Nandrinois attention pic d’alerte pour la gastro-entérite !

Lien permanent

Avec l’automne, la gastro-entérite fait son grand retour. Et cette année, l’épidémie est un peu plus précoce que les autres années : le seuil épidémique a déjà été franchi dans trois régions de France, de sorte que l’épidémie est à nos portes.

NOMBREUX APPELS

En Belgique, l’Institut de Santé Public (ISP) ne surveille plus le syndrome principal de la gastro, à savoir la diarrhée aiguë. Difficile donc de savoir si on se dirige ou non vers une épidémie comme chez nos voisins français… Mais ce week-end, le numéro des gardes médicales 1733 avait reçu de nombreux appels pour des patients touchés de diarrhées aiguës et de vomissements.

« C’est la période pour ce type de maladies, avec les premières infections pulmonaires de l’hiver chez les personnes plus fragiles », nous confirme-t-on au service de garde.

« En général, la gastro-entérite n’est pas dangereuse, mais très handicapante pour le patient qui devra se reposer, manger léger et boire beaucoup pour éviter la déshydratation. Mais il faut être particulièrement vigilant chez les personnes âgées et les plus petits, plus sujets à la déshydratation ».

Pour eux, l’hospitalisation peut parfois être nécessaire… Chez nos voisins français, la région des Hauts-de-France a enregistré 208 cas pour 100.000 habitants, et 148 cas dans le Grand-Est et en Pays de la Loire. Pour limiter les risques d’attraper la grippe intestinale, il est conseillé de se laver les mains fréquemment, surtout avant les repas, et de ne partager ni son verre, ni ses couverts ou sa serviette. -

Article de L.P

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel