Scouts, patros : bus gratos toute l’année !

C’est une fabuleuse avancée pour les mouvements de jeunesse. S’ils disposaient déjà de prix préférentiels sur les transports à certaines conditions (camps…), ils devaient encore passer à la caisse à de nombreuses reprises. Côté wallon, le gouvernement a franchi le pas : le ministre cdH des transports, Carlo Di Antonio, a adapté le contrat de gestion et augmenté la dotation des TEC de 30.000 € pour que ceux-ci offrent désormais la gratuité des transports sur tout le réseau pour les mouvements de jeunesse.

Les Scouts, les Guides catholiques de Belgique, la Fédération nationale des Patros, les Faucons Rouges et les Scouts et guides pluralistes de Belgique peuvent désormais en profiter !

114.000 jeunes concernés

« La mesure couvre ainsi tous les mouvements de jeunesse », insiste Marie Minet, porte-parole du ministre. Ce qui représente quand même 114.000 enfants, ados et jeunes adultes en Communauté française, actifs tous les week-ends et durant les vacances scolaires. « Par les activités qu’ils mènent », ajoute le ministre Di Antonio, « les mouvements de jeunesse forment des citoyens responsables, actifs, critiques et solidaires. Il est important de les soutenir. »

Cette gratuité a été mise en place en toute discrétion il y a quelques mois et 30.000 jeunes ont déjà pu en bénéficier !

La gratuité leur est désormais garantie le week-end (vendredi compris), les jours fériés et durant les congés scolaires.

Autrement, à tous les moments de l’année où ces jeunes peuvent effectivement mener leurs activités.

Avec une carte Mobib

Comment cela fonctionne-t-il ?

Assez simplement finalement. L’animateur qui accompagne les jeunes doit disposer d’une carte Mobib nominative ou d’une Mobib basic d’une valeur de 5 €, valable cinq ans (avantage de la seconde : elle peut être prêtée à d’autres).

Ces cartes peuvent être obtenues immédiatement dans un espace TEC ou endéans 24 heures sur infotec.be.

L’animateur avertit ensuite sa fédération qui encode sa carte, à la suite de quoi il pourra se procurer, en ligne ou par téléphone, les titres de transport nécessaires à ses trajets.

Plusieurs formules existent en fonction de la distance parcourue et du nombre de jeunes qui doivent embarquer (5, 15 ou 30). À noter que pour une raison bien compréhensible (places disponibles dans les bus), l’animateur doit prendre contact avec le TEC au minimum cinq jours ouvrables avant le déplacement si son groupe compte quinze personnes ou plus.

Lors de sa sortie de l’été 2016, le président du cdH avait réclamé la même mesure de gratuité pour les mouvements de jeunesse à la STIB et à la SNCB, mais sa demande est restée lettre morte jusqu’ici.

Côté STIB, on précise toutefois qu’une formule avec un prix global de 15€ existe pour des voyages illimités sur le réseau, durant toute une journée, à destination de groupes qui comptent jusqu’à 30 personnes.

Source MICHEL ROYER

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel