J’ai revu un instituteur au cours d’un porte à porte à Nandrin

Lien permanent

 Il a gardé le cactus que je luis avais offert il y a 52 ans! L e porte-à-porte réserve parfois bien des surprises aux candidats…C’est le cas d’Eric Cop, tête de liste TE à Nandrin, qui est tombé par hasard sur un de ses anciens instituteurs ! Superstitieux, il ne l’est pas. Si ce n’est de ne négliger aucune habitation de Nandrin, pour convaincre ses occupants de voter pour lui dimanche.Souvent, l’accueil est positif ou réservé, finalement peu de citoyens sont agressifs envers les candidats qui se présentent à leur porte.« On m’a déjà offert du champagne », rigole Eric Cop, ancien syndicaliste qui emmène la liste d’opposition Tous Ensemble à Nandrin. Au cours du marathon qu’il effectue dans les rues de l’entité, il a récemment sonné chez MariePaule Loiseau, une ancienne candidate de son groupe.« Elle nous a reçus avec plaisir chez elle, et là j’ai vu mon ancien instituteur de première primaire à l’école Alfred Heyne d’Ougrée, Monsieur Frankinet !C’est le voisin de Marie Paule Loiseau et il lui rendait visite. Je savais qu’il habitait la commune car j’avais aperçu son épouse à l’école Saint-Martin mais j’ignorais où. »Robert Frankinet a alors invité le candidat chez lui pour lui montrer quelque chose de spécial : un cactus… « C’était le cactus que mes parents et moi lui avions offert à la fin de l’année scolaire, il y a 52 ans ! Il l’a gardé tout ce temps. »

- ANNICK GOVAERS

 

Article complet Clic ici

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel