La réouverture de Tihange 1

Lien permanent

Tihange 1 rouvre le 18 novembre

Ce mercredi, l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a annoncé sur son site internet n’avoir aucune objection pour la réouverture de Tihange 1. Celle-ci aura lieu quand les travaux d’entretien seront terminés. D’après Jean Fassiaux, le porte-parole d’Elia, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, ce redémarrage devrait se faire le 18 novembre s’il n’y a pas de changement. Le réacteur est à l’arrêt depuis le 13 octobre afin d’effectuer la maintenance. Celle-ci se déroule jusqu’au 17 novembre.

Initialement, elle devait être effectuée du 20 octobre au 29 novembre. « Cette fermeture avancée pour effectuer la maintenance avait bien été signalée en septembre », affirme Anne-Sophie Hugé, la porte-parole d’Engie Electrabel. «´À Thiange1, les révisions doivent être réalisées tous les 18 mois ». Cet avancement a été mis en place car cinq des six autres réacteurs (Doel 1, Doel 2, Doel 4, Tihange 2 et Tihange 3) étaient à l’arrêt pour diverses raisons, dont des réparations au niveau du béton. La maintenance d’une centrale nucléaire comprend des opérations de sécurité, de surveillance, le cœur de la centrale est aussi rechargé. Ce travail préserve la fiabilité des systèmes et des composants nécessaires au bon fonctionnement des installations.

AUCUN IMPACT SUR LE PRIX DE L’ÉLECTRICITÉ

Finalement, cet arrêt de Tihange 1 n’aura pas d’impact sur le prix de l’électricité en Belgique, car dans un marché libéralisé le prix n’est pas juste déterminé par notre pays. Il dépend également du coût des matières premières comme le charbon et le gaz. L’équilibre entre l’offre et la demande joue aussi dans la note de la facture.

Article - S.B

Source 

Commentaires

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel