Les riverains soulagés du départ des gitans à Nandrin

Lien permanent

Le site qui avait déjà énormément souffert de la chaleur a encore été endommagé un peu plus par la présence des caravanes pendant ces 8 jours. Selon le bourgmestre, «  il est inexploitable pendant un mois ». 

Ce qui ne sera pas simple à gérer pour le club de foot Templiers-Nandrin. Avec leurs 400 jeunes, ils ont bien besoin de tous leurs espaces disponibles. D’autant plus qu’un stage démarre la semaine prochaine. En attendant, ils devront jouer avec leurs deux terrains synthétiques.

Tout le site a cependant été nettoyé par les gens du voyage avant leur départ. Les sacs-poubelles seront ramassés par les services communaux.

Le bourgmestre se félicite de la manière dont ce séjour a été géré. Il salue en particulier les services de police «  qui ont été très actifs, très présents et très efficaces. »Les riverains du Péry ne sont pas du même avis. Dans un communiqué, ils se disent épuisés et révoltés suite au séjour des gens du voyage.

«Tous les jours, des riverains ont contacté la police pour dénoncer le tapage nocturne jusqu’à 2h du matin alors qu’ils doivent se lever pour aller travailler. Pourquoi la police ne s’est jamais déplacée pour rétablir la quiétude dans le quartier ? » 

 »La barrière empêchant les véhicules non autorisés à emprunter le chemin allant de l’espace des Saules au Péry a été endommagée. Il reste de nombreux détritus sur le sol dont des tessons de bouteille. Le sentier menant à la mare didactique est rendu totalement impraticable par des excréments humains et papiers de toilette. Les gens du voyage se sont branchés eux-mêmes sur le réseau électrique, ...», dénoncent les riverains. 

«J’entends bien tous les désagréments subis par les riverains. Tout a été mis en oeuvre pour régler le problème le plus rapidement possible dans la plus grande humanité. Je rappelle qu’il y avait entre 35 et 40° lundi et mardi derniers. Il n’y avait pas d’autre zone disponible dans la commune pour ces gens du voyage, ni même dans toute la Province de Liège. Et j’ajouterai que de bons Belges en ont profité pour venir déposer leurs déchets avec les sacs poubelles des gens du voyage ! C’est un problème qui est sociétal», rappelle le bourgmestre Michel Lemmens.

Article complet et des photos clic ici 

PAR M-CL.G.

 L'ACTU DE HUY WAREMME 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel