri Flamand et son entreprise « Macaronsnous » avait lui aussi un stand pour la quatrième année consécutive.

     

     

    Macarons au fromage, salés ou encore les cé- lèbres sucrés, il y en avait pour tous les goûts ! « Je suis très content du salon. Chaque année, j’ai de très bons retours et j’ai des commandes jusqu’en France et en Suisse pour mes macarons salés », confie l’Amaytois.

    Salon familial et surtout convivial, le traiteur Jean-Louis Deketelaere, de « Comm’Une Envie », tenait le restaurant avec une carte gourmande, variée et abordable, permettant aux visiteurs de déguster leurs achats lors d’un bon repas. 

    Article LA.MA

  • Nouveauté au Chat Lait de Nandrin à partir du 24 février !

    Un nouveau distributeur viendra rejoindre le distributeur de lait et de beurre afin d’agrandir la gamme de produits que nous vous proposons !

    Désormais seront également disponibles :
    - des bouteilles d’eau (50cl) 
    - Des œufs 
    - Du pain 
    - Du fromage FairBel 

    Dans quelques semaines, nous aurons la joie de vous proposer d’autres produits laitiers :
    - de la maquée au lait cru
    - des yaourts fermes et à boire

    Pour les yaourts, n’hésitez pas à nous faire part en commentaire de vos goûts préférés pour qu’on puisse vous satisfaire au mieux dans la mesure du possible.

     

    Source info 

     

    Rue du Halleux 
    4550 Nandrin

    Heures : 07:00 - 21:00

  • la boulangerie Crosset de Nandrin livre le petit-déj’ à domicile

    Valentine Crosset (20) est à l’initiative de ce concept gourmand. Étudiante, elle suit une formation en e-commerce. La raison première de ce projet : éviter aux clients de se déplacer. En un clic, le petit-déjeuner arrive à l’heure désirée. Et la jeune femme ne chôme pas vu que pour contextualiser son travail de fin d’étude elle a carrément mis sur pied son projet avec l’aide de son papa, Christophe Crosset. « Cela fait plusieurs mois que Valentine travaille sur son projet Déjeuner en paix. Elle cherchait sa voie et je pense qu’elle a trouvé quelque chose dans lequel elle s’épanouit vraiment », confie le petit-fils de Charles Crosset, fondateur de la maison mère en 1938 à Liège.

    Déjeuner en paix, c’est 9 boxes proposées entre 25 et 50 euros et livrées chaque week-end. Les boxes sont composées avec des produits frais du jour et faits maison tels que viennoiseries, charcuterie et fromage, pain, confitures et pâtes à tartiner artisanales mais également jus d’orange fraîchement pressé, sirop doux, yaourt bio et saumon. Pour ce qui est des yaourts, fromages, saumon et sirop, la boulangerie Crosset fait appel à plusieurs artisans locaux.

    Saint-Valentin

    C’est avec un peu d’avance que Valentine lance ses petits-déjeuners à domicile. « Nous livrons dès ce mercredi 14 février, exceptionnellement. Je suis impatiente, mon projet se concrétise mais j’avoue être également très stressée car j’ai vraiment envie que mon concept plaise aux clients ».

    Actuellement, Valentine comptabilise une trentaine de commandes pour mercredi et le week-end qui arrive. Les boxes sont prévues pour deux personnes mais il reste possible d’ajouter divers suppléments via le site internet. « On veut répondre à la demande du plus grand nombre. On pense donc aux personnes qui désirent tester la box et par la même occasion commander un pain pour la semaine ». Actuellement, la livraison n’excède pas les 10km mais la fine équipe tente de remédier à cela. « On ne pensait pas recevoir un tel accueil. On a été un peu dépassé mais on tente de mettre au point une manière d’élargir le périmètre de livraison moyennant une petite compensation financière », explique le gérant de la boulangerie.

    Dans 24h, c’est le coup d’envoi pour Valentine qui a une pression supplémentaire, elle entame son cheminement vers la 4ème génération au sein de la boulangerie Crosset, située Route du Condroz 131 à Nandrin. Une manière de faire perdurer la tradition familiale tout en lui donnant une dimension plus moderne.

    Article de LAURA MARCHESE clic ici 

  • L’initiative du commerce de Nandrin a attiré 2 fois plus de monde qu’en 2017

    L e Point chaud de Nandrin a accueilli 40 personnes venues braver le froid en pyjama pour bénéficier d’une formule petit-déjeuner gratuite ce 1er janvier.

    C’était une scène plutôt insolite qui s’est déroulée ce lundi matin au Point chaud de Nandrin. Alors que les fêtes du Nouvel an touchaient à leur fin et que quelques fêtards rentraient à leur domicile, certains se sont levés tôt pour participer à l’initiative singulière de ce commerce. En effet, cette sandwicherie proposait des formules petits-déjeuners gratuites pour ceux qui venaient ce 1er janvier entre 8h et 11h affublés d’un pyjama !

    Alors qu’il s’agissait de la troisième édition, le Point chaud de Nandrin a ainsi offert pas moins de 40 petits-déjeuners. « C’est deux fois plus que l’an passé », sourit Sandrine Bertrand, cogérante de l’établissement. « Avec le bouche-à-oreille, on s’attendait toutefois à avoir autant de monde au sein de notre commerce pour cet événement. »

    Dans la foule costumée en vêtements de nuit figuraient de nombreux clients réguliers.

    « Un jeune homme, qui était le premier sur place, avait déjà participé l’an dernier », continue-t-elle.

    Celui-ci portait ainsi un pyjama licorne fantaisiste.

    D’autres étaient venus en pyjamas rose bonbon, aux couleurs des Minions du film « Moi, moche et méchant » ou encore en peignoir.

    Certains ont toutefois préféré venir habillés avec leur tenue de tous les jours.

    « Nous-même, derrière le comptoir, on portait des pyjamas pour ne pas qu’ils culpabilisent », confie Sandrine Bertrand. « Beaucoup étaient toutefois gênés de jouer le jeu, alors qu’ils accompagnaient parfois des personnes qui étaient en pyjamas. »

    Dans les formules petits-déjeuners, ils ont pu notamment manger des viennoiseries, des piccolos au bacon, au jambon ou encore au fromage et boire des jus d’orange et des boissons chaudes.

    « Dans les participants, nous avons eu une famille complète, une femme toute seule, des couples d’une cinquantaine d’années et des jeunes », recense la cogérante. Le Point chaud de Nandrin s’apprête à organiser sa prochaine opération : un city trip à gagner pour l l'épiphanie. 

    Article de J.G

    Nandrin: 40 personnes venues au Point chaud en pyjama!

    pc.JPG

  • Aujourd'hui 1er janvier 2018, venez en pyjama au Point Chaud de Nandrin

    C'est devenue une tradition dans votre Point Chaud de Nandrin

    Fêtez la nouvelle année...

    Le 1er janvier 2018, venez en pyjama entre 8h et 11h nous vous offrons votre petit déjeuner!!

    Pas de complexes, ce jour Yan, Sandrine, Hugo et Lolita vous recevrons en pyjama!!!

    À vos pyjamas..prêts.......Parteeez!!

     Point-chaud Nandrin

    Route du Condroz 123 A   Nandrin 4550
     
    085 84 29 09

    Pour les fêtes nous sommes ouverts comme suit:

     

     

    Lundi 01/12...........7h00 à 15h00

    Dépliant produits festifs disponible en magasin, commandes au 085 84 29 09

    pcn.JPG

  • Nandrinois voici les soldes d’hiver

    Vous voulez dépenser vos étrennes en changeant votre garde-robe ?

    Après le rush dans les magasins pour Noël, les commerçants ne relâchent pas la pression puisque les soldes sont déjà annoncés pour le mercredi 3 janvier.

    Pour planifier cette période de réductions, de nombreuses enseignes effectueront leur inventaire le mardi 2 janvier.

    Certains pourraient même garder rideau baissé pendant la matinée.

    Ne vous en étonnez donc pas si vous aviez prévu d’aller en repérage la veille des soldes… Côté stock, l’Union des Classes Moyennes (UCM) a interrogé les commerçants indépendants qui annoncent déjà des ristournes de 30 % dès la première semaine des soldes, tant les stocks de vêtements d’hiver sont importants.

    « Les commerçants sont 48 % à estimer leur stock supérieur à l’an dernier, contre 14 % inférieur », souligne l’UCM. En cause : la météo très clémente de cette fin d’année, avec à peine 4 jours de températures sous la barre du zéro, ce qui n’a pas incité les clients à se ruer sur les grosses vestes et autres doudounes… Toutefois, les commerçants ne sont que 18 % à penser que les ventes en soldes seront meilleures que l’an dernier.

    Il faut dire que les offres durant l’année se multiplient, avec notamment des ventes conjointes qui fleurissent régulièrement et font perdre aux soldes leur attrait.

    DÉJÀ DES OFFRES CONJOINTES

    D’ailleurs, si vous ne voulez pas attendre le 3 janvier, un petit tour dans les galeries commerçantes et les centres-villes devrait déjà vous permettre de faire de bonnes affaires puisque de nombreux magasins proposent déjà des prix cassés à l’achat de deux pièces minimum.

    Mais les commerçants ont tout de même envie de gâter les clients et proposeront souvent des heures d’ouverture étendues, soit le 3 janvier, soit même le dimanche 7

     

    À Liège, le centre commercial Médiacité ouvrira ses portes jusque minuit de 3 janvier, et de 11 à 19 heures le 7 janvier, avec un forfait parking de maximum 5 euros.

    Belle-île assurera une nocturne jusque 22 heures le 3 janvier, tout comme le Shopping Cora Rocourt.

    Les galeries Saint-Lambert, elles, ouvriront normalement le 3 janvier, mais seront accessibles le dimanche 7 de 11 à 18 heures.

    Le centre-ville sera aussi ouvert le dimanche 7 janvier de 10h à 18h.

     Au shopping center de BenAhin (Huy) et celui de St-Georges, on sera ouvert le 7 janvier jusque 17-18 heures selon les enseignes

     

    Article de L.P. AVEC NOS ÉDITIONS RÉGIONALES

  • Un petit-déjeuner offert si vous allez au Point Chaud de Nandrin en pyjama !

    C’est la troisième année que le Point Chaud de Nandrin organise cette initiative particulièrement singulière. Yan Vasseur et Sandrine Bertrand, le couple qui gère actuellement cette sandwicherie située route du Condroz, à Nandrin, remettent le couvert début 2018 pour ce défi insolite pour lequel ils se costument également. Le principe ?

    Venir dès 8h le 1er janvier pour obtenir une formule petit-déjeuner gratuitement.

    Mais si vous désirez dé- guster pain au chocolat, croissant ou jus de fruit sans payer, il faudra vous rendre dans le commerce le jour de l’An en pyjama ! « On continue cette idée assez particulière car les deux précédentes années, ça avait franchement bien marché », sourit Yan Vasseur, l’un des gérants du Point Chaud de Nandrin. «Auparavant, notre sandwicherie était fermée le 1er janvier.

    On remarquait cependant que beaucoup de gens venaient se “casser les dents” devant la vitrine du Point Chaud. On a voulu marquer le coup avec cette idée : comme les gens ont fait la fête tard la veille, pourquoi ne pas les accueillir en pyjama ? » En plus de vouloir « marquer le coup », ce concept est selon lui une manière de passer une matinée plus décontractée. « On est toujours en tenue de travail derrière le comptoir, tout au long de l’année », continue Yan Vasseur.

    « On trouve ça sympa de venir de manière cool et décontractée ce 1er janvier au matin. C’est aussi, quelque part, une façon de remercier nos clients que de leur offrir le petit-déjeuner. » L’offre est valable le 1er janvier au Point Chaud de Nandrin entre 8h et 11h. «Au-delà, nous avons beaucoup de commandes à gérer », conclut le cogérant.

    Article de - J.G

    Nandrin: menu offert si vous allez au Point Chaud en pyjama!

  • C'est devenue une tradition dans votre Point Chaud de Nandrin le 1er janvier 2018, venez en pyjama

    C'est devenue une tradition dans votre Point Chaud de Nandrin

    Fêtez la nouvelle année...

    Le 1er janvier 2018, venez en pyjama entre 8h et 11h nous vous offrons votre petit déjeuner!!

    Pas de complexes, ce jour Yan, Sandrine, Hugo et Lolita vous recevrons en pyjama!!!

    À vos pyjamas..prêts.......Parteeez!!

     Point-chaud Nandrin

    Route du Condroz 123 A   Nandrin 4550
     
    085 84 29 09

    Pour les fêtes nous sommes ouverts comme suit:

     

    Dimanche 31/12......5h30 à 17h00

    Lundi 01/12...........7h00 à 15h00

    Dépliant produits festifs disponible en magasin, commandes au 085 84 29 09

    pcn.JPG

  • Menu et carte de Nouvel An chez Saveurs & Traditions Nandrin

    saveurs.JPG1.jpg2.jpg

    saveurs.JPG1.jpg

    Saveurs & Traditions de Nandrin menu et carte Noël et Nouvel An 

    Traiteur Heures : 09:30 - 18:30

    Saveurs & Traditions clic ici

    saveurs.JPG

  • C'est devenue une tradition dans votre Point Chaud de Nandrin le 1er janvier 2018, venez en pyjama

    C'est devenue une tradition dans votre Point Chaud de Nandrin

    Fêtez la nouvelle année...

    Le 1er janvier 2018, venez en pyjama entre 8h et 11h nous vous offrons votre petit déjeuner!!

    Pas de complexes, ce jour Yan, Sandrine, Hugo et Lolita vous recevrons en pyjama!!!

    À vos pyjamas..prêts.......Parteeez!!

     Point-chaud Nandrin

    Route du Condroz 123 A   Nandrin 4550
     
    085 84 29 09

    Pour les fêtes nous sommes ouverts comme suit:

    Dimanche 24/12......5h30 à 17h00

    Lundi 25/12.............5h30 à 16h00

    Dimanche 31/12......5h30 à 17h00

    Lundi 01/12...........7h00 à 15h00

    Dépliant produits festifs disponible en magasin, commandes au 085 84 29 09

    pcn.JPG

  • Profitez de l'occasion pour être la plus belle pour les fêtes Elite Nandrin

    Toute l'équipe d'ELITE vous souhaite d'avance de bonnes fêtes de fin d'année. Profitez de l'occasion pour être la plus belle pour les fêtes de Noël et de la Nouvelle année grâce à nos esthéticiennes professionnelles sur rendez-vous à la boutique !

    Uniquement sur RDV
    Offre spéciale pour les fêtes : Seulement 45€ pour un maquillage réussi et selon vos demandes.
    Une seule adresse : Route du Condroz 304/1 à Nandrin
    Réservation et RDV : +32 (0)4 365 88 80

  • Réussite pour l'opération Boite à Chaussures pour le Noël des SDF au Point Chaud de Nandrin

    L'action des boites pour les SDF à récolté 67 boites dans votre Point Chaud de Nandrin, je souhaite remercier tous les participants de l'action, ça nous fait plaisir de voir autant de solidarité

    Merci à tous nos clients et même les personnes de passage

    Un énooooorme remerciement à tous

    passez tous de bonnes fêtes

    Sandrine et Yan

     

    Point-chaud Nandrin clic ici

    Route du Condroz 123/A 4550

    Heures d'ouverture (lundi au vendredi): 5H30-18H
    Samedi: 05H30-18H
    Dimanche: 05H30-18H
    Jours fériés: 05H30-18H

    Tél: +32 85 84 29 09 
    Fax: +32 85 21 36 82

    npc.JPG