Le Collège a décidé de remplacer les billes de caoutchouc des terrains synthétiques par du liège

Lien permanent

Des nouveaux terrains sans risque et conformes aux normes

Il y a quelques jours, le collège communal de Wanze avait décidé de faire analyser les billes de ses terrains de foot synthétiques dans un laboratoire spécialisé sans attendre les résultats de l’enquête sollicitée par la Ministre en charge des Infrastructures sportives, Valérie De Bue et par la Ministre de la Santé, Maggie De Block. Une décision prise suite au reportage du magazine «Questions à la une» du mercredi 31 octobre sur la RTBF concernant la dangerosité des terrains synthétiques.

Mais quelque soient les résultats de l’analyse, le Collège communal de Wanze a décidé de remplacer le revêtement et/ou les composants du revêtement des terrains synthétiques par des matériaux respectant les normes les plus strictes en matière de santé.

«Nous allons au minimum aspirer les billes en caoutchouc pour les remplacer par des billes en liège, voire changer complètement les terrains si cela s’avère nécessaire, explique le bourgmestre Christophe Lacroix. Nous ne pouvons prendre aucun risque sur la santé de nos citoyens ».

De 250 à 400.000  €

«Nous allons inscrire le projet au budget 2019, et faire une demande de subsides pour renouveler les terrains synthétiques. Il s’agit d’un fameux budget, allant de 250 à 400.000 euros ».

Dans ce cadre, les autorités communales ont sollicité la Ministre De Bue concernant une subvention éventuelle aux communes afin de procéder au remplacement de ces matériaux; à l’instar de ce qu’a annoncé Fadila Laanan, Secrétaire d'Etat à la Région de Bruxelles-Capitale chargée des Infrastructures sportives communales, pour le renouvellement des terrains en région bruxelloise.

Déjà en mars dernier, après la diffusion du reportage d’Envoyé Spécial sur France 2 sur le même sujet, la conseillère communale et présidente de l’asbl Vive le Sport, Charlotte Rouxhet, interrogeait le Conseil communal wanzois concernant l’éventuelle dangerosité des terrains synthétiques. Les conseillers s’étaient plus particulièrement intéressé aux petits granulats de caoutchouc SBR provenant de pneus recyclés qui composent le lestage des terrains synthétiques de la RES Wanze/Bas-Oha à Antheit. Le conseil communal avait alors déjà pris la décision de placer des composants naturels lors du remplacement du gazon synthétique prévu initialement dans trois ans. Par ailleurs, les autorités communales avaient également pris la précaution d’imposer que les gardiens de bus ne s’entraînent plus sur le terrain synthétique. Ceux-ci sont, en effet, régulièrement en contact avec ces matériaux.

Bientôt les résultats

Les derniers prélèvements pour l’analyse toxicologique ont été effectués ce lundi-ci. «Nous devrons recevoir les résultats des analyses d’ici quelques jours. Elles nous diront si oui ou non, on dépasse les normes. Si c’est non, on sera rassuré. A l’heure actuelle, aucune étude scientifique démontre le lien entre la composante de ces terrains et des cancers. Néanmoins, on ne peut nier les coïncidences et les faits interpellants. Il en va de la santé de nos citoyens », poursuit le bourgmestre.

Christophe Lacroix espère que tous ces changements seront effectués et que les nouveaux terrains seront prêts pour la prochaine saison sportive.

ESEN KAYNAK

Un appel aux bourgmestres pour un subside exceptionnel

 

Par ailleurs, le Collège communal a adressé un courrier à l’ensemble des Bourgmestres et Echevins des Sports de Wallonie les invitant à intervenir également auprès de la Ministre De Bue afin qu’elle accorde un financement exceptionnel aux communes soucieuses de développer des infrastructures sportives sans danger pour la santé de ses utilisatrices et utilisateurs. Les autorités communales wanzoises estiment, en effet, important que les communes puissent être aidées pour faire face à ces dépenses urgentes étant donné l’inconnue des effets de ces billes en pneus recyclés sur la santé et l’environnement. «Nous leur demandons de nous rejoindre dans ce combat vu le budget important que cela représente, et encore plus pour une petite commune comme Wanze. Et rappelons que la Région wallonne est responsable de la qualité des infrastructures sportives », conclut Christophe Lacroix.

Article de E.K.

 

Article et photo clic ici 

Commentaires

  • Questions:
    Que vont devenir ces tonnes de billes en caoutchouc?
    ............Comme le lisier, elles seront discrètement enfuies dans nos forêts Ardennaises ???????????

  • La solution pourrait-elle à nouveau passer par l'enfouissement des billes en tant que remblais non toxique autour du futur hall omnisports ou être stockées au Péry avec une fois encore l'aval, l'ignorance et l'indifférence des écolos ?

  • MDR. Petite question pour bien poser ce genre de prob. Donc nous avons un keep qui frôle le sol 3 x par semaine pendant quelques dizaine de secondes (c'est vraiment un max.). Et d'un autre côté nous avons un employé de chez Auto5 qui change 200 pneus par jour. Tiens, je n'ai jamais entendu parler des pro. Ni même du fait que monsieur tout le monde balance chaque jour des tonnes de déchets de pneus en roulant (aux abords des écoles, dans les parking des hall omnisdports,etc...). Vous êtes plus que des moutons, vous êtes des agneaux de pâques... NB PLRédaction: Tu peux la squizzer je la passe sur FB de toute manière où j'ai plus d'audience.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel