• Avis décès de Monsieur Joseph Halleux époux de Madame Anne Michel de Villers-le-Temple Nandrin

    Lien permanent

    Avis décès de Monsieur Joseph Halleux

    Domicilié à Villers-le-Temple (4550 )
    Né à Villers-le-Temple (4550 ) le vendredi 12 avril 1935 
    Décédé à Villers-le-Temple (4550 ) le mardi 13 novembre 2018 à l'âge de 83 ans 
    Epoux de Madame Anne MICHEL

    Source  

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Salon Vin & Gastronomie à Nandrin Saint-Séverin le week-end des 17 et 18 novembre 2018

    Lien permanent

     Salon Vin & Gastronomie qui se déroulera comme chaque année le week-end des 17 et 18 novembre 2018 à la salle communale de Saint-Séverin.

    17vg.png

  • Nandrinois le saviez-vous ?

    Lien permanent

    La malbouffe vous rend totalement dépressif !

    Qui dit état dépressif, dit souvent malbouffe. On a tous en tête ces images de jeunes filles désespérées dans les films américains qui se ruent sur un énorme pot de crème glacée ou un paquet de chips XXL avant de s’enrouler dans une couverture sur un divan. Et pourtant, ce régime alimentaire déséquilibré peut accentuer leur malêtre psychique. FAIRE PIRE QUE MIEUX Si on savait que la malbouffe était à l’origine de nombreux maux comme certains cancers et maladies cardio-vasculaires, on découvre aujourd’hui qu’elle influence directement nos humeurs. Sur base de diverses enquêtes internationales, un collectif de chercheurs affirment qu’une alimentation riche en graisses saturées, en glucides, en sucre et en aliments transformés augmente le risque de dépression. Pizzas surgelées, kebabs, barres chocolatées, pâtisseries… ces petits craquages induisent des inflammations à répétition des intestins mais aussi d’autres organes comme le cerveau. Et, c’est là où le bât blesse, les substances que libèrent ces aliments dans le sang altèrent le fonctionnement des neurotransmetteurs en charge de la régulation de l’humeur. En plus de vous rendre plus irritable et agressif, ce processus peut vous donner des idées noires. « Ces résultats soutiennent l’hypothèse selon laquelle éviter les aliments pro-inflammatoires contribue à prévenir la dépression », a expliqué Tasnime Akbaraly, une des chercheuses, à la prestigieuse revue scientifique Nature. « Cette méta analyse montre que nos habitudes alimentaires sont importantes dans la survenue de troubles dépressifs et encourage à généraliser le conseil nutritionnel lors des consultations médicales ».

    Article de - ALISON VERLAE

     

    Source 

  • Modave se dote d’une charte urbanistique, Cette charte n’est pas contraignante, « elle informe mais n’impose pas »

    Lien permanent

    Réuni mercredi soir, le conseil communal de Modave a voté à l’unanimité (moins une abstention de Serge Robert) une charte urbanistique élaborée par la CCATM (Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité).

    La commune a ainsi été divisée en huit villages : Grand Poirier et la vallée du Hoyoux, Pont de Bonne, Modave, Limet, Vierset, Strée, les Gottes et Outrelouxhe et Rausa. Pour chacun, trois zones de protection ont été déterminées.

    La zone 1 : le coeur historique et son bâti ancien avec ses belles maisons de pierre ; la zone 2 est celle située en bordure de ce noyau ancien et où l’on trouve des constructions plus disparates ; enfin pour la zone 3, aucune exigence ne sera formulée.

    C’est une zone où le bâti est moins homogène.

    L’échevine Catherine Greindl, dont c’était le dernier conseil communal puisqu’elle n’a pas été réélue, cette charte devrait aider la CCATM mais aussi le service urbanistique à mieux trancher lorsque des projets de construction leur sont soumis.

    Comment justifier en effet que l’on approuve un projet moderne dans la couronne extérieure du village alors qu’il reçoit un avis négatif dans le noyau ancien.

    Cette charte n’est pas contraignante, « elle informe mais n’impose pas ».

    Source 

  • Et chez les autres ? Aujourd'hui Modave

    Lien permanent

    A Modave, Jeanne Defays hérite de la présidence du CPAS

    Le nouveau bourgmestre Éric Thomas conserve les compétences de son précédent mandat (finances, communication, culture, PME et indépendants ), auxquelles s’ajoutent celles dévolues à sa charge comme l’état civil, la population, le personnel, la police, les pompiers et la sécurité. A cela vient s’ajouter une nouvelle compétence : l’événementiel. «  Notre ambition est de créer un événement récurrent qui dépassera les frontières de Modave », explique Eric Thomas qui assure qu’il ne s’agira pas d’un September Fest bis. «  Il y a suffisamment de disciplines pour lancer un nouveau projet qui fera connaître Modave. »

    Bruno Dal Molin  : 1er échevin en conserve les sports. Il hérite en plus des travaux, voiries, espaces verts, cimetières, environnement et d’une nouvelle compétence : la transition énergétique.

    Jeanne Defays  : 2e échevine succède à Pierre Halut à la présidence du CPAS. Elle prendra aussi en charge les aînés, le logement, la santé et la vie associative.

    Anne Duchêne  : 3e échevine est de retour dans le Collège. Elle gérera l’aménagement du territoire, la mobilité, le tourisme, la petite enfance et les bibliothèques.

    Magali De Meyer  : 4e échevine, nouvelle arrivée dans l’équipe. Cette institutrice récupère l’enseignement, la jeunesse, l’urbanisme et la CCATM.

    Enfin, signalons qu’il n’y aura pas de poste de président du Conseil communal. C’est Eric Thomas qui dirigera les débats.

    PAR M-CL.G.

     COMMUNALES 2018

    Article complet