Les « médiévales d’Ouffet » rocambolesques

Lien permanent

L’asbl « Ouffet Médiéval » organise la 19e édition des médiévales d’Ouffet ces 7 et 8 avril. Ces festivités ont lieu tous les deux ans depuis 2004. Mais la première édition remonte à 1967. Des mordus de l’histoire locale avaient constaté lors de leurs consultations des archives qu’Ouffet était au 17e siècle un village célèbre par ses procès de sorcellerie. Neuf procès sont actuellement connus pour quatre femmes et cinq hommes de 1614 à 1626 dont cinq ont été condamnés au bûcher.

UN PEU D’HISTOIRE

Et dès 1968, il y a la recherche, l’arrestation, le jugement et l’exécution de la sorcière, comme aujourd’hui. En 1969, c’est un loup-garou qui sera conduit au bûcher puis la fête ne reprend qu’en 1976 jusqu’en 1981 avec une chasse au loup-garou. Le week-end moyenâgeux revient en 1987 jusqu’en 1993 avec 1.500 visiteurs et 350 costumés.

Il faudra ensuite attendre 11 ans, en 2004, pour retrouver un week-end médiéval avec 5.000 visiteurs qui perdure actuellement tous les deux ans. En 2008, le thème choisi était « La magie et l’Etrange » puis en 2010, « L’artisanat et la vie des paysans » et en 2012, « Les procès de sorcellerie » avec la mise à mort sur le bûcher du loup-garou. En 2014, le week-end moyenâgeux devient « Les médiévales d’Ouffet » sur un site agrandi, avec un marché artisanal qui relie le Parc de la Tour de Justice et la Grand-Place, et en apothéose, la sorcière menée au bûcher.

Enfin, en 2016, les mé- diévales vous ont plongé dans un univers rocambolesque avec saltimbanques, jongleurs, équilibristes et créatures fantastiques. Avec non pas un mais deux loups- garous amenés en cortège au bûcher. Cette année, les médiévales conservent leur univers rocambolesque avec un marché artisanal qui reliera le Parc de la Tour de Justice et la Grand-Place.

L’asbl « Ouffet Médiéval » s’est donnée trois missions principales pour les médiévales : le rassemblement des habitants du village avec la mobilisation de la commune, du syndicat d’initiative, de nombreuses associations, des écoles et des groupes de jeunes ; la mise en valeur d’un patrimoine historique d’exception qu’est la Tour de Justice qui date de 1593 avec l’ajout des deux pavillons en 1732 ; et enfin, le développement du secteur touristique grâce à la présence de 5.000 visiteurs venus des quatre coins de Wallonie et d’ailleurs. «Une telle organisation nécessite un budget de 50.000 euros », précise Arnaud Massin, responsable de la communication. -

MARC GÉRARDY

Programme

Les 7 et 8 avril dès 11h, les « médiévales d’Ouffet » accueilleront 15 spectacles. Le Parisien Gilles Charrot présentera « Gravitation, l’art des pierres en équilibre » avec des pierres bleues de la carrière Gripierres.

Les chevaliers de l’Ordre du Gobelet organiseront des joutes et des combats avec cascades et magie. Samedi soir, Picadero del Rocio animera un spectacle de feu.

Les « Léodiotiens » partageront leur passion du chant médiéval tandis que vous pourrez découvrir le campement de la Compagnie du saint Graal et tirer à l’arc.

Vous pourrez croiser la BIM (Brigade d’Intervention Marionnettique moyenâgeuse) à taille humaine ainsi que les bariolés, deux bateleurs qui jonglent et donnent vie aux objets hétéroclites.

Le groupe musical « Au pied levé » avec cordes, sax, accordéon et contrebasse vous présentera ses compositions alors que la Maisnie Hellequin jouera de la vielle à roue, de la cornemuse, de la nyckelharpa et des percussions.

Sans oublier l’enchanteur Mandrake et son fidèle compagnon Aurildur, les groupes Nas Mentes, en costume d’époque, Sol Moyou, Sursum Corda Percussions et les enchanteurs de l’An Mil. P.A.F. : 10€ ; 4€ (enfants de 6 à 12 ans) et entrée gratuite pour les moins de 6 ans.

https://www.ouffetmedieval.be

Source clic ici 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel