Artistes Nandrinois

  • Mélanie Duchesne de Nandrin, premier rôle d’une comédie musicale

    Depuis qu’elle a remporté le concours musical « Pour la Gloire » sur la RTBF en 2002 alors qu’elle n’avait que 13 ans, la Nandrinoise Mélanie Duchesne a poursuivi son chemin.

    « Il y a six ans, j’ai interprété un des rôles principaux de la comédie musicale liée à l’histoire de Peter Pan « Souviens-toi Pan » au théâtre Clavel à Paris durant un mois. C’était la première fois que je chantais, que je dansais et que je jouais dans un seul rôle alors que j’avais appris ces disciplines séparément. Cela a été une super expérience, très chouette et on a rejoué cette comédie durant un mois dans d’autres théâtres parisiens  », se souvient Mélanie, enchantée.

    Mélanie Duchesne, née à Nandrin il y a 28 ans, a effectué ses études à Huy. Elle vient d’emménager à Liège.

     

    «  J’effectue actuellement les répétitions pour ma deuxième comédie musicale intitulée « Les couleurs du cancan » et basée sur l’histoire de la Dame aux camélias. Je joue le rôle d’une courtisane. Je chante et je danse un peu  », précise Mélanie. La première représentation de cette comédie musicale de l’équipe de Pims Prod est prévue le 17 mars prochain à Dolhain et elle sera rejouée fin de cette année 2018 à Virton.

    Ce n’est pas tout. Mélanie Duchesne interprétera également le rôle principal d’une autre comédie musicale de l’équipe de Pims Prod, baptisée « Summer Nights » où elle chantera, dansera et jouera sur les chansons de Grease. «  Je profiterai de mon expérience parisienne sur la scène à Dolhain mais aussi pour « Summer Nights » qui sortira au printemps 2019 », ajoute Mélanie.

    Elle ne s’arrête pas en si bon chemin puisqu’elle prépare également la bande originale d’un court-métrage « Ombre toxique ». « J’écris le texte et la mélodie pour l’instant et c’est le batteur du groupe qui a été chargé de composer la musique de cette bande originale. C’est un beau travail d’équipe », se félicite Mélanie Duchesne. La sortie de ce court-métrage avec la bande originale est prévue pour la fin de ce mois de mars 2018.

    Et la chanson, Mélanie Duchesne, elle connaît (lire ci-contre). Elle compose avec F-Red Disperza, Léo G-rassi, Luigi Kroks et Jean-Marc Férard.

    «  Ce sera un challenge pour moi car je me lance dans mes propres compositions et ce sera un challenge d’interpréter mes propres textes  », se réjouit déjà Mélanie.

    Mélanie Duchesne est aussi très active sur les réseaux sociaux puisqu’elle a déjà posté plusieurs clips vidéos sur Youtube. Des clips réalisés avec Melow Carmusciano. Elle a également créé sa page Facebook et elle a un compte Instagram.

    MARC GERARDY

    Un deuxième album sortira à la fin de cette année

     

    La chanson est le domaine qui a propulsé Mélanie Duchesne sur le devant de la scène.

    Elle a remporté le concours musical « Pour la Gloire » sur la RTBF alors qu’elle n’avait que 13 ans !

    Elle a ensuite créé son premier album intitulé « Sans Retour » avec une sonorité qui se situe entre le rock et le pop.

    Elle va entamer une tournée « Sans retour » ce samedi 24 février prochain aux Chiroux à Liège. «  Je serai sur scène avec un batteur, un guitariste, un clavier et une basse. Et c’est avec eux que je suis en train de composer le deuxième album qui sortira à la fin de cette année 2018. Je peux déjà vous dévoiler qu’il sera rock  », annonce Mélanie Duchesne. Réservations pour ce concert sur le site internet des Chiroux (chiroux.be) ou sur place. Il y aura ensuite un concert le vendredi 9 mars à « La Scène » à Neupré.

    Article de M.G. complet clic ici 

  • Des nouvelles de nos jeunes Nandrinois à Grenoble

    Cérémonie d'ouverture des JO interscolaire de Grenoble hier 6 février 2018  .

    Il y a 50 ans, Ville de Grenoble a organisé la cérémonie d'ouverture en 1968 pour les JO 

    Délégations & athlètes se promenant au palais des sports, Grenoble. 

    5.JPGAntoine Dubois (17) et Maxime Colignon (13) affrontent 19 pays aux ISF Schools Winter Games.

    Aujourd'hui mercredi 7 février 2018 compétition .

    2.jpg

    Plus de 900 jeunes, issus de 20 pays, se réuniront, du 5 au 9 février à Grenoble, dans le cadre des ISF Schools Winter Games. Parmi eux, deux Nandrinois : Antoine Dubois (17) et Maxime Colignon (13). Ces passionnés de sports affronteront, en équipe, des compétiteurs de haut niveau à ski.

    Du 5 au 9 février auront lieu les ISF Schools Winter Games de Grenoble (les jeux d’hiver scolaires de la Fédération internationale de ski, NDLR). L’événement, qui se déroule tous les deux ans, verra plus de 900 jeunes, venus de 20 pays, s’affronter par équipe dans de multiples disciplines telles que le curling, le ski ou encore le patin à glace.

     

    Pour Les photos,Merci à Delphine Genon la Maman Antoine Dubois

     

    ISF Schools Winter Games clic ici

     

    Des jeunes Nandrinois représentent la Belgique à Grenoble dans une compétition mondiale de ski clic ici

  • Des jeunes Nandrinois représentent la Belgique à Grenoble dans une compétition mondiale de ski

    maxim.JPGAntoine Dubois (17) et Maxime Colignon (13) affrontent 19 pays aux ISF Schools Winter Games.

    P lus de 900 jeunes, issus de 20 pays, se réuniront, du 5 au 9 février à Grenoble, dans le cadre des ISF Schools Winter Games. Parmi eux, deux Nandrinois : Antoine Dubois (17) et Maxime Colignon (13). Ces passionnés de sports affronteront, en équipe, des compétiteurs de haut niveau à ski.

    Du 5 au 9 février auront lieu les ISF Schools Winter Games de Grenoble (les jeux d’hiver scolaires de la Fédération internationale de ski, NDLR). L’événement, qui se déroule tous les deux ans, verra plus de 900 jeunes, venus de 20 pays, s’affronter par équipe dans de multiples disciplines telles que le curling, le ski ou encore le patin à glace.

    « L’événement est organisé cette année par rapport aux 50 ans des jeux olympiques de Grenoble », indique Éric Schnitzler, chargé de mission pour l’équipe belge. « Le niveau y est vraiment très relevé. » C’est dans le domaine du ski alpin que figureront les Nandrinois Antoine Dubois (13) et Mathieu Colignon (13).

    Ce dernier, scolarisé à l’athénée d’Esneux, fait du ski depuis l’âge de… trois ans ! « Il y a un peu plus de deux ans, il a passé sa flèche d’argent et son chamois de bronze », sourit sa maman, Virginie Evrard.

    « Nous l’emmenions en vacances chaque année alors que l’on partait au ski. » Maxime Colignon a ainsi sillonné les pistes de Tignes, des Arcs, de la Rosière ou encore de Val Thorens.

    «À chaque fois, il a bien accroché », continue-t-elle. Il faut dire que le Nandrinois ne lésine pas sur le sport. Il pratique le football en parallèle depuis l’âge de 5 ans et il suit trois entraînements par semaine au club de Sprimont Comblain.

    Son grand-père, Marc Evrard, est président de la Fédération sportive de l’enseignement en Wallonie-Bruxelles.

    C’est via le bouche à-oreille qu’il a entendu parler de cet événement à Grenoble.

    « Nous avons envoyé des documents par mail et demandé l’autorisation de l’école.

    Il fallait également justifier ses compétences en matière de ski, ce que l’ISF m’a transmis via internet. »

    C’est à Maastricht, au SnowWorld de Landgraaf aux Pays-Bas, que s’entraîne actuellement le jeune Nandrinois.

    « C’est un gamin un peu angoissé à la base », commente sa maman.

    « On se dit qu’il faut saisir l’occasion, car il n’aura peut-être plus jamais une telle opportunité. Toutefois, il ne se met pas la pression pour autant. »

    Il se rendra à Grenoble avec son matériel en partie prêté pour cette compétition. Il partira en camionnette avec les 16 autres jeunes qui représenteront la Belgique à Grenoble. « Je suis fière de lui », sourit sa maman.

    « Il ne sait pas encore vers quoi il se dirigera plus tard.

    On va voir ce que ça donnera au niveau du ski.

    Si à un moment donné, il a une possibilité d’évoluer là-dedans. Le but à mes yeux, c’est qu’il prenne du plaisir. » 

    J.G

    maxim.JPGAntoine Dubois Il rêve de devenir moniteur de ski

    Antoine Dubois (17), lui aussi de Nandrin, représentera la Belgique à Grenoble. « On part chaque année aux sports d’hiver », indique Delphine Genon. « Il suit actuellement des études d’éducation physique et est inscrit au club de Seraing athlé- tique. » Contrairement à Maxime Colignon, il n’a pas décroché sa flèche d’argent et son chamois de bronze, des distinctions sportives.

    « Il devait les passer lors du Nouvel an mais, finalement, il n’a pas pu. Il est allé passer des tests à Landgraaf, et des professionnels l’ont jugé aptes à s’inscrire. »

    Le Nandrinois aimerait bien devenir moniteur de ski en France ou ailleurs. Actuellement, il suit une semaine de stage dans une station de ski en Italie avec l’école, l’athénée Agri Saint-Georges, à Huy.

    « C’est le plus sportif de la famille. Il a besoin de se dépenser, je pense qu’il a vraiment ça dans le sang. Il fait également beaucoup de VTT. »

    - J.G.

    Deux Nandrinois à Grenoble dans une compétition mondiale de ski

  • Un jeune Nandrinois aux Jeux olympiques d'hiver scolaires de Grenoble à l’occasion de la célébration du 50ème anniversaire des Jeux Olympiques

    Le jeune Nandrinois de (Fraineux) Maxim C ainsi que neuf autres jeunes Belge seront aux Jeux olympiques d'hiver scolaires à Grenoble.

    En février 2018 à l’occasion de la célébration du 50ème anniversaire des Jeux Olympiques de Grenoble, le Rectorat de l’Académie de Grenoble et l’ISF organisent les premiers Jeux Olympiques du sport scolaire :

    les ISF SCHOOLS WINTER GAMES.

    Ils auront lieu du 5 au 10 février 2018.

    Cette manifestation sportive et culturelle, d’envergure internationale se déroulera sur les lieux historiques des JO de 1968 : Grenoble, Chamrousse, l’Alpe d’Huez, Villard-de-Lans et le plateau du Vercors.

    Fruit d’un partenariat avec les collectivités, les entreprises privées et le soutien des fédérations sportives, elle sera parrainée par des sportifs de renommée mondiale.

    Elle réunira plus de 900 jeunes sportifs âgés de 13 à 16 ans venant de 20 nations du monde entier.

    Cet événement rassemble les jeunes, sportifs ou non, autour d’un projet fédérateur puisqu’ils seront compétiteurs, juges, arbitres, organisateurs…

    Cette manifestation promeut les valeurs de l’olympisme telles que l’esprit d’équipe et la solidarité.

    Toutes les infos sur Facebook clic ici 

    https://www.facebook.com/ISFSWG/

    Suivre via l’événement clic ici 

    https://www.facebook.com/events/143253469715460/

    http://ac-grenoble.fr/admin/spip/spip.php?article4395

    http://www.isfsports.org/sites/default/files/schools_winter_games_2018_-_bulletin_1_0.pdf

     

    http://www.isfsports.org/schools-winter-games

     

    Informations à venir sur

    - Facebook : @ISFSchoolsWinterGames 
    - Twitter académie : @acgrenoble 
    - Twitter ISF- International schools sports federation : @ISFsports 
    - Instagram ISF : @isfsports

     

  • Lucas Clerinx, de Nandrin dans la catégorie mannequin Top Model Belgium

    Cette année encore, les ex-top models Adriana Karembeu et Satya Oblette seront les parrain et marraine de l’événement. Anthony Delon sera quant à lui le président du jury.

    Deux candidats « mannequins » (un garçon et une fille), désignés par les jurés, remporteront le titre de Top Model Belgium 2018 et un voyage photos au Etats-Unis avec des photographes de mode.

    Il y aura aussi des lauréats choisis par les votes SMS et/ou du jury qui profiteront d’un voyage photos de huit jours dans les Caraïbes.

    A Huy-Waremme, douze candidats rêvent d’une victoire

    Article et photos des 12 candidats 

    Top Model Belgium: découvrez les douze candidats de Huy-Waremme

    top model nandrin.JPG

  • La chorale mixte ELAN VOCAL de Nandrin le 23 décembre 2017 à 20 h église Saint Martin

    Sous la direction de Roland Foliez, la chorale mixte ELAN VOCAL de Nandrin donnera en décembre prochain 2 concerts de Noël...
     Vendredi 22/12 à 20h, église St Hubert de Tilleur 
     Samedi 23/12 à 20h, église St Martin à NANDRIN 

    Invités: Magna Vox + Ensemble instrumental de l'Académie d'Amay

    23915538_10214696280465194_2276615776435481209_n.jpg

    23825944_10214696272024983_6036159379023933878_o.jpg

  • Le concert de Mélanie Duchesne aujourd'hui 25 novembre 2017

    Mélanie Duchesne est la jeune Nandrinoise qui a remporté le concours de "Pour la Gloire" en 2002 catégorie 12-16 ans.

     Aujourd'hui 25 novembre 2017 centre culturel de Chênée 

    Prévente 10 €



    michel.duchesne@hotmail.be

    Tél 0475/944.683

    3665331632p.JPG

  • Finalement le Nandrinois Renaud Verreydt victorieux au rallye du Condroz en historiques

    23318531_10210988343484732_247616002_n.jpg

    Une course n’est jamais jouée avant de franchir la ligne d’arrivée !

    Et même après en avoir terminé, il est encore possible que des surprises arrivent.

    Il en est ainsi pour Stefaan Prinzie et Renaud Verreydt.

    Le résultat était d’abord officialisé sous réserve d’un contrôle technique de fin d’épreuve. Lequel allait livrer une belle supercherie : «  L’Ascona était équipée d’une boîte 6 vitesses non homologuée à l’époque  ».

    Du coup, le Flandrien devrait donc bien être déclassé de ce Condroz, le RACB n’a pas encore délivré de commentaire officiel, laissant la victoire à un Renaud Verreydt.

    Article Complet ici 

    23315766_10210988345524783_1907889258_n.jpg

     

    Renaud Verreydt le poète Nandrinois en photos Rallye du Condroz 2017

    ©Photos de Jack Guisset

    http://www.automag.be/spip/

     

    automag.JPG

  • Renaud Verreydt le poète Nandrinois en photos Rallye du Condroz 2017

    23283178_10210988345164774_2065618760_n.jpg

    23315766_10210988345524783_1907889258_n.jpg

    23318531_10210988343484732_247616002_n.jpg

    ©Photos de Jack Guisset

    http://www.automag.be/spip/

     

    automag.JPG

    classement.JPG

    Nandrin Verreydt Renaud de retour: « Pour Louise et mes potes » clic ici


    www.condrozrally.be

    Rallye du Condroz 2017

     

  • Mélanie Duschene au Live & Café de Nandrin le 9 novembre 2017

    Projet chapeauté par les salles du réseau Club Plasma (www.clubplasma.be), les Extras sont des concerts "découvertes" organisés en Wallonie au cours des mois d'octobre et novembre 2017.
    Mélanie Duchesne est une artiste Belge qui sait se défendre.
    Elle est sur scène depuis son plus jeune âge et ne cesse de persévérer.
    Ses différentes chansons expriment sont évolution car elle écrit elle même la plupart de ses textes.
    Mélanie propose actuellement sur scène son dernier album studio « Sans retour » mais pas seulement. Elle sait surprendre son public.
    Elle joue entre douceur et authenticité, exprime quelques fois une battante à travers le choix d'une musicalité rock , mais expose également sont côté fragile, parfois blessé à travers des textes poignants.
    La chanteuse, entourée de ses musiciens, propose un univers coloré entre rock et acoustique.
    Son premier clip vidéo sortira au mois de Septembre 2017, avec la chanson « Un peu beaucoup », sortie de son premier album, qui nous encourage à apprendre l'amour de nous même, avant de tenter d'entrer en relation...
    Préventes: 10 euros , sur place 12 euros au Live & Café ou 
    https://www.weezevent.com/melanie-duschene

     

    23215800_473708166364084_1276789634770346123_o.jpg

    Source info 

    Mélanie Duschene at Live & Café


     · Organisé par Live & Café 
  • Découvrir le premier clip vidéo: Un peu, beaucoup de Mélanie Duchesne sur votre blog de Nandrin

    Un peu, beaucoup - Mélanie Duchesne

     

    Concert Mélanie Duchesne

     

    22 octobre pour l Asbl Artel à Seraing

    28 oct. Pour televie à la salle plein vent à Couthuin,

    le 9nov. Au live and café de Nandrin,

    le 17 nov. À l Eden café à Verviers,

    le 25 nov. Au centre culturel de chenee 

    Mélanie Duchesne est la jeune Nandrinoise qui a remporté le concours de "Pour la Gloire" en 2002 catégorie 12-16 ans.

     

    Prévente 10 €



    michel.duchesne@hotmail.be

    Tél 0475/944.683

     l'équipe : Alain Bau , Luigi Kroks , Leo G-rassi , F-Red Dispenza , Jean-Marc Ferard , FC music ( Chary De Pessemier) , David Dispenza , Geoffray Ancion , Eleftheria Papadakis , Maurin Duchesne,Francois Legrand , Pierre Tim , Muriel Wagner , Sylvain Mansion, Dexter Tibolla, Dimitrios Selimi et Christopher Mariën!!!

  • Portes ouvertes trois exposants dés aujourd'hui 16 et 17 septembre 2017 l'atelier de céramique à Saint-Séverin Nandrin

    A l'occasion de nos journées portes ouvertes (le 16 et 17 Septembre) nous vous invitons  à visiter l'atelier de céramique et voir les création de décoration de peinture (porcelaine bois et métal)

    Le 16 et 17 à 14 h il y aura une cuisson bois (voir photos)

    P1040775.JPG

    Adresse  rue du petit Fraineux 56 Saint Séverin 4550 

     Trois exposants 

    Joseph céramique 

    Andrée décoration sur porcelaine bois et métal

    Marie Renée sculpture

    Les deux jours à partir de 14 h il y aura une cuisson bois (cuisson primitive)

    Heure d'ouverture de 10 h à 18 h

    Adresse 56 rue du petit Fraineux Saint Séverin 

    Tel 04 372 06 23

  • Des journées portes ouvertes trois exposants les 16 et 17 septembre 2017 l'atelier de céramique à Saint-Séverin Nandrin

    A l'occasion de nos journées portes ouvertes (le 16 et 17 Septembre) nous vous invitons  à visiter l'atelier de céramique et voir les création de décoration de peinture (porcelaine bois et métal)

    Le 16 et 17 à 14 h il y aura une cuisson bois (voir photos)

    P1040775.JPG

    Adresse  rue du petit Fraineux 56 Saint Séverin 4550 

     Trois exposants 

    Joseph céramique 

    Andrée décoration sur porcelaine bois et métal

    Marie Renée sculpture

    Les deux jours à partir de 14 h il y aura une cuisson bois (cuisson primitive)

    Heure d'ouverture de 10 h à 18 h

    Adresse 56 rue du petit Fraineux Saint Séverin 

    Tel 04 372 06 23

  • Des journées portes ouvertes les 16 et 17 septembre 2017 l'atelier de céramique à Saint-Séverin Nandrin

    A l'occasion de nos journées portes ouvertes (le 16 et 17 Septembre) nous vous invitons  à visiter l'atelier de céramique et voir les création de décoration de peinture (porcelaine bois et métal)

    Le 16 et 17 à 14 h il y aura une cuisson bois (voir photos)

    P1040775.JPG

    Adresse  rue du petit Fraineux 56 Saint Séverin 4550 

     

  • Reprisse de l'atelier Art au Village début septembre 2017 à Saint-Séverin Nandrin

    Reprisse de l'atelier Art au Village début septembre 2017 à Saint-Séverin Nandrin 

     dés 16 ans 

    Saint-Séverin Salle Communale 

    043715511 après 17 h http://artauvillage.skynetblogs.be/

  • Le Nandrinois Nikola Lozina "Les Marseillais VS Le Reste du monde sur W9" en photos avec Neymar à St Tropez

    Nikola Lozina et d'autres, n'ont pas résisté bien longtemps à l'envie de demander des selfies au joueur ,et de les partager sur leurs réseaux sociaux !

    En attendant de faire sa rentrée sportive le footballeur semble passer quelques jours à Saint-Tropez .

    20706553_1937785149769953_1073920541_n.jpg

    Source Snapchat Lozina Nikola 

    Départ dimanche 11 juin 2017 de Nikola Lozina le nandrinois pour la télé-réalité Le reste du monde clic ici

    Le Nandrinois amoureux dans une nouvelle télé-réalité clic ici

  • La Nandrinoise Eloïse Roulette fabrique elle-même ses produits de beauté

    Eloïse (22) est une grande adepte de la slow cosmétique.

    L a slow cosmétique, terme inventé par Julien Kaibeck, c’est tendance. Et pas besoin d’être un professionnel pour se prêter au jeu.

    La Nandrinoise Eloïse Roulette fabrique elle-même ses produits de beauté depuis 6 ans.

    « J’ai commencé à concevoir moi-même mes produits de beauté quand j’ai acheté ma première crème qui était censée être bio. Ma peau a mal réagi », explique Eloïse, Nandrinoise de 22 ans.

    « Pour avoir une peau saine, il fallait que je fasse autre chose. J’ai donc décidé de fabriquer mes cosmétiques moi-même. » Aujourd’hui, elle prépare sa crème, ses masques ou encore ses gommages. « J’ai aussi testé le shampoing et gel douche pendant un moment mais ça prenait du temps et ça se conservait moins bien. J’utilise donc maintenant une marque de shampoing vegan. » Ce sont les seules exceptions qu’elle fait et, pour s’assurer que les ingrédients ne soient pas nocifs dans les produits qu’elle achète, elle vérifie sur internet (par exemple sur le site www.laveritesurlescosmetiques.com).

    Selon Eloïse, « il faut s’éduquer à la slow cosmétique. Il faut lire des livres, aller sur des forums etc. C’est important de bien comprendre la façon dont, par exemple, les huiles essentielles sont fabriquées et les effets que cela peut avoir sur la peau.

    Tout le monde a des peaux différentes, toutes les recettes ne sont pas utilisables par tous. Les gens ont aussi tendance à mal se diagnostiquer, croire qu’ils ont la peau sèche par exemple alors que ce n’est pas le cas. » Un phénomène dont s’emparent les marques de cosmé- tiques. « Il y a six ans, quand j’ai débuté, ce n’était pas encore la mode, on ne parlait pas vraiment de tout ça.

    Aujourd’hui, certaines grandes entreprises font du green washing ; ils utilisent des arguments bio pour faire vendre leurs produits ». Vous voulez tester ?

    Eloïse vous confie une de ses recettes de masques pour avoir un teint lumineux. Mélangez un jaune d’œuf, un peu d’argile blanche, une goutte d’huile essentielle de tea tree, une goutte d’huile essentielle de rose ou lavande, de l’huile végétale (baobab par exemple) pour arriver à une bonne consistance.

    Laissez poser pendant quinze minutes puis rincez. Attention, il ne faut pas faire des masques tous les jours. « Une fois tous les quinze jours c’est suffisant… et très reposant.»

    MARIE LARDINOIS

    1147395687.25.JPG

  • Sarah Bovy affichait un large sourire à l’arrivée des 24 Heures

    La Lamborghini de Sarah Bovy termine en 6e position

    Plus rayonnante que jamais, Sarah Bovy affichait un large sourire à l’arrivée des 24 Heures. Et pour cause…

    « Cela fait dix ans que j’attends ce moment magique », racontait-elle.

    « En 2007, lors de ma première participation aux 24 Heures, je roulais sur une Gillet Vertigo.

    Ni cette fois-là, ni les deux suivantes, je n’ai vu le drapeau à damier. C’est à la 4e tentative que j’y suis parvenue.

    Ce qui est amusant, c’est que l’accord avec l’équipe est intervenu en dernière minute. J’étais moins bien préparée que lors de mes trois engagements précédents et, surtout, je n’ai pas eu l’occasion d’effectuer le moindre mètre d’essai avec la Huracan GT3 avant le départ. »

    Une situation délicate dont la Miss s’est très bien tirée.

    « J’ai apprivoisé la voiture au fil de mes doubles relais.

    À un point tel que j’ai signé mes meilleurs chronos en toute fin de course. Pourtant, j’appréhendais ces derniers tours.

    Je craignais que la fatigue prenne le dessus. Mais la perspective de réussir ce beau challenge m’a donné une bonne dose d’adrénaline et j’ai tourné à un très bon rythme. »

    Au point que la demoiselle était la plus rapide de cet équipage composé de quatre pilotes.

    «À l’exception de deux crevaisons, je n’ai pas rencontré de problème », poursuit Sarah. « Si ce n’est en dé- but de course : un mauvais réglage aurait pu être très fâcheux. En fait, notre Lamborghini était équipée d’une caméra fixée sur l’arrière.

    Depuis l’habitacle, je pouvais jeter un coup d’œil sur un écran qui me renseignait quelles voitures étaient sur le point de dépasser. Une technologie franchement bien venue dans cette course de dingues où on sentait la tension chez les concurrents qui jouaient la victoire. C’était très impressionnant de voir à quel point les gars ne lâchaient rien.

    Certains prenaient parfois de gros risques pour dépasser.

    Mais quand j’ai pris le volant, l’image que je recevais était en miroir. Quand je voyais une voiture sur ma droite, elle était en réalité sur la gauche. Il m’a fallu quelques tours pour comprendre. Impossible, depuis l’habitacle, de modifier l’écran.

    Heureusement, les techniciens y sont parvenus lors d’un arrêt au stand et tout est rentré dans l’ordre. »

    Et c’est ainsi que la Lamborghini termine à la 31e place, la 6e position dans la catégorie réservée aux amateurs.

    « Franchement, cette catégorie était très relevée, elle aussi.

    Notre sixième place n’en a que plus de valeur. »

     DOMINIQUE DRICOT

    1147395687.25.JPG

  • La jeune dame de Villers-le-Temple pilote une Huracan de 620 CV aux 24h de Francorchamps

    S arah Bovy est la seule fille engagée dans le double tour d’horloge ardennais cette année. Régulièrement appelée par Lamborghini pour démontrer à ses clients les performances de ses bolides, la Hutoise pilotera, ce week-end, une Huracan GT3 sur le plus beau circuit du monde. Son but : rejoindre l’arrivée.

    « Ce n’est ni la première ni la dernière fois que ça m’arrive », sourit-elle. « C’est toujours un peu drôle mais ça ne change rien à mon approche de la course. La parité hommes-femmes n’est pas pour demain en sport automobile malgré certains efforts. » Au contraire, ce milieu très conservateur garde de fameux réflexes machistes.

    « C’est vrai que les pilotes masculins d’une des équipes engagées dans cette édition n’ont pas voulu de moi parce que j’étais une nana.

    Pas question de dévoiler leurs noms mais une grande envie quand même : les devancer au terme des 24 Heures. » Ce qui signifierait que Sarah aurait atteint son premier objectif : passer sous le drapeau à damier, dimanche, sur le coup de 16h30.

    « J’en suis à ma 4e tentative cette année et les trois premières fois se sont soldées par autant d’abandons. Mon premier engagement remonte à 2007.

    J’avais tout juste 18 ans et je pilotais une Gillet Vertigo. En 2012, j’ai disputé les 24 Heures sur McLaren. On devait évoluer aux environs de la 20e place quand un souci technique nous a stoppés net. » Cette année, c’est en début de semaine seulement, que la Hutoise a reçu la confirmation de son engagement.

    « Comme Lamborghini me fait confiance en m’employant régulièrement au sein de la Squadra Corse Accademia, je me voyais mal rouler sur une GT3 autre qu’une voiture de la marque. Ce qui réduisait pas mal les possibilités, évidemment.

    Par ailleurs, la belle Italienne sur laquelle je pensais jeter mon dévolu a été démolie lors d’un test dans le Raidillon. Il était impossible de la réparer pour cette semaine. Il y a quelques jours seulement un accord est intervenu avec le team allemand Attempto Racing (NDLR : l’équipe qui aligne également Bertrand Baguette) dont je partagerai l’une des Huracan GT3 avec Krebs, Mateu et Maggy.

    Il s’agit d’une équipe de référence et nous devrions former un équipage homogène. Nous allons tenter de décrocher le meilleur résultat possible dans la catégorie qui regroupe des pilotes amateurs uniquement.

    Ce mardi, j’ai effectué mes premiers mètres au volant de ce bolide et je n’ai pas été gâtée par la météo. J’ai bouclé deux tours avant que la pluie arrose copieusement Francorchamps. Cet engin ressemble à la Huracan Super Trofeo que je pilotais l’an dernier mais avec beaucoup plus d’appuis aérodynamiques.

    De toute façon, je ne veux pas brusquer les choses.

    Je dois d’abord me familiariser avec le team et, sur la piste, cerner le comportement de cette bombe au fil des tours. On ne réalise jamais une bonne performance dans une épreuve aussi longue en signant des coups d’éclats.

    Je me dois d’être constante, rapide, efficace.

    Je vais tenter de ramener la voiture dans les meilleures conditions au terme de chaque relais. Le double tour d’horloge prend souvent des allures d’hécatombe. Si nous parvenons à éviter les pièges, nous devrions être pas mal classés au terme des 24 Heures. Pour moi, franchir la ligne aurait le parfum de la victoire après trois abandons.

    Si on grimpe sur le podium de notre catégorie, ce sera le nirvana. »

    Quant à sa condition physique, Sarah mise sur l’excellente forme qu’elle entretient tout au long de l’année : « J’avoue que je n’ai pas vraiment eu le temps de m’en inquiéter ces dernières semaines tant j’étais occupée par des événements avec Lamborghini.

    Je passais beaucoup de temps dans les aéroports et les hôtels entre deux activités. Mais avec le nombre d’heures que j’ai accumulées au volant de ces Supercars, je ne devrais pas rencontrer de problème de fatigue. »

     DOMINIQUE DRICOT

    1147395687.25.JPG

     

    unnamed.jpg

    Photos Sarah Bovy 

  • Sarah Bovy, jeune femme qui a grandi à Nandrin sera dans la course des 24 h de Spa

    Dix ans après sa première participation en 2007, lorsqu’elle avait 18 ans et pilotait la très Belge Gillet Vertigo, Sarah Bovy participera pour la 4ème fois, en cette fin juillet, aux 24 heures de Spa.

    Pour la petite histoire, cette année, Sarah devrait être la seule femme a prendre part à cette course légendaire, sur plus de 200 pilotes !

    Elle a rejoint la famille Lamborghini au sein du ‘Young Driver Program’ l’année dernière et participé au Super Trofeo Européen.

    Vous pouvez suivre la semaine de course de Sarah sur ses réseaux sociaux :

    Facebook : @SarahBovyRacing - Judg : @SarahBovy - Instagram : @Sarah_Bovy

     

    unnamed (2).jpg

  • Un Nandrinois a pu poser avec Nicolas Cage

     

    Après sept heures d’attente à Chaudfontaine, à deux pas du lieu de tournage du film « Mandy » avec Nicolas Cage, Loris Demarteau a été récompensé, ce lundi.

    Le Nandrinois de 16 ans et demi a pu prendre un selfie avec la star, ainsi qu’obtenir un autographe de sa part. «  J’avais entendu que Nicolas Cage venait jouer des scènes à Chaudfontaine, alors avec ma maman dont c’est la l’acteur préféré, on est venu sur place vers 14h. L’attente a été très longue, il y avait beaucoup de monde et un ballet de voitures et de 4x4 aux vitres teintées. A chaque fois, on se disait qu’il était peut-être dedans !

    A un moment, une camionnette est passée, avec la porte ouverte. On y a aperçu un autre acteur avec des éclats de balle sur le front. La production était sympa mais disait une fois que Nicolas Cage allait venir et plus tard que non, etc.

    Après 7h d’attente, s’il n’était pas sorti nous voir, j’aurais été très déçu  », confie l’adolescent.

    Finalement, c’est vers 21h20 que l’acteur américain s’est dirigé vers ses fans. «  Il a été très sympa, mais ce qui m’a marqué, c’est qu’il avait l’air très fatigué.

    Il avait même une canne avec lui! On lui a d’ailleurs demandé en anglais s’il était fatigué et il a répondu oui.

    Il n’arrête pas de tourner  », rapporte Loris Demarteau qui repart avec de chouettes photos qu’il a immédiatement publiées sur Facebook. Pourquoi un tel intérêt pour un acteur d’une autre génération?

    «  C’est vrai que la plupart de mes copains ne savent pas qui c’est. Mais moi, j’ai vu un de ses derniers films Mom and Dad que j’ai bien aimé.

    Et maman l’adore.

    Et puis, ce que j’aime, c’est voir les célébrités en vrai  », répond-il.

    Le jeune homme n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà réussi à parler et poser avec Marion Cotillard, lors de son tournage à Villers-le-Temple, et Dany Boon à la piscine de Huy.

    «  Avant de les rencontrer, je croyais que les stars étaient tellement protégées qu’elles étaient inaccessibles.

    Or, je me rends compte que ce n’est pas du tout le cas.

    Elles ont été jusque là toutes très gentilles et ont donné du temps pour leur public », conclut-il.

    AG

     

    Des scènes du film de Dany Boon clic ici  tourné à la piscine, dévoilées, Loris Demarteau de Nandrin avait été pris en photo avec Dany Boon à la sortie de la piscine de Huy

    Loris Demarteau de Nandrin en photo avec Dany Boon à la sortie de la piscine de Huy clic ici

     

    Loris (12) : « J’ai rencontré la belle Marion Cotillard » clic ici

    1147395687.25.JPG

  • Un théâtre dans leur grange à Hoboval Villers le Temple Nandrin

    Le bâtiment, restauré par des artisans locaux, peut accueillir une centaine de spectateurs

    I l est désormais possible de louer la grange du Moulin d’Hoboval, à Nandrin. La ferme, convertie en partie en logements et en élevage de chevaux de sport, continue en effet de se diversifier.

    La grange, restaurée avec soin par des artisans locaux, comporte deux niveaux. À l’étage, il y a une grande salle à la charpente apparente, avec une scène surélevée et un bar. Au rez-dechaussée, une cuisine, un vestiaire, des sanitaires et même une loge pour les artistes.

    La grange du Moulin d’Hoboval, à Villers-le-Temple (Nandrin), respire le charme du Condroz. Avec ses belles pierres, sa charpente apparente et ses grands volumes, elle a encore été embellie par une restauration minutieuse.

    « La grange servait de fourretout, on n’en faisait rien et c’était dommage », commente Nicole de Jamblinne, propriétaire depuis 2005.

    « Étant agriculteurs bio (blondes d’Aquitaine et moutons), il est important de se diversifier. Nous avons réhabilité les anciens bâtiments de la ferme en logements que nous louons à ceux qui fréquentent l’écurie, et dans la grange nous venons de créer un petit théâtre », explique Geoffroy de Jamblinne, son fils, à l’origine de la transformation.

    D’une capacité d’une centaine de places, le bâtiment est destiné à abriter des pièces de théâtre de groupes amateurs, des conférences, des séminaires, des spectacles de jazz, des soupers de clubs et associations de la commune ou alentours, un club de langues, un anniversaire éventuel etc.

    « Nous sommes ouverts à toute proposition culturelle, tant qu’il s’agit d’événements calmes qui ont lieu l’après-midi ou qui se terminent à des horaires normaux comme 23h-minuit.

    Il y a en effet des logements juste à côté, on ne veut pas trop de bruit. » « L’idée est de proposer un lieu culturel chaleureux et joli à Nandrin, je trouve que ça manque dans la commune », ajoute Nicole de Jamblinne.

    Le bâtiment a subi une intense rénovation, réalisée par des artisans locaux et des ouvriers de la société immobilière de Geoffroy de Jamblinne (qu’il gère en activité complémentaire).

    « Je pars du principe que si j’entreprends quelque chose, je le fais bien. J’ai donc misé sur des matériaux de qualité et le savoir-faire local », souligne-t-il. De fait, l’impressionnant escalier en pierre bleue menant à la salle de spectacle a été conçu par un artisan de Rotheux.

    « Nous n’avons pas percé dans les façades mais nous avons refait le toit, l’isolation, mis un sol pour faire deux niveaux, posé un plafonnage à base d’argile, eau et paille, remplacé quelques poutres porteuses horizontales par des verticales, créé une scène dans l’espace ayant une différence de niveau, aménagé une cuisine pour les traiteurs, des sanitaires (y compris pour PMR), un vestiaire et une loge d’artistes », cite-t-il.

    Détail bien pensé : cette dernière communique avec la scène à l’étage via un escalier caché dans une trappe.

    La grange peut accueillir 60 personnes avec des tables, 120 avec des mange-debout, et une centaine de spectateurs assis. Un parking est à disposition.

    Infos au 0475/ 43.66.74 -

    ANNICK GOVAERS

    Toutes les photos clic ici 

    1147395687.25.JPG

  • Départ dimanche 11 juin 2017 de Nikola Lozina le nandrinois pour la télé-réalité Le reste du monde

    Dimanche en direct de Bruxelles notre Nandrinois Nikola Lozina annonçait son départ !!! 

    Il semblerait qu'il participe à la télé-réalité Le reste du monde , une annonce a été faite sur Snapchat .

    Souhaitons à notre jeune Nandrinois de beaux moments là-bas .

     

  • Prévente pour le concert de Mélanie Duchesne

    Mélanie Duchesne est la jeune Nandrinoise qui a remporté le concours de "Pour la Gloire" en 2002 catégorie 12-16 ans.

     

    Prévente 10 €



    michel.duchesne@hotmail.be

    Tél 0475/944.683

  • Des nandrinois ont réalisé le clip de la chanson "Our Life"

    CLIN-D-OEIL.jpgMaïté et Marc Brocha, deux nandrinois ont réalisé le clip de la chanson "Our Life" extraite du dernier album d'Alain Pire Experience "Songs from the 13th floor"

  • Des Nandrinois exposent au centre culturel de Seraing du 5 au 30 mai 2017

    Seulement 15 jours après son exposition annuelle en la salle du « Coude à Coude », le Photo Club 135 Neupré remet le couvert.

     

    Ce vendredi 5 mai le «135 Neupré » organise une nouvelle exposition de photographies au Centre culturel de Seraing.

     

    Neuf photographes du club y exposent leur vision de la nature.

     

    Vernissage : vendredi 5 mai à 18 h.

     

    Exposition ouverte du 5 au 30 mai, du mardi au vendredi de 10 h à 17 h, le we et en soirée durant les spectacles

     

    Adresse du Centre culturel : rue Renaud Strivay, 44 à 4100 SERAING

     

    Infos et renseignements : 04/337 54 54 ou www.centrecultureldeseraing.be 

     www.photoclub135neupre.be

    Déjà, merci de votre visite

     

     

  • Idée Lecture :Un livre de Christelle Philtjens pour les enfants

    Un rêve de danseuse 

    Un livre de Christelle Philtjens

    Voici ton livre: tu peux le colorier comme tu aimes.

    C'est toi qui décides des couleurs, moi je te propose l'histoire.
    C'est l'histoire d'amour entre Émilie qui est représentée par le chat "trois cœurs",et sa passion pour la danse.
    Certains disent même qu'Émilie est handicapée.
    Pour elle "handicapé" c'est juste un mot : même si c'est une vérité.
    Elle ne peut plus effectuer toutes les activités qu'elle aimait faire avant la découverte de sa maladie.
    Au fur et à mesure elle apprend à faire avec, elle est courageuse et pleine de bonne volonté.
    Elle dépassera la situation, elle est forte, et courageuse.
    Émilie va de l'avant.

     

    Lire un extrait (PDF)

    https://www.bookelis.com/jeunesse/27378-Un-reve-de-danseuse.html

     

     

    http://christellephiltjens.bookelis.com/ouvrages/

  • Marine Delmotte de Nandrin dans un spectacle à Sainte-Marie Huy aujourd'hui vendredi 21 et samedi 22 avril à 21h15

    1175088670.3.JPGCes vendredi 21 et samedi 22 avril à 21h15, l’Institut Sainte-Marie de Huy présente son spectacle annuel dans la cour jardin de l’école : un mélange de théâtre, son et lumière, chants et danses articulé autour du thème de l’année : la diversité culturelle.

    Une cinquantaine d’élèves de 4e, 5e et 6e participent, comme comédiens, danseurs, accessoiristes ou techniciens. Parmi eux, Marine Delmotte, la jeune candidate nandrinoise à The Voice Belgique, récemment éliminée.

    « Elle interprétera une chanson de Bashung vendredi, dans une petite mise en scène autour d’un télé-crochet  »

    PAF : 8 euros. Réservation possible au 085/21.79.26.

    1147395687.25.JPG

  • Trois photographes villersois (Nandrin )qui présentent leurs travaux les 21, 22 et 23 avril,au Photo Club 135

    expo.JPG

    Les 21, 22 et 23 avril, le Photo Club 135 Neupré expose ses travaux en la salle du " Coude à Coude"

     Brigitte LEDIEU,  Jean-Pol GURNADE et Maurice GASPAR tous de Villers le Temple Nandrin

     

     

    Une année est très vite passée et avec le printemps qui nous revient, c’est le moment pour les photographes du « 135 Neupré » de présenter leurs travaux, la trente-septième exposition du genre. Les membres ont mis leur savoir-faire, leurs émotions, leurs témoignages et une partie de leur vie au cœur de leurs œuvres. Vous constaterez une belle diversité des travaux présentés.

     

    Le club est ouvert à tous, photographe débutant ou chevronné. Pourquoi ne pas nous rejoindre ?  Des nouveaux membres sont là et après quelques mois de fréquentation du club, ils participent à cette exposition. 

     

    Les réunions hebdomadaires se déroulent dans la salle du « Coude à Coude » tous les lundis. Tous les domaines techniques, artistiques et critiques sont abordés. Nos séances réservées aux  prises de vue en studio ont lieu en moyenne deux fois par mois, le premier et le troisième mercredi, également dans cette salle. Le « 135 » organise aussi des sorties « photo » et diverses visites.

     

    Vous souhaitez d’autres informations ? Visitez le site web www.photoclub135neupre.be

     

    D’autres projets se concrétisent.

     

    Une exposition permanente est en cours chez le boucher-traiteur Simonis avec remplacement des photos toutes les trois semaines. En mai prochain, du 5 au 30, c’est le Centre culturel de Seraing qui lui réserve ses cimaises pour une exposition « Visions de la nature » et au mois de juin, avec l’aide du « Service culture » de l’Administration communale, c’est une vingtaine de commerçants neupréens qui ouvriront leurs portes aux photographes. Ensuite, du 10 au 13 juillet, nous organisons un stage d’initiation à la photographie artistique pour adolescents et adultes et le weekend des 9 et 10 septembre verra notre participation photographique aux « Journées du Patrimoine ». Voilà des actions ambitieuses et une année 2017 bien remplie !

     

     

  • Concert Mélanie Duchesne, Fortem Rosas, Disp'n Co le 8 avril 2017

    1446206830.jpg

    Photo Mélanie Duchesne source Facebook 

    Concert Mélanie Duchesne

    Mélanie Duchesne est la jeune Nandrinoise qui a remporté le concours de "Pour la Gloire" en 2002 catégorie 12-16 ans.

    Depuis Mélanie travaille sans relâche entre les études et la chanson.

    Elle a fait la première partie de Patrick Juvet et Daniel Guichard.

    Elle nous revient pour un Concert sur la péniche Légia à Liège le 8 avril 2017.

     

    OPEN DOORS : 19h30
    Disp'n'Co: 20h
    Fortem Rosas: 20h45
    Mélanie Duchesne: 21h45

    Les amis, un retour tant attendu premièrement par moi même...!  , ainsi que pour les musiciens qui m'accompagnent, et certaines personnes également qui me sont restées fidèles malgré mon absence...
    Un nouveau style , 'soul/rock" dominera ce nouveau concert, au sein duquel je reprendrai quelques chansons de l'album, mais aussi pour la première fois, des nouvelles compos .

    Ce concert est très important car je vous demande de participer à... mon premier clip vidéo ! Réservez cette soirée , elle sera pleine de belles surprises dont... Le groupe Disp and Co, ainsi que Fortem Rosas! Plus d'infos très vite!  , au plaisir de vous voir... très nombreux! 

     

    Concert Mélanie Duchesne, Fortem Rosas, Disp'n Co

    péniche Légia

    Melanie Duchesne