• Nandrinois le CEB, CE1D et CESS les dates sont connues des examens de juin 2019

    Lien permanent

    La Fédération Wallonie-Bruxelles vient d’arrêter les dates de passation des épreuves externes certificatives, soit celles qui vont décider, en juin prochain, de la réussite des enfants de 6e primaire, 2e et 6e secondaire.

    Certificat d’études de base (CEB, 6e primaire) :

    les dates de passation sont fixées aux matinées des lundi 17, mardi 18, jeudi 20 et vendredi 21 juin 2019. Les résultats de l’épreuve seront communiqués aux écoles le lundi 24 juin 2019.

     Épreuve externe certificative commune au terme de la troisième étape du continuum pédagogique (CE1D, 2e secondaire) :

    l’épreuve de français se déroulera le vendredi 14 juin, celle de mathématiques le lundi 17 juin. L’épreuve de langues modernes aura lieu le mardi 18 juin pour la partie écrite et entre les jeudi 13 et 20 juin pour la partie orale, à la libre convenance des écoles. Enfin, c’est la date du mercredi 19 juin qui a été cerclée de rouge sur l’agenda pour l’épreuve de sciences. Les épreuves écrites débuteront entre 8h15 et 8h45. Précision : pour la tâche d’écriture du CE1D de français, les élèves seront amenés à rédiger une lettre, en tenant compte d’éléments tirés du dossier informatif.

     Certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS, 6e secondaire) :

    l’épreuve d’histoire se déroulera le vendredi 14 juin 2019. Elle débutera entre 8h15 et 8h45. Elle consistera en la rédaction d’une synthèse sous la forme d’un texte au départ d’une question de recherche et d’un dossier documentaire inédit portant sur une thématique liée au momentclé « le XXe siècle – les mutations de la société et des mentalités : aspects et contrastes ». Au-delà de la mobilisation des savoirs conceptuels, l’épreuve 2019 nécessitera également la maîtrise de savoirs contextuels concernant la situation socio-économique en Europe pour la période 1950-1980.

    Cette maîtrise est essentielle car le corpus documentaire ne sera accompagné ni d’une chronologie, ni d’un rappel du contexte. L’épreuve de français se déroulera, elle, le lundi 17 juin. Elle débutera également entre 8h15 et 8h45 et évaluera les compétences de compréhension à la lecture et d’écriture à partir de la production d’un avis argumenté en réaction à une opinion (courrier des lecteurs). Le courrier des lecteurs se définira comme un avis argumenté adressé au lectorat d’un média en réaction à une opinion publiée.

    Article de - D.S

  • Partager des ateliers avec vos enfants et si être parent pouvait se vivre autrement ?

    Lien permanent

    La Teignouse AMO et le Centre de Planning Familial vous invitent à partager des ateliers avec vos enfants. Cela se déroule en trois étapes, selon l’âge de vos bambins. Le lundi 12/11 de 10h30 à 11h30 pour les parents et enfants de un mois à 9 mois, le thème sera le massage bébé : apprentissage de la méthode indienne Santala, un moment à partager avec son bébé. Lieu : Salle l’Eveil à Tavier. Le Lundi 3/12 de 17h15 à 18h15, l’atelier s’adressera aux parents et enfants de 9 mois à 6 ans et plus précisément sur la psychomotricité relationnelle parent-enfant. Venez partager des jeux, des rires, des découvertes tout en accompagnant votre enfant à grandir. Lieu : Salle le Val Pierrys à Vin. Le 10/10 a eu lieu l’atelier pour les adultes, parents et grands-parents d’enfants et d’ados à propos du soutien à la parentalité. Inscriptions au plus tard une semaine avant chaque atelier au 04/369.33.30. -

    Source 

     

  • Attention aux fraudes Personne ne peut vous obliger à vous servir de votre digipass

    Lien permanent

    Les pirates informatiques ne reculent devant rien pour récupérer vos informations confidentielles. Les vols des données bancaires ou d’identité des internautes se multiplient. 2018 sera probablement une année record concernant les plaintes pour ce qu’on appelle officiellement le « phishing ».

    AUGMENTATION CONSTANTE

    Les statistiques officielles de la police fédérale renseignent 241 cas pour le premier trimestre de l’année 2018. « Mais je pense qu’on peut quasi doubler les chiffres », explique Olivier Bogaerts, commissaire à la Computer Crime Unit de la police fédérale. Les techniques des fraudeurs s’affinent. « La tendance actuelle au niveau du « phishing », c’est de jouer sur les notifications selon lesquelles une erreur a été commise et que vous avez droit à un remboursement. »

    Les malfrats vous demandent alors de vous connecter à un site, qui ressemble à s’y méprendre à un site officiel, où vous devrez fournir vos données personnelles. « L’opérateur Base a notamment été victime de cette technique.

    » Avec un peu de bon sens, il est pourtant possible d’éviter le piège. « Pourquoi introduire mes données chez un opérateur dont je suis déjà client ? », interroge, sous forme de conseil le commissaire Bogaerts. Autre technique : on reçoit un mail ou un SMS signalant qu’on a payé deux fois une facture. Un lien est joint. Il suffit de cliquer dessus pour arriver sur le site et se faire rembourser. Une fois l’opération accomplie, un escroc vous appelle pour demander de confirmer le remboursement, en utilisant votre lecteur de carte bancaire. En réalité, il tente de vous dérober vos données bancaires.

    DES ESCROCS TRÈS POINTUS

    « La personne est en confiance et le malfrat lui demande le code d’authentification. C’est dans le but d’installer une application qui sera associée à votre compte. C’est très pointu », assure Olivier Bogaerts. « De même, on vous fait croire que vous gagnez des concours sur les réseaux sociaux. On vous contacte pour dire que vous avez gagné, mais vous devez payer les frais d’expédition avec votre carte de crédit. Les gens le font, mais sans savoir qu’ils s’abonnent en fait à la livraison de produits. C’est après qu’ils constatent qu’il y a des prélèvements… Ces escrocs ont une imagination débordante. » « Le problème, c’est que nous dispersons beaucoup d’infos via les réseaux sociaux. Les malfrats peuvent créer des pages qui ont de l’intérêt. Les gens vont alors interagir et permettre la collecte d’infos. On est ciblé », déplore le commissaire. «Allez dans la barre URL pour voir si vous êtes bien sur le site authentique. Voyez quel est le nom de domaine. Dès qu’on vous demande des infos personnelles, méfiance. Si on vous demande de vous servir de votre digipass, non ! Avec le digipass, c’est uniquement vous qui décidez des opérations que vous lancez. C’est ça qui fait le plus de victimes. » -

    Article J.M.

  • Repair café le 17 novembre 2018 de 14 h à 17 h

    Lien permanent

    Samedi 17 novembre 2018 de 14:00 à 17:00


    Repair Café Clavier
    rue du Marché 20, 4560 Clavier (Liège)

     

     

     

    Repair Café Clavier

  • Bourse aux vêtements et jouets le 10 novembre 2018 à Saint Martin Nandrin

    Lien permanent

    La bourse aura lieu le samedi 10 novembre 2018, arrivée à partir de 7h45 .

     

    Prix 8 euros pour une table  de 2,2m.

    Réservation par tel à partir du mardi 16 octobre.