La liaison Tihange au Condroz sera ouverte en avril 2019

Lien permanent

Il y a un an, le chantier était au point mort. La phase 2 entre les 9 Bonniers et les Gottes patinait pour cause de terrain instable et, pire, des éboulements avaient été constatés sur le premier tronçon de la nouvelle voirie Tihange-Tinlot. Après 13 ans de travaux, il fallait déjà réparer une route encore jamais utilisée. La saga routière, entamée en 2004, tournait à la mauvaise blague…

Le bout du tunnel

Depuis cet été cependant, l’éclaircie semble réelle et le bout du tunnel plus très loin. Un nouveau permis a été déposé notamment pour consolider les talus où des éboulements ont été observés. Il y a deux mois, les travaux ont repris entre le rond-point des Neuf Bonniers et celui des Gottes. Cette jonction, réalisée par l’entreprise Colas, est particulièrement difficile à mener notamment à cause d’un terrain assez marécageux. La sécheresse a cependant joué un rôle favorable et le tracé se devine à présent à travers la campagne.« Les travaux préalables de terrassement seront terminés fin 2018, assure Stéphanie Ernoux, porte-parole du SPW (Service Public de Wallonie). Il faudra ensuite couler la dalle de béton. L’ouverture est prévue pour le printemps 2019. »

En avril 2019, on devrait donc pouvoir relier le rond-point de la centrale nucléaire à celui des Gottes.

Quinze ans après les premiers coups de pelle, la liaison entre le Condroz et la Hesbaye sans devoir passer par Huy et le Long Thier sera alors possible.

À moins que les autorités décident d’attendre la fin de la phase 3 et donc la liaison entre le rond-point des Gottes et Saint-Vitu. Une liaison qui permettra d’épargner les villages du Condroz mais qui risque de prendre encore un peu de temps (finalisation en 2020) : « Nous avons lancé les consultations pour cette phase 3, précise encore Stéphanie Ernoux, l’ouverture des offres sera bientôt réalisée. »

« Il est temps que cette liaison existe »

Christophe Collignon, le bourgmestre de Huy, se réjouit de l’avancée récente des travaux et estime que la liaison devrait être ouverte, même si le dernier tronçon n’est pas encore terminé : « Si c’est praticable, je pense qu’il faudra ouvrir. Il est temps que cette liaison existe enfin. Lorsqu’elle sera ouverte, ce sera 40 % de charroi en moins pour la Ville de Huy. Il s’agira d’un véritable contournement pour notre ville. Une autre politique de développement de la mobilité pourra être mise en place. »

Les dates

 

1981  : Le projet de création de la liaison Tihange-Tinlot est inscrit au plan de secteur depuis 1981. Le trafic attendu est de l’ordre de 10.000 véhicules par jour. L’objectif est d’accueillir le trafic de «transit» en offrant des conditions de sécurité suffisantes et d’éviter le centre de Huy, le Long Thier ou la vallée du Hoyoux. Initialement, le chantier était estimé à 10 millions d’euros.

2004-2006: Réalisation du premier tronçon Tihange- 9 Bonniers.

2014-2019: Réalisation du 2e tronçon 9 Bonniers- les Gottes.

2019-?: Réalisation du 3e tronçon les Gottes-St-Vitu.

PAR AURÉLIE BOUCHAT

Source

Commentaires

  • j'étais encore jeune quand je faisais mes marches à pieds, Tihange - 9 Bonniers, Ombret, j'ai vu exproprier de pauvres gens qui avaient faits des travaux magnifiques sur une maison qui fut détruite par vol, ensuite un Bul, ! ces gens qui doivent êtres âgés maintenant souffraient le martyr de se voir expulser, il y a des bêtises humaine qui sont impardonnables ... j'espère ayant vu le commencement, rouler un jour ou l'autre sur cette route qui nous aurait fait gagner du temps, mais aussi pour protéger l'environnement !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel