Nandrinois pour info le vicinal interdit aux motos et quads

Lien permanent

Courant juin, le groupe politique ouffetois Agir Ensemble (AE) désirait interpeller le Conseil communal au sujet du vicinal, un chemin qui part de l’ancien « Mille Roses » jusqu’à la limite avec Anthisnes. Selon Emmanuel Lobet (AE), son interpellation avait été reportée car il lui a été demandé de «  rajouter des photos pour appuyer ses dires.  »

C’est désormais chose faite : lors du Conseil de ce mardi, Pol Gillet (AE) a pris la parole pour exposer, pendant une dizaine de minutes, les faits par rapport au terrain vicinal. «  Ça s’est très bien passé  », commente Emmanuel Lobet. «  La majorité nous a entendus. Le terrain sera interdit aux véhicules motorisés comme les motos et les quads grâce à des barrières. En ce qui concerne le milieu agricole forestier, ils devront faire une demande avec un état des lieux.  »

Il persiste à considérer règlement communal «  fastidieux  » pour prendre la parole. «  La bourgmestre a rappelé qu’il est possible de simplifier ce règlement, mais que ce sera fait après les élections, car il s’agit d’un processus laborieux.  »

liste d’opposition complète

AE indique qu’ils présenteront une liste complète lors des prochaines élections. «  Nous avons nos 11 candidats  », indique Emmanuel Lobet. «  On va continuer à présenter au compte-gouttes sur notre site internet, avant d’évoquer nos idées.  » Les candidats connus sont Anne-Sophie Gruslin, Emmanuel Lobet, Lionel Lespagnard, Sabrina Bertoli, Julien Loix et Anne-Catherine Vandormael. Aucune tête de liste n’est pour l’instant déterminée.

Durant l’été 2017, AE avait lancé un référendum auprès des Ouffetois pour les questionner sur diverses thématiques. «  On se base sur les envies des gens pour notre programme. On essaye de développer une idée globale tout en restant à l’écoute de chaque idée  », explique le candidat. «  On travaille dans le long terme. On est nouveaux en politique, mais beaucoup de gens nous connaissent. On attend de voir comment les élections vont se dérouler.  »

Leur force selon lui : l’écoute. «  On a beaucoup d’envies et d’idées nouvelles. C’est quelque chose qui pour moi est important. On se plaint souvent de la politique actuelle, et nous justement, on a envie de changer ça.  »

J.G.

 

Article complet clic ici 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel