Et à Nandrin ? aujourd'hui voici les attributions au sein du Collège

Lien permanent

Le nouveau Collège nandrinois est connu. Ecolo et la liste Bourgmestre + se sont entendus sur la répartition des compétences. Sans anicroche : « Cela a roulé comme du papier à musique, on ne s’est vu que trois fois et les affinités et envies de chacun sont complémentaires, ce qui donne un Collège équilibré », estime Michel Lemmens, le bourgmestre. « Les discussions se sont très bien déroulées, ce qui instaure un climat de confiance », abonde Sébastien Herbiet. Les deux nouveaux échevins écologistes se partagent grosso modo les compétences de leur prédecesseur Anne de Potter et de l’ex-Ecolo Charlotte Tilman. C’est Sébastien Herbiet (36 ans, 116 voix) qui hérite des matières sensibles à Nandrin que sont l’urbanisme, l’aménagement du territoire et la mobilité. Il s’occupera en outre de l’environnement, l’agriculture, le bien-être animal (une nouvelle compétence), le PCDN, les eaux usées et les déchets. «Avec mon diplôme et mon expérience (il est agronome de formation, indépendant dans l’exploitation forestière ainsi que conseiller et formateur dans l’agroalimentaire NDLR), cela ne me fait pas peur. C’est un beau challenge pour Ecolo. Ces compétences rejoignent mes centres d’intérêt. Et puis, je peux m’appuyer sur l’équipe de l’administration qui gère déjà les dossiers. Je compte bien étudier les projets. Je suis prêt à commencer, serein », décrit-il. Gaëtane De Smidt (enseignante de 29 ans, 155 voix) prend quant à elle les matières relatives à la jeunesse : l’accueil extra-scolaire, l’ATL, la jeunesse, la culture, la bibliothèque, la communication, la participation, l’énergie et la supracommunalité (GAL). « Ce ne sont pas des attributions légères, il y a notamment un grand vide à combler pour la culture et la bibliothèque », commente le mayeur. Henri Dehareng conserve les travaux, le patrimoine, les cimetières, le sport et le tourisme. Il se retirera en juin 2020. Muriel Brandt continue également avec le CPAS, les affaires sociales, le Plan de cohésion sociale, la santé et l’emploi. Béatrice Zucca (1re échevine), à défaut du CPAS, prend le gros « morceau » de Daniel Pollain, à savoir l’enseignement plus le logement, le 3e âge et les jumelages. Elle aussi quittera le Collège en cours de mandat. Michel Lemmens, en plus de ses attributions existantes (police, pompiers, état civil, fabriques d’église, présidence du conseil communal, budget, finances), se chargera en outre du personnel, du commerce et des PME, même s’il aimerait passer la main, à terme, en matière financière. -

ANNICK GOVAERS

article 

Michel Lemmens (Bourgmestre +): Bourgmestre

En charge des matières suivantes : police, pompiers, état civil, fabriques d’église, Présidence du Conseil Communal, budget, finances, personnel, commerce et PME

Béatrice Zucca (Bourgmestre +): 1ère Echevine

En charge des matières suivantes: enseignement, 3ème âge, jumelages et logement

Herbiet Sébastien (Ecolo): Echevin

En charge des matières suivantes : urbanisme, aménagement du territoire, environnement, agriculture, bien-être animal, mobilité, PCDN, eaux, eaux usées et déchets

Henri Dehareng (Bourgmestre +): Echevin

En charge des matières suivantes: travaux, patrimoine, cimetières, sport et tourisme

Gaëtane Demoitié – De Smidt (Ecolo): Echevine

En charge des matières suivantes : accueil extra-scolaire (ATL), jeunesse, culture, bibliothèque, communication, participation, énergie, supracommunalité (GAL)

Muriel Brandt (Bourgmestre +): Présidente de CPAS

En charge du CPAS et des matières suivantes : affaires sociales, Plan de cohésion sociale (PCS), et emploi.

Les conseillers au CPAS

Représentants de la liste Bourgmestre + : Muriel Brandt, Paul Merkelbach poursuivent leur mission, tandis que Nancy Deprez (46 ans, Nandrin) et Stéphane Lambion (49 ans, Villers-le-Temple) rejoignent le Conseil de l’action sociale.

Pour le groupe Ecolo, c’est Florence Counet (33 ans, Saint-Séverin) qui a été désignée.

 ANNICK GOVAERS

Source article 

Commentaires

  • Roulé comme du papier a musique ? Roulé sans doute, les novices, totalement méconnaissant des arcanes et des ficelles du pouvoir. Pire encore, sans maitrise des nombreux dossiers et orientations qui régissent notre commune, soit, ils vont se soumettre ''au despotisme solidaire, des vieux de la vielle'' Soit, en découvrant la main mise et l'usage pas toujours judicieux du blanc-seing aujourd’hui conféré, par l'acceptation des rôles rétribué a de bravent personnes démunies des compétences indispensables a la gestion sereine de notre entité, d' où naitra bientôt la méfiance et la discorde traditionnellement connue depuis maintes législatures!
    Aujourd’hui, pour 33,4 %, la liste bourgmestre+ composée d’opportunistes et de novices racolés sur la touche, auxquels s’agglutine ''la miraculeuse création dite écolo'' sortie d'une honorable passion ''petites fleurs'' supportée par 14,2 % composée d' autant de non initiés, détiennent le pouvoir communal ! Vont ils, comme les majorités précédentes, considérer les minorités comme une banale opposition négligeable ?
    La population représentée sur l'ensemble des listes," souhaite assurément" l'implication concertée de l'ensemble des compétences diffusent, pour établir un consensus sur les projets respectueux de l’intérêt de'' TOUS les habitants de l'entité''
    A bon entendeurs, A.J

  • Citoyens Nandrinois, n'avez-vous pas le sentiment d'avoir été berné ?

    Trompés, dupés par deux partis qui ensemble ne vous représentent qu'à 47,61 % ! Cela veut dire que plus de la moitié des électeurs Nandrinois n'ont pas été respectés !

    Certes, le calcul électoral et la "loi Impériali" qui déterminent la répartition des élus donnent à la liste Bourgmestre + et à Ecolo une majorité courte d'un siège, mais leur représentation est-elle si légitime que ça ?

    Trompés, dupés par Ecolo. Et pourtant, ne sont-ils pas les premiers défenseurs de la démocratie participative et du respect du citoyen ? Quelle audace, quelle haute estime d'eux que de snober ainsi 85,82 % des électeurs qui n'ont pas voté pour ce parti !

    Trompés, dupés par Ecolo. Mettre sur leur liste des candidats dont Ecolo sait très bien qu'ils ne peuvent pas être élus ensemble parce qu'ils sont mari et femme. Et le lendemain de l'élection, faire démissionner l'un pour faire monter un non élu.

    Trompés, dupés par Ecolo qui place au collège un candidat non élu qui gèrera demain les compétences les plus sensibles pour le Nandrinois que sont l'aménagement du territoire, l'urbanisme et la mobilité.

    Trompés, dupés par Bourgmestre+ qui argumentait pourtant sa campagne sur un rajeunissement de ses cadres. Avec une moyenne de 61 ans pour ses 4 représentants au Collège, pensez-vous qu'il s'agit d'un signe de rajeunissement ?

    Trompés, dupés par des hommes et des femmes qui publiquement avouent qu'ils s'en remettront à l'administration pour gérer la commune. Est-ce cela le rôle que l'électeur attend de ses élus ?

    Ô rage citoyens, est-ce de cette démocratie que vous vouliez le 14 octobre dernier ?

  • Quand on lit le commentaire de D.Pollain, on dirait du "Marc Evrard et du Pour Nandrin", législature 2012-2018 !

    Si jamais ces deux-là se relayent dès le 4 décembre prochain, cela promet une législature d'enfer.

    Et comme dirait feu J. Hallaydy, qui va allumer le feu, le premier ?

    Wait and see, donc.

  • Félicitations à Mr. Pollain pour sa réduction de mandat rénumérés sur quelques années (voir cumuléo). Il va falloir s'y remettre maintenant.

  • N'étant jamais aussi bien servi que par soi-même, permettez-moi de réserver l'essentiel de mon appréciation sur le résultat des élections de 2018, dans la nouvelle page d'information mensuelle du conseiller communal Marc EVRARD , qui s'intitulera "Couleurs Nandrin" et dont le premier exemplaire sera diffusé à la veille du 1er conseil communal d'installation de la législature 2018-2024.
    Mais d'ores et déjà, après une première lecture du nouveau pacte de majorité B+ - Ecolo, il faut malheureusement constater que Nandrin ne sort pas gagnant du dernier scrutin communal, ni du casting proposé à nos concitoyens, ce qui va DEGRADER, encore et plus que jamais, l'image de notre commune à l'extérieur et la rendre, ainsi, de moins moins attractive par à rapport à ces voisines.
    C'est déjà un premier rendez-vous manqué !

    Marc Evrard, conseiller communal "Pour Nandrin" réélu

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel