• Pour les amateurs d’histoire locale sur Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    J’ai en ma possession plus de 50 kg de documents des environs des années 70

    « nos gazett » de la maison des jeunes de St Séverin ,y compris du jumelage.

    Je peux aussi répondre a des questions qu’on me poserait

    Vous pouvez me contacter : josver1941@gmail.com 0497/543011

  • Marre des bibliothèques bondées en période de blocus ? Des solutions ici !!!

    Lien permanent

    Les périodes des fêtes de fin d’année ont souvent une autre saveur pour les étudiants. En effet, c’est aussi le moment tant redouté du « blocus ». Et si les biblis ne vous motivent pas, nous avons trouvé d’autres lieux, plus surprenants, où étudier.

    1. Dans une boîte de nuit

    Étudier ou sortir, il faut choisir ? Plus vraiment depuis que le Red Bull Study Club débarque au Cadran de Liège (rue de Bruxelles, au-dessus de la place St-Lambert). En effet, l’ancien tunnel de gare transformé en boîte de nuit propose trois jours d’études dans ses locaux. Le coup de feu est donné à 8h le mardi 15 janvier. Et jusqu’au jeudi 17 janvier, une centaine d’étudiants pourra « bloquer » sur le dancefloor 24 heures sur 24.

      

    Si vous voulez vous détendre, la « silent disco » est prévue pour ça et vous permet d’écouter de la musique sans déranger les autres. Une bonne alternative pour les noctambules.

    2. À la gare des Guillemins

    Le business lounge situé aux Guillemins ouvre une nouvelle fois ses portes aux étudiants. « Nous avons eu de très bons retours des étudiants la dernière fois, c’est pourquoi nous leur proposons une nouvelle fois un espace convivial et professionnel à l’abri du bruit pour couvrir la semaine de blocus  », précise le directeur général de Regus Belgique, William Willems.

     En effet, sur simple présentation de la carte "étudiant", ces derniers ont accès gratuitement à l’espace de co-working jusqu’au 31 janvier. L’accès au Wifi est également offert, tout comme l’eau, le thé et le café. Attention tout de même, les places sont limitées !

    3. Avec des professeurs

    C’est ce que propose la Student Academy, implantée au collège Sainte-Véronique (rue Rennequin Sualem, 15 à Liège). Vous n’êtes pas très motivés par la bloque ? Vous avez encore un tas de questions sur vos cours ? Il y a peut-être une solution… La Student Academy propose aux étudiants une ou deux semaines d’études encadrées par des professeurs. Et pas le temps de chipoter. La journée commence dès 7h30 par un petit-déjeuner et se termine à 19h. « Les étudiants respecteront un horaire précis avec des pauses prévues durant lesquelles on met à disposition des jeux de société, des jeux de cartes… », explique Benoît Boving, conseiller pédagogique. « Des petits snacks sont aussi prévus pendant les pauses ainsi que des sandwiches pour le lunch ».

    Cette semaine « all-in » a tout de même un prix : 450 euros pour bloquer du 2 au 6 janvier. Mais celui-ci est justifié par la méthode. « Les étudiants sont répartis par classe thématique. Par exemple, il y en a une dédiée au droit avec un professeur qualifié dans cette matière », continue Benoît Boving. « Ils sont maximum huit par classe. L’avantage, c’est donc que les jeunes sont encadrés et le but final, c’est qu’ils puissent travailler neuf heures par jour dans un cadre propice ». D’ailleurs, pas de distraction possible : les GSM sont confisqués en début de journée et remis le soir.

    4. Dans une communauté religieuse

    Bloquer dans les conditions d’une retraite religieuse, c’est possible et à plusieurs endroits. Notamment à l’abbaye des Bénédictines de Liège (boulevard d’Avroy 54, 4000 Liège) ou à Notre-Dame-de-Brialmont (château de Brialmont 1, 4130 Tilff). La première accueille pour l’instant un ou deux étudiants qui dorment sur place et sont nourris. La contribution financière est libre à chacun. À Brialmont, ils sont un peu plus nombreux, six ou sept, à passer leur blocus dans l’abbaye. Là-bas, pas de contrainte, chacun arrange son horaire. Mais il faut respecter les heures de repas et aider à faire le service. La communauté Saint-Jean de Banneux (rue de l’Esplanade 39, 4141 Sprimont) ainsi que la communauté Mère Thérèse (rue Louvrex 96, 4000 Liège) proposent également aux jeunes d’étudier dans le calme de leurs bâtiments.

     Boîte de nuit, gare, école, abbaye… Les étudiants devraient trouver leur bonheur. Sinon, il reste toujours les salles d’études classiques.

    Nandrin: étudier dans la salle du conseil

     

    Jusqu’au 18 janvier, la commune de Nandrin propose aux étudiants de profiter de la salle du conseil communal pour leur blocus. Pendant trois semaines, du lundi au vendredi de 8h30 à 16h (sauf vendredi jusque 13h), les jeunes peuvent venir étudier au calme. Une initiative pour désengorger les bibliothèques bondées et offrir d’autres possibilités aux étudiants. D’ailleurs, la propriété est donnée aux jeunes du coin. La salle peut tout de même accueillir 60 à 70 personnes. Le service est gratuit et met le Wi-Fi à disposition ainsi que de l’eau, du café et les sanitaires. Une seule condition : se présenter avec sa carte d’étudiant. Une bonne alternative pour les étudiants de la région.

    PAR VICTORINE MICHEL

     

    Source 

     

  • Une guinguette pour soutenir l’hélico de Bra-sur-Lienne

    Lien permanent

    Clavier: une guinguette pour soutenir l’hélico de Bra-sur-Lienne

    C’est une guinguette de Noël particulière qu’organise cette année le comité des fêtes de Bois-et-Borsu. Le site de la plaine de jeux accueillera en effet ce samedi, à partir de 18h, un chapiteau chauffé.

    Sous celui-ci se trouvera de quoi se restaurer comme des bières spéciales et du vin chaud. Le père Noël sera présent et vers 20h, vous pourrez observer un feu d’artifice.

    Les bénéfices obtenus serviront non pas pour le comité, mais pour le Centre médical héliporté de Bra-sur-Lienne. « Voilà quelques semaines que nous avons mis en place le système qui permet au pilote de ce centre d’actionner à distance l’éclairage de la plaine de Bois-et-Borsu », indique le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois.

    Il explique ainsi que cette année, « le clou du spectacle » est à 20h, alors que des représentants du Centre médical seront présents. « Il y aura une sorte d’hommage au garçon de Bois-et-Borsu qui a eu un gros malaise l’an dernier, et qui a été sauvé grâce à un proche qui fait partie du comité des fêtes. » Ce dernier a pu compter sur l’arrivée d’un hélicoptère du CMH.

    Ce proche, c’est Alain Mathieu. « Mon beau-frère a fait un arrêt cardiaque », nous indiquait celui-ci cet été. « L’hélicoptère de Bra-sur-Lienne a pu se poser vers 16h car il faisait encore jour. Si les secours étaient arrivés une heure plus tard, ça aurait pu très mal terminer. Il a eu la vie sauve grâce à la chaîne d’intervention. »

    Un genre d’accident qui n’est pas rare autour du village, selon le mayeur. « Ce mercredi, un accident s’est produit à Somme-Leuze, et l’hélico s’est posé sur la plaine. On a, malheureusement, une trentaine d’interventions annuelles sur ce lieu. » Le mayeur explique que chaque année, les Claviérois versent 30 cents par habitant pour cet hélicoptère. « On rembourse 5 euros sur l’affiliation de chacun d’entre eux. »

    Article de J.G.

    Source 

  • Centre culturel se pare des couleurs du Québec le 7 janvier 2019 pour une soirée spéciale

    Lien permanent

    Une soirée avec plus de 10 humoristes du Québec

    Le Centre culturel d’Amay se pare des couleurs du Québec le 7 janvier pour une soirée spéciale avec plus de 10 humoristes en dernière année de l’école nationale de l’humour de Montréal. « Les jeunes finissants de cet établissement ont pour habitude de faire une petite tournée entre la Belgique et la France », indique Eddy Gijsens, directeur du Centre culturel d’Amay.

    Ces humoristes se produisent plusieurs jours au King of Comedy club de Bruxelles début janvier, avant de se produire au Centre culturel amaytois pour une ultime date en Europe. « Il leur restait une date. J’ai la chance de connaître le papa d’une des comédiennes.

    Je leur ai dit que si ce n’était pas possible pour eux de se produire à Liège, leur date initiale, alors ils étaient les bienvenus chez nous », continue-t-il.

    5 EUROS L’entrée est fixée à 5 euros.

    « Une formule repas est accessible pour 15 euros », ajoute le directeur. « Pendant deux ans, ils ont réalisé un travail intensif sur l’humour, principalement le stand-up.

    Parmi ceux que l’on croise aujourd’hui dans les cabarets et les théâtres, beaucoup proviennent de cette école renommée internationalement. » C’est Étienne Sercq, humoriste belge passé par cette école, qui présentera cette soirée québécoise.

    L’événement se déroulera le 7 janvier à 20h au Centre culturel d’Amay.

    Pour plus d’information et pour réserver, contactez le 085/31.24.46 ou envoyez un mail à l’adresse suivante :

    info@ccamay.be. -

    Article J.G.

    Source 

  • Avis décès de Monsieur André Francise époux de Madame Nicole Goossens

    Lien permanent

    Monsieur André Francise

    époux

    de Madame Nicole Goossens

    Domicilié à Nandrin (4550, Belgique)
    Né à Liège (4000, Belgique) le vendredi 19 février 1937 
    Décédé à Seraing (4100, Belgique) le vendredi 28 décembre 2018 à l'âge de 81 ans 
    Epoux de Madame Nicole GOOSSENS

    Source 

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Nandrinois les Célébrations

    Lien permanent

    Dimanche 30 décembre (fête de la sainte Famille)
    Eucharistie à 9h au presbytère d’Ouffet et à 10h30 à l’église de Fraiture. Célébration autour de la Parole à 11h à la clinique de Fraiture.

    Samedi 5 janvier
    Eucharistie à 18h à la chapelle de Pair et à l’église de Tinlot.

    Dimanche 6 janvier (fête de l’épiphanie)
    Eucharistie à 9h à l’église de Borsu et au presbytère d’Ouffet, à 10h30 à l’église d’Anthisnes et de Nandrin. Célébration autour de la Parole à 11h à la clinique de Fraiture.

     

    Source 

  • Vers un gros changement pour les usagers des TEC ?

    Lien permanent

    Vers un gros changement pour les usagers des TEC? La députée Jenny Baltus-Möres veut mettre fin à l’obligation de monter par l’avant des bus!

    Si la ponctualité des transports en commun wallons est parfois mise à mal par des raisons extérieures comme les embouteillages, elle peut être améliorée sur d’autres points. La députée Jenny Baltus-Möres pointe la procédure pour monter à bord.

    « Une des attentes les plus importantes des usagers des transports en commun wallons est le respect de la ponctualité », pointe la députée wallonne Jenny Baltus-Möres (MR). Si la ponctualité est parfois mise à mal par des raisons extérieures comme les perturbations en raison de la météo ou des accidents/travaux sur l’itinéraire du bus, elle peut être améliorée sur d’autres points. Et la députée de pointer la procédure pour monter à bord.

    Actuellement, les usages sont invités à rentrer par l’avant et de valider le titre de transport dans l’une des deux bornes installées, l’une à côté du chauffeur et sur l’autre sur la partie gauche de l’entrée. Aux heures de pointe, des chauffeurs font des exceptions en raison de l’affluence qui risque de retarder le départ de l’arrêt. « Une solution serait dès lors de permettre l’ouverture des portes du milieu et de l’arrière en toutes circonstances et de déplacer la borne de gauche, moins utilisée, vers le milieu du bus. Elle serait également plus accessible aux personnes à mobilité réduite ou aux parents avec leurs poussettes », propose Jenny Baltus-Möres.

    Les revenus de la publicité

    Selon la députée libérale, le principe de l’obligation d’entrer par l’avant ne correspond plus à l’objectif initial de permettre au chauffeur de vérifier les tickets et abonnements qui étaient en papier à l’époque.

    Ce n’est pas le point à améliorer juge la députée wallonne. Elle plaide pour une numérisation accrue du service, à commencer par le déploiement d’un système de double écran dans chaque bus à des fins informatives et publicitaires.

    Une expérience-pilote a été menée cet été à Namur. « Les revenus liés à ces écrans publicitaires pourront être investis pour une meilleure mobilité » souligne-t-elle. Dans la foulée, elle prône d’encourager l’Opérateur du transport wallon (l’ex groupe TEC) et les communes à collaborer ensemble pour l’installation de bornes wi-fi à certains arrêts stratégiques. D’une manière générale, il faut développer un mobilier urbain attrayant pour améliorer le confort des usagers des transports en communs. L’intermodalité passe par le développement de parkings à vélos sécurisé aux abords des arrêts de bus importants.

    Enfin, il faut pérenniser le système de service garanti en cas de grève, tel que voté au parlement wallon en octobre 2017. « Cette disposition n’est pas encore applicable faute d’accord entre l’opérateur de transport et les syndicats », déplore Jenny Baltus-Möres. Pour elle, la solution pourrait être de favoriser la sous-traitance auprès de firmes privées.

    PAR YANNICK HALLET

     Source 

     

  • Un petit-déjeuner offert si vous venez en pyjama! à Nandrin

    Lien permanent

    Le 1er janvier, entre 7h et 11h, le Point chaud de Nandrin propose un petit-déjeuner offert pour les personnes portant un pyjama.

    Le Point Chaud de Nandrin lance la dernière édition de sa « matinée pyjama » ce mardi. Le commerce situé au 123a, route du Condroz, perpétue depuis trois ans maintenant cet événement atypique.

    Le principe est simple : il suffit de venir en pyjama entre 7h et 11h le 1er janvier pour obtenir gratuitement son petit-déjeuner au choix. Lors de la seconde édition, une vingtaine de personnes avait joué le jeu, contre le double l’an dernier. Peignoirs, pyjama licorne et autre vêtements de nuit fantaisistes peuplaient ainsi le Point Chaud.

    « Nous jouerons également le jeu derrière le comptoir », indique Sandrine Bertrand, cogérante de l’établissement. Dans les formules petits-déjeuners, les participants de la nouvelle année 2017 ont pu notamment manger des viennoiseries, des piccolos au bacon, au jambon ou encore au fromage et boire des jus d’orange et des boissons chaudes.

    Dernière édition

    Sandrine Bertrand précise cependant que ce sera la dernière fois que le Point Chaud de Nandrin organisera cet événement. « On ne veut pas réitérer l’opération, car on veut tout simplement éviter d’être trop répétitif », explique-t-elle. « On est cependant en train de chercher d’autres idées. »

    Article de J.G.

    Source 

  • Gare aux sanctions ! La police veille…

    Lien permanent

    Ici, les feux d’artifice sont interdits. Et chez vous?

    Vous comptiez tirer des feux d’artifice dans votre jardin pour célébrer la nouvelle année ? Attention, sans l’autorisation ad hoc, ce geste pourtant simple est interdit dans de nombreuses communes. Et gare aux sanctions ! La police veille…

    De nombreux internautes ont été surpris par le message laissé sur la page Facebook de la zone de police Hesbaye. Les feux d’artifice et les pétards sont interdits sur les communes de cette zone, à savoir Berloz, Crisnée, Donceel, Faimes, Fexhe-le-Haut-Clocher, Geer, Oreye, Remicourt et Waremme. Une interdiction qui s’applique tant sur la voie publique que dans les propriétés privées.

    « Toute infraction fera l’objet d’un procès-verbal qui sera directement transmis aux autorités répressives compétentes en vue d’une sanction adéquate », affirme l’auteur du message. « Il est également demandé aux parents, aux enseignants et aux commerçants de sensibiliser les enfants au problème. »

    Une règle qui est d’application depuis déjà plusieurs années. « C’est un règlement que nous avions pris pour Waremme et qui a été adopté par l’ensemble de la zone en 2015 », nous explique Jacques Chabot, le bourgmestre PS de Waremme. «  Il faut reconnaître qu’il y a un risque. J’ai d’ailleurs gardé de nombreux articles où l’on relatait des accidents suite à l’explosion de pétards. »

    Le bourgmestre tient également à rappeler que cette règle à un objectif préventif. « Certains râlent en affirmant qu’on “ne peut plus rien faire”. Mais il y a des règles à respecter et des dérogations existent pour les feux d’artifice tirés par des professionnels du métier. On sait très bien que la police ne sait pas être à chaque endroit pour vérifier. Mais elle interviendra et dialoguera avec les contrevenantsEt il y a des amendes administratives pour les personnes qui montreraient une volonté de récidive. »

    Et chez vous ?

    Il n’y a pas qu’à Waremme qu’on interdit les feux d’artifice. Pour savoir si une telle interdiction existe chez vous, il faut vous référer au Règlement général de police, disponible sur le site internet de votre commune. Concernant les pétards et feux d’artifice, on retrouve, par exemple, des règles similaires dans les communes de la zone de police Boraine (Boussu, Colfontaine, Frameries, Quaregnon et Saint-Ghislain) ou encore à Saint-Nicolas et à Dinant. À Seraing, le règlement prévoit, par contre, une exception pour Noël et la Saint-Sylvestre.

    Pour Bruxelles, il faudra aller au Heysel

    Dans la région de Bruxelles-Capitale, des interdictions existent aussi dans les 19 communes du territoire. « Pour tirer un feu d’artifice, il faut une autorisation », nous rappelle-t-on à la zone de Police Bruxelles-Capitale Ixelles. « Même la possession de pétards et de matériel pyrotechnique est interdite le soir du réveillon sur la Grand-Place et dans les rues avoisinantes, tout comme sur le plateau du Heysel. Les personnes qui tirent un feu d’artifice dans leur jardin s’exposent à une sanction administrative communale qui peut s’élever à maximum 350 euros, et 175 euros pour les mineurs. »

    Du côté de la zone Montgomery, qui couvre Etterbeek, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre, on compte surveiller aussi le phénomène. « Nos équipes sont sensibilisées à la chose », explique le chef de corps Michaël Jonniaux. « En particulier la nuit du 31. Nous allons publier un message d’ici peu sur les réseaux sociaux ».

    PAR GUILLAUME BARKHUYSEN

    Extrait d'article clic ici 

  • Les 20 mesures qui vont changer votre vie en 2019

    Lien permanent

    Santé

    1. Visite chez le médecin. Les honoraires pour une consultation classique chez le généraliste augmentent de 3,3 %, passant de 25,4 à 26,3 euros. La hausse est compensée par la part remboursée par l’État. Une consultation à domicile reviendra à 38,9 euros (+1,25 €), soit un surcoût effectif de quelques centimes. Pour un dossier médical global (DMG), les frais s’élèveront à 31 euros au lieu de 30, et à 56,8 au lieu de 55 pour les patients atteints de maladies chroniques. Le remboursement suit la même hausse.

    2. Hépatite C. Les médicaments seront remboursés à toutes les personnes souffrant de la maladie, y compris à un stade précoce. Jusqu’à présent, le remboursement n’intervenait qu’à un stade avancé.

    3. Transport en ambulance. Un nouveau système de facturation entre en vigueur : tout le monde paiera 60 euros. Peu importe le lieu de prise en charge. Aujourd’hui, la facture s’élève en moyenne à 130 euros.

    4. Seniors au travail. Les travailleurs de plus de 65 ans auront droit à des indemnités d’incapacité de travail pendant une période de cinq mois suivant la période de salaire garanti. En outre, cette période sera prise en compte pour le calcul de la pension.

    5. Banc solaire. Les personnes ayant le type de peau 1, le plus sensible, ne peuvent pas utiliser cet appareil. À partir de janvier, il existera deux méthodes de détermination du type de peau permettant de fréquenter un solarium : l’attestation médicale délivrée par un médecin ou la vérification de la sensibilité de la peau par un appareil du centre de bronzage.

    6. Transfert aux Régions de soins de santé. Les compétences transférées concernent les soins aux aînés (maisons de repos), les infrastructures hospitalières, la santé mentale dont les maisons de soins psychiatriques, la prévention notamment du cancer du sein et l’organisation des soins de première ligne.

    Animaux

    7. Poneys. Il sera interdit d’utiliser des poneys sur les manèges forains en Wallonie et à Bruxelles.

    8. Stérilisation des chats. Fin de la période transitoire en Wallonie pour l’obligation d’identification et d’enregistrement des chats. Les chats nés avant le 1er janvier 2017 doivent désormais être stérilisés.

    9. Bien-être animal. Entrée en vigueur du code wallon du bien-être animal. L’article premier stipule que l’animal est un être sensible. Désormais, un permis sera nécessaire pour détenir un animal. La maltraitance animale sera sévèrement punie.

    Argent

    10. Salaires nets. Ils augmenteront à la suite de l’entrée en vigueur du dernier volet du tax shift. La hausse moyenne sera de près de 27 euros. Elle sera de 31 euros pour un travailleur avec un salaire minimum brut de 1.500 euros. Pour un salaire brut de 2.100 euros bruts, ce sera 25 euros.

    11. Employés. Plus de 450.000 employés assujettis à la commission paritaire 200 bénéficieront d’une augmentation de salaire de 2,16 %.

    12. Indépendants. Une nouvelle procédure sera d’application pour les indépendants qui souhaitent introduire une demande de dispense de cotisations sociales en raison de difficultés économiques ou financières. Le nouveau système permettra d’obtenir une réponse endéans le mois, contre six mois auparavant.

    13. Locations immobilières. Le bailleur et le locataire pourront désormais choisir d’appliquer le régime TVA en cas de location immobilière professionnelle. Ce régime TVA optionnel est uniquement d’application pour les nouvelles constructions ou les rénovations importantes de bâtiments existants.

    14. Bpost. Les tarifs pour l’envoi de lettres et de colis standards augmenteront en moyenne de 7,44 % pour les particuliers et les petits professionnels. Le timbre prior fait son retour. Acheté à la pièce, il coûtera 1 euro.

    15. Argent noir. Le taux des amendes liées aux régularisations fiscales passera de 23 à 24 %.

    Retraites

    16. Calcul de la pension. Le principe de l’unité de carrière a été supprimé. Toutes les années de travail effectif compteront donc dans le calcul de la pension des travailleurs salariés, même celles prestées après 45 ans de carrière.

    17. Jour de paie. Le pensionné recevra à une même date l’ensemble de ses pensions, quel que soit son régime (fonctionnaire, salarié ou indépendant).

    Familles

    18. Congés parentaux. Si la durée ne change pas, la flexibilité dans l’octroi des congés parentaux sera accrue. Ils pourront être pris par demi-journée ou un jour toutes les deux semaines. Le congé d’adoption est porté à six semaines.

    Environnement

    19. Bruxelles. Les véhicules diesel Euro 2 et les essences Euro 0 et Euro 1 seront interdits dans la zone de basse émission.

    Football

    20. Arbitrage. Entré en vigueur d’un code de conduite pour le respect des arbitres. Les comportements ou les paroles excessives seront sanctionnés.

     

    Source 

  • Avis de décès Monsieur Antoine Delvaux Epoux de Madame Christiane Machiels de Nandrin

    Lien permanent

    Monsieur Antoine Delvaux

    Epoux

    de Madame Christiane Machiels de Nandrin 

    Domicilié à Nandrin (4550, Belgique)
    Né à Modave (4577, Belgique) le mardi 19 janvier 1937 
    Décédé à Huy (4500, Belgique) le jeudi 27 décembre 2018 à l'âge de 81 ans

    source  

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Avis décès Madame Mariette Theunens Veuve de Monsieur Georges Gordenne de Nandrin

    Lien permanent

    Madame Mariette Theunens Veuve de Monsieur Georges Gordenne

    Domiciliée à Nandrin (4550, Belgique)
    Née à Hermée (4680, Belgique) le dimanche 21 mars 1926 
    Décédée à Nandrin (4550, Belgique) le jeudi 27 décembre 2018 à l'âge de 92 ans 

    Source 

     

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • En 2019, l’ASBL Centre Médical Héliporté va signer sa 10e année d’utilisation du système de balisage automatique de terrains

    Lien permanent

    Hélicoptère médicalisé: le 118e terrain balisé est à Clavier

    Ce terrain équipé du système de balisage automatique pour le secours héliporté de nuit du CMH est situé au coeur du village de Bois-et-Borsu (site de la Plaine). Cette installation, 1ère du genre en Wallonie, est particulière à plus d’un titre. D’abord, à l’inverse de 99% du maillage cartographique existant des terrains balisés de nuit par l’équipe du CMH, le site de la Plaine n’est pas un terrain de football. Il s’agit d’une surface libre d’usage située à proximité d’une plaine de jeux et d’une école. Ensuite, son équipement est empreint d’une histoire authentique qui s’ouvre le 25 décembre 2017 à la suite de la prise en charge par le CMH d’un patient en situation de détresse vitale.

    Sensibilisé par l’importance du service du Centre Médical Héliporté, dans une région éloignée des hôpitaux spécialisés, un habitant du village entreprend avec détermination une démarche pour faire équiper le site de la Plaine de Bois-et-Borsu du système de balisage automatique du CMH. Avec l’objectif d’améliorer l’accueil et l’atterrissage de l’hélicoptère du CMH lors de toute mission organisée de nuit, en cas d’urgence, à la demande du 112. Le projet a pu bénéficier du soutien des autorités locales et de la Province de Liège, laquelle a pris en charge le financement partiel de l’installation en balisage automatique. L’inauguration du site aura lieu le samedi 29 décembre à 20h. Au travers de l’équipement de ce 118ème terrain, l’ASBL Centre Médical Héliporté souligne le rôle déterminant joué par la population dans le développement de son projet.

    Source 

  • Vos vœux via le net ?

    Lien permanent

    La carte n’a plus la cote, le SMS non plus ! Les vœux de Noël se sont échangés cette année essentiellement via les réseaux sociaux WhatsApp, Facebook, Twitter ou autres, ressort-il des chiffres récoltés par les opérateurs télécom.

    Le trafic de data continue à augmenter, alors que le nombre de SMS envoyés continue à diminuer. Chez Proximus, le volume de data enregistré entre le 24 décembre à 20h et le 25 à 8h est en hausse de 48 % par rapport à 2017 à 87.781 gigabyte.

    Le nombre de SMS a diminué de 10 % à 6.498.600.

    La tendance est la même chez Orange qui a enregistré plus de 96.000 gigabyte en volume data mobile sur son réseau, soit une augmentation de plus de 78 % par rapport à 2017.

    Les clients Orange ont aussi envoyé 6 millions de SMS, soit 13 % de moins qu’en 2017. Orange a également noté 1,4 million d’appels, 33 % de plus que l’an dernier.

    Un cinquième de ces appels s’est effectué via la 4G.

    source 

     

     

  • L’ordre des avocats francophones a récompensé l’application pour smartphones Legalstreet du cabinet hutois.

    Lien permanent

    Le site calcule le montant des indemnisations des dommages corporels et offre ainsi un suivi pendant tout le parcours des victimes.« Notre objectif, c’est d’optimiser l’expérience des clients. On a intégré une boite de discussions. Les gens aiment beaucoup », explique le lauréat Jean Marot. L’application, développée par le cousin de l’avocat, Raphaël Marot, contient, un calculateur de dommages, un scan pour les factures et divers outils pour rendre le droit accessible.

    Le prix de l’Innovation récompense les projets dans le développement de solutions numériques dans le domaine juridique. Si les lauréats ne gagnaient « que » une statuette en verre, c’est à un autre niveau que la récompense prend son sens : « C’est une reconnaissance du barreau de Bruxelles, le plus important de Belgique. En plus, les deux autres finalistes sont des grosses structures de Gand et Bruxelles. C’est donc un honneur d’être reconnu pour un petit cabinet comme le nôtre. A Huy, particulièrement, un des plus petits barreaux du pays. Je suis content que notre investissement ait été remarqué. J’essaie toujours d’innover en restant à la portée de tout le monde ».

    En 2016, le barreau de Liège avait déjà récompensé le site internet du cabinet de Jean Marot. Le jury avait surtout mis en exergue leur service en ligne : il est notamment possible d’y consulter son dossier de façon sécurisée. A l’époque, il s’agissait déjà d’une révolution car, même si c’est courant dans les autres domaines, ce n’est pas forcément le cas chez les avocats. Attiré par les nouvelles technologies depuis toujours, Maitre Jean Marot a des idées plein la tête pour dynamiser et moderniser l’image de sa profession.

    ESTELLE FALZONE

    Source 

  • Dernier jour pour vos réservations à la Traditionnelle Choucroute de l'An Neuf à Nandrin Saint-Séverin le dimanche 6 janvier 2019

    Lien permanent

    CHOUCROUTE DE  L’AN NEUF 

    VENEZ PARTAGER UN AGRÉABLE
    MOMENT DE CONVIVIALITÉ
    AMBIANCE OBERBAYERN
    DIMANCHE 6 JANVIER 2019
    SALLE COMMUNALE DE SAINT-SÉVERIN À PARTIR DE 12 HEURES
    AU MENU :
    APÉRITIF OFFERT
    CHOUCROUTE, JAMBONNEAU, SAUCISSON POLONAIS, SAUCISSE DE
    FRANCFORT, LARD FUMÉ, PURÉE
    GALETTE DES ROIS ET QUENELLE DE GLACE VANILLE MAISON
    CAFÉ
    ALTERNATIVE :
    FRICASSÉE DE POULETTE AUX PETITS LÉGUMES
    PRIX : ADULTES 22 € - ENFANTS 8 €
    RÉSERVATION AU PLUS TARD LE JEUDI 27 DÉCEMBRE AUPRÈS DE :
    JEAN-PAUL SCHRECK : 0495/50.66.00 - ANTONELLA : 0478/61.18.07

  • Nandrinois :Voici ce qui va changer dès ce 1er janvier!

    Lien permanent

    Le système fédéral des allocations familiales vit ses dernières heures: voici tout ce qui va changer dès ce 1er janvier!

    L’Agence fédérale pour les allocations familiales va progressivement disparaître au profit des entités fédérées, comme décidé dans la foulée de la 6e réforme de l’État. La Flandre et la Wallonie prendront leur envol en janvier 2019, Bruxelles suivra en 2020.

    Il aura fallu près de 1.700 réunions pour accoucher de ce nouveau système. « Il faut que les droits soient faciles. Aujourd’hui il y a 700 cas différents et de montants différents, suivant les situations. Nous allons en venir à un système beaucoup plus simple, qui garantit beaucoup facilement que chacun a bien ses droits », confiait la ministre pour la région wallonne de l’Action sociale, Alda Gréoli à RTL Info. À partir du 1er janvier, ce sera donc le domicile de l’enfant qui déterminera le régime.

    Concrètement, en Flandre, les anciens collaborateurs de Famifed travailleront pour Fons, la nouvelle caisse publique d’allocations familiales. Ils se chargeront du paiement du « Groeipakket ».

    En Wallonie, la réforme se fera en deux étapes. La nouvelle caisse publique Famiwal sera lancée le 1er janvier 2019, mais le nouveau système pour les prestations familiales ne s’appliquera qu’à partir du 1er janvier 2020. Enfin, le ministère de la Communauté germanophone paiera ses premières allocations familiales le 8 février 2019.

    Concrètement, en 2019, le montant des allocations dans le Sud du pays ne changera pas. Il sera toujours calculé selon le système de rang familial. Cependant, quelques modifications sont à prévoir : ce sera désormais le revenu et non plus le statut qui déterminera l’octroi d’un supplément social. Les allocations familiales seront également automatiquement versées pour les moins de 21 ans aux études. Enfin, les parents d’un premier enfant pourront choisir leur caisse d’allocations familiales.

    En 2020, c’est au tour de ce système de rang de disparaître. Que cela signifie-t-il ? Tout simplement que chaque enfant aura la même allocation, peu importe leur nombre dans la famille. « Un enfant égale un enfant. À partir du 1er janvier 2020, 155 euros quelle que soit la place de l’enfant dans la fratrie. Donc pour les familles recomposées c’est aussi plus facile » expliquait la ministre Gréoli à nos confrères.

    Enfin à Bruxelles, rien ne change pour l’instant. Famifed gérera les dossiers bruxellois jusqu’au 31 décembre 2019. Ce n’est qu’à partir de 2020 que la capitale calquera son système d’allocations familiales sur celui de la Wallonie.

    À noter que l’année dernière, Famifed et les caisses privées ont payé des allocations familiales à 1,6 million de familles, au profit de 2,8 millions d’enfants bénéficiaires. Cela représente une manne de 6,5 milliards d’euros déboursés.

    Néanmoins, le basculement vers le régional ne devrait léser personne. « Aucun ménage ne perdra de l’argent. Sur Bruxelles, ils pourraient même en gagner un peu », souligne l’administratrice générale de Famifed, Tania Dekens.

     

    Source 

  • Jobcoaching emploi toutes les dates de nos séances d'info du 1er semestre 2019

    Lien permanent

     Jobcoaching emploi Vous êtes sans emploi et vous cherchez un coup de boost?
    Suivant votre situation (infos: http://www.mirhw.be/pages/chercheur/jobcoaching.html), nous pouvons vous aider❗️Nos séances info jobcoaching 2019 sont ouvertes (sans inscription préalable). En détails:
     Waremme (rue Ernest Malvoz, 20): le 02/01 à 9h
     Huy (Chaussée de Liège, 34): le 04/01 à 9h
     Hannut (place des Déportés et Réfractaires, 1): le 09/01 à 9h
     Wanze (Chaussée de Wavre, 16): le 07/01 à 9h

     Toutes les dates de nos séances d'info du 1er semestre 2019 sont ici: http://www.mirhw.be/pages/contact/contact.php

     

    Mission Régionale Huy-Waremme
  • Attention ,vos décodeurs bientôt coupés ?

    Lien permanent

    20.000 décodeurs bientôt coupés !

    Les abonnés VOO ne pourront plus utiliser ces vieux décodeurs

    Vous êtes un abonné de longue date chez VOO ? Faites attention ! Le câblodistributeur envoie actuellement un courrier à plusieurs milliers d’abonnés. Et celui-ci est très clair : sans nouvelle de la part du client, le décodeur sera désactivé… dans 30 jours ! En fait, VOO veut moderniser son parc de décodeurs. Et les modèles les plus anciens, distribués il y a une dizaine d’années, ne pourront bientôt plus décoder les chaînes numériques proposées par VOO.

    « Les chaînes de télévision numériques sont diffusées actuellement dans deux formats », explique Patrick Blocry, directeur de la communication chez VOO. « Il y a le MPEG2 et le MPEG4. Or, les anciens décodeurs, qui ne permettent pas de recevoir des chaînes en haute définition, ne sont pas compatibles avec la norme MPEG4. Dans une volonté d’harmoniser notre offre, nous ne proposerons plus qu’une seule norme, le MPEG4. Et ces anciens appareils ne pourront donc pas décoder les chaînes diffusées avec cette norme de compression. »

    Deux modèles sont concernés. Le S6, un décodeur noir commercialisé à l’époque de « Canal+ Belgique / Le Bouquet » et au début de VOO. Et le modèle S9, surnommé par ses utilisateurs le « petit gris », commercialisé au lancement de la télévision numérique gratuite chez VOO.

    Mais que les utilisateurs de ces anciens décodeurs se rassurent : VOO propose des solutions pour les remplacer. « Si le client a une télévision compatible, nous lui proposons gratuitement une « Carte TV numérique ». Il s’agit d’une carte et un module qui s’insère directement dans la télévision et qui permet de recevoir les chaînes en qualité numérique et en haute définition. »

    Si le client n’a pas de téléviseur compatible, VOO propose une autre solution : « Ces clients pourront recevoir un VOOcorder gratuitement durant deux ans. »

    La mise hors-service ne concerne que ces deux « vieux » décodeurs. Les détenteurs d’une VOObox, d’un VOOcorder ou d’une box.Evasion ne sont donc pas concernés.

    Enfin, notons que VOO a décidé de faire un geste à tous ses clients pour Noël. À l’occasion du « Boxing Day », tous les matches de football de la Jupiler Pro League du 26 décembre et du 27 décembre sont à suivre en clair sur VOOsport. Et parmi ces matches, on retrouve un certain… Charleroi-Standard.

    GUILLAUME BARKHUYSENGUILLAUMEBARK

    Les clients qui utilisent ces anciens décodeurs peuvent contacter VOO au 02/730.40.64

    Source info 

  • Joyeux Noël Le 25 décembre à Nandrin et dans le monde !

    Lien permanent

     Noël est une fête chrétienne commémorant chaque année la naissance de Jésus de Nazareth, appelée Nativité, et célébrée le 25 décembre dans les calendriers grégorien et julien.

    À l'origine, il existait à cette date des festivités païennes marquant le solstice d'hiver, symbole de la renaissance du soleil.

    Au xxie siècle, la période entourant Noël (dite « période des fêtes » en contexte séculier) revêt un aspect largement profane et commercial et dans certains pays, le jour de Noël est férié.

    Dans cet esprit, Noël devient une fête à connotation folklorique et caractérisée par un regroupement des cellules familiales autour d'un repas et d'un échange de cadeaux.

    Source wikipedia

    Le 25 décembre, jour de Noel, est le jour le plus court de l' année après cette date les jours se rallongent et le soleil renaît à nouveau..

    Les couleurs traditionnelles de Noel sont bien sûr:

    le rouge couleur de chaleur et de lumière et

    le vert couleur des feuillages, de l'espérance, mariés à l'or du soleil.

     

     

     

  • Une nouvelle station Prévot à Nandrin , après un an de travaux

    Lien permanent

    Lancée en 1972 par Richard Prévot, l’affaire familiale est aujourd’hui gérée par les deux enfants, Erwin Prévot (46) et Audrey Prévot (36). Construite dans les années 80, la station de Mazout de Nandrin n’avait jusqu’à ce jour connu aucune remise à neuf. De plus, depuis 2012, les bureaux de la société ont déménagé à Tinlot, emportant avec eux les camions de transport de gaz et mazout. « En déménageant sur Tinlot, le hangar était pratiquement inutilisé et il n’était plus aussi étanche que dans ses grandes années. C’était le moment idéal d’entamer des travaux de rénovation », explique Audrey Prévot. «  On a tout transformé et on a complètement désossé le hangar et les bureaux pour refaire toute l’isolation et agrandir l’espace afin d’ajouter un drive-in et un espace shop ».

    Ainsi pendant près de 14 mois, la famille Prévot s’est attelée à la tâche dans le but d’offrir plus de confort à la clientèle régulière de Nandrin. « Avant, les clients devaient prendre le pellet sous tous les temps. Désormais, nous avons 4.050 tonnes de pellets stockés dans le hangar avec un drive in intérieur entièrement isolé où le client est servi à l’abri »,souligne Erwin Prévot, gérant de la station. Afin de pousser encore plus loin le service à la clientèle, la station est désormais équipée d’un shop proposant diverses friandises, apéritifs, boissons, cigarettes et paniers cadeaux.

    La station est ouverte du lundi au vendredi de 7h à 18h30 et le samedi de 8h à 16h. Pour le moment, à l’occasion de l’ouverture de la station, la société Mazout-Prévot offre le café de 7h à 8h à tous ses clients.

    Article de LA.MA

    Source 

  • Avis décès Monsieur Francis Fouarge Epoux de Madame Claire Fraipont de Villers-le-Temple Nandrin

    Lien permanent

    Domicilié à Villers-le-Temple (4550)
    Né à Ougrée (4102) le dimanche 12 septembre 1937 
    Décédé à Huy (4500) le vendredi 21 décembre 2018 à l'âge de 81 ans 
    Epoux de Madame Claire FRAIPONT

    Source 

     

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

     

  • Nandrinois Célébrations du temps de Noël

    Lien permanent

    Célébrations du temps de Noël

    Lundi 24 décembre
    Eucharistie à 17h à l’église de Seny et d’Ouffet, à 18h à l’église de Les Avins (messes des familles).
    Eucharistie à 24h à l’église d’Ocquier et de Saint-Séverin (messes de minuit).

    Mardi 25 décembre (fête de Noël)
    Eucharistie à 9h au presbytère d’Ouffet ; à 9h30 à l’église de Clavier-Station ; à 10h30 à l’église de Scry et de Vien; à 11h à la clinique de Fraiture.

    Samedi 29 décembre
    Eucharistie à 18h à l’église d’Ellemelle.

    Dimanche 30 décembre (fête de la sainte Famille)
    Eucharistie à 9h au presbytère d’Ouffet et à 10h30 à l’église de Fraiture. Célébration autour de la Parole à 11h à la clinique de Fraiture.

    Samedi 5 janvier
    Eucharistie à 18h à la chapelle de Pair et à l’église de Tinlot.

    Dimanche 6 janvier (fête de l’épiphanie)
    Eucharistie à 9h à l’église de Borsu et au presbytère d’Ouffet, à 10h30 à l’église d’Anthisnes et de Nandrin. Célébration autour de la Parole à 11h à la clinique de Fraiture.

     

    Source 

  • Cherche couturière sur Nandrin

    Lien permanent

    Cherche couturière sur Nandrin ou proche pour une réparation de tirette de manteau

    Contact 0487290136

  • Choucroute garnie du 1 er janvier au Terminus de Nandrin

    Lien permanent

    Pour bien commencer 2019,
    Déguster notre choucroute 
    Service midi et soir.
    Réservation souhaitée au:
    04/361 29 02

     

    Source 

    Le Terminus

  • Les menus pour les fêtes de fin d’année chez Saveurs & Traditions Nandrin

    Lien permanent

     Les menus pour les fêtes de fin d’année. 
    N’hésitez pas à commander par téléphone au 085232464 ou par email à commandes@saveursettraditions.be
    (Les réservations de Noel se culture le 19/12 et celles du réveillons le 26/12) 
     la page Saveurs et Traditions

    Clic sur le Menu 

    47388994_547577012381744_6342687237490081792_n.jpg

    47578869_547577709048341_5682037120366018560_n.jpg

  • Feux d’artifice à la nouvelle année : respectez les réglementations !

    Lien permanent

    En tant que particulier, quels feux d’artifice puis-je acheter et allumer sur la voie publique ? Feux de Bengale, fusées, pétards ou autres compositions pyrotechniques produisant des effets lumineux, fumigènes ou sonores sont des classiques de la nuit du nouvel an mais aussi synonymes d'accidents et parfois de brûlures graves.


    Une réglementation spécifique vise la fabrication, la vente et la détention de feux d’artifice, c'est l'objet de ce premier article, nous aborderons les mesures de précautions quant à leur utilisation dans un second article à suivre.
    Quatre catégories

    Les feux d’artifice sont classés en quatre catégories, selon leur degré de danger et de sonorité, l’endroit d’utilisation et les personnes impliquées.

     La première catégorie (type F1)

    très peu dangereuse et peu bruyante, elle est destinée à un usage à l’intérieur des bâtiments. Ces articles peuvent être détenus dès l’âge de 12 ans (fontaines, petits pétards, ...).

     La deuxième catégorie (type F2)

    peu dangereuse, d’un niveau sonore faible et destinée à un usage externe, elle exige un minimum de 16 ans (fusées, batteries d'artifices, etc).

     Les artifices de type (type F3 et F4) 

    Les produits de type F3 (batteries, fusées, etc. contenant plus de poudre et plus détonantes) et F4 (de niveau professionnel et très dangereux) ne peuvent être détenus par les particuliers depuis le 5 juillet 2017. Ils sont réservés aux spécialistes qui ont obtenu un certificat de qualification. 

    Cette qualification, rendue obligatoire depuis le 4 juillet 2013, est délivrée par une institution qui répond aux normes NBN EN ISO/IEC 17024. 

    L'âge minimum requis pour leur utilisation est de 18 ans.

    Ce que prévoit la loi ... 


    En Belgique, la fabrication, la vente et la possession de feux d’artifice sont réglementées par des directives européennes (2013/29/EU et 2014/58/EU) et par des arrêtés royaux et ministériels depuis le 23 septembre 1958. L’arrêté royal le plus récent du 20 octobre 2015 détermine notamment le marquage européen (CE) obligatoire sur les articles pyrotechniques mis en vente ainsi que les règles imposées aux fabricants, importateurs et distributeurs.

    Un commerce de détail doit disposer d’un permis de détention et de vente. Il ne peut conserver que les substances pyrotechniques et les feux d’artifice correspondant aux normes et conditions fixées par la loi. Le vendeur doit en outre contrôler si l'acquéreur a l'âge requis.

     Un particulier, lorsqu'il a l'âge requis, peut acheter, transporter et détenir sans autorisation spécifique, des artifices élémentaires de divertissement de moins d’un kilo de substance pyrotechnique. 

    Les feux d’artifice festifs doivent porter un certain nombre de mentions dans la langue de la région concernée et notamment : le nom et l’adresse du fabricant ou de l’importateur, le nom et le type de l’article, l’âge minimal exigé pour la détention, la catégorie, le mode d’emploi, l’année de production et, le cas échéant, la distance de sécurité minimale à observer. 
    De plus, l’étiquette doit préciser le taux de produit explosif actif contenu et indiquer pour quel usage (intérieur ou extérieur) il est conçu. 

    La réglementation locale


    Le règlement général de police peut interdire l’usage de pièces d’artifice ou de lampions sur tout ou partie du territoire de la commune, les jardins et terrains privés inclus, en dehors d'une autorisation spécifique émanant de la commune. 

    Informez-vous donc au préalable auprès de votre administration ou votre zone de police locale. Le contrevenant risque une amende administrative.

    Enfin, les articles pyrotechniques ne peuvent être vendus sur les marchés ni par des démarcheurs à domicile.

    En savoir plus.

    Danny BOYDENS

    Source info https://www.secunews.be/index.php/themes-fr/securite-acteurs-et-cadre-reglementaire/527-feux-d-artifice-a-la-nouvelle-annee-respecter-les-reglementations?fbclid=IwAR0Nfj2HxcQk2I67KByHajW8jWXGfzfNw7AQwLK2QfO3V82Vzey7kihsh5w

     

  • Nandrinois « Un animal n’est pas un cadeau »

    Lien permanent

    En période de fêtes, certains ont envie d’offrir un chat ou un chien en guise de cadeau. Face à cette tentation, Philippe Dodrimont met en garde les parents. « Gentil, doux comme une peluche ou généreux en câlins ne sont pas des arguments pertinents. Les animaux ainsi acquis se retrouvent souvent abandonnés quelques mois plus tard. L’animal n’est pas un produit de consommation ». Propriétaire d’une vingtaine de chats et de plusieurs équidés, il souligne la responsabilité bien réelle de s’occuper de la santé et du bien-être de ses petits protégés.

    Il rappelle donc la nécessité, pour le futur propriétaire, de vérifier si la race de chien choisie correspond à son mode de vie et de calculer le coût réel en termes de nourriture et de soins vétérinaires. « Nous avons des devoirs envers l’animal. Le nourrir, le toiletter, le promener, le soigner… Des actes à accomplir au quotidien pendant au moins une dizaine d’années. Il est donc essentiel d’en être conscient et de faire intégrer cette idée à tous les membres de la famille, surtout aux enfants ». Il plaide pour répartir les tâches afin que chacun s’engage. Une fois ce pacte accepté, c’est parti pour des années de bonheur.

    Y.H.

    Source 

  • « Protéger les petits producteurs face aux grandes surfaces »

    Lien permanent

    Si ce n’est pas l’esprit de Noël qui souffle sur le gouvernement et le parlement, c’est un peu Noël pour les ministres de l’Agriculture de l’Union européenne. Leur collègue belge, Denis Ducarme (MR) leur a préparé un panier reprenant des produits de nos régions.

    « Chaque ministre choisit des produits qui représentent son pays et qui sont des coups de cœur personnels », dit le ministre MR qui est aussi celui des indépendants et des PME. La question est donc de savoir ce qu’il fait pour soutenir ces petits producteurs qui font battre son cœur ? « Une cellule petits producteurs et vulgarisation a été mise en place pour les épauler », répond-il. « J’ai renforcé cette cellule et j’espère qu’on la renforcera encore plus à l’avenir : elle déborde de travail avec tous les nouveaux produits qui explosent et l’artisanat qui a le vent en poupe. »

    Petits producteurs

    Le ministre parle d’autres mesures comme le groupement d’employeurs qui autorise des producteurs à partager le même comptable. Il reste un point noir : un meilleur équilibre dans les relations entre ces producteurs et la grande distribution. « Je sais que cette relation à la grande distribution reste difficile », confie-t-il. « Les prix offerts aux producteurs continuent à être tirés vers le bas, même si toutes les chaînes n’appliquent pas cette politique. Des producteurs renoncent à vendre leurs produits en grande surface, une perte pour les consommateurs. »

    Que faire pour changer ça ? « On réforme le code du droit économique. J’ai un projet de loi prêt à être lu au Conseil des ministres. Il offre une protection plus importante aux petits producteurs et rééquilibre les relations. Il faut amener plus de produits de terroir ou bio en grande surface. »

    Coups de cœur

    Denis Ducarme aime à le répéter : il ne se passe pas une semaine sans qu’il ne visite un petit producteur. Qu’a-t-il mis dans son panier offert à ses collègues européens ? « Il n’y a pas un produit que je n’ai pas goûté. Je ne pouvais y mettre de fromage ou de Blanc Bleu Belge (question de conservation). J’y ai mis un pot de terrine de canard au foie gras de la Ferme de la Sauvenière (Florennes). Ils font tout eux-mêmes, de l’élevage au pot. J’y ai aussi mis un pot de pâté de foie de volaille échalotes et porto (Houdrigny, dans le Luxembourg), clin d’œil à une région qui souffre à cause de la peste porcine. »

    Rayon douceurs, des spéculoos : d’« Aux caprices de Jess » (Liège) et de la biscuiterie Vanvuchelen (Brabant flamand). « La productrice liégeoise est une indépendante à titre complémentaire. C’est le cas d’un indépendant sur trois : il faudra faire plus pour les aider à l’avenir. »

    Meilleur whisky au monde

    Il y a aussi une pomme, une poire et un jus de pomme (Saint-Trond), clin d’œil à un secteur important et en difficulté. Mais il y a d’autres boissons plus fortes comme ce whisky Belgian Owl (Liège). « Un produit remarquable qui a eu la médaille d’or dans un concours international de référence en 2018. C’est en Belgique que l’on produit le meilleur whisky du monde ! » Il y a aussi une mini-bouteille de peket DD à la violette (Jumet)

    Les (micro-)brasseries ne sont pas oubliées. Dans le panier, une Duvel (Anvers), une Chimay bleue et une bière « La Vieille » de la brasserie Gosselin, médaillée d’argent dans un concours réputé à Lyon.

    Il manque quelque chose ? Du chocolat ! C’est l’artisan Blondeel (Koekelberg) qui porte ici les couleurs de la Belgique.

    DIDIER SWYSEN

    Source 

  • Attention : Fin de la période de régularisation des armes à feu !!!

    Lien permanent

    La période de régularisation qui a débuté le 1er mars 2018 se terminera le 31 décembre prochain. Il est encore temps de régulariser la détention de vos armes et chargeurs qui ne seraient pas détenus légalement, mais il ne faut pas tarder !


    En effet, il n'y aura pas de prolongation et si vous n'avez pas obtenu un document (modèle 6A ou 10A) délivré par la police avant la fin de l'année 2018, il ne vous sera pas possible de prouver que vous avez accompli les démarches à temps.


    En effet, il ne suffira pas de prouver que vous avez envoyé un courrier par recommandé ou un mail pour justifier d'avoir entamé la procédure de régularisation qui s'imposerait : en l'absence d'un document délivré par la police au plus tard le 31 décembre 2018, le Gouverneur ne pourra tout simplement pas traiter votre demande de régularisation : elle sera considérée comme irrecevable, conformément au prescrit de la loi et vous serez considéré comme étant en détention illégale d'arme(s) à feu ou de chargeur(s), avec les conséquences pénales qui s'imposent.


    Il est donc important de prendre contact SANS DELAI avec votre police locale car si vous vous y prenez trop tard et que le document sollicité ne peut vous être délivré à temps, la procédure de régularisation sera caduque.


    Alors, un conseil : contactez votre gestionnaire "armes" au sein de votre zone de police afin de régulariser votre situation : il sera bientôt trop tard !

     

    Source