Conseil Communal de Nandrin :un abri pour voyageurs à 21.000 euros

Lien permanent

Pour le dernier conseil communal de la législature ce lundi soir, les élus nandrinois se sont penchés sur la route du Condroz, et notamment son parking d’écovoiturage. Un abri pour passagers va y être installé.

Lundi soir, les édiles nandrinois ont voté à l’unanimité l’adhésion à la centrale de marchés de la Province de Liège pour la fourniture et le placement d’un abri pour voyageurs au futur parking d’écovoiturage de la RN63 (au croisement avec la rue Famioul). D’une capacité d’une quarantaine de places, ce parking a obtenu un permis en décembre 2017 et le marché a été attribué en août dernier. Les travaux devraient donc débuter incessament sous peu «  sans impacter le chantier du rond-point du Monastère  », a précisé le bourgmestre, Michel Lemmens. L’objectif est que le parking soit fonctionnel à la fin des travaux du giratoire (voir plus bas).

Pour équiper ce parking d’écovoiturage d’une superficie de 1.943 m², deux bornes de recharge pour les voitures électriques seront installées. «  Le rapidobus désiré s’arrêterait tout près, le long de la route du Condroz, ce qui permettrait aux gens de déposer leur voiture dans le parking et de prendre ce bus», avait précisé il y a quelques mois l’échevine de la mobilité Charlotte Tilman. Pour protéger les voyageurs, un abri est aussi nécessaire. C’est ce que les élus nandrinois ont été amenés à voter lundi soir, via une centrale de marchés de la Province. L’abri est notamment composé d’une tôle perforée en acier Corten et comporte un parking vélo (non couvert).

Son coût, 21.032 euros TVAC (comprenant la création design, le transport, le montage et le réglage sur place), a fait tiquer l’opposition. « J’espère qu’il y a une douche et des WC pour ce prix là  », a rigolé Alain Henry (Tous Ensemble). «  Ce prix s’explique par la charte graphique de la Province à respecter  », a justifié Charlotte Tilman qui a rappelé que cette somme était déboursée par la Province.

Pour rappel, la réalisation du parking d’écovoiturage a été attribuée à 141.917 euros TVAC dont 100.000 euros de subsides provinciaux, sous diverses conditions (deux bornes électriques et un abri pour voyageurs...).

Marc Evrard (Pour Nandrin citoyenne) s’est quant à lui inquiété de l’état d’un ancien abribus abîmé à Saint-Séverin. «  Il va être réparé  », a indiqué l’échevine. Le point a été voté à l’unanimité.

Article PAR A.G.

Article complet et photo clic ici

 

 

 

Commentaires

  • La commune pourrait elle penser aussi à l aménagement de la rue Rolée devant l école exactement. Les soit disant rallentisseur ne fonts que augmenter la vitesse (comme dans beaucoup d'autres rues) et ensuite un bon nombre de parents et professeurs stationnents sur le trottoir, resultat : il est de un difficile de sortir de son aller en voiture sans risquer l accident et de deux les trottoirs ne sont plus praticable a pied du au voiture stationner. Sans compter que le passage pour piétons a disparu...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel