Nandrinois: fini de jouer avec vos données perso !

Données protégées : la révolution

L e 25 mai, « tout » changera en matière de protection des données.

Une révolution dans l’intérêt des citoyens, mais qui impliquera des adaptations importantes pour les entreprises, les petits commerçants, les clubs sportifs ou d’autres associations. « 95 % ne seront pas prêts », prédit l’Union des Classes moyennes

Voici quelques exemples, pas si caricaturaux, qui concernent ce règlement européen et ce que cela peut changer pour vous.

Votre boulanger collecte vos données pour son programme de carte fidélité, puis les cède au marchand de vin qui vous démarche à domicile.

Interdit !

On vous démarche par téléphone pour vous faire changer d’opérateur téléphonique ?

Demandez-leur (après le 25 mai) s’ils sont en règle avec le RGPD, cela devrait être radical ! Vous vérifiez le prix d’un vol Bruxelles-Barcelone sur un moteur de recherche… et vous vous retrouvez avec des pubs pour cette destination sur votre Facebook ou votre mail.

Interdit aussi ! Et ces sites qui vous obligent à accepter leur politique en matière de cookies avant de pouvoir continuer à surfer ?

Interdit encore une fois !

NON AUX PUBS CIBLÉES !

Idem pour le club sportif (ou l’ASBL) à qui un sponsor demande ses fichiers d’adhérents lui promettant une prime pour tout nouvel affilié aux services que ce sponsor offre. Une pratique qui fâchera l’autorité de contrôle.

«Vous pourrez aussi demander à votre supermarché d’arrêter d’envoyer des pubs ciblées », explique Luc Ceyssens. « Si la chaîne a votre GSM (donnée recueillie lors d’un programme promotionnel, NdlR), avec le système de géolocalisation, elle peut vous suivre, en live, pendant vos courses, vous envoyant, par exemple, une promotion sur une poudre à lessiver lorsque vous arrivez à hauteur de ce rayon. »

Article de  D.SW source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel