Vous avez 71 ans ou plus ? Foncez donner votre sang !

Lien permanent

L’âge maximum pour donner du sang, du plasma ou des plaquettes est le résultat d’une évolution historique dans notre pays, mais il n’existe aucune base scientifique pour maintenir cette limite. L’ancienne réglementation stipulait qu’une personne pouvait devenir donneur jusqu’à son 66e anniversaire et continuer à donner jusqu’à la veille de son 71e anniversaire, à condition que le dernier don ne date pas d’il y a plus de trois ans. Mais bonne nouvelle... C’est terminé ! La ministre de la Santé Maggie De Block (Open vld) a changé la donne.

La nouvelle réglementation supprime la limite d’âge de 71 ans. Tout le monde peut donc continuer à donner du sang, à condition d’avoir fait un don de sang pour la première fois avant son 66e anniversaire et que le dernier don ne remonte pas à plus de 3 ans. Tout cela entre en vigueur aujourd’hui et la Croix-Rouge est déjà prête à recevoir ces personnes dans ses centres de dons et lieux de collecte mobiles.

«  Grâce à cette mesure, nous renforçons les réserves de sang afin de sauver des vies  », explique Maggie De Block. Sans ce changement, 8.000 donneurs connus auraient dû cesser de donner du sang au cours des 5 prochaines années. « Le médecin de contrôle de la Croix-Rouge jugera si le donneur est apte au don. L’état de santé individuel du donneur est essentiel pour déterminer s’il est en mesure de donner du sang en toute sécurité », rassure-t-elle.

« Un combat gagné »

« Plus jeune, j’ai eu un grave accident et ce sont les dons de sang qui m’ont permis de survivre. Depuis, je donnais le mien chaque mois. Quand mes 71 ans ont frappé à la porte, j’ai été ahuri d’apprendre que je devais arrêter cette belle action. J’étais en parfaite santé et j’avais du temps à offrir, je ne comprenais vraiment pas », nous explique Massimo, 73 ans. « C’est donc avec une immense joie que j’apprends ce changement de législation. Dès cette semaine, j’irai faire un don. Voilà enfin une très sage décision qu’il faut applaudir ! »

Article de ALISON VERLAET

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel