Nandrinois « Notre carte d’identité est-elle insuffisante ? »

Lien permanent

De son côté », l’APD, l’Autorité de protection des données, se positionne contre l’insertion des empreintes digitales de toute la population dans la puce électronique de la carte d’identité : « Notre carte d’identité est déjà dotée de dispositifs de lutte contre la falsification (hologramme…) ainsi que d’un élément biométrique (l’image faciale). En quoi, concrètement, est-ce insuffisant ? Quelles sont les statistiques dont dispose le gouvernement et qui étayent la mesure envisagée ? », s’interroge l’organe de contrôle indépendant chargé de veiller au respect des principes fondamentaux de la protection des données à caractère personnel.

PAS D’ANALYSE APPROFONDIE

« Compte tenu des différences entre cartes d’identité et passeports, l’introduction dans les cartes d’identité d’éléments de sécurité pouvant être considérés comme appropriés dans le cas des passeports ne peut être automatique, mais exige une réflexion et une analyse approfondie qui ne semble pas avoir été réalisée », s’étonne encore l’APD. « Aucune analyse préalable d’impact relative à la protection des données ne semble avoir été réalisée sur le projet d’insérer l’image des empreintes digitales des citoyens dans la puce de la carte d’identité électronique. Quelles sont les mesures de protection pour la base temporaire de données qui reprendra de manière centralisée les empreintes digitales pendant 3 mois et qui en sera le responsable de traitement ? » -

Article de J.M.

Source 

Commentaires

  • Au nom de la sécurité, nous subissons la transformation de nos démocraties en état policier et ensuite ..........!!!!!!!!
    Je profite de ce commentaire pour donner mon opinion sur l'omerta qui règne dans la problématique de la fièvre africaine en Gaume.
    Questions
    A qui profite la destruction de cochons sains?
    Constat
    Wallonie: 4.000.000 habitants - 8.000.000 de sapins au moins.
    Flandre: 6.000.000 habitants - 6.000.000 de cochons domestiques.

    A -t-on effectuer des prélèvements dans les chasses privées qui au nom de la rentabilité, pratique la chasse aux animaux domestiques?
    Ce sont des endroits où se rencontrent très régulièrement les hommes politiques de Belgique /pays limitrophes et d'affaires.

    Quand saurons-nous la provenance des animaux infectés?
    Selon certains échos, on parle de la Pologne.

    Un Gaumais de souche qui ne veut pas voir sa région détruite ou envahie.
    Ps: si vous avez des infos, merci de m'informer.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel