Artistes Nandrinois

  • Portes ouvertes trois exposants dés aujourd'hui 16 et 17 septembre 2017 l'atelier de céramique à Saint-Séverin Nandrin

    A l'occasion de nos journées portes ouvertes (le 16 et 17 Septembre) nous vous invitons  à visiter l'atelier de céramique et voir les création de décoration de peinture (porcelaine bois et métal)

    Le 16 et 17 à 14 h il y aura une cuisson bois (voir photos)

    P1040775.JPG

    Adresse  rue du petit Fraineux 56 Saint Séverin 4550 

     Trois exposants 

    Joseph céramique 

    Andrée décoration sur porcelaine bois et métal

    Marie Renée sculpture

    Les deux jours à partir de 14 h il y aura une cuisson bois (cuisson primitive)

    Heure d'ouverture de 10 h à 18 h

    Adresse 56 rue du petit Fraineux Saint Séverin 

    Tel 04 372 06 23

  • Des journées portes ouvertes trois exposants les 16 et 17 septembre 2017 l'atelier de céramique à Saint-Séverin Nandrin

    A l'occasion de nos journées portes ouvertes (le 16 et 17 Septembre) nous vous invitons  à visiter l'atelier de céramique et voir les création de décoration de peinture (porcelaine bois et métal)

    Le 16 et 17 à 14 h il y aura une cuisson bois (voir photos)

    P1040775.JPG

    Adresse  rue du petit Fraineux 56 Saint Séverin 4550 

     Trois exposants 

    Joseph céramique 

    Andrée décoration sur porcelaine bois et métal

    Marie Renée sculpture

    Les deux jours à partir de 14 h il y aura une cuisson bois (cuisson primitive)

    Heure d'ouverture de 10 h à 18 h

    Adresse 56 rue du petit Fraineux Saint Séverin 

    Tel 04 372 06 23

  • Des journées portes ouvertes les 16 et 17 septembre 2017 l'atelier de céramique à Saint-Séverin Nandrin

    A l'occasion de nos journées portes ouvertes (le 16 et 17 Septembre) nous vous invitons  à visiter l'atelier de céramique et voir les création de décoration de peinture (porcelaine bois et métal)

    Le 16 et 17 à 14 h il y aura une cuisson bois (voir photos)

    P1040775.JPG

    Adresse  rue du petit Fraineux 56 Saint Séverin 4550 

     

  • Reprisse de l'atelier Art au Village début septembre 2017 à Saint-Séverin Nandrin

    Reprisse de l'atelier Art au Village début septembre 2017 à Saint-Séverin Nandrin 

     dés 16 ans 

    Saint-Séverin Salle Communale 

    043715511 après 17 h http://artauvillage.skynetblogs.be/

  • Le Nandrinois Nikola Lozina "Les Marseillais VS Le Reste du monde sur W9" en photos avec Neymar à St Tropez

    Nikola Lozina et d'autres, n'ont pas résisté bien longtemps à l'envie de demander des selfies au joueur ,et de les partager sur leurs réseaux sociaux !

    En attendant de faire sa rentrée sportive le footballeur semble passer quelques jours à Saint-Tropez .

    20706553_1937785149769953_1073920541_n.jpg

    Source Snapchat Lozina Nikola 

    Départ dimanche 11 juin 2017 de Nikola Lozina le nandrinois pour la télé-réalité Le reste du monde clic ici

    Le Nandrinois amoureux dans une nouvelle télé-réalité clic ici

  • La Nandrinoise Eloïse Roulette fabrique elle-même ses produits de beauté

    Eloïse (22) est une grande adepte de la slow cosmétique.

    L a slow cosmétique, terme inventé par Julien Kaibeck, c’est tendance. Et pas besoin d’être un professionnel pour se prêter au jeu.

    La Nandrinoise Eloïse Roulette fabrique elle-même ses produits de beauté depuis 6 ans.

    « J’ai commencé à concevoir moi-même mes produits de beauté quand j’ai acheté ma première crème qui était censée être bio. Ma peau a mal réagi », explique Eloïse, Nandrinoise de 22 ans.

    « Pour avoir une peau saine, il fallait que je fasse autre chose. J’ai donc décidé de fabriquer mes cosmétiques moi-même. » Aujourd’hui, elle prépare sa crème, ses masques ou encore ses gommages. « J’ai aussi testé le shampoing et gel douche pendant un moment mais ça prenait du temps et ça se conservait moins bien. J’utilise donc maintenant une marque de shampoing vegan. » Ce sont les seules exceptions qu’elle fait et, pour s’assurer que les ingrédients ne soient pas nocifs dans les produits qu’elle achète, elle vérifie sur internet (par exemple sur le site www.laveritesurlescosmetiques.com).

    Selon Eloïse, « il faut s’éduquer à la slow cosmétique. Il faut lire des livres, aller sur des forums etc. C’est important de bien comprendre la façon dont, par exemple, les huiles essentielles sont fabriquées et les effets que cela peut avoir sur la peau.

    Tout le monde a des peaux différentes, toutes les recettes ne sont pas utilisables par tous. Les gens ont aussi tendance à mal se diagnostiquer, croire qu’ils ont la peau sèche par exemple alors que ce n’est pas le cas. » Un phénomène dont s’emparent les marques de cosmé- tiques. « Il y a six ans, quand j’ai débuté, ce n’était pas encore la mode, on ne parlait pas vraiment de tout ça.

    Aujourd’hui, certaines grandes entreprises font du green washing ; ils utilisent des arguments bio pour faire vendre leurs produits ». Vous voulez tester ?

    Eloïse vous confie une de ses recettes de masques pour avoir un teint lumineux. Mélangez un jaune d’œuf, un peu d’argile blanche, une goutte d’huile essentielle de tea tree, une goutte d’huile essentielle de rose ou lavande, de l’huile végétale (baobab par exemple) pour arriver à une bonne consistance.

    Laissez poser pendant quinze minutes puis rincez. Attention, il ne faut pas faire des masques tous les jours. « Une fois tous les quinze jours c’est suffisant… et très reposant.»

    MARIE LARDINOIS

    1147395687.25.JPG

  • Sarah Bovy affichait un large sourire à l’arrivée des 24 Heures

    La Lamborghini de Sarah Bovy termine en 6e position

    Plus rayonnante que jamais, Sarah Bovy affichait un large sourire à l’arrivée des 24 Heures. Et pour cause…

    « Cela fait dix ans que j’attends ce moment magique », racontait-elle.

    « En 2007, lors de ma première participation aux 24 Heures, je roulais sur une Gillet Vertigo.

    Ni cette fois-là, ni les deux suivantes, je n’ai vu le drapeau à damier. C’est à la 4e tentative que j’y suis parvenue.

    Ce qui est amusant, c’est que l’accord avec l’équipe est intervenu en dernière minute. J’étais moins bien préparée que lors de mes trois engagements précédents et, surtout, je n’ai pas eu l’occasion d’effectuer le moindre mètre d’essai avec la Huracan GT3 avant le départ. »

    Une situation délicate dont la Miss s’est très bien tirée.

    « J’ai apprivoisé la voiture au fil de mes doubles relais.

    À un point tel que j’ai signé mes meilleurs chronos en toute fin de course. Pourtant, j’appréhendais ces derniers tours.

    Je craignais que la fatigue prenne le dessus. Mais la perspective de réussir ce beau challenge m’a donné une bonne dose d’adrénaline et j’ai tourné à un très bon rythme. »

    Au point que la demoiselle était la plus rapide de cet équipage composé de quatre pilotes.

    «À l’exception de deux crevaisons, je n’ai pas rencontré de problème », poursuit Sarah. « Si ce n’est en dé- but de course : un mauvais réglage aurait pu être très fâcheux. En fait, notre Lamborghini était équipée d’une caméra fixée sur l’arrière.

    Depuis l’habitacle, je pouvais jeter un coup d’œil sur un écran qui me renseignait quelles voitures étaient sur le point de dépasser. Une technologie franchement bien venue dans cette course de dingues où on sentait la tension chez les concurrents qui jouaient la victoire. C’était très impressionnant de voir à quel point les gars ne lâchaient rien.

    Certains prenaient parfois de gros risques pour dépasser.

    Mais quand j’ai pris le volant, l’image que je recevais était en miroir. Quand je voyais une voiture sur ma droite, elle était en réalité sur la gauche. Il m’a fallu quelques tours pour comprendre. Impossible, depuis l’habitacle, de modifier l’écran.

    Heureusement, les techniciens y sont parvenus lors d’un arrêt au stand et tout est rentré dans l’ordre. »

    Et c’est ainsi que la Lamborghini termine à la 31e place, la 6e position dans la catégorie réservée aux amateurs.

    « Franchement, cette catégorie était très relevée, elle aussi.

    Notre sixième place n’en a que plus de valeur. »

     DOMINIQUE DRICOT

    1147395687.25.JPG

  • La jeune dame de Villers-le-Temple pilote une Huracan de 620 CV aux 24h de Francorchamps

    S arah Bovy est la seule fille engagée dans le double tour d’horloge ardennais cette année. Régulièrement appelée par Lamborghini pour démontrer à ses clients les performances de ses bolides, la Hutoise pilotera, ce week-end, une Huracan GT3 sur le plus beau circuit du monde. Son but : rejoindre l’arrivée.

    « Ce n’est ni la première ni la dernière fois que ça m’arrive », sourit-elle. « C’est toujours un peu drôle mais ça ne change rien à mon approche de la course. La parité hommes-femmes n’est pas pour demain en sport automobile malgré certains efforts. » Au contraire, ce milieu très conservateur garde de fameux réflexes machistes.

    « C’est vrai que les pilotes masculins d’une des équipes engagées dans cette édition n’ont pas voulu de moi parce que j’étais une nana.

    Pas question de dévoiler leurs noms mais une grande envie quand même : les devancer au terme des 24 Heures. » Ce qui signifierait que Sarah aurait atteint son premier objectif : passer sous le drapeau à damier, dimanche, sur le coup de 16h30.

    « J’en suis à ma 4e tentative cette année et les trois premières fois se sont soldées par autant d’abandons. Mon premier engagement remonte à 2007.

    J’avais tout juste 18 ans et je pilotais une Gillet Vertigo. En 2012, j’ai disputé les 24 Heures sur McLaren. On devait évoluer aux environs de la 20e place quand un souci technique nous a stoppés net. » Cette année, c’est en début de semaine seulement, que la Hutoise a reçu la confirmation de son engagement.

    « Comme Lamborghini me fait confiance en m’employant régulièrement au sein de la Squadra Corse Accademia, je me voyais mal rouler sur une GT3 autre qu’une voiture de la marque. Ce qui réduisait pas mal les possibilités, évidemment.

    Par ailleurs, la belle Italienne sur laquelle je pensais jeter mon dévolu a été démolie lors d’un test dans le Raidillon. Il était impossible de la réparer pour cette semaine. Il y a quelques jours seulement un accord est intervenu avec le team allemand Attempto Racing (NDLR : l’équipe qui aligne également Bertrand Baguette) dont je partagerai l’une des Huracan GT3 avec Krebs, Mateu et Maggy.

    Il s’agit d’une équipe de référence et nous devrions former un équipage homogène. Nous allons tenter de décrocher le meilleur résultat possible dans la catégorie qui regroupe des pilotes amateurs uniquement.

    Ce mardi, j’ai effectué mes premiers mètres au volant de ce bolide et je n’ai pas été gâtée par la météo. J’ai bouclé deux tours avant que la pluie arrose copieusement Francorchamps. Cet engin ressemble à la Huracan Super Trofeo que je pilotais l’an dernier mais avec beaucoup plus d’appuis aérodynamiques.

    De toute façon, je ne veux pas brusquer les choses.

    Je dois d’abord me familiariser avec le team et, sur la piste, cerner le comportement de cette bombe au fil des tours. On ne réalise jamais une bonne performance dans une épreuve aussi longue en signant des coups d’éclats.

    Je me dois d’être constante, rapide, efficace.

    Je vais tenter de ramener la voiture dans les meilleures conditions au terme de chaque relais. Le double tour d’horloge prend souvent des allures d’hécatombe. Si nous parvenons à éviter les pièges, nous devrions être pas mal classés au terme des 24 Heures. Pour moi, franchir la ligne aurait le parfum de la victoire après trois abandons.

    Si on grimpe sur le podium de notre catégorie, ce sera le nirvana. »

    Quant à sa condition physique, Sarah mise sur l’excellente forme qu’elle entretient tout au long de l’année : « J’avoue que je n’ai pas vraiment eu le temps de m’en inquiéter ces dernières semaines tant j’étais occupée par des événements avec Lamborghini.

    Je passais beaucoup de temps dans les aéroports et les hôtels entre deux activités. Mais avec le nombre d’heures que j’ai accumulées au volant de ces Supercars, je ne devrais pas rencontrer de problème de fatigue. »

     DOMINIQUE DRICOT

    1147395687.25.JPG

     

    unnamed.jpg

    Photos Sarah Bovy 

  • Sarah Bovy, jeune femme qui a grandi à Nandrin sera dans la course des 24 h de Spa

    Dix ans après sa première participation en 2007, lorsqu’elle avait 18 ans et pilotait la très Belge Gillet Vertigo, Sarah Bovy participera pour la 4ème fois, en cette fin juillet, aux 24 heures de Spa.

    Pour la petite histoire, cette année, Sarah devrait être la seule femme a prendre part à cette course légendaire, sur plus de 200 pilotes !

    Elle a rejoint la famille Lamborghini au sein du ‘Young Driver Program’ l’année dernière et participé au Super Trofeo Européen.

    Vous pouvez suivre la semaine de course de Sarah sur ses réseaux sociaux :

    Facebook : @SarahBovyRacing - Judg : @SarahBovy - Instagram : @Sarah_Bovy

     

    unnamed (2).jpg

  • Un Nandrinois a pu poser avec Nicolas Cage

     

    Après sept heures d’attente à Chaudfontaine, à deux pas du lieu de tournage du film « Mandy » avec Nicolas Cage, Loris Demarteau a été récompensé, ce lundi.

    Le Nandrinois de 16 ans et demi a pu prendre un selfie avec la star, ainsi qu’obtenir un autographe de sa part. «  J’avais entendu que Nicolas Cage venait jouer des scènes à Chaudfontaine, alors avec ma maman dont c’est la l’acteur préféré, on est venu sur place vers 14h. L’attente a été très longue, il y avait beaucoup de monde et un ballet de voitures et de 4x4 aux vitres teintées. A chaque fois, on se disait qu’il était peut-être dedans !

    A un moment, une camionnette est passée, avec la porte ouverte. On y a aperçu un autre acteur avec des éclats de balle sur le front. La production était sympa mais disait une fois que Nicolas Cage allait venir et plus tard que non, etc.

    Après 7h d’attente, s’il n’était pas sorti nous voir, j’aurais été très déçu  », confie l’adolescent.

    Finalement, c’est vers 21h20 que l’acteur américain s’est dirigé vers ses fans. «  Il a été très sympa, mais ce qui m’a marqué, c’est qu’il avait l’air très fatigué.

    Il avait même une canne avec lui! On lui a d’ailleurs demandé en anglais s’il était fatigué et il a répondu oui.

    Il n’arrête pas de tourner  », rapporte Loris Demarteau qui repart avec de chouettes photos qu’il a immédiatement publiées sur Facebook. Pourquoi un tel intérêt pour un acteur d’une autre génération?

    «  C’est vrai que la plupart de mes copains ne savent pas qui c’est. Mais moi, j’ai vu un de ses derniers films Mom and Dad que j’ai bien aimé.

    Et maman l’adore.

    Et puis, ce que j’aime, c’est voir les célébrités en vrai  », répond-il.

    Le jeune homme n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà réussi à parler et poser avec Marion Cotillard, lors de son tournage à Villers-le-Temple, et Dany Boon à la piscine de Huy.

    «  Avant de les rencontrer, je croyais que les stars étaient tellement protégées qu’elles étaient inaccessibles.

    Or, je me rends compte que ce n’est pas du tout le cas.

    Elles ont été jusque là toutes très gentilles et ont donné du temps pour leur public », conclut-il.

    AG

     

    Des scènes du film de Dany Boon clic ici  tourné à la piscine, dévoilées, Loris Demarteau de Nandrin avait été pris en photo avec Dany Boon à la sortie de la piscine de Huy

    Loris Demarteau de Nandrin en photo avec Dany Boon à la sortie de la piscine de Huy clic ici

     

    Loris (12) : « J’ai rencontré la belle Marion Cotillard » clic ici

    1147395687.25.JPG

  • Un théâtre dans leur grange à Hoboval Villers le Temple Nandrin

    Le bâtiment, restauré par des artisans locaux, peut accueillir une centaine de spectateurs

    I l est désormais possible de louer la grange du Moulin d’Hoboval, à Nandrin. La ferme, convertie en partie en logements et en élevage de chevaux de sport, continue en effet de se diversifier.

    La grange, restaurée avec soin par des artisans locaux, comporte deux niveaux. À l’étage, il y a une grande salle à la charpente apparente, avec une scène surélevée et un bar. Au rez-dechaussée, une cuisine, un vestiaire, des sanitaires et même une loge pour les artistes.

    La grange du Moulin d’Hoboval, à Villers-le-Temple (Nandrin), respire le charme du Condroz. Avec ses belles pierres, sa charpente apparente et ses grands volumes, elle a encore été embellie par une restauration minutieuse.

    « La grange servait de fourretout, on n’en faisait rien et c’était dommage », commente Nicole de Jamblinne, propriétaire depuis 2005.

    « Étant agriculteurs bio (blondes d’Aquitaine et moutons), il est important de se diversifier. Nous avons réhabilité les anciens bâtiments de la ferme en logements que nous louons à ceux qui fréquentent l’écurie, et dans la grange nous venons de créer un petit théâtre », explique Geoffroy de Jamblinne, son fils, à l’origine de la transformation.

    D’une capacité d’une centaine de places, le bâtiment est destiné à abriter des pièces de théâtre de groupes amateurs, des conférences, des séminaires, des spectacles de jazz, des soupers de clubs et associations de la commune ou alentours, un club de langues, un anniversaire éventuel etc.

    « Nous sommes ouverts à toute proposition culturelle, tant qu’il s’agit d’événements calmes qui ont lieu l’après-midi ou qui se terminent à des horaires normaux comme 23h-minuit.

    Il y a en effet des logements juste à côté, on ne veut pas trop de bruit. » « L’idée est de proposer un lieu culturel chaleureux et joli à Nandrin, je trouve que ça manque dans la commune », ajoute Nicole de Jamblinne.

    Le bâtiment a subi une intense rénovation, réalisée par des artisans locaux et des ouvriers de la société immobilière de Geoffroy de Jamblinne (qu’il gère en activité complémentaire).

    « Je pars du principe que si j’entreprends quelque chose, je le fais bien. J’ai donc misé sur des matériaux de qualité et le savoir-faire local », souligne-t-il. De fait, l’impressionnant escalier en pierre bleue menant à la salle de spectacle a été conçu par un artisan de Rotheux.

    « Nous n’avons pas percé dans les façades mais nous avons refait le toit, l’isolation, mis un sol pour faire deux niveaux, posé un plafonnage à base d’argile, eau et paille, remplacé quelques poutres porteuses horizontales par des verticales, créé une scène dans l’espace ayant une différence de niveau, aménagé une cuisine pour les traiteurs, des sanitaires (y compris pour PMR), un vestiaire et une loge d’artistes », cite-t-il.

    Détail bien pensé : cette dernière communique avec la scène à l’étage via un escalier caché dans une trappe.

    La grange peut accueillir 60 personnes avec des tables, 120 avec des mange-debout, et une centaine de spectateurs assis. Un parking est à disposition.

    Infos au 0475/ 43.66.74 -

    ANNICK GOVAERS

    Toutes les photos clic ici 

    1147395687.25.JPG

  • Départ dimanche 11 juin 2017 de Nikola Lozina le nandrinois pour la télé-réalité Le reste du monde

    Dimanche en direct de Bruxelles notre Nandrinois Nikola Lozina annonçait son départ !!! 

    Il semblerait qu'il participe à la télé-réalité Le reste du monde , une annonce a été faite sur Snapchat .

    Souhaitons à notre jeune Nandrinois de beaux moments là-bas .

     

  • Prévente pour le concert de Mélanie Duchesne

    Mélanie Duchesne est la jeune Nandrinoise qui a remporté le concours de "Pour la Gloire" en 2002 catégorie 12-16 ans.

     

    Prévente 10 €



    michel.duchesne@hotmail.be

    Tél 0475/944.683

  • Des nandrinois ont réalisé le clip de la chanson "Our Life"

    CLIN-D-OEIL.jpgMaïté et Marc Brocha, deux nandrinois ont réalisé le clip de la chanson "Our Life" extraite du dernier album d'Alain Pire Experience "Songs from the 13th floor"

  • Des Nandrinois exposent au centre culturel de Seraing du 5 au 30 mai 2017

    Seulement 15 jours après son exposition annuelle en la salle du « Coude à Coude », le Photo Club 135 Neupré remet le couvert.

     

    Ce vendredi 5 mai le «135 Neupré » organise une nouvelle exposition de photographies au Centre culturel de Seraing.

     

    Neuf photographes du club y exposent leur vision de la nature.

     

    Vernissage : vendredi 5 mai à 18 h.

     

    Exposition ouverte du 5 au 30 mai, du mardi au vendredi de 10 h à 17 h, le we et en soirée durant les spectacles

     

    Adresse du Centre culturel : rue Renaud Strivay, 44 à 4100 SERAING

     

    Infos et renseignements : 04/337 54 54 ou www.centrecultureldeseraing.be 

     www.photoclub135neupre.be

    Déjà, merci de votre visite

     

     

  • Idée Lecture :Un livre de Christelle Philtjens pour les enfants

    Un rêve de danseuse 

    Un livre de Christelle Philtjens

    Voici ton livre: tu peux le colorier comme tu aimes.

    C'est toi qui décides des couleurs, moi je te propose l'histoire.
    C'est l'histoire d'amour entre Émilie qui est représentée par le chat "trois cœurs",et sa passion pour la danse.
    Certains disent même qu'Émilie est handicapée.
    Pour elle "handicapé" c'est juste un mot : même si c'est une vérité.
    Elle ne peut plus effectuer toutes les activités qu'elle aimait faire avant la découverte de sa maladie.
    Au fur et à mesure elle apprend à faire avec, elle est courageuse et pleine de bonne volonté.
    Elle dépassera la situation, elle est forte, et courageuse.
    Émilie va de l'avant.

     

    Lire un extrait (PDF)

    https://www.bookelis.com/jeunesse/27378-Un-reve-de-danseuse.html

     

     

    http://christellephiltjens.bookelis.com/ouvrages/

  • Marine Delmotte de Nandrin dans un spectacle à Sainte-Marie Huy aujourd'hui vendredi 21 et samedi 22 avril à 21h15

    1175088670.3.JPGCes vendredi 21 et samedi 22 avril à 21h15, l’Institut Sainte-Marie de Huy présente son spectacle annuel dans la cour jardin de l’école : un mélange de théâtre, son et lumière, chants et danses articulé autour du thème de l’année : la diversité culturelle.

    Une cinquantaine d’élèves de 4e, 5e et 6e participent, comme comédiens, danseurs, accessoiristes ou techniciens. Parmi eux, Marine Delmotte, la jeune candidate nandrinoise à The Voice Belgique, récemment éliminée.

    « Elle interprétera une chanson de Bashung vendredi, dans une petite mise en scène autour d’un télé-crochet  »

    PAF : 8 euros. Réservation possible au 085/21.79.26.

    1147395687.25.JPG

  • Trois photographes villersois (Nandrin )qui présentent leurs travaux les 21, 22 et 23 avril,au Photo Club 135

    expo.JPG

    Les 21, 22 et 23 avril, le Photo Club 135 Neupré expose ses travaux en la salle du " Coude à Coude"

     Brigitte LEDIEU,  Jean-Pol GURNADE et Maurice GASPAR tous de Villers le Temple Nandrin

     

     

    Une année est très vite passée et avec le printemps qui nous revient, c’est le moment pour les photographes du « 135 Neupré » de présenter leurs travaux, la trente-septième exposition du genre. Les membres ont mis leur savoir-faire, leurs émotions, leurs témoignages et une partie de leur vie au cœur de leurs œuvres. Vous constaterez une belle diversité des travaux présentés.

     

    Le club est ouvert à tous, photographe débutant ou chevronné. Pourquoi ne pas nous rejoindre ?  Des nouveaux membres sont là et après quelques mois de fréquentation du club, ils participent à cette exposition. 

     

    Les réunions hebdomadaires se déroulent dans la salle du « Coude à Coude » tous les lundis. Tous les domaines techniques, artistiques et critiques sont abordés. Nos séances réservées aux  prises de vue en studio ont lieu en moyenne deux fois par mois, le premier et le troisième mercredi, également dans cette salle. Le « 135 » organise aussi des sorties « photo » et diverses visites.

     

    Vous souhaitez d’autres informations ? Visitez le site web www.photoclub135neupre.be

     

    D’autres projets se concrétisent.

     

    Une exposition permanente est en cours chez le boucher-traiteur Simonis avec remplacement des photos toutes les trois semaines. En mai prochain, du 5 au 30, c’est le Centre culturel de Seraing qui lui réserve ses cimaises pour une exposition « Visions de la nature » et au mois de juin, avec l’aide du « Service culture » de l’Administration communale, c’est une vingtaine de commerçants neupréens qui ouvriront leurs portes aux photographes. Ensuite, du 10 au 13 juillet, nous organisons un stage d’initiation à la photographie artistique pour adolescents et adultes et le weekend des 9 et 10 septembre verra notre participation photographique aux « Journées du Patrimoine ». Voilà des actions ambitieuses et une année 2017 bien remplie !

     

     

  • Concert Mélanie Duchesne, Fortem Rosas, Disp'n Co le 8 avril 2017

    1446206830.jpg

    Photo Mélanie Duchesne source Facebook 

    Concert Mélanie Duchesne

    Mélanie Duchesne est la jeune Nandrinoise qui a remporté le concours de "Pour la Gloire" en 2002 catégorie 12-16 ans.

    Depuis Mélanie travaille sans relâche entre les études et la chanson.

    Elle a fait la première partie de Patrick Juvet et Daniel Guichard.

    Elle nous revient pour un Concert sur la péniche Légia à Liège le 8 avril 2017.

     

    OPEN DOORS : 19h30
    Disp'n'Co: 20h
    Fortem Rosas: 20h45
    Mélanie Duchesne: 21h45

    Les amis, un retour tant attendu premièrement par moi même...!  , ainsi que pour les musiciens qui m'accompagnent, et certaines personnes également qui me sont restées fidèles malgré mon absence...
    Un nouveau style , 'soul/rock" dominera ce nouveau concert, au sein duquel je reprendrai quelques chansons de l'album, mais aussi pour la première fois, des nouvelles compos .

    Ce concert est très important car je vous demande de participer à... mon premier clip vidéo ! Réservez cette soirée , elle sera pleine de belles surprises dont... Le groupe Disp and Co, ainsi que Fortem Rosas! Plus d'infos très vite!  , au plaisir de vous voir... très nombreux! 

     

    Concert Mélanie Duchesne, Fortem Rosas, Disp'n Co

    péniche Légia

    Melanie Duchesne

  • C'était le 3e live et l'aventure The Voice s'arrête pour notre Marine Delmotte de Nandrin, nous la retrouverons sur d'autres scènes

    1175088670.3.JPGUn titre francophone plus rock.

    « Lors des répétitions, je me suis franchement amusé dessus », sourit la Nandrinoise.

    « Ça change, l’état d’esprit la chanson me plaît vraiment. »

    Malgré son parcours, la jeune artiste garde les pieds sur terre.

    « Je ne fais pas des projets de grande star de la musique, je vais faire des études comme tout le monde », lance Marine Delmotte.

    « Ce n’est qu’une émission qui, contrairement aux États-Unis, ouvre moins de portes.

    De plus, mes parents sont hyperrationnels. »

    Comme sa sœur qui est en seconde année de kiné, la fan de chanson française compte devenir kiné sportif, voire kiné tout court.

    « J’aime les sciences et le sport, alors pourquoi pas », dit-elle.

    Extrait de l'interview de JG avant le live de Mardi 4 avril 2017

    1147395687.25.JPG

  • Pour soutenir Marine Delmotte de Nandrin aujourd'hui mardi 4 avril à The Voice

    marine D.JPG

    Un petit message de Marine Delmotte sur sa page Facebook

    J'ai mon numéro de vote pour ce mardi 4 avril!!! Mon numéro est le 5, je passerai donc première de mon équipe! 

    -Vous pourrez voter dès que Maureen aura annoncé les votes pour l'équipe de Marc au 6039! 0,75/sms

    Je compte une fois de plus sur vous pour voter un Max et partager!!! Cette fois 2 seront sauvés par le public et 1 par le coach!  Love sur vous  à mardi soir 20h20 sur la Une!!

    Marine 

    Marine Delmotte

     

  • Marc Evrard a suggéré de donner les noms des deux Nandrinois décédés tragiquement aux voiries créées à l’avenir à Nandrin

    rue.JPGM. Evrard a suggéré de donner les noms de Mélanie Defize et Antoine Demoitié, deux Nandrinois décédés tragiquement (lors des attentats de Bruxelles et d’une course cycliste) aux voiries créées à l’avenir.

    «  Les courses du Grand Prix de l'Administration communale du 9 avril s’appellent Memorial Antoine Demoitié, avec l’accord de la famille  », indique B. Ramelot.

     «  Si ça se présente, nous l’envisagerons, avec l’accord de la famille  », conclut le mayeur.

    Article de AG 

    Source 

    voir aussi La Meuse.JPG

  • L'aventure continue pour Marine Delmotte de Nandrin ce soir au Live de The Voice

    marine delmotte ,the voice ,nandrin ,rtbfNotre Jeune Nandrinoise Marine Delmotte continue l'aventure The Voice ,Marine et julien de l’équipe de Marc Pinilla(Suarez ) sont repris pour la suite .

    Les Duels pour Marine Delmotte de Nandrin à The Voice aujourd'hui soir

    La Nandrinoise Marine Delmotte en route pour les lives de The Voice

  • Nandrinois Marine Delmotte a besoin de vos votes aujourd'hui lundi 27 mars 2017 à The Voice

    17554632_10211980922748660_731070700_n.png

    Elle l’annonçait dimanche sur sa page Facebook , voter le 11 au 6039, aujourd'hui lundi l'émission The Voice programmée exclusivement un lundi en raison du Match amicale de la Belgique de mardi 28 mars 2017 .

    Marine Delmotte a répondu en direct aux questions aujourd'hui à 8 h 40 sur vivacité dans le 8-9.

     

     

  • Une minute de silence au départ de Gand-Wevelgem pour Antoine Demoitié le 26 mars 2017

    gand-wevelgem,antoine demoitié,nandrin,décès,hommage,minute de silenceDans quelques jours, la mémoire d'Antoine Demoitié Nandrinois  venait de rejoindre la formation WantyGroupe Gobert sera évidemment honorée.

    Au départ de la course, une minute de silence sera ainsi observée par le peloton.

    Au kilomètre 192 (dans le secteur pavé de Plugstreets), un arbre sera planté, pour que le souvenir d’Antoine vive et traverse les générations.

    Par ailleurs, son épouse Astrid remettra un chèque de 2.500 euros àune œuvre caritative. Infirmière de formation (elle travaille au CHU de Liège et, on vous l’a révélé en janvier dernier, exercera son métier sur Liège-Bastogne-Liège notamment, en avril prochain, concrétisant ainsi un projet qui lui tient beaucoup à cœur), elle a choisi une association qui vient en aide aux personnes ayant subi une transplantation du poumon. La force et le sourire d’Antoine seront ainsi transmis et partagés.

    La superbe lettre du père d'Antoine Demoitié de Nandrin pour Stig Broeckx

    Un t-shirt en hommage à Antoine Demoitié de Nandrin au Tour des Flandres

    Les amis d'Antoine Demoitié sont en deuil

    Le cycliste nandrinois Antoine Demoitié, fauché en pleine course à Gand-Wevelgem, est décédé

    Article de E.C.

    Un article complet et payant sur le même sujet dans 

    voir aussi La Meuse.JPG

     

  • la Nandrinoise Mélanie Defize tuée dans le métro à Maelbeek ,77 minutes de musique rendent hommage


    le métro,maelbeek,mélanie defize,nandrinoise,tuéeMélanie Defize avait 29 ans quand, le 22 mars, elle s’est retrouvée dans la rame de métro à Maelbeek où Khalid El Bakraoui s’est fait exploser.

    Elle était musicologue et travaillait pour le label Cypres. Son collègue, Cédric Hustinx, a souhaité lui rendre hommage à travers 77 minutes d’une ballade musicale à la découverte de Mélanie.

    « Pour le label, Mélanie a travaillé sur plusieurs projets qui aboutissent seulement maintenant. «L’oreille de Mélanie»,reprend des musiques sur lesquels elle a travaillé pour le label. Mais aussi des musiques qui sont mes choix comme «Les amis de Mélanie» d’Alain Chamfort. Cela faisait sens.

    C’est une ballade musicale qui s’écoute dans son ensemble. Il y a des changements d ’ atmosphère avec des morceaux plus dramatiques et d’autres plus festifs », raconte Cédric Hustinx.

    Mélanie travaillait pour le label Cypres depuis 2012.

    Passionnée de musiques anciennes, elle s’était intéressée à l’émergence d’une conception vocale pour les voix féminines, à travers les madrigaux de Maddalena Casulana, première compositrice occidentale à avoir été publiée.


    DOUCEUR ET PASSION

    Cette jeune violoniste baroque de 29 ans, musicologue et férue de musicothérapie, restait une chercheuse insatiable et préparait le diplôme universitaire d’Histoire de la médecine à Paris Descartes.
    Les bénéfices de l’album seront d’ailleurs reversés à la recherche en musicothérapie au sein des Cliniques universitaires Saint-Luc.

    « De Mélanie, je retiens beaucoup de douceur et de passion ainsi que de l’exigence dans le travail qu’elle a fait », précise Cédric.

    Il se souvient, le 22 mars 2016, il avait appelé Mélanie pour lui dire de ne pas venir au bureau… Trop tard, elle était déjà à Maelbeek.

    Article de I. A. Source Sudinfo 

     

    Les articles de 2016 Attentats de Bruxelles métro Maelbeek

    Mélanie Defize de Nandrin tuée dans l'attentat du métro à Bruxelles sera inhumée ce vendredi

     

    Le drapeau belge en berne à Nandrin jusque lundi 4 avril 2016

     

    Les funérailles de la Nandrinoise Mélanie Defize, tuée dans le métro à Maelbeek, ont eu lieu vendredi

    Plus d'info 

    le métro,maelbeek,mélanie defize,nandrinoise,tuée

  • La Nandrinoise Marine Delmotte interprétait ain Les Mots Bleus de Christophe à The Voice en route pour les lives

    S Laruelle.JPGCe mardi soir, Marine Delmotte (18) et Jean-Marie Solheid (et non Jean-Michel comme titré hier, NDLR) ont participé aux duels dans l’émission The Voice Belgique.

    Ils affrontaient respectivement Mélanie Da Costa et Lazaros Papadopoulos.La Nandrinoise Marine Delmotte interprétait ainsi Les Mots Bleus de Christophe.

    Dès les répétitions, cette amatrice de tennis a proposé d’adapter la chanson pour que celle-ci s’adresse non pas à une femme, mais un homme. « Je trouve qu’une chanson n’a pas de sens si elle n’est pas prise personnellement », dit-elle.

    « J’aime changer certains mots pour que le morceau ait plus de sens à mes yeux. » Un regard d’interprète rigoureux qui n’a pas échappé à son coach, Marc Pinilla. Dans notre édition de lundi, Marine Delmotte expliquait ne pas avoir l’esprit à la compétition.

    « Quand on m’a posé des questions en rapport avec la compétition, comme quelles étaient mes qualités contre Mélanie Da Costa, je trouvais ça un peu gênant », confie-t-elle avec un petit rire. Sur scène, Marine Delmotte se sentait « dans sa bulle. »

    Elle a finalement remporté son duel. Mélanie Da Costa n’a pas été repêchée par le jury, mais cela n’empêche pas la Nandrinoise de garder contact avec elle. « Je
    m’y suis attachée. On a vraiment tissé des liens assez fort », conclutelle. Jean-Marie Solheid (58) était opposé à Lazaros Papadopoulos.

    L’Amaytois chantait un titre d’un artiste qu’il adore: New York, de Frank Sinatra. Joueur, il est monté sur le plateau de l’émission en imitant un boxeur.

    « Comme c’est un duel, et que l’endroit où l’on chante se nomme le ring, j’avais pensé à cette entrée », raconte-t-il.

    « Mais d’autres l’ont déjà sûrement déjà fait. »

    Au départ un peu stressé, il est finalement entré dans la chanson. Sa prestation n’a toutefois pas convaincu son coach.

    Rejoignant ses amis dans les loges, Jean-Marie Solheid avoue être déçu. « C’est le jeu. Les juges ont leurs critères. »

    Il termine sur une note positive: « On réessayera l’an prochain! J’étais déjà très heureux d’être allé jusque-là. J’ai quand même été sélectionné parmi 3.500 personnes. »

    Article de J .G. Source Sudinfo 

  • La Nandrinoise Marine Delmotte en route pour les lives de The Voice

     

    Marine Delmotte the Voice S Laruelle.JPGSuperbe prestation pour notre jeune Nandrinoise Marine Delmotte , aujourd'hui soir à la RTBf dans le duel sur le plateau de The Voice.

    Merci et félicitations à Marine

     

    Le Lien sur l'article annonce des Duels .

    Les Duels pour Marine Delmotte de Nandrin à The Voice aujourd'hui soir

     

  • Les Duels pour Marine Delmotte de Nandrin à The Voice aujourd'hui soir

    Marine Delmotte the Voice S Laruelle.JPGDeux talents de notre région participeront ce mardi soir aux duels de l’émission The Voice, diffusée sur la Une.

    À commencer par Marine Delmotte (18).

    Cette Nandrinoise, fan de Slimane, de Julien Doré, ou encore de Francis Cabrel, avoue être stressée.

    En effet, les conditions sont plus impressionnantes que la scène de «SainteMarie’s got talent», événement auquel et elle a participé trois fois et qui se déroule à son école, l’Institut Sainte-Marie de Huy.

    « Il y a beaucoup plus de pression que lors des blinds, avec les projecteurs, les caméras et les déplacements à gérer », explique-telle. « Lors des répétitions, j’ai tendance à me balancer pour évacuer le stress. C’était un challenge de s’en défaire! » Toutefois, la Nandrinoise se réjouit d’être au duel. D’autant plus qu’elle ne compte pas s’y rendre avec un esprit contendant. « Dans le sport, je suis compétitive. C’est un domaine où il
    faut que je sois contente de ma performance », dit-elle.

    « Dans la chanson, je n’ai pas cet esprit. » Marine Delmotte tentera toutefois de rester dans l’aventure, tout comme Jean-Marie Solheid (58).

    Pratiquant le chant depuis près de 40 ans, cet Amaytois va tenter de faire ses preuves sur le plateau de l’émission, dans le cadre d’un duel. « C’est un studio qui est magnifique », sourit Jean-Marie Solheid.

    Il confie être stressé à l’approche du duel. « Une fois qu’il y a un enjeu , la pression reste la même », confie ce fan d’Elvis Presley et de Glenn Miller.

    « C’est retour à la case départ, ça n’a rien à voir avec les concerts que je fais! » Jean-Marie Solheid ajoute espérer que cela débouchera sur des opportunités professionnelles, étant donné que l’Amaytois est au chômage depuis quelques mois.

    Article de J.G source Sudinfo 

  • Art au village Nandrin 2017 en photos

    DSC_0001.JPG

    Il faudra attendre maintenant un an pour vivre un beau week-end de l'Art au village .

    Par contre le rendez-vous de l'atelier reste tous les vendredis bien- entendu !!!!

    Cette année ,la commune de Nandrin dans le cadre du jumelage et autre a fait l’acquisition des œuvres de Madame Breuskin Daubenton et Madame Jacquart.

    Voici un petit reportage photo de merveilles en exposition pendant le week-end à Saint-Séverin Nandrin .

    Félicitations aux organisateurs,la présidente ,les bénévoles ,et les artistes.

    Voir les photos clic ici