Artistes Nandrinois

  • Loris Demarteau rencontre avec les Stars

    Lien permanent

    Notre jeune reporter Nandrinois Loris Demarteau  à la rencontre avec les stars ici en Belgique et bien souvent à Liège 

     

    L 'Album Photos clic ici 

     

     

     

     

  • Mélanie Duchesne l'enfant du village (Nandrin) dans la comédie musicale "Summer Nights"

    Lien permanent

    la comédie musicale "Summer Nights" (un spectacle sur les chansons de Grease). 

    Avec Mélanie Duchesne

  • Le Nandrinois Loris Demarteau rencontre Bernard Tapie à Liège

    Lien permanent

    Atteint d’un cancer de l’estomac qu’il combat au quotidien, Bernard Tapie reste un dur à cuire.

    Avant de se produire jeudi soir au Forum de Liège, il a évoqué, sans tabou, son parcours, ses réussites et ses erreurs

    DEUX PAGES DE JULIE DESSARTET DIDIER SCHYNS

    « Pour avoir fait de la prison, j’ai vécu l’ultime »

    Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bernard Tapie|Christine Lagarde|Crédit Lyonnais SA|FMI

  • Le Nandrinois Loris était présent quand David Hallyday a rendu un vibrant hommage à son père lors des Fêtes de Wallonie à Andenne

    Lien permanent

    Cette édition des Fêtes de Wallonie à Andenne était toute particulière : c’était en effet le 40e anniversaire de l’événement dans la Cité des Ours. Une édition qui s’est malheureusement déroulée sous la pluie, mais qui n’a toutefois pas entamé l’enthousiasme des visiteurs.

    Apothéose du week-end à Andenne, le concert de David Hallyday a attiré les spectateurs malgré la pluie. Il a d’ailleurs remercié ses fans présents sur les réseaux sociaux. « Encore de belles énergies en Belgique à Andenne hier soir !!! » a publié David Hallyday sur son compte instagram ce lundi matin.

     

    A lire > Une 40e édition des Wallo d’Andenne sous la pluie

    Article complet clic ici 

  • Les photos de la Nandrinoise BIBI Photography au Fan Day journée porte ouverte du Standard

    Lien permanent

    La traditionnelle « Journées portes ouvertes » du Standard s’est déroulée le dimanche 3 septembre 2018.

    Cette fois, au lendemain d’un match, pas d’entraînement pour l’équipe mais une présentation du noyau à l’exception de Laifis (équipe nationale) et Lestienne .

    « Nous attendions entre 12.000 et 15.000 supporters », a annoncé Alexandre Grosjean.

    Ils étaient sans doute moins nombreux dans un stade qui attend toujours sa rénovation.

     « Le dossier d’obtention du permis de bâtir est en cours et on est en train de sélectionner le promoteur », poursuit le directeur général.

    « Le projet se déroulera en trois étapes avec un business parc, puis les aménagements autour du stade et enfin dans le stade.

    Tout cela devrait être terminé vers 2025-2026. »

    Toutes les photos clic ici 

     

    Présence également du Nandrinois DJ Charl-X 

    40903435_144276813173553_2990952458282336256_n.jpg

    Extrait article complet clic ici 

     

    BIBI Photography

  • Notre DJ Nandrinois Charl-X le 14 septembre 2018 pour Les Apéros Hutois

    Lien permanent

    Notre DJ Nandrinois Charl-X le 14 septembre 2018 pour Les Apéros Hutois

    Rejoignez-nous le vendredi 14 Septembre 2018 entre 17 h et 22 h 
    au PARC DES RECOLLETS
    pour la troisième édition des APÉROS HUTOIS 2018
    Au programme: musique, détente, restauration, bonne humeur, un excellent moment entre amis.
    Le Foodtruck tihangeois JE XA-GERE sera présent pour vous présenter ses burgers maisons
    Dans le discobar, NYSER et CHARL-X vous proposeront une animation variée qui vous permettra de vous déhancher sur leurs rythmes endiablés.
    En outre, vous pourrez également déguster l’un de nos excellents cocktails servis par le Tennis Club d'Amay
    Nous vous attendons toutes et tous le vendredi 14 Septembre à partir de 17h pour un grand moment de convivialité.

    PARTENAIRES:
    SIGNEDENGIS
    BRICO HUY
    GARAGE CENTR'ETOILE HUY
    COCA COLA
    LE COMPTOIR DES BOISSONS
    VILLE DE HUY
    FC TIHANGE
    BEER LOVER'S HUY
    AMB Chassis
    MUNDO VINO


    Plus d'infos: https://www.lesaperoshutois.be

    Toutes les photos sur BIBI Photography  Groupe public

    Les Apéros Hutois - Parc Des Récollets - 14/09/2018

    Public
     · Organisé par Az Events Asbl et Les Aperos Hutois
  • Nandrinois : Qui est une blogueuse ?

    Lien permanent

    Petit rafraîchissement et définition Blog, Blogueur ,Blogueuse .

     Blogueuse:

    Personne de sexe féminin utilisant Internet comme un moyen de communication pour s’exprimer et diffuser de l’information sur différents sujets pour lesquels elle a une expertise ou une passion. 

    Dans mon cas Nandrin est le village qui a vu naître ma maman, Nandrin son histoire et les habitants sont une passion pour moi.

    Je Blog sur Nandrin, depuis mars 2011 plus de 10000 postes et plus de 2000 commentaires 

    Oui il m'arrive d'écrire des *postes(*Articles) de Bulgarie ,de Crête, de Paris, de Huy, d'Amay ou d’ailleurs .

    N’empêche, l'information avertit bien souvent les Nandrinois, d'une situation qu'eux même sur place n'étaient pas au courant.

    Oui je fais des fautes d'orthographes, mais je crois que le principal est le temps offert bénévolement à la population.

    Non je ne suis pas une journaliste, je n'ai jamais prétendu l'être.

    Oui j'ai des défauts, ma seul qualité sur le blog, est d'aimer plus que tout le village, ainsi que faire de mon mieux, pour vous satisfaire, lors de vos visites sur le Blog de Nandrin .

    Nous ne pouvons pas plaire à tout le monde, la critique est facile pour celui qui ne fait rien, ou ne propose pas mieux . 

    J’espère que toutes les informations d'aujourd'hui, permettrons de mieux comprendre , qui ,quoi ,pourquoi.

    Je ne me justifie pas, je partage avec vous, un concept bien maîtrisé en France et au Canada.

    Il existe des Blogs de modes ,de maquillages ,de musiques ,et puis les blog Villageois.

    Il n'est nullement obligatoire d'être à Nandrin 24h/24h et 7 / 7 pour prouver aimer Nandrin.

    Merci à Sudinfo pour la plate forme Blog Villageois, ça ne fait pas de nous des journalistes ,mais un endroit ou l'info et le partage est gratuit.

     

    https://fr.wiktionary.org/wiki/blogueuse

     

    Blogueur ,Blogueuse  :

    sur Internet, celle qui tient un blog, sorte de carnet de bord dans lequel elle exprime ses points de vue, ouvrant son espace aux réponses d'internautes


    https://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/blogueuse

     

    Blog :

    Un blog, anglicisme pouvant être francisé en blogue et parfois appelé cybercarnet ou bloc-notes, est un type de site web – ou une partie d'un site web – utilisé pour la publication périodique et régulière d'articles personnels, généralement succincts, rendant compte d'une actualité autour d'un sujet donné ou d'une profession. À la manière d'un journal intime, ces articles ou « billets » sont typiquement datés, signés et se succèdent dans un ordre antéchronologique, c'est-à-dire du plus récent au plus ancien.

    Au printemps 2011, on dénombrait au moins 156 millions de blogs et pas moins d'un million de nouveaux articles de blog publiés chaque jour. On recensait, en 2012, 31 millions de blogs aux États-Unis alors que dans le monde on estime à 3 millions le nombre de blogs qui naissent chaque mois. Toutefois, le nombre de blogs inactifs demeure élevé. Rares sont en effet ceux qui affichent une grande longévité et la majorité d'entre eux est abandonnée par leurs auteurs.

    Un blogueur a aujourd'hui loisir de mélanger textes, hypertextes et éléments multimédias (image, son, vidéo, applet) dans ses billets ; il peut aussi répondre aux questions des éventuels lecteurs-souscriveurs (littéralement, « écrivant dessous »), car chaque visiteur d'un blog peut laisser des commentaires sur le blog lui-même, ou bien contacter le blogueur par courrier électronique.

     

    Information https://fr.wikipedia.org/wiki/Blog

     

    Merci à vous lecteurs, Lectrices du Blog de Nandrin

     

    blog.JPG

    1557590_10202801805956477_95694440_n.jpg

    1601567_10202801804716446_1861754868_n.jpg

    Lire la suite

  • Une Nandrinoise lauréate du concours photo à l'occasion du 40ème anniversaire d'intradel

    Lien permanent

    Madame Chabot Marie-Noëlle de Yernée Nandrin est l'heureuse gagnante ainsi que 11 autres personnes du concours photo d'intradel .

    Le concours était du 06 avril au 15 mai 2018.
    Les Photos des gagnants seront publiées pour les 12 mois de l'année dans le calendrier d'intradel, reprennent les événements ainsi que les dates de ramassage .

    Un tirage à 400 000 exemplaires.


    les conditions de participation étaient de prendre une plusieurs photos sur l'un des 12 thèmes proposés
    De remplir le formulaire

    l'envoi des photos dans un format 300*145mm
    Dans 4 mois vous aurez la joie de découvrir la photo de notre Nandrinoise .

    Curieux ? Rendez-vous dans 4 mois sur le blog de Nandrin pour un article complet sur la photographe et le calendrier avec la photo .

     

     

  • Alain Soreil (Albert Cougnet) était au Live & café de Nandrin dans l'émission L'apéro avec ..... de la RTBF

    Lien permanent

    Dans le cadre de l'émission :L'apéro avec... Alain Soreil (Albert Cougnet)

    Benjamin Maréchal prend l’apéro  avec Albert Cougnet au Live& café de Nandrin 

    Clic ici pour voir ou revoir la Vidéo 

    Source info 

  • Le podium se refuse encore à la Nandrinoise d’origine Sarah Bovy.

    Lien permanent

    sbjfk.jpgVingt-quatre heures de compétition, c’est long.

    Et lorsque ce double tour d’horloge est imposé aux mécaniques sur le circuit éprouvant de Spa, cela peut faire énormément de dégâts. Cette cuvée 2018 n’a d’ailleurs pas dérogé à la règle. Seules 47 machines figurent au classement général officiel.

    Et à cette 47e place, on retrouve la Lamborghini Super Troféo no 67 à bord de laquelle a pris place la Nandrinoise d’origine Sarah Bovy.

    La seule pilote féminine de cette 70e édition n’a toutefois pas encore pu goûter aux joies du podium, son bolide ayant connu un souci après 21h30 de course.

    « On a sans doute réalisé le nombre de tours minimum pour figurer dans le classement, mais dans la réalité, on a dû jeter le gant. » commente, dépitée, Sarah qui ne s’explique toujours pas ce qu’il est arrivé à son bolide.

    «A part un petit arrêt dû à un problème de batterie qui nous a contraint à changer l’alternateur, tout allait bien. On a dû se battre comme des guerriers durant la nuit car notre voiture est l’une des moins rapides du plateau, mais on avait une belle avance sur notre concurrent de classe (une Porsche 911 Cup).

    Je croyais donc pouvoir enfin monter sur ce podium des 24h. Mais un coup du sort (au 365e tour) en a encore voulu autrement. »

    Ce pépin, c’est une roue qui s’est désolidarisée du châssis. « C’est pas possible, j’ai un mauvais esprit qui s’amuse à me jouer des tours. On ne peut même pas imaginer qu’il s’agirait d’un oubli de serrage d’un mécano car cela faisait 30 min qu’on roulait avec ce train de pneus.

    Ce ne peut qu’être un défaut dans l’écrou. Mais à l’endroit où cela s’est passé, mon équipier n’aurait jamais pu ramener la voiture. C’est donc la déception qui prend le pas sur le reste mais je suis tout de même fière de ce que nous avions réalisé jusque-là et cela m’a permis d’engranger de très belles rencontres humaines, que ce soit avec mes équipiers ou le team GDL qui n’a pas ménagé ses efforts. »

    - M.ROB 

    Source 

  • Sarah Bovy :un problème mécanique a poussé le team à l’abandon

    Lien permanent

    sbjfk.jpgVingt-quatre heures de compétition, c’est long. Et lorsque ce double tour d’horloge est imposé aux mécaniques sur le circuit éprouvant de Spa, cela peut faire énormément de dégâts. Cette cuvée 2018 n’a d’ailleurs pas dérogé à la règle.

    24h Spa-Francorchamps: le podium se refuse encore à Sarah Bovy article complet clic ici 

    Plus d'infos 

    http://moteurs.blogs.sudinfo.be/

     

    Un Team "privé" offre la 25eme victoire de BMW aux 24h de Francorchamps

  • Rencontre de deux Nandrinois dans la gare de Liège-Guillemins

    Lien permanent

     

     À 24 ans, la star de téléréalité le Nandrinois Nikola Lozina était en tournage à l’étranger pour une prochaine émission, voir les infos dans nos derniers articles Article du 11 juillet 2018  .

    De retour sur le sol liégeois, samedi 28 juillet 2018, notre jeune reporter Nandrinois, Loris Demarteau a eu la joie de croiser un autre jeune Nandrinois bien connu, par la même occasion faire un selfie ensemble .

    Certainement de longues heures de train, ainsi que le désir d'anonymat, Nikola Lozina a gardé ses lunettes de soleil pour prendre le Selfie.

    Avec ou sans Lunettes, les fans et les Nandrinois, reconnaîtront le visage sympathique d'une de nos stars locales ;)

    Lire la suite

  • Un natif de Nandrin enseigne le krav maga aux femmes en Inde

    Lien permanent

    Feed-back sur son dernier périple. «  En logeant chez l’habitant, je me suis rendu à Cuba, le seul pays communiste visitable j’y ai laissé quelques gants à des gamins  » nous explique ce natif de Nandrin qui pratique la boxe en catégorie moins de 69 kilos. «  J’en ai aussi profité au niveau boxe car Cuba est vraiment une référence aux Jeux Olympiques dans toutes les catégories.  »

    L’homme ne tourne pas autour du pot, pas de blabla mais des convictions, et de la force dans son propos qu’il illustre, outre la boxe, par une autre pratique exigeante le krav maga. Discipline de « défense » autant que sport le krav maga peut être entendu comme « combat rapproché ».

    «  C’est le but de mon prochain voyage. Après avoir vu un reportage à la télévision de Français qui avaient été en Inde pour donner des cours, j’ai pris contact avec une organisation en Inde qui vise à permettre aux femmes de se défendre contre des tentatives de viols  ».

    Deux séminaires

    L’actualité donne malheureusement trop souvent raison à notre voyageur pas comme les autres. «  Je vais donner 2 à 3 séminaires totalement gratuits par jour pendant 5 jours pour les participantes dans deux cités du nord de l’Inde dont la ville de Varanasi. Certaines de ces femmes ont déjà bénéficié de cours de krav maga mais c’était lors de séances collectives regroupant beaucoup de personnes, difficile alors d’aller en profondeur dans les apprentissages. Mon séminaire, pour deux groupes de 20 à 30 femmes, cherchera à leur permettre de se défendre face à des agressions de viol en solidifiant les bases déjà reçues mais aussi de pouvoir ensuite à leur tour apprendre les techniques à d’autres femmes dans d’autres régions.  »

    Réduire les frais

    Alors qu’il voyagera seul, là aussi, Brulmans table sur un minimum de dépenses financières. «  J’espère également, comme à Cuba, pouvoir être reçu chez l’habitant pour réduire mes frais mais je prends aussi des nuits dans des bons hôtels. »

    Il faut dire que pour le Liégeois, actuellement sans travail, ce bénévolat représente toutes ses économies. «  À Cuba j’avais estimé un budget de 1000 euros et je suis passé en réalité à 1500. Ici, je vise la même somme avec déjà 700 à 800 euros pour l’avion.  »

    On le voit le globe-trotter au grand cœur, s’il veut profiter de son périple volontaire pour voyager, ne vise pas les palaces. D’ailleurs, cela ne l’intéresse pas. «  J’ai simplement envie d’aider en soutenant des personnes démunies et de découvrir d’autres cultures au contact des gens, de leur vie au quotidien.  »

    Pas d’étalage de bons sentiments, mais avec pudeur une mise à nu de ses valeurs et de ses passions. «  Pourquoi je fais ça ? Difficile à dire, c’est l’objectif de ma vie. Je suis persuadé de ceci, quand tu cherches à être bon avec les gens, quand tu fais des choses bien… Plus tu en fais et plus tu es bien toi-même. Toutes les personnes qui ont vécu cela le savent et pourront vous le dire.  »

    Pas unique

    Ce type d’action n’est pas unique, nous pensons au basketteur Liégeois Guy Muya qui s’est rendu à Goma pour une action sociale ou encore au coach Pascal Angillis amenant lui aussi du matériel de basket en Afrique. Comme ces autres figures connues du sport, Dimitri Brulmans, en toute discrétion, est un idéaliste… actif. Grâce à lui et à son initiative, de nombreuses femmes, en Inde, vont éviter le pire cauchemar de leur vie.

    JEAN-MARIE KREUSCH

    En savoir plus : Dimitri Brulmans : 0472 / 55 03 30.

    Dimitri a obtenu sa ceinture noire à Los Angeles

     

    À 29 ans, le Liégeois, qui habite la Cité Ardente depuis 18 ans, est ceinture noire de krav maga.

    Une distinction qu’il a voulu obtenir auprès de ce qui se fait de mieux à Los Angeles, berceau du krav maga aux USA. «  Je désirais vraiment qu’elle soit légitime  », explique l’homme qui ne fait pas les choses à moitié.

    À Liège et Neupré

    Sa passion, il la pratique dans deux clubs ou il est instructeur : le Krav maga Evolution Liège et le Krav maga Evolution Neupré. «  L’association avec laquelle j’ai des contacts en Inde a un projet ambitieux, c’est de permettre à un million de femmes de savoir se défendre contre les agressions de tout ordre et particulièrement des tentatives de viol  » explique-t-il.

    En Inde, un viol est commis toutes les vingt minutes et 50 % des victimes ont entre 18 et 30 ans mais certaines douze ans et moins.

    J-M.K.

    Une méthode de self-defense

     

    Outre l’éducation et un changement de mentalité, le krav maga est un moyen de self-defense approprié afin de combattre les agressions, mais aussi de développer de la confiance. L’origine est israélo-tchécoslovaque hongroise, devenant un des piliers de la formation des soldats israéliens entre autres. Le krav maga permet d’apprendre des techniques de défense efficaces et simples en peu de temps de formation, sans nécessiter une grande force athlétique en vue de mettre un adversaire hors d’état de nuire. Il emprunte des éléments à la boxe, au jiu-jitsu et à la lutte principalement et est en constante évolution. Les coups sont portés sur des endroits sensibles comme les parties génitales, les yeux ou encore la gorge.

    J-M.K

  • Une nouvelle voiture pour la Nandrinoise d’origine Sarah Bovy pour les 24h de Francorchamps

    Lien permanent

    Sarah, comment expliquez-vous être la seule dame du plateau ?

    C’était déjà le cas l’année dernière. Et pourtant, il y a assez bien de jeunes femmes qui font notamment du karting. Mais le sport moteur, à un certain niveau, requiert de l’expérience et de la maturité. Or, entre 25 et 30 ans, c’est le moment où certaines font un choix de famille. Pour ma part, j’estime avoir encore le temps de vivre à fond ma passion avant de prendre une telle décision.

    Pourquoi vous faites-vous si rare en compétition ces derniers temps ?

    J’ai beaucoup d’activités liées à mon travail, que ce soit en Belgique ou à l’étranger, et puis ce sport est toujours lié à l’apport de sponsors. Or, il devient assez compliqué de trouver des sociétés qui acceptent de mettre des fonds pour des courses parfois éloignées de leur environnement géographique. Par contre, pour Spa, c’est jouable car la plupart de mes soutiens financiers proviennent de la région et cette course est une splendide vitrine médiatique.

    Qu’est ce qui apporte à Spa Francorchamps ce titre de plus beau circuit du monde ?

    Il y a d'autres beaux tracés, mais ici c’est un mélange de choses qui rend l’endroit mythique. Il a su garder la noblesse d’antan en respectant son authenticité et son âme malgré les améliorations en termes de sécurité. Rien n’est comparable à cette sensation de voir les rescapées de la nuit longer un paysage bercé par ce magnifique lever de soleil. Et puis il recèle quelques virages qui, s’ils sont abordés à pleine vitesse, apportent leur lot de frissons.

    Pour cette 5e participation, vous changez (encore) de bolide. Quelles sont les spécificités de cette Lamborghini Super Troféo ?

    J’ai effectivement déjà piloté une Vertigo (2007), une Mc Laren (2012), une Aston Martin (2013) et une Lamborghini GT3 (2017) avant de passer sur cette Super Troféo (V10 de 620 cv). Si la marque reste la même que lors de ma dernière participation, le mode de conduite sera fondamentalement différent car ce modèle-ci ne comporte pas, conformément au règlement, les améliorations aérodynamiques et la technologie de la version la plus récente. On se rapproche donc plus du pilotage d’une monoplace où il faut se battre dans chaque portion. Dans des endroits comme Blanchimont, cela risque d’ailleurs d’être chaud à cause du manque connu de grip à l’avant.

    La Super Troféo que Sarah Bovy conduira ce week-end aux 24h

    Quels sont les objectifs pour cette édition ?

    Le premier est de passer la ligne évidemment. Je n’y étais pas parvenue lors de mes 3 premiers passages aux 24h mais depuis l’an dernier, c’est chose faite… et à refaire. Mais avec cette machine, on peut raisonnablement envisager également un podium dans notre catégorie (Group National). Il faudra voir comment notre équipage (Andrew Haryento, Andres Josephsohn, Beniamino Caccia) se comporte avec un tel bolide mais si nous ne commettons pas d’erreur et que la mécanique ne nous fait pas faux bond, nous devrions être plus rapides que les Porsche.

    Qui sera au volant pour le grand départ ?

    J’ai déjà eu cette chance précédemment. Et mon expérience sur ce circuit peut être un atout, mais c’est généralement le plus rapide du team qui hérite de cette place or je n’ai plus piloté une Super Troféo depuis 2015. Cela ne se décidera donc que vendredi, au terme des essais chronométrés, d’autant que je ne connais aucun de mes équipiers et n’ai donc jamais roulé à leurs côtés.

    Désormais, vous habitez à Uccle, mais vous arrive-t-il d’encore venir à Nandrin ?

     

    Oui, très souvent. Mes parents habitent toujours le village et je leur rends régulièrement visite. Cela permet de me ressourcer un peu et puis ce sont mes proches qui me canalisent quand cela va un peu moins bien. J’ai besoin de ce support.

     

    M.ROB

    Un agenda de ministre

     

    Mercredi : briefing d’équipe et l’incontournable parade des pilotes (du circuit à la ville de Spa) au cours de laquelle Sarah ne pilotera pas son engin de course mais une voiture mise à sa disposition par la marque au taureau (probablement une décapotable).

    Jeudi : une journée entièrement dédiée à la piste avec les essais libres suivis des séances chronométrées de jour et de nuit. C’est le moment le plus important de l’avant week-end puisqu’il définit l’ordre de départ sur la grille mais sert également à choisir le pilote qui prendra le départ en course.

    Vendredi : seuls les 20 premiers concourent pour la super pôle, ce qui ne devrait pas concerner la Lamborghini Super Troféo, moins rapide que les GT.

    Samedi : un vrai marathon ! Sarah devra presque se démultiplier pour pouvoir honorer toutes les activités prévues avec les sponsors, soutiens, amis et membres de la famille. Sans oublier qu’il est nécessaire, à un moment, de prendre un peu de repos, histoire de ne pas avoir déjà entamé la jauge d’énergie avant la grid-walk (ouverture de la zone de départ à quelques invités) et le départ d’une course de 24h.

    Dimanche : Sarah et ses coéquipiers espèrent passer la ligne sur le coup de 16h30, après un double tour d’horloge si éreintant qui réserve toujours son lot de surprises.

    Et si tout se passe bien, il faudra encore se mettre à disposition du protocole, pour un éventuel podium qui n’a encore jamais accueilli la pilote sur cette compétition.

    Article et photos clic ici 

    Photo Jean François Kalin 

  • Le Nandrinois Loris Demarteau en reportage photos Standard de liège hier mercredi 20 juin 2018

    Lien permanent

    Loris était préésent pour la reprise des Rouches.

    Michel Preud'homme et son staff avaient décidé d'ouvrir l'entraînement  ce mercredi 20 juin à 10H afin de permettre aux supporters de retrouver leurs idoles pour venir les encourager pour la  saison 2018-2019.

    L'entraînement à eu lieu à l'Académie Robert Louis-Dreyfus.

    Une séance sous le soleil devant les yeux de 150 supporters : les Rouches ont repris en douceur alors que leur première sortie se profi le déjà à l’horizon ce samedi contre le RFCB Sprimont.

    Des infos sur l'actu http://standard.be 

    35814998_2065141600368285_4230861297039704064_n.jpg

    35734846_2065141797034932_346128794454589440_n.jpg

    35924531_2065141727034939_2143142084603805696_n.jpg

  • Notre jeune Nandrinois Loris Demarteau interviewé par une TV française sur le sujet de la fusillade de Liège

    Lien permanent

    Loris Demarteau de Nandrin interviewé par une TV Française au sujet de la fusillade de Liège.

    Loris dans une interview sur le BFM TV dans le News 24/7 

    BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com

    Source info clic ici 

    Loris a fait également un reportage photos sur les lieux de la fusillade .

    33900834_2051729125042866_7987569264141795328_n.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    33942009_2051729158376196_7472267106671656960_n.jpg

    34034787_2051744968374615_517746784135544832_n.jpg

     
  • Notre nandrinois Dj Charl-X clôturera la fête des Hutois le 11 mai 2018

    Lien permanent

    La place Verte de Huy accueillera le vendredi 11 mai la fête des Hutois.

    À cette occasion, dès 16h, bon nombre de résidents des différents quartiers viendront proposer des produits de bouche dans une ambiance folklorique.

    À commencer par Pierre Patrick Van Daele, éleveurs de porc PQA qui préparera, entre autres, des assiettes de saucisson. La Bergerie du ruisseau proposera pour sa part des petits fromages de chèvre dans des formules originales. Miss Marmelade apportera pour sa part des pots de confiture 100 % naturelle et sans gé- lifiant. L’apiculteur Axel Nokin proposera du miel, et Marc et Arnaud Van Daele des desserts sucrés. « Les mamas des quartiers sud de Huy prépareront des pettole, qui sont un mix entre une pizza et un croustillon », décrit Étienne Roba, organisateur de l’événement. « On aura aussi des cocktails artisanaux de plusieurs quartiers.

    Chacun mettra en avant son savoir-faire. » La pharmacienne Katherine Verschure présentera des sculptures en terre cuite. Les deux géants de Statte seront également présents. « Une dizaine d’exposants seront présents au total », continue Étienne Roba.

    « Dj Charl-x, fera en parallèle danser les gens sur la place Verte.

    Il vient de co-animer la finale de la coupe de Belgique de football, et proposera des chansons variées. Nous arrêtons à 22h, mais on invite les cafetiers à organiser des événements pour que la fête continue. »

    Les bénéfices de cette activité repartiront dans les comités de quartier pour financer des projets spécifiques : fleurir les rues du village de Solières, améliorer les actions solidaires en fin d’année dans le sud de Huy, organiser la grande fête du quartier de Statte et mettre en place les 24 heures vélo.

    « Ce dernier, c’est mon grand projet dans Huy. Un autre comité est fort avancé sur le sujet : s’ils le font, tant mieux, on réfléchira alors à une autre activité », conclut-il.

    Article de J.G.

     

    Source clic ici 

  • Photos de nos nandrinois à l'exposition du Photo Club 135

    Lien permanent

    Brigitte, Maurice et Jean-Pol exposaient tout le week-end dans la salle du coude à coude de Neupré .

    Une rencontre avec des artistes nandrinois, afin de découvrir leur passion .

    De nombreuse explication par Brigitte, sur les photos d'une technique particulière (à la gomme bi-chromatée)qui exige beaucoup de temps et de patience .

     Depuis de nombreuses années à Nandrin par les expos d’art au village, nous découvrons des artistes peintres, ici dans une autre discipline (la photographie) cette exposition réunissait des artistes de qualité.

    Notre couple de nandrinois Brigitte et Jean-Pol ainsi que Maurice ont présenté un travail très professionnel.

    Il ne reste plus qu'une exposition de leurs œuvres à Nandrin, afin que les nandrinois puissent découvrir nos artistes locaux  

     Pour découvrir les photos de Jean-Pol Gurnade : GJP Photography clic ici 

    Voir les photos clic ici 

  • Une nandrinoise expose le 21et 22 avril 2018

    Lien permanent

    Le bonheur d'exposer et de partager.

    21 avril – 22 avril
    du 21 avril à 11:00 au 22 avril à 18:00

    Salle du Viamont AMAY

    AVR21

    Exposition d'Artistes

    Public
     · Organisé par Viviane Jacquart
  • Les artistes des ateliers d'arts plastiques exposent les 21 et 22 avril 2018 à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    Les artistes des ateliers d'arts plastiques exposent les 21 et 22 avril 2018 à Saint-Séverin Nandrin 

    Entrée gratuite de 14 h à 19 h 

    Bar 

    Les ateliers d'arts plastiques du Royal ELAN Fondation privée Christian Blavier, exposent leurs œuvres le WE des 21 et 22 avril 2018.

     

    Exposition de Peintures

  • Des nandrinois à l'exposition annuelle du Photo Club 135 du 27 au 29 avril 2018

    Lien permanent

    Invitation de l'exposition annuelle du Photo Club 135 Neupré qui aura lieu les 27, 28 et 29 avril prochain ,en la salle du Coude à Coude, avenue du Ry Chera, 1A à 4121 Neupré

    3.JPG

     

  • Un nandrinois à l'exposition annuelle du Photo Club 135 du 27 au 29 avril 2018

    Lien permanent

    Invitation de l'exposition annuelle du Photo Club 135 Neupré qui aura lieu les 27, 28 et 29 avril prochain ,en la salle du Coude à Coude, avenue du Ry Chera, 1A à 4121 Neupré

    4.JPG

     

  • Une Nandrinoise dans une websérie

    Lien permanent

    C’est dans une websérie qui semble tout droit sortie du Club Dorothée qu’apparaît Jemina Rosato (23). Cette Nandrinoise incarne une super-héroïne aux oreilles de chat dont le costume n’est pas sans rappeler les Power Rangers.

    Styliste de formation, ce n’est pourtant pas pour ses compétences de couturière mais bien de combattante que Jemina Rosato a rejoint ce projet nommé les Nekokiders. «  Je fais du Vovinam Viet Vo Dao (un art martial, NDLR) depuis trois ans à Liège  », dit-elle. «  J’ai rencontré là-bas Pascal Wollwert qui m’a invitée à jouer dans cette websérie tournée près de Paris.  »

    Le scénario est simple : les Nekokiders, de «  puissants guerriers samouraï et ninja qui existent depuis 400 ans  », unissent leur force pour vaincre les démons Oni. «  Ensemble, ils créent une nouvelle technique de combat nommée ninpobushinoko pour y arriver, le tout dans le style de Bioman  », ajoute la Nandrinoise.

    Actuellement, les Nekokiders apparaissent sur YouTube dans une autre websérie française de superhéros inspirée du Japon, les Gaijin Sentaï Défenseurs. Aucune direction précise ne semble être pour le moment donnée pour cette première. «  On vise un public relativement large  », continue Jemina Rosato.

    Riche en cascades

    Lors de rassemblements de fans des univers de jeux vidéo en France comme les conventions Armageddon et Japan Day, c’est majoritairement les plus jeunes que ces super-héros séduisent. En cause : les chorégraphies des combats. «  C’est ce qui me plaît le plus dans cette aventure : les cascades  », sourit la styliste.

    Son armure a été réalisée sur-mesure par John Planquet. «  Il a utilisé des tapis de sol pour le dessus, un pantalon et une sorte de sous-armure.  » Un costume léger et facile à porter, contrairement au casque. «  Il faut s’y faire  », commente Jemina Rosato. «  Si on ne frappe pas pour de vrai, on doit faire attention à éviter de se donner coups car nos casques réduisent notre vision.  »

    fan de marvel

    Alors qu’elle participait à ce projet au début «  pour le fun  », la styliste s’est petit à petit prise au jeu. «  S’il y a moyen de percer, je continuerai. J’aimerais voir où ça nous mène  », confie-t-elle. Jemina Rosato, nommée Eléana Togakure Leblanc dans la websérie Nekokiders, rêve d’être costumière pour des films de super-héros de l’univers Marvel. Elle dit avoir toujours baigné dans cette franchise qui rassemble Hulk, Spider-Man et les X-Men. Son personnage favori : la veuve noire des Avengers. «  Elle est mystérieuse. Le fait qu’elle ait un secret, ça lui donne un peu de charme et un côté très sombre. C’est quelqu’un qui a beaucoup souffert et qui cache beaucoup de choses. En plus, c’est une espionne !  »

    Les premières images des Nekokiders peuvent être vues sur la chaîne YouTube des Gaijin Sentaï Défenseurs.

     

    Source clic ici 

  • Exposition de peinture le 7 et 8 avril 2018 de l'artiste Danielle Haydon de Villers le Temple Nandrin

    Lien permanent
    Danielle Haydon sera ravie de vous accueillir pour le verre de l’amitié le samedi 7 avril dès 11h30

    29342569_1775327542762546_8784279736135188480_n.jpg

     
  • Le nandrinois Loris Demarteau a assisté au tournage des Misérables

    Lien permanent

    Mardi et mercredi, Loris Demarteau, un jeune Nandrinois de 17 ans, a pu assister au tournage de la série « Les Misérables » à Huy. Ayant déjà rencontré Marion Cotillard, Nicolas Cage, Dany Boon et plus récemment JCVD, c’est au tour de Dominic West, l’acteur principal de la série, de prendre un selfie en sa compagnie. Ce mardi et mercredi a eu lieu le tournage de l’adaptation de Victor Hugo.

    Alerté par la presse, Loris s’est directement dirigé après l’école vers le Cloître des Frères Mineurs à Huy afin d’apercevoir les lieux empruntés par la BBC.

    Il ne s’attendait pas à ce qu’on le fasse assister au tournage… Alors qu’il attendait sous la pluie depuis plus d’une heure mardi après-midi, un membre du staff l’a interpellé et lui a demandé pourquoi il était là.

    Ce dernier lui a assuré que s’il revenait vers 20h, il pourrait aller voir les décors utilisés pour le tournage. Quand il est revenu quelques heures plus tard, cette même personne a amené Loris à l’intérieur du Cloître des Frères Mineurs.

    Le régisseur général a dit au Nandrinois qu’il pouvait assister au tournage. C’est alors que l’adolescent a pu découvrir l’envers du décor. N’ayant pas de sécurité, n’importe qui pouvait assister, à distance, aux scènes tournées en direct.

    DES CHEVALIERS D’ÉPOQUE

    Mercredi, de retour près du Musée communal, la production a fait entrer Loris dans la rue des Frères Mineurs où il a pu assister à une scène jouée par Mini Cosette (Jade Boulanger) et Jean Valjean (Dominic West).

    «Les décors était impressionnants, il y avait de vrais chevaliers d’époque et des canons à propulsion de fumée », décrit le Nandrinois. C’est alors que la production l’a amené dans la pièce où l’acteur principal Dominic West relisait son scénario.

    « J’ai pu lui parler. Il était très accessible et m’a autorisé à prendre un selfie avec lui et a signé un autographe. », souligne le chasseur de stars plus que satisfait de sa rencontre avec l’acteur anglais. -

    Article de MARIE DUCHÊNE

    Source 

  • Exposition de peinture le 7 et 8 avril 2018 de l'artiste Danielle Haydon de Villers le Temple Nandrin

    Lien permanent
    Danielle Haydon sera ravie de vous accueillir pour le verre de l’amitié le samedi 7 avril dès 11h30

    29342569_1775327542762546_8784279736135188480_n.jpg

     
  • Chasseur de stars Loris Demarteau Nandrinois a rencontré Jean-Claude Van Damme

    Lien permanent

    Suite à notre article du 6 janvier dernier annonçant la venue de l’acteur à Dinant, Loris s’est précipité pour en parler à sa maman, avec qui, il se déplace sur chaque lieu de tournage. «  J’adore ses films. Je voulais absolument voir JCVD !  » s’exclame l’adolescent. «  Le bourgmestre de Dinant a informé que sa ville était un lieu de repérage du nouveau film avec JCVD et non un lieu de tournage. On m’a donc redirigé vers Faulx-les-Tombes où j’ai pu apercevoir des camions de tournages, mais, pas de chance… les scènes étaient déjà tournées. C’est alors qu’une personne présente m’a informé que le tournage momentané se situait à Bruxelles du 7 au 9 mars dans le domaine des Hayettes .  »

     

     

     

    Une fois arrivé à Bruxelles, après avoir fait plusieurs centres commerciaux, le Nandrinois a enfin trouvé le lieu du tournage ainsi qu’un des techniciens qui était en train de préparer les cascades du film : « Quand je lui ai demandé si JCVD était là, il m’a directement averti que ce dernier se trouvait dans sa résidence transitoire  ». Contre toute attente, ce dernier lui a donné l’adresse exacte. Après avoir parlementé avec le chauffeur de la star, Loris a enfin pu la rencontrer.

    «  Jean-Claude était vraiment sympathique et accessible. J’ai même eu droit à un autographe et à plusieurs photos avec lui. C’est vraiment un type génial  », tient à souligner le chasseur de stars qui n’est pas près d’oublier ce moment.

    Source clic ici 

  • Mélanie Duchesne de Nandrin, premier rôle d’une comédie musicale

    Lien permanent

    Depuis qu’elle a remporté le concours musical « Pour la Gloire » sur la RTBF en 2002 alors qu’elle n’avait que 13 ans, la Nandrinoise Mélanie Duchesne a poursuivi son chemin.

    « Il y a six ans, j’ai interprété un des rôles principaux de la comédie musicale liée à l’histoire de Peter Pan « Souviens-toi Pan » au théâtre Clavel à Paris durant un mois. C’était la première fois que je chantais, que je dansais et que je jouais dans un seul rôle alors que j’avais appris ces disciplines séparément. Cela a été une super expérience, très chouette et on a rejoué cette comédie durant un mois dans d’autres théâtres parisiens  », se souvient Mélanie, enchantée.

    Mélanie Duchesne, née à Nandrin il y a 28 ans, a effectué ses études à Huy. Elle vient d’emménager à Liège.

     

    «  J’effectue actuellement les répétitions pour ma deuxième comédie musicale intitulée « Les couleurs du cancan » et basée sur l’histoire de la Dame aux camélias. Je joue le rôle d’une courtisane. Je chante et je danse un peu  », précise Mélanie. La première représentation de cette comédie musicale de l’équipe de Pims Prod est prévue le 17 mars prochain à Dolhain et elle sera rejouée fin de cette année 2018 à Virton.

    Ce n’est pas tout. Mélanie Duchesne interprétera également le rôle principal d’une autre comédie musicale de l’équipe de Pims Prod, baptisée « Summer Nights » où elle chantera, dansera et jouera sur les chansons de Grease. «  Je profiterai de mon expérience parisienne sur la scène à Dolhain mais aussi pour « Summer Nights » qui sortira au printemps 2019 », ajoute Mélanie.

    Elle ne s’arrête pas en si bon chemin puisqu’elle prépare également la bande originale d’un court-métrage « Ombre toxique ». « J’écris le texte et la mélodie pour l’instant et c’est le batteur du groupe qui a été chargé de composer la musique de cette bande originale. C’est un beau travail d’équipe », se félicite Mélanie Duchesne. La sortie de ce court-métrage avec la bande originale est prévue pour la fin de ce mois de mars 2018.

    Et la chanson, Mélanie Duchesne, elle connaît (lire ci-contre). Elle compose avec F-Red Disperza, Léo G-rassi, Luigi Kroks et Jean-Marc Férard.

    «  Ce sera un challenge pour moi car je me lance dans mes propres compositions et ce sera un challenge d’interpréter mes propres textes  », se réjouit déjà Mélanie.

    Mélanie Duchesne est aussi très active sur les réseaux sociaux puisqu’elle a déjà posté plusieurs clips vidéos sur Youtube. Des clips réalisés avec Melow Carmusciano. Elle a également créé sa page Facebook et elle a un compte Instagram.

    MARC GERARDY

    Un deuxième album sortira à la fin de cette année

     

    La chanson est le domaine qui a propulsé Mélanie Duchesne sur le devant de la scène.

    Elle a remporté le concours musical « Pour la Gloire » sur la RTBF alors qu’elle n’avait que 13 ans !

    Elle a ensuite créé son premier album intitulé « Sans Retour » avec une sonorité qui se situe entre le rock et le pop.

    Elle va entamer une tournée « Sans retour » ce samedi 24 février prochain aux Chiroux à Liège. «  Je serai sur scène avec un batteur, un guitariste, un clavier et une basse. Et c’est avec eux que je suis en train de composer le deuxième album qui sortira à la fin de cette année 2018. Je peux déjà vous dévoiler qu’il sera rock  », annonce Mélanie Duchesne. Réservations pour ce concert sur le site internet des Chiroux (chiroux.be) ou sur place. Il y aura ensuite un concert le vendredi 9 mars à « La Scène » à Neupré.

    Article de M.G. complet clic ici