• Be alert.be déclenché à Nandrin aujourd'hui 17 mai 2018

    Lien permanent

    BE-Alert est un système d'alerte qui permet aux autorités de diffuser un message à la  population en situation d’urgence.

    Ce service est déclenché « lors d'une situation d'urgence dans votre quartier ».

    L’alerte de la population est la première action en communication de crise.

    Nandrin et 118 communes wallones qui ont adhéré à Be-Alert clic ici

           

    Suite aux orages exceptionnels de ce mardi 16 mai, l'IDEN (Intercommunale des eaux de Nandrin) recommande de faire bouillir l'eau du robinet avant consommation, jusqu'au dimanche 20 mai inclu.

    Retour à la normale prévu lundi 21 mai.  

    Le Bourgmestre, Michel Lemmens

     

     

    Be alert.be, nandrin

  • Réveil difficile à Nandrin suite des inondations du 16 mai 2018 , photos d'aujourd'hui 17 mai 2018

    Lien permanent

    Après les images  impressionnantes d'hier 16 mai 2018 au soir , le réveil sur Nandrin est un peu difficile .

    Nandrin , Saint-Séverin et de nombreux endroits ont souffert de la violence de la pluie et de la grêle .

    Les pompiers et les ouvriers du service voirie ont été à pied d'oeuvre une bonne partie de la soirée et de la nuit .

     

     

     

    Voici les photos du réveil sur Nandrin clic ici 

     

     

    nandrin,suite inondations,16 mai,17 mai 2018,dégatsL’eau reste potable à Nandrin , intercommunale des eaux de Nandrin procédera toute la journée à des opérations techniques clic ici

    Retour à la normal aux alentours de 15 h info IDEN

     Le château d'eau de Scry  a été complètement vidé par mesure de sécurité

     

    «  L’IDEN (intercommunale des eaux de Nandrin) procédera toute la journée à des opérations techniques pour résoudre le problème. L’eau sera coupée dans certaines zones, notamment à Villers-le-Temple. À Saint-Séverin et Nandrin, la pression sera réduite. Si la situation devait se prolonger, un service d’aide sera mis en place par l’IDEN et les autorités locales.  »

    nandrin,suite inondations,16 mai,17 mai 2018,dégatsLes services au public de l’administration communale seront fermés toute la journée clic ici  aujourd'hui 17 mai 2018 à Nandrin

     

    nandrin,suite inondations,16 mai,17 mai 2018,dégatsLa nuit fut longue à Nandrin après les inondations du 16 mai 2018 clic ici

     

     

     

    nandrin,suite inondations,16 mai,17 mai 2018,dégatsLes gens ont dû quitter le stade de foot à Nandrin les pieds dans l’eau 16 mai 2018 clic ici

     

     

  • L’eau reste potable à Nandrin , intercommunale des eaux de Nandrin procédera toute la journée à des opérations techniques

    Lien permanent

    Retour à la normal aux alentours de 15 h info IDEN

     Le château d'eau de Scry  a été complètement vidé par mesure de sécurité

     

    Suite aux intempéries, la source de captage de Nandrin a été touchée par la boue. Bien que trouble, l’eau reste potable.
    L’IDEN (intercommunale des eaux de Nandrin) procédera toute la journée à des opérations techniques pour résoudre le problème.

    l’eau sera coupée dans certaines zones : notamment à Villers-le-Temple.
    À Saint-Séverin et Nandrin, la pression sera réduite.
    Si la situation devait se prolonger, un service d’aide sera mis en place par l’IDEN et les autorités locales.
    • En cas d’urgence :
    IDEN : 04/247.20.24
    Administration communale : 085/51.94.90

     

    Source info Nandrin est à : Nandrin.

  • Les services au public de l’administration communale seront fermés toute la journée aujourd'hui 17 mai 2018 à Nandrin

    Lien permanent

    Les services au public de l’administration communale seront fermés toute la journée de ce jeudi 17 mai 2018 (permanence du soir compris). 

    Source Nandrin est à : Nandrin.

     En cas d’urgence :
    IDEN : 04/247.20.24
    Administration communale : 085/51.94.90

  • La nuit fut longue à Nandrin après les inondations du 16 mai 2018

    Lien permanent

    c’est clairement tout le territoire de Nandrin qui a été touché. Place Ovide Musin, face à l’administration communale, le village de Yernée-Fraineux (notamment rue Saint-Séverin), rue des Quatre Bras à Villers-le-Temple, rue sur Haies également, Bois de la Croix Claire… «  C’est vraiment éparpillé un peu partout  », commente l’échevin Daniel Pollain, «  avec des conséquences qui sont plus ou moins importantes selon les endroits. Ce sont surtout des coulées de boue et de l’eau. Les pompiers(de la zone de secours Hemeco, NDLR) et les services communaux sont sur le pied de guerre. Les riverains aussi se montrent solidaires et tentent d’évacuer l’eau… Mais il n’y a rien à faire, la pluie est tombée d’une telle abondance en une demi-heure que les terres ne l’absorbent plus. Nous supposons bien sûr qu’il y aura des dégâts. Nous en tirerons un bilan complet ce jeudi  », a-t-il conclu.

    En dehors de l’entité nandrinoise, où une vingtaine d’interventions étaient recensées vers 21h, les pompiers hutois ont également été appelés du côté de Marchin, principalement pour des vidanges de caves, ainsi qu’un morceau de toiture envolé.

    Les Photos clic ici 

     

    Partout à Nandrin article complet clic ici 

    aj1.jpg

    ab.jpg

     

     

     

     

    *aj3.jpg

    aj2.jpgah2.jpg

    ah6.jpg

  • Les gens ont dû quitter le stade de foot à Nandrin les pieds dans l’eau 16 mai 2018

    Lien permanent

    Les intempéries qui se sont abattues en région hutoise ce mercredi soir, peu après 19h, n’ont duré qu’un bon quart d’heure. Et pourtant, cela a suffi à engendrer d’impressionnantes inondations. L’entité de Nandrin a été principalement touchée.

    À commencer notamment par le site du club de football de Templiers-Nandrin, rue du Péry. Des enfants se trouvaient en plein entraînement, tandis que d’autres, âgés d’une douzaine d’années, étaient occupés à jouer un second match du Mundialito, quand une véritable « drache » est tombée. En quelques minutes à peine, les deux terrains synthétiques ont été recouverts d’eau. «  On se trouve dans une cuvette ici  », introduit Paul Henrotay, secrétaire du club. «  Toutes les eaux des prés aux alentours se sont déversées ici. Et le diamètre des canalisations de sortie n’est pas suffisant que pour tout évacuer au fur et à mesure.  »

    Les activités ont été interrompues et les personnes présentes -environ 200- se sont protégées à l’intérieur de la cafétéria, installée à l’étage. « Tout le rez-de-chaussée, où se trouvent les vestiaires, la chaufferie et la buanderie, a été bien touché. Il y a sans doute des dégâts dus à la boue. La chaudière à mazout a aussi été noyée, nous sommes donc en panne de chauffage  », a-t-il poursuivi. «  Un moment, il y avait bien 50 centimètres d’eau partout. J’avoue, j’ai même cru que ma voiture, sur le parking, allait finir par se soulever si cela ne s’arrêtait pas. Il a fallu attendre pour partir… L’entrée principale était sous eaux également. Il fallait alors faire tout un tour et escalader une clôture pour quitter les lieux.  »

    Peu après 21h, le secrétaire ne s’inquiétait pourtant pas davantage. «  Il y a quatre ans, nous avons déjà connu un scénario pareil. Ici, le premier terrain a déjà quasi absorbé toute l’eau. Sur le second, elle s’évacue doucement… Dans ce genre de cas, le terrain synthétique se soulève, on aurait même l’impression que tout va s’arracher, mais le drainage est très bien fait !  »

    32635746_10215485236954325_8119755945057189888_n.jpg

    31649379_10215485236754320_8302340734296522752_n.jpg

     

    Article complet photos et vidéo Clic ici 

     

    Toutes les photos clic ici 

  • La marche ADEPS des Amis de la Romane de Saint-Séverin le 27 mai 2018 Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    27.jpg

    La marche ADEPS des Amis de la Romane de Saint-Séverin

    le 27 mai 2018

    Salle Communale de Saint-Séverin Nandrin

    5,7,10,15 et 20 KMs  départ de 8h à 16 h 

    Inscription gratuite 

    Restauration et bar 

    Avec l'aide de la commune de Nandrin 

  • Jennifer peint les ventres arrondis pour immortaliser les grossesses

    Lien permanent

    Toujours en quête de challenge, Jennifer Lapierre a d’abord proposé le grimage pour enfants en plus des soins esthétiques traditionnels. Plus récemment, l’esthéticienne de 30 ans a voulu se lancer un nouveau défi en proposant le belly painting qui consiste à utiliser le ventre rond de la future maman comme tableau. « Il n’y a rien de plus beau qu’une femme enceinte et je voulais proposer un concept pour que les mamans puissent fêter l’arrivée de bébé et rendre hommage à leur joli ventre de grossesse au travers de l’art », souligne la Tihangeoise. « Lors de la séance, il y a une grande réactivité de bébé. C’est un échange de douceur entre la future maman et son enfant auquel je participe indirectement. Cela crée également un échange différent avec mes clientes ».

    Ainsi depuis quelques semaines, Jennifer propose ce tout nouveau concept, unique dans la région. Et son agenda commence déjà à se remplir. « Pour faire du belly painting, il faut attendre que le ventre soit bien arrondi, vers 7 mois, pour que le dessin soit bien mis en valeur par l’arrondi du ventre. Ici, j’ai déjà plusieurs rendez-vous pour le mois de juillet », souligne l’artiste.

     

    Entre 1h et 2h de travail

    Pour immortaliser l’événement, comptez entre 15 euros et 50 euros suivant le projet. «  Avant la séance, je crée un projet sur papier en fonction des envies et des goûts de chacun. Ça peut aller du ballon de foot à Disney en passant par des oursons faisant la sieste . Le motif ne doit pas nécessairement se rapporter à la grossesse ça peut être drôle, symbolique ou juste mignon ». Au niveau de la durée, celle-ci varie entre 1h à 2h suivant la complexité et les détails du dessin choisi mais pas de tracas, maman est confortablement installée. Pour peindre le ventre, Jennifer utilise une peinture à l’eau, hypoallergénique. Éphémère, le dessin partira à la douche, le temps d’en profiter lors d’une séance photos pour avoir un beau souvenir à montrer à bébé.

    Pour plus d’informations, le salon Tout pour plaire est joignable au 0494/58.42.13.

     

    PAR LAURA MARCHESE

     L'ACTU DE HUY WAREMME

     

    Article et photos clic ici 

     

    Tout Pour Plaire 

    Photo de Facebook 

    Tout Pour Plaire 
  • Table d'hôtes organisée par l'atelier cuisine de Nandrin le 24 mai 2018

    Lien permanent

    Table d'hôtes organisée par l'atelier cuisine de Nandrin

    31947190_2106155336287480_8125828174115241984_n.jpg

    Menu à 8 €
    Pâté en croûte

    Roti à l’ancienne
    Purée
    Légumes

    Mousse au chocolat
    Café
    Boissons comprises
    ( aucun alcool prévu )

  • Envie de prendre du bon temps avec votre moitié?

    Lien permanent

    Il s'agit en fait d'un gîte de charme situé sur le domaine d’un vieux château-ferme à l'orée de My, un tout petit village de la commune de Ferrières. Là, règne le calme, la sérénité et la magie. Car, vous serez accueillis dès votre arrivée par de petits êtres invisibles à l'oeil nu : des fées. Ces dernières vous guideront, grâce à un chemin de flambeaux, de bougies et d'encens jusqu'à l'intérieur du manoir depuis le parking où se dressent de magnifiques hêtres centenaires. Afin de ne pas briser le charme, les petits êtres qui préparent votre arrivée feront tout pour ne pas être vus. Mais n'hésitez pas à entrer : la porte sera entrouverte et un copieux repas vous attendra dans votre suite. Le lendemain, on toquera à votre porte et vous découvrirez un petit-déjeuner au seuil de celle-ci.

     

    Dépaysement total

    Un lieu féérique donc tout droit sorti du conte des mille et une nuit et qui a pour objectif de « déconnecter » les personnes de leur quotidien, comme l'explique, Christophe, le gérant des lieux et le créateur de ce concept unique en Belgique :« C'est un endroit atypique où on est transportés dans un autre univers loin des tourmentes de la vie. »Attention toutefois à ne pas être trop en retard car les fées seront intransigeantes : « Les moments de l'arrivée des clients sont toujours un peu tendus », continue Christophe, « Tous les visiteurs reçoivent des instructions par mail et une heure précise à laquelle arriver afin qu'ils ne se croisent pas, pour éviter de briser l’ambiance. » Quant aux profils, ils sont fort variés, ajoute cet ancien ingénieur originaire de Louvain : « Ce sont surtout des personnes qui veulent surprendre leur partenaire, c'est pourquoi le gîte reçoit surtout des visites à l'occasion des fêtes ou à l'approche de la Saint-Valentin. »

    Le manoir offre trois suites à thème, en plus de la roulotte et du chalet situés dans le parc. Lotie sous le toit, on trouve la chaumière aux fées, à l'ambiance fort feutrée. Au rez-de-chaussée se situe la suite Atlantide, dotée d'une magnifique baignoire balinaise de plus de 1,600 kilos. La plus majestueuse des suites est celle du Maharadjah, qui s’étend sur deux étages décorés à l’orientale.

    La chaumière aux fées, au dernier étage, et son ambiance particulière ...

    La fameuse baignoire de Bali, sculptée dans la pierre, se trouve dans la suite Atlantide.

     

    LAURENT CAVENATI

    Article et photos clic ici 

     

    En tout, 6 logements insolites à Huy-Waremme

     

    Le Manoir d’Ange à My n’est pas le seul logement insolite recensé par la Province de Liège. La Fédé- ration du tourisme a sorti une carte (« La province de Liège va vous déboussoler ») qui regroupe plus de 90 lieux atypiques en province de Liège. Cette carte s’articule autour de quatre grands axes : l’hébergement, les activités et les attractions, la restauration et le terroir, et les sites, monuments et points de vue.

    Notre arrondissement est bien représenté. Ainsi, six logements (sur seize proposés) se situent à Huy-Waremme : le Manoir d’Ange à My, le Presbytère d’Engis, le Moulin du Geer – Gite 1 et Gite 2 (le site historique classé de l’ancienne seigneurie de Hollogne-sur-Geer datant du XIIIième siècle), la ferme au Moulin de Remicourt (un ancien moulin à vent), Sleep in a bubble à Wanze (des bulles gonflables et en partie transparentes) et Aboralodge (un « cube » en paille et en bois) à Hannut. Au rayon activités, citons Hexapoda l’insectarium de Waremme, The Rock Adrénaline et The Outsider Ardennes à Hamoir (death ride, saut en chute libre...), l’Institut tibétain à Huy, le Musée de boîtes en fer blanc lithographiées à Hannut, le musée de la Gourmandise et le musée des Postes restantes à Hermalle-sous-Huy.

    Le restaurant Qui Ramène Bobonne à Hannut est aussi repris dans la rubrique restauration. La carte est téléchargeable sur https://www.liegetourisme.be/insolite-province-liege.html, et est disponible en 20.000 exemplaires à la Maison de la Province du canton de Hannut, dans les antennes d’informations provinciales de Waremme et Huy, dans les Syndicats d’initiative et dans les Offices du tourisme.

    Attention que le terme « insolite » pour un logement touristique est une appelation officielle soumise à autorisation régionale. « La notion d’hébergement touristique insolite a été introduite dans le Code wallon du tourisme. Pour l’instant, aucune structure n’a été reconnue comme telle en Wallonie.

    Il y a toute une série de critères spécifiques à remplir pour l’obtenir (sé- curité incendie, autorisation de l’urbanisme...) », explique Sandrine Delcourt, coordinatrice des années à thème à Wallonie Belgique Tourisme. Cette reconnaissance permettra aux hérgements retenus de bénéfier de subventions et des outils promotionnels de la Région.

    Les premières reconnaissances devraient être accordées en juin, nous indique-t-on au cabinet du ministre Collin. 2018 étant l’année de l’insolite, partout en Wallonie, la Région a également sorti, de son côté, un cahier de l’insolite (200 lieux et activités mais pas de logements, donc), il est consultable en ligne sur www.wallonieinsolite.be. Il y a aussi une carte insolite pour toute la Wallonie cette fois, dans les présentoirs touristiques. - A.G.

  • Des administrateurs en moins dans les intercommunales !!! et à Nandrin (iden ) ?

    Lien permanent

    Le décret wallon contenant les nouvelles règles de gouvernance des intercommunales est enfin paru au Moniteur, ce lundi 14 mai. Il lui aura fallu le temps, puisqu’il avait été officiellement paraphé le 29 mars dernier ! Mauvaise volonté ? « Pas du tout, c’est simplement dû à un mot du décret qui avait été mal retapé, ce qui a obligé à le faire repasser devant le Parlement, entraînant donc du retard », détaille-t-on au cabinet de la ministre wallonne des pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR).

    Publié au Moniteur, il a désormais force légale. Et il va se traduire par une série de conséquences parfois spectaculaires. Jusqu’à présent plafonné à 30, le nombre maximal d’administrateurs dans les intercommunales sera désormais de 20 pour les plus grosses d’entre elles. Cela variera en fonction du nombre de communes associées et de celui des habitants concernés.

    « Cela entraînera de facto 328 administrateurs de moins sur les 1.559 qu’elles comptent actuellement, ce qui touchera 49 des 77 intercommunales wallonnes », a calculé le cabinet de Valérie De Bue. « Et ce n’est qu’un minimum, puisque les intercommunales qui le souhaitent pourront réduire encore ce nombre. C’est le cas de Publifin, qui se limitera à 13 au lieu des 20 auxquels elle a droit… »

    Jetons de présence

    Ces mêmes intercommunales n’auront par ailleurs plus droit qu’à un seul vice-président. « Cela signifiera 98 vice-présidents en moins sur les 175 actuels, soit une économie annuelle de 750.000 euros » a également calculé le cabinet de la ministre.

    Les jetons de présence seront limités à un par jour, avec obligation de présence cette fois effective, et il sera désormais de maximum 209 euros bruts (8.438 euros par an). Pour les non-élus, ce sera limité à 50 % de l’indemnité parlementaire (150 % pour les élus). Présidents et vice-présidents auront le choix entre un jeton (respectivement 300 et 250 euros bruts) ou un fixe (33.463 et 25.097 euros bruts, soit une baisse de 20 %).

    Et last but not least : le montant annuel maximal brut des dirigeants sera de 255.000 euros (en chiffres indexés).

    Tout ceci devra être d’application au plus tard le 1er juillet. Les assemblées générales qui se réunissent dans le courant du mois prochain devront y veiller.

    Et en cas de non-respect ? « Alors, le gouvernement pourra y envoyer un commissaire spécial, qui est habilité à prendre toutes les mesures nécessaires en lieu et place de l’autorité défaillante », rappelle la porte-parole de la ministre wallonne des Pouvoirs locaux…

    CHRISTIAN CARPENTIER

     

    Article complet clic ici 

  • L’hélicoptère du Centre Médicalisé de Bra-sur-Lienne atterrit, lors de ses missions nocturnes, sur des terrains de football équipés d’un système de balisage à distance

    Lien permanent

    L’hélicoptère du Centre Médicalisé de Bra-sur-Lienne atterrit, lors de ses missions nocturnes, sur des terrains de football équipés d’un système de balisage à distance. Une petite centaine de sites bénéficie aujourd’hui de cette installation, dont 12 « seulement » en Huy-Waremme. Un chiffre qui devrait prochainement augmenter : 70 nouveaux terrains prioritaires sont actuellement listés.

    Depuis 2009, l’hélicoptère du centre médicalisé de Bra-sur-Lienne utilise les terrains de football, pour ses missions de nuit (30 % des interventions en moyenne). Une petite centaine est aujourd’hui équipée d’un système de balisage automatique. Ce dernier permet l’éclairage, à distance, des infrastructures, pour une durée de 50 minutes -renouvelable selon la demande- via une carte SIM activée au moyen d’un GSM sécurisé. Ce balisage permet donc un éclairage sans aucune intervention humaine. Il est commandé à distance par le centre médical dès la réquisition d’une mission par la centrale 112.

    À l’heure actuelle, la région de Huy-Waremme ne compte « que » 12 terrains de foot outillés pour l’accueil de l’hélicoptère, principalement dans le Condroz. On aperçoit clairement (cf. carte ci-contre) un « manque » de possibilités d’atterrissage en son centre.

    Depuis 2009, l’hélicoptère du centre médicalisé de Bra-sur-Lienne utilise les terrains de football, pour ses missions de nuit (30 % des interventions en moyenne). Une petite centaine est aujourd’hui équipée d’un système de balisage automatique. Ce dernier permet l’éclairage, à distance, des infrastructures, pour une durée de 50 minutes -renouvelable selon la demande- via une carte SIM activée au moyen d’un GSM sécurisé. Ce balisage permet donc un éclairage sans aucune intervention humaine. Il est commandé à distance par le centre médical dès la réquisition d’une mission par la centrale 112.

    À l’heure actuelle, la région de Huy-Waremme ne compte « que » 12 terrains de foot outillés pour l’accueil de l’hélicoptère, principalement dans le Condroz. On aperçoit clairement (cf. carte ci-contre) un « manque » de possibilités d’atterrissage en son centre.

     

    Article complet photos et carte clic ici