Ce sont les premiers à sortir du bois; 7 nouveaux candidats sur la liste «TE»

Lien permanent

Si Eric Cop a bien une qualité, c’est la pugnacité. Le conseiller communal sortant d’opposition, élu pour la première fois en 2012 alors qu’il était depuis peu Nandrinois, désormais tête de liste du groupe Tous Ensemble, s’est lancé à l’assaut des élections communales comme on prépare une élection syndicale. «  Quand j’étais chez ArcelorMittal, j’ai participé à six élections à la CSC depuis 1987... et je n’ai jamais perdu. L’élection communale, je compte bien la gagner de la même façon  », lance l’ancien président syndical CSC d’Arcelor. Pour cela, il a tenu à bien s’entourer. D’abord de ses colistiers du conseil communal, Alain Henry et Vincent Licata, et puis de nouveaux venus de qualité. «  J’ai tout bien étudié, réfléchi, jusqu’à la signification du numéro des candidats !  ». Et pour convaincre ces derniers de le rejoindre, la tête de liste a misé sur son capital sympathie mais aussi sa force de persuasion. «  Cela a pris des mois, mais nous avons tous fini par accepter  », rigolent-ils à présent.

Avec la multiplication des listes en octobre (quatre, peut-être cinq), Tous Ensemble compte être un acteur incontournable dans les négociations à venir.

« Un groupe apolitique »

Les nouveaux visages sont au nombre de sept. Il y a d’abord Nathalie Janssens, 46 ans, médecin anesthésiste en milieu hospitalier. Habitante de l’entité de Nandrin, elle tente l’aventure politique pour la première fois. «  Je connais Eric pour son implication au sein du comité de parents de Saint-Martin. Il m’a approchée, j’ai demandé six mois de réflexion. J’ai finalement accepté car j’apprécie que le groupe soit apolitique. Maman de trois enfants, j’ai envie d’améliorer la vie de la commune, des plus âgés comme des plus jeunes, et notamment la mobilité  », confie-t-elle.

Martine Bartiaux, 66 ans, retraitée depuis... un mois du SPF Finances où elle était conseillère, de Nandrin (Favence) elle aussi, voit enfin l’occasion de s’impliquer dans la vie locale. Elle espère créer plus de convivialité intergénérationnelle et de liens entre les villages.

Catherine Syrros, infirmière enseignante de 57 ans, figurait quant à elle sur la liste de l’ancien bourgmestre Polet en 1994 mais n’avait pas été élue. «  Je me représente car j’ai désormais plus de temps et j’aime mon village (Nandrin). Je voudrais améliorer la vie socio-culturelle », dit-elle.

Rebecca Bronckaerts, Villersoise 56 ans, secrétaire administrative chez Infrabel, est impliquée dans, notamment, Villers Animation. Elle aime le côté festif et social. «  Le groupe est sympa et varié », estime-t-elle.

Myriam Delsaute, 60 ans, de Yernée-Fraineux, a travaillé 20 ans au CPAS de Nandrin comme aide familiale. Elle se lance en politique pour apporter plus de solidarité.

Alain Lorneau, 63 ans, soudeur retraité, de Saint-Séverin, souhaite représenter son village.

Laurent Lomba, employé chez ArcelorMittal, habite Fraineux depuis 10 ans «  et je constate une détérioration. Nos demandes ont trouvé porte close auprès du bourgmestre. Je connais Eric pour l’avoir vu à l’oeuvre au sein de l’usine, il n’a pas froid aux yeux. »

Une liste complète avec trois élus actuels

MARDI, JUILLET 31, 2018 - 21:08

1. Eric Cop ;

2. Melisa Tedesco-Prevot;

3. Pierre Archambeau;

4. Sophie Baltus;

5. Daniel Poncelet;

6. Martine Bartiaux;

7. Jean-Luc Henry;

8. Nathalie Janssens;

9. Antoine Dubois;

10. Catherine Syrros ;

11. Laurent Lomba ;

12. Rebecca Bronckaerts;

13. Alain Lorneau;

14. Myriam Delsaute;

15. Vincent Licata;

16. Manu Blindeman;

17. Alain Henry.

Article complet et photo de AG 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel