• Un petit marché à Villers-le-Temple

    Lien permanent

    Un petit marché à Villers-le-Temple dès le 4 mai 2018

    «  Le plus proche marché est celui de Tinlot. Cela manquait par chez nous. Mais nous voulions avoir un contrôle sur les exposants, de manière à ne proposer que des produits locaux dont la traçabilité est bien claire  », introduit Lionel Graindorge.

    Une douzaine de producteurs et d’artisans seront réunis. Il y aura évidemment les récoltes de Marc Pellizer, déjà présent devant l’ancienne maison du village le vendredi après-midi. Mais aussi le chocolat de Laurie (Choc à Lau) originaire de Hermalle-sous-Huy, le miel d’Amaury de Neupré, les gaufres, cafés et lacquemants de Geoffrey venu en triporteur (présent notamment à Circ’Huy-Court), les peket et gin bio du Verlainois Michel, les viandes et charcuteries d’une boucherie de Trooz, les fromages d’un jeune artisan qui va bientôt s’installer à Villers-le-Temple (dont des fromages fabriqués avec le lait bio de la ferme Rigo à Villers-le-Temple), les sirops Delvaux, les poissons de l’Aquarium, les escargots de Warnant et les pains (spéciaux pour l’occasion) de la boulangerie Michaux. «  Nous recherchons encore d’autres ambulants, en sachant que l’espace disponible ne nous permet pas d’en accueillir plus de 15. »

    Une bière artisanale différente sera mise à l’honneur à chaque marché, en vente sur le marché mais à déguster uniquement au Café des sports de la place «  pour faire vivre l’établissement local  ».

    L’horaire a été choisi pour attirer les parents à la sortie des classes et les clients du café des sports à l’heure de l’apéro du vendredi soir. Une communication va être mise en place et l’association de fait organisatrice songe à créer des cabas à l’image du Petit Marché.

    PAR ANNICK GOVAERS

    source clic ici 

     L'ACTU DE HUY WAREMME 

  • Les artistes des ateliers d'arts plastiques exposent les 21 et 22 avril 2018 à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    Les artistes des ateliers d'arts plastiques exposent les 21 et 22 avril 2018 à Saint-Séverin Nandrin 

    Entrée gratuite de 14 h à 19 h 

    Bar 

    Les ateliers d'arts plastiques du Royal ELAN Fondation privée Christian Blavier, exposent leurs œuvres le WE des 21 et 22 avril 2018.

     

    Exposition de Peintures

  • Des nandrinois à l'exposition annuelle du Photo Club 135 du 27 au 29 avril 2018

    Lien permanent

    Invitation de l'exposition annuelle du Photo Club 135 Neupré qui aura lieu les 27, 28 et 29 avril prochain ,en la salle du Coude à Coude, avenue du Ry Chera, 1A à 4121 Neupré

    3.JPG

     

  • Des méthodes peuvent être efficaces contre la limace

    Lien permanent

    Des méthodes peuvent être efficaces contre la limace, selon Patricia Martin.

    > Un mulch de robinier faux acacia ou de fougères. Mais le robinier n’est pas fréquent et son bois est souvent utilisé pour fabriquer des piquets. Quant aux fougères, on n’en trouve pas partout. Et puis la limace s’adapte aux répulsifs trop souvent utilisés.

    > La moutarde est un engrais vert qui permet au sol de se bonifier, de se régénérer. Autre avantage : en croissant au potager, elle freine le développement de la population de larves de limace. Coup double, donc. Mais le potager n’est pas tout et beaucoup se déplacent, relativise Patricia Martin…

    > Les nématodes, des vers microscopiques, c’est intéressant. On peut acheter des œufs sous forme dormante. Sous certaines températures, ce parasite peut tuer la limace qu’il rencontre, en répandant en elle des bactéries pathogènes. Mais l’efficacité est limitée dans le temps et il est difficile, selon Patricia Martin, d’en mesurer l’impact.

    > Les barrières métalliques faisant obstacle à l’arrivée de la limace. Mais elles sont inefficaces contre celles déjà présentes dans le sol, à l’intérieur du périmètre.

    source 

  • Nandrinois attention à vos chiens, 12 renards tués par la maladie de Carré à Liège

    Lien permanent

    Le virus de la maladie de Carré a été détecté sur 12 renards et un raton laveur dans cinq communes liégeoises : Liège, Seraing, Flémalle, Comblain-au-Pont et Oupeye. Le risque d’infection est très important pour les chiens domestiques. Dans 50% des cas, ceux-ci en meurent. La seule solution, c’est la vaccination préventive. Après infection, la marge de manœuvre est très limitée pour les vétérinaires.

    La Faculté de médecine vétérinaire met en garde et conseille aux médecins et aux propriétaires de chiens de bien veiller au vaccin et aux rappels annuels. Surtout pour les chiens habitant ou fréquentant les régions boisées où ils ont plus de chance de détecter le virus. Actuellement, aucun chien n’a été infecté.

    Les symptômes sont la fièvre, les écoulements nasaux, les problèmes d’appétit, neurologiques ou digestifs. Si votre chien souffre de plusieurs de ces symptômes en même temps, consultez rapidement un vétérinaire. -

    E.K.

    Source