Dans la rubrique de l'électeur: un message à l'attention des candidats aux élections 2018 à Nandrin

Lien permanent

Lettre Pour une SALLE DE SPORT.jpg

Lettre Pour une SALLE DE SPORT  Clic ici 

Commentaires

  • Effectivement, une salle de sport digne de ce nom intéresse un grand nombre de personnes, tout âge confondu.
    Dans les années 60, 70 , combien de parents ont sacrifié leur activité sportive pour permettre à leurs enfants de pratiquer la leur ?
    Ne serait-il pas judicieux de leur permettre aujourd'hui de pouvoir se défouler enfin dans des conditions acceptables ?
    Mesdames et messieurs n'ayez pas peur de mouiller vos maillots.
    Les jeunes aussi vous diront merci.

  • Réponse apportée ce jour par "Tous ensemble" :

    Bonjour Monsieur Schoemans,

    Votre courrier a retenu toute notre attention et j’ai le plaisir de vous faire part de notre position sur ce sujet, même si je crois que vous avez déjà obtenu le point de vue de Mme Tedesco.

    La situation des infrastructures sportives de la commune (visible sur http://www.cadasports.be/CADSPORT/accueil/ ) a été débattue dans notre groupe lors de l’établissement du programme. Pour votre information, Antoine Dubois est un jeune sportif confirmé et démarre une formation en la matière, et Nathalie Janssens est la maman d’une triathlète de haut niveau notamment championne de Belgique. Ils sont ainsi tous les deux bien au courant des difficultés de trouver un endroit d’entraînement adapté, qu’il soit en salle ou en extérieur sur des routes peu adaptées à la course à pieds ou aux vélos.

    Nous souhaitons donc améliorer la situation en investissant dans de nouvelles infrastructures. Cela comporte des aménagements des voiries, en favorisant par la même occasion les déplacements des modes dits « doux », mais également la construction d’une salle de sport multifonctionnelles.

    Il faudra cependant étudier cette salle avec soins en y associant les clubs et toute personne potentiellement intéressée, dont votre groupe je suppose. Je me rappelle personnellement la construction de la salle de Villers qui était déjà désuète alors que neuve car ses dimensions sont insuffisantes pour y accueillir certaines compétitions. Une erreur à éviter absolument.

    Point de vue budget, une salle typique pour y pratiquer du mini-foot, et donc beaucoup d’autres sports, mesure 40x25 m², soit 1000 m².

    N’étant pas spécialiste en constructions sportive, il est possible de trouver des prix plafonds indicatifs (au 01/2018) sur le site des pouvoirs locaux (http://pouvoirslocaux.wallonie.be/jahia/webdav/site/dgpl/shared/Infrasports/prix_plafonds.pdf ). On aboutit assez rapidement à un montant entre 1.4M€ et 1.8 M€ HTVA (avec les vestiaires, le revêtement de sol…), subsidiable normalement à hauteur de 60%. Cela semble donc tout à fait envisageable pour une commune comme Nandrin mais sollicite globalement la capacité d’investissement d’une année.

    Si nous sommes à la majorité, nous n’aurons cependant pas les coudées franches étant donné les « investissements programmés » par la majorité actuelle, dont l’école de Villers et la maison du village. Notre groupe souhaite également mettre une priorité maximale sur les problèmes de mobilité douce, eux aussi largement sous-investis ces dernières années. Ces éléments n’empêchent cependant nullement de démarrer l’analyse des besoins de cette salle dès le début de la mandature. Il vaut de toute façon mieux prendre le temps de la réflexion.

    Une piste pour accélérer la procédure serait de se concerter avec une commune voisine afin de créer une infrastructure partagée et située adéquatement pour les problèmes d’accès. Je sais que Tinlot Participation a notamment intégré un espace Agora dans son programme. Cela demande une bonne collaboration des autorités respectives mais ce type de projet est souvent mieux subsidié par la Région et peut passer prioritairement.

    La dernière piste est le montage d’un PPP (partenariat public-privé) avec des investisseurs potentiels même si ce n’est sans doute pas la plus facile.

    A très court terme, il faudrait également faire un inventaire des locaux communaux et de leurs utilisations. Pour des cours de gym, de stretching… en petit groupe, je pense qu’il doit y avoir une solution même si ce n’est pas optimal et pas aussi adapté qu’une vraie salle de sport. Quitte à devoir investir dans un revêtement de sol plus agréable que du carrelage. Cela serait sans doute une solution d’attente praticable.

    J’espère ainsi avoir répondu à votre question en vous donnant des pistes concrètes.

    Je reste à votre écoute pour toute autre question.

    Bien cordialement,

    Pierre Archambeau pour Tous ensemble

  • Réponse apportée ce jour par "Tous ensemble" :

    Bonjour Monsieur Schoemans,

    Votre courrier a retenu toute notre attention et j’ai le plaisir de vous faire part de notre position sur ce sujet, même si je crois que vous avez déjà obtenu le point de vue de Mme Tedesco.

    La situation des infrastructures sportives de la commune (visible sur http://www.cadasports.be/CADSPORT/accueil/ ) a été débattue dans notre groupe lors de l’établissement du programme. Pour votre information, Antoine Dubois est un jeune sportif confirmé et démarre une formation en la matière, et Nathalie Janssens est la maman d’une triathlète de haut niveau notamment championne de Belgique. Ils sont ainsi tous les deux bien au courant des difficultés de trouver un endroit d’entraînement adapté, qu’il soit en salle ou en extérieur sur des routes peu adaptées à la course à pieds ou aux vélos.

    Nous souhaitons donc améliorer la situation en investissant dans de nouvelles infrastructures. Cela comporte des aménagements des voiries, en favorisant par la même occasion les déplacements des modes dits « doux », mais également la construction d’une salle de sport multifonctionnelles.

    Il faudra cependant étudier cette salle avec soins en y associant les clubs et toute personne potentiellement intéressée, dont votre groupe je suppose. Je me rappelle personnellement la construction de la salle de Villers qui était déjà désuète alors que neuve car ses dimensions sont insuffisantes pour y accueillir certaines compétitions. Une erreur à éviter absolument.

    Point de vue budget, une salle typique pour y pratiquer du mini-foot, et donc beaucoup d’autres sports, mesure 40x25 m², soit 1000 m².

    N’étant pas spécialiste en constructions sportive, il est possible de trouver des prix plafonds indicatifs (au 01/2018) sur le site des pouvoirs locaux (http://pouvoirslocaux.wallonie.be/jahia/webdav/site/dgpl/shared/Infrasports/prix_plafonds.pdf ). On aboutit assez rapidement à un montant entre 1.4M€ et 1.8 M€ HTVA (avec les vestiaires, le revêtement de sol…), subsidiable normalement à hauteur de 60%. Cela semble donc tout à fait envisageable pour une commune comme Nandrin mais sollicite globalement la capacité d’investissement d’une année.

    Si nous sommes à la majorité, nous n’aurons cependant pas les coudées franches étant donné les « investissements programmés » par la majorité actuelle, dont l’école de Villers et la maison du village. Notre groupe souhaite également mettre une priorité maximale sur les problèmes de mobilité douce, eux aussi largement sous-investis ces dernières années. Ces éléments n’empêchent cependant nullement de démarrer l’analyse des besoins de cette salle dès le début de la mandature. Il vaut de toute façon mieux prendre le temps de la réflexion.

    Une piste pour accélérer la procédure serait de se concerter avec une commune voisine afin de créer une infrastructure partagée et située adéquatement pour les problèmes d’accès. Je sais que Tinlot Participation a notamment intégré un espace Agora dans son programme. Cela demande une bonne collaboration des autorités respectives mais ce type de projet est souvent mieux subsidié par la Région et peut passer prioritairement.

    La dernière piste est le montage d’un PPP (partenariat public-privé) avec des investisseurs potentiels même si ce n’est sans doute pas la plus facile.

    A très court terme, il faudrait également faire un inventaire des locaux communaux et de leurs utilisations. Pour des cours de gym, de stretching… en petit groupe, je pense qu’il doit y avoir une solution même si ce n’est pas optimal et pas aussi adapté qu’une vraie salle de sport. Quitte à devoir investir dans un revêtement de sol plus agréable que du carrelage. Cela serait sans doute une solution d’attente praticable.

    J’espère ainsi avoir répondu à votre question en vous donnant des pistes concrètes.

    Je reste à votre écoute pour toute autre question.

    Bien cordialement,

    Pierre Archambeau pour Tous ensemble

  • Ceci est la réponse des 17 candidats
    BAV Cop Eric

  • Quand le commentaire commence par "Réponse apportée ce jour par "Tous ensemble" : "
    en effet, cela signifie qu'il s'agit du message d'un groupe... Merci pour la re-précision

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel