De la rando en Suisse pour des Condrusiens

 

«  Outre la marche, ils feront de nombreuse activités récréatives  », dit Émilie Pirnay, échevine de l’enseignement. «  Ils visitent des fours à pain dans les villages et font beaucoup de marche. Ils se rendent aussi parfois à la piscine, font du foot et jouent au badminton. Ils bougent énormément.  »

À partir de l’âge de 12 ans, on ne peut plus participer aux plaines de vacances. «  Le gestionnaire du chalet à Grimentz, Hubert Bruwers, est un ancien prof à Ouffet  », continue-t-elle.

«  Au début de mon mandat, il a pris contact avec moi pour organiser ce genre d’activités.

Je me suis dit pourquoi pas.  »

De fil en aiguille, l’idée d’en faire un projet transcommunal est arrivé avec Hamoir et Ouffet.

Chaque commune fait un geste en prenant en charge le transport en car.

«  Des guides de montagne nous accompagnent, ainsi qu’une enseignante retraitée et un joggeur  », continue Émilie Pirnay.

Le séjour revient à 310 euros pour une semaine all-in.

Cette année, certains jeunes passeront également une nuit dans un refuge alpin pour une petite somme supplémentaire.

En juillet 2017, des dizaines de jeunes avaient grimpé sur le glacier de Moiry pendant que d’autres se baladaient dans les alpes proches.

Le séjour affiche complet

Article 

PAR J.G.

Article complet clic ici 

 L'ACTU DE HUY WAREMME

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel