Nandrinois : L’excès de poids aggrave la transmissibilité de la grippe

Lien permanent

Ce n’est un secret pour personne, l’obésité et grippe ne font pas bon ménage.

Si on sait depuis de nombreuses années que ce duo induit des risques de complications plus importants, une étude vient de montrer que l’excédent de poids peut avoir un impact sur la transmission de la maladie.

Concrètement, les personnes obèses dégagent des particules virales plus longtemps que la moyenne.

Ce processus augmente donc les possibilités de propagation de l’infection à d’autres personnes.

Ces malades propagent le virus de la grippe en moyenne 42 % plus longtemps. Ce phénomène se produit également chez les personnes en surpoids mais à moindre échelle, détaille la recherche parue dans le « Journal of Infectious Diseases ».

INFLAMMATION CHRONIQUE

L’étude dévoile aussi que le surpoids modifie la réponse immunitaire du corps face à la maladie et conduit à une inflammation chronique.

Ce risque augmente avec l’âge et peut provoquer à terme de graves problèmes respiratoires. Les chercheurs de l’Université du Michigan, qui ont analysé 1.800 adultes et enfants malades pour parvenir à ces deux découvertes, souhaitent que les personnes en excès de poids soient davantage ciblées par les campagnes de lutte contre la grippe. Ils appellent aussi au développement d’un vaccin universel.

Article de Source - ALISON VLT

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel