Dans la rubrique de l'électeur : On ne votera pas sur du papier recyclé !

Lien permanent

Tout le monde veut sauver la planète, les partis font de l’environnement un argument de « vente », le cdH a même promis de replanter des arbres pour compenser la perte due aux tracts électoraux… Et dans le même temps, on apprend que le 14 octobre prochain, on va voter sur du papier non-recyclé !

Ce sera ainsi dans les 262 communes de Wallonie. Le SPW confirme l’info. « Nous renonçons au papier recyclé car nous craignons qu’il ne soit trop transparent », explique Nicolas Yernaux, le porteparole du Service Public de Wallonie. « Ce qui ne garantirait pas le secret du vote ».

Mais il existe pourtant du papier recyclé non transparent ?

« Oui, mais alors nous devions en prendre un plus épais et cela allait entraîner une dépense considérable ».

À LA DEMANDE DE BPOST

La Région wallonne a donc commandé 121,1 tonnes de papier non recyclé au prix de 350.000 €, à la société Igepa.

Ces 121,1 tonnes se répartissent comme suit : 83 T de papier blanc (communales), 38 T de papier vert (provinciale) et 0,1 T de papier bleu (communes à facilités pour élections des conseillers CPAS).

Ce papier sera distribué aux communes qui se chargeront de l’impression des bulletins de vote. Certaines s’en chargeront elles-mêmes (Liège par exemple), d’autres font appel à des imprimeurs. La SA Imprimerie Wallonne des Communes par exemple, à Alleur, va imprimer 700.000 convocations pour 70 communes et 3 millions de bulletins de vote pour 90 communes et districts.

« Aucun de ces papiers n’est recyclé, parce que le recyclé coûte jusqu’à 30 % plus cher. Le prix du papier s’envole actuellement », indique Benoît Sonveau, administrateur délégué, qui s’interroge aussi sur la réelle « écologie » du papier recyclé.

« Quand on voit les produits utilisés pour le blanchir, est-il vraiment plus noble ? Vous devriez faire un sujet là-dessus ! »

À Bruxelles, le gouvernement régional a adopté une circulaire interdisant, à la demande de bpost, le papier recyclé pour les convocations.

« Afin de mécaniser le traitement des cartes de convocations, il faut éviter certains types de papier dès l’instant où l’on n’utilise pas d’enveloppe », explique bpost. -

Article de F. DE H

Article clic ici 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel