" Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. " Winston Churchill aujourd'hui 11 novembre 2018 il y a 100 ans, reportage photos

Lien permanent

 « Ne pas oublier la 1ère Guerre »

Aujourd'hui dimanche, cela fera 100 ans que l’Armistice a été signé dans la forêt de Compiègne à Rethondes. Elle mettait fin à ce qu’on appela la Première Guerre mondiale. La veille, une cérémonie de commémoration aura lieu au même endroit, en présence d’Angela Merkel et d’Emmanuel Macron. À cette occasion mémorable, les président allemand et français recevront une montre spéciale offerte par la ville de Compiègne. De nombreux symboles figurent sur cet objet de collection limité à 1.918 exemplaires.

Le blog a réalisé un petit reportage photo à Verdun !!!  Voir les photos ici 

L’occasion pour beaucoup de familles de soldats de rendre hommage à un membre de leur lignée disparu au combat.

Ce dimanche, il sera l’heure de commémorer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Comme chaque année, plusieurs cérémonies auront lieu dans les différents cimetières de la province

Un livre communal sur la guerre 14-18

ce dimanche, la commune de Sombreffe organisait un grand rassemblement autour des commémorations pour le centenaire de la fin de la guerre 14-18. Un événement qui servait surtout à présenter un livre entièrement consacré à la Première Guerre Mondiale et imprimé grâce à des subsides de la province de Namur.

 « Notre devoir de mémoire est fondamental. Nous ne devons jamais oublier la tragédie que fut la Première guerre mondiale, ni les implications que celle-ci a eues par la suite en Europe. Notre région doit se mobiliser, particulièrement cette année », dit Willy Borsus, ministre-président de la région wallonne. Les commémorations de la Grande Guerre se poursuivront à Namur le 12 novembre prochain, avec le concert des Violons du Roy et l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.

Et pour marquer le coup, l’administration communale sort un livre entièrement consacré à ce fait historique. « Nos rues, bâtiments et cimetières sont encore marqués par cette Grande Guerre », explique Valérie Delporte, échevine en charge des cérémonies patriotiques. « Ce livre, c’est le fruit d’une idée qui a germé et qui a demandé énormément de travail à Frédéric Vansimaeys qui en est l’auteur. »

Un auteur qui depuis le mois de mars travaille sur ce projet qui a nécessité de longues heures de recherches dans les archives de l’entité mais aussi une récolte de témoignages auprès des habitants.

« C’est vraiment une collection de documents et non pas une histoire en elle-même », avoue Frédéric Vansimaeys. « J’ai notamment retrouvé des documents de l’évêché qui nous offrent un bon panorama de ce qui se passait à l’époque. »

Au total, ce ne sont pas moins de 180 pages qui ont été écrites par Frédéric Vansimaeys réparties en neuf chapitres allant des conditions de vie à Sombreffe pendant la guerre aux monuments historiques de l’entité en passant par les victimes civiles et militaires.

Lors de la présentation ce dimanche, la couverture presque complète de la Première Guerre Mondiale à Sombreffe a été saluée par la présence nombreuse de spectateurs mais aussi par le bourgmestre, Philippe Leconte. « Profitez de ce livre qui est une source importante d’information », avoue le mayeur de l’entité. « C’est en tapant sur le clou que nous n’aurons plus d’événement comme cette Grand Guerre. »

Si le livre s’est arraché lors de la présentation (60 exemplaires ont été vendus), il est encore disponible à l’achat auprès de l’administration communale au prix de 25 euros.

 Cette montre a été réalisée par une société belge basée à Bassenge Blog , en province de Liège : Col & MacArthur. « Col » pour Sébastien Colen, un ingénieur diplômé de l’ULiège qui s’est associé avec Iain Wood-MacArthur.

Source des articles 

Pour gouverner, éduqué,vivre , il faut avant tout connaitre et respecter son histoire.

La mémoire et le respect de notre histoire également le respect des hommes ,des femmes ,des enfants parfois des familles entière ont donné leur vie . Nous vivons libres parce qu'ils ont défendu nos libertés . 

Nous avons également le devoir d'instruire nos enfants de notre histoire, leur histoire , parents ,enseignants, politiques, etc par respect, mais également pour les instruire de ne pas revivre les mêmes horreurs . 

Le blog a réalisé un petit reportage photo à Verdun !!!  Voir les photos ici 

les manifestations de commémorations des 100 ans sont dans tout nos villages , il serait impossible de publier la totalité des manifestations à vous de vous renseigner sur celle mise en place dans votre entité

Exposition temporaire, réalisée en partenariat avec le National WW1 Museum and Memorial de Kansas City propose au visiteur de découvrir les manières de combattre adoptées par les belligérants à la fin du conflit dans les combats de Saint-Mihiel et de Meuse-Argonne.

À découvrir jusqu'au 21 décembre dans notre espace d'exposition temporaire située au dernier étage du Mémorial de Verdun !

Merci à Mémorial de Verdun 

Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale

 

18.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel