Cambriolage

  • « Les voisins veillent » aussi à Nandrin, c'était dans la rue de la chapelle de Fraineux Nandrin

    « Les voisins veillent » aussi à Nandrin, c'était à une certaine époque, dans la rue de la chapelle à Fraineux Nandrin, les panneaux étaient présents il n'y a pas encore si longtemps .

    Trois fois plus de groupes de prévention en Wallonie

    Ils s’appellent « partenariats locaux de prévention », mais dans les communes et les villages où ils sont actifs, ils portent souvent des noms comme « Les voisins veillent » ou « Voisins vigilants ».

    Ces groupes de citoyens sont organisés pour surveiller les agissements dans leur zone, et en partenariat avec la police locale dénoncer des comportements jugés suspects. Ils sont de plus en plus présents chez nous. Certains organisent des « rondes » le soir en hiver par exemple, lorsque le risque de cambriolages est très élevé une fois la nuit tombée.

    Mais en général, cela se résume à quelques dizaines de citoyens, souvent présents à leur domicile ou circulant dans l’entité, chargés d’ouvrir l’œil et de rapporter tout ce qui peut leur paraître anormal ou suspect. Une voiture qui rôde, des passants trop curieux vers les habitations, de petits actes de vandalisme ou d’incivilités…

    EN CONTACT AVEC LA POLICE

    La police, elle, les avertit en cas de recrudescence de vols ou de cambriolages par exemple, pour qu’ils puissent informer le reste de leurs concitoyens via des toutes-boîtes notamment. En cinq ans, leur nombre est passé de 635 en 2012 à 995 en mai 2017 en Belgique. C’est en Wallonie que l’évolution est la plus spectaculaire : le nombre de PLP a triplé, passant de 52 il y a cinq ans à 161 aujourd’hui.

    Il y en a également six en région bruxelloise. Pour le SNI, le Syndicat neutre pour Indépendants, le développement de ces PLP est très positif : « Chaque paire d’yeux supplémentaire qui veille à la sécurité est la bienvenue », note Christine Mattheeuws, la présidente du SNI.

    « 16 % des indépendants font partie d’un PLP. Et c’est une bonne chose : ils connaissent très bien leur quartier et ont beaucoup de contacts sociaux. Ils peuvent repérer immédiatement des faits suspects. Des informations précieuses, surtout avec la menace terroriste qui existe aujourd’hui ».

    Le SNI se dit favorable à la création d’un Centre de compétences fédéral qui guiderait les PLP et mettrait en avant les « bons exemples » pour que les autres PLP puissent s’en inspirer.

    « Actuellement, lorsqu’un PLP est créé, une zone de police doit souvent s’informer auprès d’une autre zone voisine ou des PLP déjà existants pour connaître les procédures.

    On peut simplifier et centraliser ces démarches ».

     L.P.

    1147395687.25.JPG

  • Que s'est il passé cette nuit au tige des saules à Fraineux Nandrin ?

    IMG_4505.jpg

    Que s'est il passé cette nuit au tige des saules à Fraineux Nandrin ?

    Du Vent ? 

    Un vol ?

    Au Hall voiries à l'espace des saules dans le petit hameaux de Fraineux Nandrin 

    IMG_4503.jpg

    IMG_4500.jpg

     

  • L’antiquaire Jean-Pierre Witmeur Nandrinois victime d’un vol avec violence est hors de danger

    L’antiquaire braqué est hors de danger mais a perdu un œil

     

    UN NANDRINOIS DISCRET

    En plus d’un appartement à Bruxelles, Jean-Pierre Witmeur habite principalement à Nandrin (province de Liège).

    Un résident très discret.

    Dans la rue, tous les voisins présents ce dimanche disent ne pas connaître l’antiquaire de 70 ans. Ils n’étaient pas au courant de l’agression ou ignoraient que la victime était en fait leur voisin.

    Le bourgmestre, Michel Lemmens, et le premier échevin, Daniel Pollain, reconnaissent juste le nom de famille, mais ne connaissent pas Jean-Pierre Witmeur personnellement.

    Nous avons tenté d’entrer en contact avec la sœur du septuagénaire, en vain, la porte est restée close.

    Après un entretien téléphonique avec le filleul de la victime, il nous indique que la famille dans son ensemble ne souhaite faire aucun commentaire supplémentaire et s’en tient aux communications du parquet.

     

    Vendredi dernier, Jean-Pierre Witmeur, un antiquaire, a été victime d’un vol avec violence dans son magasin de bijoux anciens, rue de la Madeleine dans le centre-ville de Bruxelles. Le bijoutier qui avait été sévèrement battu, a été transporté à l’hôpital dans un état critique. « Les jours de la victime ne sont plus en danger », nous dit Denis Goeman, porte-parole du parquet de Bruxelles dimanche.

    « Il faut néanmoins être prudent, compte tenu de l’âge de la victime. L’attaque a été d’une rare violence. » L’antiquaire qui a été ligoté, bâillonné et battu, a définitivement perdu l’usage d’un œil.

    Selon le témoignage d’un commerçant voisin, qui a retrouvé Jean-Pierre, le pauvre homme aurait été frappé au visage puis abandonné dans l’arrière-boutique.

    « La priorité est de retrouver le ou les auteurs », nous affirme le porte-parole du parquet. Vendredi après-midi, la police et le laboratoire de la police scientifique se sont rendus sur les lieux et ont passé la scène au peigne fin pour récolter tout indice qui permettrait de remonter jusqu’aux auteurs de l’attaque.

    « Plusieurs devoirs d’enquête ont été demandés pour retrouver le ou les responsables », ajoute-t-il.

    Parmi ces devoirs, on retrouve notamment l’examen des images de vidéo surveillance autour du magasin. La victime devrait être auditionnée dès que son état de santé le permettra.

    Son témoignage pourrait se révéler précieux pour la suite de l’enquête.

    - C.L., A.G. ET J.C

    1147395687.25.JPG

  • Jean-Pierre Witmeur un Nandrinois dans un état grave des suites d'un braquage dans son magasin à Bruxelles

    m.jpgVendredi, l’antiquaire Jean-Pierre Witmeur a été victime d’un vol avec violence dans son magasin rue de la Madeleine à Bruxelles. L’antiquaire de 70 ans a été roué de coups, il a été hospitalisé dans un état critique. Le ou les auteurs se seraient emparés de bijoux anciens, la spécialité de Jean-Pierre Witmeur. Ils sont activement recherchés. La police scientifique est descendue sur place pour passer le magasin au peigne fin.

     

    Jean-Pierre Witmeur, un antiquaire du centre de Bruxelles réputé pour ses bijoux anciens, a été victime d’un vol avec violence ce vendredi dans son magasin, rue de la Madeleine à Bruxelles. L’antiquaire âgé de 70 ans se trouvait dans un état critique à l’heure d’écrire ces lignes, indiquait le porte-parole du parquet de Bruxelles, Denis Goeman. Les circonstances précises des faits ne sont pas encore connues.

    ATTACHÉ ET BÂILLONNÉ

    Selon les premières informations, les auteurs du braquage auraient attaché et bâillonné la victime. Cette dernière aurait reçu au moins un coup à la tête avant d’être abandonnée dans une pièce à l’arrière du magasin. La police et le laboratoire de la police scientifique se sont rendus sur place. Les images de vidéosurveillance des alentours du magasin d’antiquités seront également analysées. « Je l’ai retrouvé attaché de la tête au pied et bâillonné », nous confie le gérant d’un commerce voisin qui préfère que son nom soit tu.

    « Il avait reçu des coups, il avait le visage gonflé », nous décrit-il, encore abasourdi par ce qu’il vient de se passer. « C’est un monsieur assez âgé, très gentil », nous dit son voisin. Habitant de Nandrin, Jean-Pierre Witmeur est un résident très discret.

    Il tenait auparavant un magasin à Liège avec son ex-épouse avant d’ouvrir son commerce à Bruxelles. Celui-ci est bien connu du centre-ville de Bruxelles. Spécialisée dans la vente et le rachat de bijoux anciens, son échoppe est facilement reconnaissable aux tableaux représentant des hommes avec des têtes de chien visibles depuis sa vitrine. On ignore si les auteurs ont emporté un butin.

    « Il y a des bijoux qui étaient en vitrine et qui ne sont plus là désormais », constate toutefois Liliane, bénévole à l’église de la Madeleine, qui fait face au magasin de Jean-Pierre Witmeur. « Il possédait beaucoup de bijoux anciens de valeur.

    Je me souviens d’un collier avec une croix qui coûtait 3.500 euros. Lui aussi a disparu », indique Liliane. Un membre de la police scientifique est descendu sur les lieux. Il a passé au peigne fin le magasin pour essayer de retrouver le moindre indice qui pourrait conduire jusqu’à ou aux auteurs de ce violent braquage.

     

    Il avait déjà  été attaqué violemment en 2004

     TC AVEC A.G

     

    1147395687.25.JPG

  • Important vol été commis au magasin « La Différence » de Nandrin

    voleur1.JPGIl dérobe 4 vestes en cuir à « La Différence » : 1.200€ de préjudice.

    Ce dimanche après-midi, vers 14h30, un important vol à l’étalage a été commis au sein du magasin « La Différence », route du Condroz à Nandrin.

    « Nous n’avons rien remarqué sur le moment même, c’est deux heures après environ que nous avons remarqué le vol », commente Stéphanie Quoibion, gérante du commerce de prêt-à-porter.

    Au total, quatre vestes en cuir ont été dérobées. Sur les images capturées par les caméras de surveillance des lieux, on y aperçoit un homme tourner dans les allées du magasin, sans doute afin de repérer les pièces les plus coûteuses… D’après la police, on le voit alors clairement dérober les quatre vestes de la marque « Oakwood ».

    Il en glisse une dans son pantalon, et les trois autres dans un sac. Il a ensuite pris la poudre d’escampette, sans faire sonner les alarmes de sécurité.

    Le préjudice s’élève à environ 1.200 euros.

    Une plainte a été déposée et une enquête est en cours par la zone de police du Condroz. 

    E.D

    1147395687.25.JPG

  • Vol d’une remorque rue Thiers des Bacs à Nandrin

    voleur.gifDans la nuit de mardi à mercredi, une remorque a été volée dans un jardin, rue Thiers des Bacs à Nandrin.

    La cadenas de la barrière qui fermait la propriété a été forcé. La zone de police du Condroz a constaté.

    (E.D.)

    1147395687.25.JPG

  • La parfumerie Elite, route du Condroz à Nandrin, a été la cible de voleurs

    Les voleurs ont toutefois mis plus de deux heures pour entrer.

    L a parfumerie Elite, route du Condroz à Nandrin, a été la cible de voleurs particulièrement déterminés dans la nuit de jeudi à vendredi.

    Pendant deux grosses heures, quatre individus ont tenté de briser un châssis, puis deux, puis trois puis quatre à l’aide d’une masse et d’un madrier. Vers 3 heures du matin, ils sont parvenus à leurs fins et ont réussi à charger une bonne partie des vitrines malgré le dégagement de fumigènes. Le préjudice, rien qu’en parfums, s’élève à plus de 30.000 euros.

    Un tiers des vitrines a été dérobé. « Le préjudice reste à déterminer mais il ne reste presque plus rien en Dior donc j’estime qu’ils ont volé pour plus de 30.000€ de parfums. Plus les dégâts, qui sont énormes. »

    Le labo est descendu sur place et la police du Condroz a constaté les faits. « Je vais encore renforcer la sécurité mais je ne veux pas non plus que notre parfumerie ressemble à une prison », conclut Pietro Bellomo.

     

     ANNICK GOVAERS

    1147395687.25.JPG

    Lire la suite

  • Un vol et dégâts ont été commis à la parfumerie Elite de Nandrin

    elite.jpgDans la nuit de jeudi à vendredi, à 3 heures 35, plusieurs individus ont commis un vol à la parfumerie « Elite », située route du Condroz à Nandrin.

     

    Les malfrats se sont emparés de quelques bouteilles de parfum, mais le montant total du préjudice doit encore être déterminé. La police du Condroz a ouvert une enquête. Le labo s’est rendu sur place

     

    Plus d'information dans notre version digitale 

    1147395687.25.JPG

  • Nandrinois « Des renforts, toujours une bonne chose »

    Les communes condruziennes compteront désormais un policier pour 1.000 habitants en moyenne

    8 agents en + pour la proximité !

    ML.JPG« Nous étions finalement peu concernés sur Nandrin », réagit le bourgmestre, Michel Lemmens.

    « Mais les renforts, c’est toujours une bonne chose !

    Les citoyens demandaient davantage de présence sur le terrain, même si notre zone est très calme.

    Il y a tout de même, de temps en temps, une vague de vols plutôt cyclique. Je pense que cette réorganisation répondra aux demandes de beaucoup. »

    E.D

    La zone de police du Condroz est en pleine réorganisation. Afin d’optimaliser les effectifs de ses hommes, 8 agents seront transférés du service intervention vers la proximité. Concrètement, cela signifie qu’ils seront davantage présents, auprès des citoyens, sur le terrain.

     

    Lire la suite

  • Vol à la voiture bélier au JouéClub de Nandrin

    Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 3h du matin, une voiture a foncé dans la vitre en façade du magasin JouéClub de Nandrin, route du Condroz. C’est ce qu’on appelle un « vol à la voiture bélier ».

    DSC_0479.JPG

    D’après les premières observations, rien n’aurait été dérobé à l’intérieur du magasin. La zone de police du Condroz a constaté le fait et une enquête est en cours.

    La gérante du magasin, Sylvie François, tient toutefois à préciser que le magasin est bel et bien ouvert, malgré l’incident.

    1147395687.25.JPG

  • Vol dans une maison à Nandrin Saint-Séverin

    voleur.gifComme annoncé sur le Blog dimanche 19 février 2017 

    Vol d’un porte-monnaie dans une maison .

    Un cambriolage a eu lieu rue des Houssales à Nandrin, samedi entre 20h et 23h.

    En présence des occupants, un voleur a forcé la porte de la véranda et s’est emparé d’un porte-monnaie. Le reste de la maison n’a pas été fouillé.

    La zone de police du Condroz a constaté

    Article de (E.D.) source Sudinfo

  • Nandrinois attention vigilance !!!!

    voleur.gifNandrinois il semblerait qu'il y aurait eu vol  sur Saint-Séverien hier samedi 18 février 2017 entre 20h 30 à 23 h.

    Gardez l’œil ouvert .

  • Il vole 7 paquets de tickets àgratter à la station-service à Nandrin

    justice.jpgSébastien (prénom d’emprunt) devait faire face au tribunal correctionnel de Huy, ce mercredi matin. Il est prévenu d’avoir volé sept paquets de tickets à gratter sur son lieu de travail, à savoir une station-service de Nandrin.

    En octobre 2014, c’est la Loterie Nationale qui se rend compte de drôles de mouvements en région hutoise.

    Elle s’aperçoit que toute une série de gains sont encaissés de billets gagnants qui, eux, n’ont toutefois pas été «scannés» au moment de leur vente. Une étape normalement obligatoire par tous les vendeurs de tickets et qui, comme dans ce cas, permet de contrer les vols.


    UN TOTAL DE 875 EUROS

    La piste remonte alors assez vite à Sébastien qui ne reconnaît pas les faits et dit avoir payé ces billets en liquide. Il les a ensuite donnés à sa petite amie qui s’est, elle, chargée d’aller encaisser les gains dans différents points de vente.

    On évoque un total de 875 euros soustraits à la Loterie Nationale. Sébastien risque 8 mois d’emprisonnement, requis par le parquet, et une peine de 50h de travail est requise contre sa petite amie, pour le recel de ces billets.

    Cette dernière était représentée par un avocat, à l’inverse de Sébastien qui a fait défaut. Le conseil a demandé qu’un acquittement soit accordé à sa cliente, au bénéfice du doute, car il affirme que la compagne du prévenu ne savait pas que les tickets avaient été volés.

    À titre subsidiaire, elle demande une suspension du prononcé. Jugement le 08 mars.

    Article de E.D. Source Sudinfo

  • Un ordinateur portable et des bijoux volés à Nandrin

    voleur.gifUn vol a été commis à Nandrin , rue des Six Bonniers, dans la nuit de mardi à mercredi entre 17h45 et 20h15.

    Des traces de pesée ont été constatées sur le châssis PVC d’une porte-fenêtre à l’arrière, les malfrats ont fini par briser le double vitrage à hauteur de la poignée.

    Ils sont repartis avec un PC portable et des bijoux.

    Article de (A.G.) Source Sudinfo 

  • Un projet de lutte contre les vols chez les défunts

    illustration SP SudInfo.JPGLa zone de police du Condroz imagine un partenariat avec l’état civil des communes

    Les cambriolages commis dans les maisons de défunts sont beaucoup trop fréquents. Au sein de la zone de police du Condroz, on imagine mettre en place un partenariat avec les services État civil des communes, en vue de les prévenir.

    Un malheur peut en entraîner un autre… Et c’est tristement qu’un cambriolage a souvent lieu dans une habitation, vide, lors des funérailles (ou des visites au funérarium) de l’un de ses occupants. C’est ce qui est encore arrivé dans une maison de Nandrin la semaine dernière, rue du Bosquet.

    Alors que la famille assistait à l’enterrement de son défunt, des individus ont profité de cette absence pour entrer par effraction dans le bâtiment et y commettre un vol. « Les malfrats consultent les rubriques nécrologiques pour repérer leurs prochains lieux d’action. Ils ont sans doute eu la puce à l’oreille via un avis mortuaire », commente l’inspecteur principal Laurent Wagner, de la zone de police du Condroz. Au moyen d’un tournevis et/ou d’un pied de biche, les voleurs ont forcé une fenêtre avant de fouiller et retourner la totalité des lieux. Impossible, pour l’instant, d’évaluer le préjudice subi.

    Ce type de fait n’est pas rare. D’où l’idée de Laurent Wagner de mettre en place un partenariat avec les services État civil de nos communes.

    « Le projet en est encore au stade embryonnaire mais les administrations pourraient nous informer de tout décès de citoyen résidant sur son territoire afin que nous portions une attention particulière à l’habitation concernée.

    Pourquoi ne pas orienter nos patrouilles dans le quartier de la maison? Notamment aux heures de visites au funérarium ou lors des funérailles? », explique-t-il.

    Des agents de la zone ont déjà rédigé un «projet-type» à remettre aux administrations communales.

    « C’est en bonne voie, l’élaboration se met en place après le feu vert de nos supérieurs », précise l’inspecteur principal.
    Reste que diverses réflexions doivent encore être menées. « N’y aurait-il pas, légalement, une entorse à la protection de la vie privée qu’une commune nous signifie un décès?

    Je ne sais pas. Il faut soulever la question. Mais ce serait bête de ne pas essayer de le faire! » En attendant, la zone de police condruzienne appelle à la vigilance sur les réseaux sociaux.

    « Nous ne pouvons qu’encourager les familles et proches des défunts à activer tous les dispositifs de sécurité des habitations concernées et avertir une personne de confiance dans le voisinage afin d’avoir un œil sur l’habitation durant les heures et jours critiques. (…)

    N’hésitez pas à prendre contact avec nos services en cas d’appels suspects au domicile du défunt ou si vous remarquez des agissements suspects aux abords du domicile d’une telle personne. » Soyez prudents!

    Article de E.D. Source Sudinfo 

    «Ce n’est qu’un projet mais les administrations pourraient nous informer de tout décès de citoyen résidant sur son territoire» 

    Laurent Wagner Inspecteur principal ZP du Condroz

     

  • Un vol a été commis la semaine dernière à Nandrin la RTBf en parle en radio et sur son site

    m.jpgCambriolage des habitations de personnes qui viennent de décéder, rien n'arrête certains voleurs .

    Un vol dans le même style a encore été commis lors d'un décès la semaine dernière à Nandrin annonce le site .

    Philippe Dubois le bourgmestre de Clavier et président du collège de police de la zone Condroz lance un appel à la prévention sur le Condroz .

    Des idées sont à réfléchir entre les administrations et la police de la zone, afin d'avoir une bonne collaboration entre les services .

     

    Source info et article de la  RTBFclic ici

    Autre article sur le sujet 

    Honteux ,clic ici comment peut-on faire une telle chose à une famille dans le deuil à Nandrin

  • Honteux ,comment peut-on faire une telle chose à une famille dans le deuil à Nandrin

    m.jpgIl semblerait , que l'on se soit introduit par effraction chez Fernand Ligot de Nandrin ,à savoir que Fernand est décédé lundi 9 janvier 2017.


    Il n'était nullement inscrit l'adresse de Fernand dans les avis de décès !!!!.


    Il existe dans ce bas monde, des personnages abjects, sans foi ni loi ni respect .

    En mon nom et au nom du blog, j'ai une pensée pour la famille de Fernand Ligot, qui subit déjà le deuil de la perte  d'un être cher .

  • Attention avertissement de la Zone de police du Condroz

    police.JPG

    Nous avons actuellement sur la commune d'Ouffet des appels téléphoniques suspects dénoncés par les citoyens.
    Lors des appels, la personne ( sexe masculin) agit comme suit :
    -> ne s'identifie pas et raccroche ( jusqu'à plusieurs tentatives de suite)
    SOIT
    -> se présente, sans s'identifier personnellement, comme étant un représentant de la RW et pose alors une série de questions très indiscrètes en citant le nom de la personne et son adresse.
    Types de questions;
    * vivez-vous seul?
    *avez vous une alarme?
    *quel âge avez-vous?
    *êtes vous propriétaire de votre habitation?
    *comptez-vous quitter votre domicile?
    *travaillez-vous?
    etc....
    Nous tentons de sensibiliser nos citoyens à être vigilants quant à ce type d'appels et de nous relayer les numéros utilisés et surtout ne pas répondre aux questions qui vous sont posées.

     

    Source

    Zone de police du Condroz

     

  • Nandrinois 5 conseils pour protéger votre maison contre la hausse des cambriolages

    voleur.gifEst-ce l’approche des fêtes de fin d’année ou la nuit qui tombe rapidement sur nos maisons qui poussent les cambrioleurs à sortir? Le constat semble se faire un peu partout… Mais vous pouvez agir et protéger vos maisons. Astuce d’un conseiller en technoprévention, l’inspecteur David Humblet de la zone de police de Hesbaye.

    Aux quatre coins de Wallonie, le constat semble le même: les cambrioleurs sont de sortie! Si les statistiques des vols dans nos habitations ont tendance à s’étaler de plus en plus au fil de l’année, force est de constater que cette période de pré-fêtes de fin d’année est souvent propice à de mauvaises surprises dans nos foyers.

    Ce mercredi, le Condroz a encore pu le constater. Trois nouveaux vols et une tentative ont été enregistrés par nos policiers condruziens. Ils se sont déroulés à la rue des Aubépines à Tinlot, rue Petit Ouffet et rue de Hamoir à Ouffet, et rue Raven à Hamoir.

    Des châssis, souvent situés à l’arrière, ont été forcés.

    Ces vols, intrusifs et très désagréables, semblent (pour la plupart) liés. Des enquêtes sont en cours dans nos diverses zones de police afin de rassembler des éléments qui vont permettre l’arrestation de ces cambrioleurs.

    En attendant, soyez, vous aussi, vigilants! Suivez notamment les conseils de l’inspecteur David Humblet, conseiller en prévention vols à la zone de police de Hesbaye (cf. ci-contre). Et n’oubliez pas que vous pouvez faire appel à ces conseillers en technoprévention, qui se déplacent gratuitement chez vous et vous dressent un rapport de conseils adaptés à votre maison.

    Article de EMILIE DEPOORTER

    Placer des spots détecteurs de mouvements

    «
    Le premier conseil que nous donnons est toujours d’installer des spots détecteurs de mouvement », introduit David Humblet. « Les cambrioleurs n’aiment ni le bruit, ni la lumière. Être aperçu dans une propriété, le voleur n’apprécie pas et cela va déjà le dissuader d’aller plus loin », poursuit-il. D’après l’inspecteur polyvalent, 90% des vols s’effectuent par l’arrière de la maison, pensez donc à équiper toutes vos façades.

    Ne pas juste «claquer» sa porte d’entrée

    Beaucoup d’entre nous n’y pense pas assez: il ne suffit pas de «claquer» sa porte d’entrée avant de partir (ou de ne s’absenter que quelques minutes). Et cela même si vos portes ne sont pas équipées d’une poignée mobile. « Il faut vraiment fermer sa porte à clé, à double tours si possible », conseille l’inspecteur Humblet. « Sinon, on sait ouvrir votre porte avec un simple morceau de plastique en à peine quelques secondes! »

    Installer une alarme, c’est toujours mieux!

    Si vous en avez les moyens, installez un système d’alarme au sein de votre domicile! Il est indéniable que le déclenchement de celle-ci fera, dans la majorité des cas, fuir les individus qui s’attaquent à votre maison. L’inspecteur Humblet ajoute aussi: « Avant d’aller dormir, puisqu’il y a quelques vols garage ces derniers temps, laissez toujours vos clés de voiture à vue, sur un buffet ou autre car attention, les voleurs n’auront pas peur de chercher la confrontation! »

    Des barres pour bloquer les portes

    Parfois, il n’est pas toujours nécessaire de dépenser une fortune pour protéger sa maison. Le conseiller en technoprévention se souvient: « Je me souviens d’un vieux monsieur dont la porte d’entrée était un vrai point faible. Sans devoir la remplacer, il suffisait d’y placer une ou deux barres de sécurité et elle était infranchissable. » Pensez aussi à un morceau de bois comme «bloc» pour vos portes coulissantes, par exemple.

    Appelez la police et non Facebook!

     

    Enfin, les inspecteurs de la zone Hesbaye (et d’ailleurs) ne cessent de le rappeler. « Avertissez la police quand vous apercevez des comportements suspects! Inutile de le signaler directement sur les réseaux sociaux comme Facebook. Il faut appeler le 101. Les policiers sont là pour ça et on ira vérifier par nous-mêmes. C’est le premier réflexe à faire », explique l’inspecteur David Humblet.

  • Nandrinois Voici la Liste des Vélos dérobés Chez Cycles Smol merci de partager l'information

    smol vélos dérobés.JPG

    Lors du cambriolage dont j'ai été victime le 19 novembre, plusieurs vélos ont été dérobés.

    En voici la liste.

    MARLIN 4 29 RD
    TAILLE : 18.5. PRIX : 429.00€
    N° de cadre : WTU034C8843L

    REBEL 27.5 LITE
    TAILLE : M. PRIX : 2,299.00€
    N° de cadre : 36W1603A0233

    REBEL CROSS LITE
    TAILLE : M. PRIX : 2,299.00€
    N° de cadre : 36W1603A0399

    DOMANE 4.3 C BK-WT
    TAILLE : 56. PRIX : 2,099.00€
    N° de cadre : WTU004XD0022K

    DOMANE SL 6 PRO RD-RD
    TAILLE : 54. PRIX : 3,749.00€
    N° de cadre : WTU059QU0169L

    FARLEY 5 BK
    TAILLE : 19.5. PRIX : 1,799.00€
    N° de cadre : WTU166G0230K

    Etc voir ici la suite 

    Merci de partager l'information au maximum.

    Si un de ces vélos est repéré, contactez-moi au 085/23.25.59. Stany Smol.

     

    Cycles Stany Smol a ajouté 6 photos à l’album LISTE DES VELOS VOLES.

    smol.JPG

     

  • Les voleurs mis en fuite par l’alarme rue des Hausseurs à Nandrin.

    voleur.gifLes voleurs mis en fuite par l’alarme Entre le 16 et 18 novembre, une tentative de vol a été commise rue des Hausseurs à Nandrin.

    L’alarme s’est déclenchée. Elle a probablement mis les voleurs en fuite

  • Nandrinois attention,les cambrioleurs se font passer pour des policiers!

    atten.jpgDans la nuit de lundi à mardi, vers 1h30 du matin, à Amspin (Amay) Lambertine Labasse, 84 ans, a reçu la visite de cambrioleurs.

    Elle était au lit lorsqu’ils sont entrés dans son habitation.

    Pour commettre leur larcin en toute tranquillité, les deux hommes se sont fait passer pour des policiers!

    « Ils m’ont dit: n’ayez pas peur, et surtout ne vous tracassez pas, nous sommes de la police. Vous êtes pour le moment en danger car il y a des terroristes.

    Mettez bien votre couverture sur la tête et ne bougez pas» , raconte l’octogénaire encore secouée par les événements de la nuit.

    Elle avoue qu’elle n’y a pas beaucoup cru.

    « J’avais des doutes alors pendant qu’ils fouillaient la pièce, j’ai lancé un petit regard par-dessus le couvre-lit et j’ai vu alors qu’ils étaient cagoulés.

    Cela m’a paru bizarre».

    Elle ignore le temps qu’ils sont restés chez elle.

    « Mais certainement pas plus de vingt minutes» .

    Soit le temps de fouiller toutes les armoires et de repartir avec leur butin: 500 euros en argent, des bijoux et notamment une paire de boucles d’oreilles en or.


    SES LUNETTES VOLÉES

    « Regardez, ils sont même repartis avec le tiroir de la table de nuit et tout ce qu’il y avait à l’intérieur», s’emporte Martine, sa fille.

    Sa maman y avait rangé sa nouvelle paire de lunettes.

    Envolée avec le reste.

    Elle y avait aussi déposé trois montres sans valeur, une qu’elle avait acheté 30 euros à l’Aldi et deux autres qu’elle avait reçues gratuitement chez Yves Rocher.

    Parties elles aussi.

    « Ils ont même emporté une lampe de poche.

    Sans doute pour aller cambrioler ailleurs» , lance Margaret, sa seconde fille.

    Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs.

    Article de M-CL.G. source Sudinfo

  • Les voleurs ont écumé les maisons du Condroz et à Nandrin

    voleur.gifFin de la semaine dernière et au cours de ce week-end, six vols ou tentatives de vol ont été commis dans le Condroz.

    À chaque fois, les voleurs ont procédé de façon identique: ils ont ciblé une maison isolée, de type quatre façades, et se sont introduits dans le bâtiment en forçant une porte ou une fenêtre au pied de biche.

    Le premier constat effectué par la police du Condroz s’est déroulé rue de Terwagne à Clavier.

    En dépit de la présence de deux chiens, ils ont pris de l’argent, des bijoux et un appareil photo.

    Un autre vol du même type a été perpétré rue des Condruzes, à Clavier également.

    Le préjudice est en cours d’évaluation.

    Le même jour, rue des Doyards à Ferrières, les voleurs ont brisé une vitre et examiné le contenu d’une boîte à bijoux, mais semble ne rien avoir emporté.

    À Comblain-au-Pont, une maison a été fouillée. À Anthisnes, les voleurs ont emporté des paquets de cigarettes et 100 euros, qui se trouvaient dans une maison rue Sacy.

    À Nandrin, rue des Six Bonniers, les voleurs ont emporté une bouteille de whisky et une chaîne en or. La police du Condroz a ouvert une enquête, le labo est descendu sur place.

    Article A.BT Source Sudinfo

  • Nandrin Il fracture la porte de la cuisine

    voleur.gifIl fracture la porte de la cuisine Il est entre 21h et 1h20 du matin la nuit de jeudi à vendredi lorsque des individus entrent par effraction dans une habitation située rue sur les Communes à Nandrin. Un PC et une TV écran plat ont été dérobés. La police du Condroz a constaté.

    Article de (C.L.) - source sudpresse 

  • Le parc à conteneurs de Nandrin encore saccagé

    Source Sudinfo et facebook.JPG

    Les voleurs se sont emparés d’électroménagers

    Drôle de surprise ce vendredi matin pour les préposés du parc à conteneur Intradel de Nandrin. En arrivant sur leur lieu de travail, quel ne fut pas leur désarroi en découvrant le parc sens dessus dessous. Des voleurs ont encore sévi, la nuit de mercredi à jeudi. Un problème récurrent qui reste non résolu.

     

    Ils ont tout saccagé sur leur passage, c’était un vrai carnage ce vendredi matin au parc à conteneur de Nandrin.

    « Ils ont coupé les clôtures et se sont emparés d’électroménagers et de métaux », explique un préposé du parc à conteneur Intradel de Nandrin.

    Un ou plusieurs individus se sont introduits en soirée entre le 20 et le 21 juillet dans le parc pour se servir.

    Les préposés ont découvert la scène ce vendredi alors qu’ils commençaient leur service.

    « Tout était en désordre, il nous a fallu une heure pour tout ranger. »

    Malheureusement, il ne s’agit pas là d’un fait unique. Toujours selon notre même source, il semblerait qu’un jour sur deux, le parc soit victime de cet acte de vol et de vandalisme gratuit.

    « C’est le cas pour tous les autres parcs à conteneur aussi.

    C’est juste plus fréquent en période de grandes vacances. »

    Ce qui motiverait ces individus ?

    La facilité d’action.

    « Certains parcs sont munis de caméras mais à Nandrin, nous ne possédons pas de caméras fixes.

    Du coup, nous avons installé des panneaux dissuasifs mais cela ne semble pas fonctionner.

    De plus, les parcs sont excentrés, du coup, cela serait trop onéreux d’installer des patrouilles de nuit dans les 49 parcs de la province de Liège.

    Ils ont un système bien rodé.

    Les individus sont déposés devant le parc en voiture et, en 30 secondes, les faits sont commis. »

    Malheureusement, aucune mesure ne semble être prise du côté d’Intradel.

    «Aujourd’hui on en a ras le bol, cela devient difficile à gérer. »

    Article de C.L 

  • Vol de plaque d'immatriculation à Nandrin

    fd.gifIl vole deux plaques d’immatriculation Surprise pour le proprié- taire d’une Peugeot 106, rue Tige Paquette à Nandrin.

    Il a constaté qu’on lui avait volé les deux plaques d’immatriculation entre le 21/05 et ce mardi.

    La police du Condroz a constaté.

    Article de (C.L) source sudinfo 

  • Nandrinois Attention : vols d’outillage dans les utilitaires

    atten.jpgSi vous travaillez dans le bâtiment, que vous transportez souvent des machines dans votre véhicule, soyez vigilant.

    Dernièrement, la zone de police du Condroz a, en effet, constaté des vols d’outillage.

    « C’est la tendance en ce moment. Les voleurs ciblent les véhicules utilitaires », nous explique-t-on à la zone de police.

    Les derniers constats de vols ont été effectués à Modave.

    Entre le 13 et 17 mai rue Surroyseux.

    On a volé une disqueuse. Lundi, toujours à Modave, c’est rue des Taillis que de l’outillage a été volé par les malfrats.

    Si l’enquête est en cours afin de retrouver ces voleurs, si vous en avez la possibilité, vous pouvez prendre quelques dispositions afin d’éviter d’être la prochaine victime.

    Par exemple, retirez les objets de valeurs de votre véhicule, ou encore, si vous avez un garage, stationnez-y votre voiture.

    Aricle de  D.T source Sudpresse http://journal.lameuse.be/

  • Un vol de 1.600 € au resto Barbacao de Nandrin

    Nandrin vol AG Sudpresse.JPG

    Les voleurs ont emporté l’argent des fournisseurs.

    Gérard Miller, le patron du Barbacao, à Nandrin, n’a pas eu de chance cette semaine.

    Si une tentative de vol a été opérée dans son resto liégeois, Le Labo4, un cambriolage a bien eu lieu dans son établissement de la route du Condroz.

    Mauvaise semaine pour Gérard Miller, le patron du restaurant Le Barbacoa, à Nandrin.

    Son établissement condruzien (route du Crondroz) a été cambriolé, tout comme son autre resto, Le Labo4, à Liège (Quai van benedden).

    « C’est samedi matin d’abord qu’un vol a eu lieu au Labo4 », introduit Gérard Miller.

    « Un pauvre malheureux a cassé une vitre du resto et est entré.

    Par contre, il s’est arrangé pour passer au moment où les gardes de Securitas sont justement passés voir si tout allait bien…

    L’alarme a sonné et les gardiens sont donc directement entrés… » Ils ont finalement retrouvé l’individu, recroquevillé en position fœtus dans une manne de linges, cachés sous les essuies, tabliers et autres serviettes !

    « Le pire, c’est qu’il a été libéré l’après-midi même apparemment mais qu’il a déjà recommencé le lundi et qu’il s’est fait, aussi, à nouveau attraper ! »

    Le voleur n’a, on s’en doute, pas eu le temps de dérober quoi que ce soit.

    Par contre, un vol avec effraction a bien eu lieu au Barbacoa, à Nandrin.

    « Là, on s’en est aperçu mercredi matin car on est parti lundi soir et le resto est fermé le mardi. Heureusement, on ne laisse pas grand-chose à l’intérieur », explique Gérard Miller.

    Il n’empêche, un ou plusieurs individus ont fracturé la porte arrière de l’établissement et sont parvenus à entrer à l’intérieur.

    « C’est la première fois que cela arrive en huit ans », précise le patron.

    « Mais ils n’ont pas fait de dégâts, si ce n’est qu’ils ont volé les enveloppes que nous avions laissées et qui étaient destinées aux fournisseurs ! »

    Le préjudice total s’élève tout de même à environ 1.600 euros.

    Une imposante somme mais qui n’enlève pas le sourire à Gérard Miller.

    « J’essaye de toujours rester positif.

    Ça ne sert à rien que je me rende malade avec ça : cela va juste gâcher mon weekend et le temps que je vais passer avec mes enfants », conclut-il.

    Article de  E.D source info Sudpresse http://journal.sudinfo.be/

  • Nandrin le Barbacoa victime d'un cambriolage

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gifLe restaurant Barbacoa de Nandrin a été victime d'un cambriolage: le préjudice s'élève à 1.600 euros

    Ce mercredi matin, le patron du restaurant Le Barbacoa, à Nandrin, a eu la mauvaise surprise de découvrir qu’il avait été victime d’un cambriolage. Un ou plusieurs individus ont forcé la porte arrière de l’établissement et ont dérobé les enveloppes d’argent présentes à l’intérieur et destinées aux fournisseurs. Un total de 1.600 euros a été volé.

  • Nandrinois un voleur présumé de remorques a été interpellé après un flagrant délit

    i2.JPGLorsqu’un habitant de Marchin est rentré à son domicile vendredi soir, il a remarqué qu’on était en train de lui voler sa remorque. Il a alors suivi son voleur, lequel a eu un accident. L’individu a pu être interpellé.

    Ce voleur présumé a été déféré samedi auprès d’un juge d’instruction de Liège, a-t-on appris auprès du parquet. La délivrance d’un mandat d’arrêt a été requise.

    Il serait par ailleurs impliqué dans d’autres vols en région hutoise.