Rater son certificat d’études de base (CEB), c’est embêtant, mais ce n’est pas la fin du monde.

Lien permanent

Va-t-on assister à une pluie de recours contre des décisions de non-octroi du CEB (6e primaire) ou du certificat d’enseignement du premier degré, le fameux CE1D qui clôture la 2e année secondaire ? C’est en tout cas ce que promettent certains parents, mettant en exergue les cours loupés par leurs enfants en cours d’année, faute d’enseignants.

« Une épreuve terrible »

C’est avant les recours que tout se joue pour ceux qui n’ont pas obtenu plus de 50 % à ces épreuves certificatives externes. «  S’il y a une hausse des recours, c’est surtout parce que les parents sont mieux informés  », explique Bernard Hubien, le secrétaire général de l’Union des Fédérations des associations de parents de l’enseignement catholique (Ufapec). «  Ils se disent aussi qu’ils préfèrent tenter le coup. Ainsi, leur enfant ne pourra pas leur reprocher de n’avoir rien fait (…) Il ne faut pas perdre de vue que le stress est la première cause d’échec au CEB ! En fait, c’est le conseil de classe qui va déterminer si un enfant peut passer en secondaire ou pas.  »

Et les enseignants vont prendre en considération l’évolution et les évaluations de l’enfant au cours de son parcours scolaire, précisément des deux dernières années de l’enseignement fondamental. Là, les statistiques sont très révélatrices. En 2017, un peu moins de 15 % des enfants avaient raté leur CEB, soit près de 7.500 enfants. Après décision des conseils de classe, ce sont plus de 92 % qui ont reçu le précieux certificat. Soit 7 % d’enfants qui avaient raté l’épreuve : plus de 3.500 élèves. Environ un enfant en échec sur deux !

PAR DIDIER SWYSEN 

 Tous les détails et notre dossier complet dans nos éditions digitales.

Commentaires

  • Bjr mon fils à raté son ceb ..
    Il a été bcp absent pendant l année mais depuis sa 5 ème année et 6 ème année il a tjrs eu de beaux bulletins !
    Je ne comprends pas la décision du conseil de classe
    Oui il a eu un gros échec en math du au stress .
    Il a eu un choc psychologique car pour lui et pour son professeur son ceb était dans sa poche j ai du amené mon petit garçon chez mon médecin ! Celui ci lui a prescrit du sefatif pc à base de plante ! Nous n allons pas bien du tout ! Y a t il un recours ?! Merci

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel