Un Nandrinois a été condamné par le tribunal correctionnel de Huy à une peine d’un an de prison ferme

Lien permanent

Nandrin: un prof prend un an de prison et ne peut plus enseigner

 

Ce professeur d’histoire avait été ciblé par une saisie de ses biens. Lors de la visite d’un huissier, un policier avait découvert que cet homme détenait du matériel pédopornographique sur son ordinateur.

Des milliers de photos mettant en scène des enfants nus dans des positions suggestives avaient été découvertes.

L’enquête avait démontré que, entre 2004 et 2016, l’homme s’était adonné à de très nombreuses recherches en matière de pédopornographie.

«Un nombre édifiant», a constaté le tribunal dans son jugement.

La personnalité du prévenu était au centre des débats. L’homme collectionnait également les photos macabres, telles des images de corps abimés dans des accidents de voiture. Son comportement étrange se manifestait aussi dans sa profession car plusieurs de ses élèves avaient signalé qu’il formulait en classe des réflexions à caractère sexuel ou qu’il portait des regards insistants sur les filles qu’il envoyait au tableau.

Le prévenu ne s’était pas présenté pour répondre des faits.

Il a été condamné par défaut à une peine d’un an de prison ferme, à une amende de 1.200 euros ainsi qu’à une interdiction d’enseigner pour une durée de 10 ans dans des établissements qui accueillent des mineurs.

Le tribunal a souligné que cette interdiction d’enseigner apparaît importante mais est rendue nécessaire par la gravité des faits commis et par la nature des informations dont le dossier recèle quant à la manière dont il mène son enseignement

FAITS DIVERS Source info clic ici 

Commentaires

  • Ne vous semble-t-il pas que le citoyen lambda est bien plus sanctionné que d'autres ?
    Certes, l'attitude de ce monsieur est répréhensible, mais il semble, à la lecture de votre texte, qu'il ne se soit pas permis des gestes inappropriés. Cette sanction multiple n'est-elle pas exagérée ? Quand on pense aux faits reprochés à un député ... Je lis dans la presse de ce jour la sanction de ce Neupréen, amateur d'armes .

Les commentaires sont fermés.