• Une fédération des listes citoyennes

    Lien permanent

    La liste Mouvement Citoyen de Sprimont a lancé une fédération de listes citoyennes en vue des élections provinciales et régionales. On y retrouve les groupes Pays de Hamoir et Agir Ensemble (Ouffet).

    Michel Beaufays, le fondateur du Mouvement Citoyen de Sprimont a lancé une fédération de listes citoyennes. Une petite dizaine de groupes y figure, dont le Pays de Hamoir et Agir Ensemble d’Ouffet. L’objectif est de remettre le citoyen au centre des décisions et se peser au niveau provincial et régional.

    Une fédération de listes citoyennes : voilà le projet initié par le Mouvement Citoyen de Sprimont (MCS). Une petite dizaine de groupe citoyens y figure tels que Pays de Hamoir et Agir ensemble (Ouffet). L’un des objectifs : «  Recréer la démocratie. On veut redynamiser la vie politique  », lance Benoît Jadin du groupe Agir Ensemble. «  Beaucoup de gens sont déçus de la politique. On veut changer cela.  »

    Et pour atteindre ce but, «  le citoyen doit être remis au centre des décisions  », selon Michel Beaufays. Ce fondateur du MCS rejoint une idée évoquée par Agir Ensemble : rendre la parole du citoyen plus aisée dans les conseils communaux. «  Certes, c’est prévu dans le code de démocratie locale. Mais la procédure est tellement délicate qu’elle est peu utilisée. Il faut envoyer sa question par écrit au Collège qui doit l’accepter. Vous avez dix minutes pour parler, le bourgmestre répond, vous avez le droit de répondre et puis c’est terminé.  »

    Un autre outil imaginé par le MCS est le comité des sages. «  On aimerait constituer une réserve de personnes dotées d’une expertise précise. On pourrait les faire intervenir à titre de conseil sur des dossiers comme des cahiers de charges de rénovation de logements sociaux pour que l’argent public soit dépensé de manière réfléchie  », continue-t-il.

    Selon Michel Beaufays, un autre modèle de consultation populaire est possible. «  L’actuel coûte de l’argent et est assez lourd. Passer par internet dans certains domaines serait tout aussi efficace.  » La fédération de listes citoyennes va aussi s’attaquer aux «  problèmes récurrents en matière de sécurité sur les routes. On veut réunir tous les riverains et essayer de trouver une solution à des problèmes précis  », étaye le fondateur du MCS.

    Pour rejoindre cette fédération, les listes doivent répondre à certains critères. «  Il faut que la participation citoyenne figure dans leur proposition. Ces groupes doivent également proposer un budget pour cela. Enfin, dans l’hypothèse d’une consultation population, ils doivent être d’accord de suivre la décision qui sort des urnes.  » D’autres critères pourraient être ajoutés par la suite. Il songe également à ce que la fédération se présente au niveau provincial et régional.

    Pour plus d’informations sur cette fédération, vous pouvez le contacter au 0495/75.90.59.

    Source article 

  • Présentation du réseau "Eglises Ouvertes" au Prieuré de Scry le samedi 24/11/18

    Lien permanent

    Chers fabriciens de l'Unité pastorale du Condroz,

    Chers membres des Collèges et Conseils communaux des communes d'Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot,

    Chère Madame,

    Cher Monsieur,

    A vous qui êtes soucieux de l'avenir des églises de notre région,

     

    Une église est avant tout un lieu de culte, un endroit de méditation ou d’apaisement, mais c’est aussi un point de repère dans le paysage, une référence commune pour les habitants, un espace ouvert à tous. Actuellement, la diminution de la pratique religieuse met ces édifices en péril : un grand nombre d’entre eux sont fermés en-dehors des offices, excluant ainsi toute une partie de la population.

     

    Le réseau Eglises Ouvertes estime que ces édifices religieux représentent un énorme potentiel pour l’avenir : lieux de méditation et de prière, lieux de rencontre pour la communauté, patrimoine riche de sens pour les générations actuelles et futures…  Mais pour jouer ce rôle-clé dans notre société, ils doivent tout d’abord être ouverts et accueillants.

     

    Vous avez certainement déjà entendu parler de ce réseau et de ses actions de mise en valeur des édifices religieux. Accueil, convivialité, découverte, émerveillement, réappropriation, recueillement… sont quelques mots-clés de cette démarche.

     

    Eglises Ouvertes, c’est aussi une dynamique collective autour des églises et de leur avenir, rassemblant les fabriciens, les desservants et les fidèles, mais aussi les acteurs publics, touristiques, associatifs… et bien sûr les riverains (croyants et non-croyants). Au-delà de leur valeur symbolique les édifices religieux sont de véritables creusets de cohésion sociale, d’entraide, de solidarité et de ressourcement partagé.

     

    Cette association, c’est enfin la force d’un réseau, de nombreux échanges de « bonnes pratiques » et de motivation. La capacité à mobiliser les instances officielles autour d’un défi, d’une préoccupation.

     

    Plusieurs Fabriques d'église de notre Unité pastorale ont eu l’occasion d’entrer en contact avec Eglises Ouvertes ces derniers mois (réunion de présentation, rencontre thématique, Journées Eglises Ouvertes…).

     

    Il nous a semblé intéressant d’informer plus largement les autres Fabriques d’église, les membres des collèges et des conseils communaux des cinq communes de notre Unité pastorale ainsi que toute personne intéressée par l'avenir de nos églises de notre région de cette démarche à la fois patrimoniale, spirituelle, touristique, mais aussi sociale et porteuse de vision d'avenir.

     

    Ce réseau rassemble plus de 400 édifices religieux ouverts et accueillants en Belgique, mais aussi dans le nord et l’est de la France et au Luxembourg.  Il aide les gestionnaires de ces édifices à mettre leur patrimoine religieux en valeur en leur proposant du matériel d'accueil, différents outils de communication, des conseils et des formations.

     

    Nous serions très heureux de pouvoir vous en dire plus à ce sujet lors d’une réunion de présentation d’Eglises Ouvertes le samedi 24 novembre prochain de 10h à 12h (accueil à 9h30), au Prieuré de Scry. Cette présentation sera assurée par Mr Géry de Pierpont.

     

    Pour ceux qui souhaitent de plus amples informations, vous trouverez en pièces jointes:

    • Le document "Objectif 2020" présenté par l'abbé Eric de Beukelaer lors de sa conférence à la collégiale d'Ouffet le 10 avril dernier "Quel avenir pour nos églises"?"
    • Le dépliant de présentation du réseau "Eglises ouvertes".
    • La carte 2018-2019 du réseau "Eglises ouvertes".

    Pour l'Unité pastorale du Condroz,

    Les abbés Armand Franssen et Jean-Luc Mayeres

    egl1.JPG

    egl2.JPG