Soyez prévoyants lundi 11 février 2019 reprise du chantier sur la N 63

Lien permanent

A partir de ce lundi 11 février, l’activité reprendra sur le chantier d’aménagement du giratoire situé au carrefour des 7 Fawes à Neupré (N63).

Sur la N63, la circulation sera toujours réduite à une seule voie dans chaque direction à l’approche du carrefour. La vitesse sera limitée à 30 km/h dans la zone du chantier. Les commerces resteront accessibles pendant toute la durée du chantier en suivant les déviations.

Pendant cette nouvelle phase (du 11 février jusqu’à la fin du mois de février) :

• Il ne sera plus possible d’accéder à la N63 via la rue du Château d’Eau (N639).

 Une déviation sera mise en place via la rue Bonry et le carrefour dit « du Chêne-Madame ».

• Il sera par contre possible en provenance de la N63 depuis Marche d’accéder à la rue du Château d’Eau. • L’accès à la route d’Esneux depuis la N63 sera autorisé depuis Liège et interdit depuis Marche. L’accès à la N63 depuis la route d’Esneux ne sera pas autorisé.

 Une déviation est mise en place depuis Neuville-en-Condroz vers Liège : les usagers sont invités à emprunter la déviation mise en place en faisant demitour au giratoire de Saint-Séverin (dit du Jour de Mai) pour reprendre la N63.

Pendant cette phase, des éléments centraux et latéraux en béton seront réalisés. Deux phases suivront encore : elles consisteront, au retour de conditions météos favorables, à poser la couche finale de revêtement par demi-giratoire (d’abord côté rue du Château d’eau puis route d’Esneux).

La fin du chantier est prévue pour la fin du mois de mai 2019. Pour rappel Le chantier a débuté le 1er octobre dernier. Chaque jour, en semaine, plus de 25.000 véhicules (dont plus de 1.000 poids lourds en moyenne) transitent via ce carrefour et plus de 2.300 véhicules le traversent aux heures de pointe du matin ou du soir.

Ce nouveau giratoire permettra : - De réduire la vitesse des véhicules qui arrivent au carrefour des 7 Fawes, considéré comme dangereux en raison du nombre élevé de franchissement de feux ; 

De réduire la vitesse en entrée de l’agglomération de Neupré en venant de Marche ; - De diminuer le nombre d’accidents avec dégâts corporels, qui sont nombreux à survenir à cet endroit. *** Ce chantier représente un budget d’environ 870 000€ HTVA, financé par la SOFICO. Ils sont réalisés en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO : le SPW Infrastructures.

 

Plan Clic ici 

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel