la boulangerie Crosset de Nandrin livre le petit-déj’ à domicile

Lien permanent

Valentine Crosset (20) est à l’initiative de ce concept gourmand. Étudiante, elle suit une formation en e-commerce. La raison première de ce projet : éviter aux clients de se déplacer. En un clic, le petit-déjeuner arrive à l’heure désirée. Et la jeune femme ne chôme pas vu que pour contextualiser son travail de fin d’étude elle a carrément mis sur pied son projet avec l’aide de son papa, Christophe Crosset. « Cela fait plusieurs mois que Valentine travaille sur son projet Déjeuner en paix. Elle cherchait sa voie et je pense qu’elle a trouvé quelque chose dans lequel elle s’épanouit vraiment », confie le petit-fils de Charles Crosset, fondateur de la maison mère en 1938 à Liège.

Déjeuner en paix, c’est 9 boxes proposées entre 25 et 50 euros et livrées chaque week-end. Les boxes sont composées avec des produits frais du jour et faits maison tels que viennoiseries, charcuterie et fromage, pain, confitures et pâtes à tartiner artisanales mais également jus d’orange fraîchement pressé, sirop doux, yaourt bio et saumon. Pour ce qui est des yaourts, fromages, saumon et sirop, la boulangerie Crosset fait appel à plusieurs artisans locaux.

Saint-Valentin

C’est avec un peu d’avance que Valentine lance ses petits-déjeuners à domicile. « Nous livrons dès ce mercredi 14 février, exceptionnellement. Je suis impatiente, mon projet se concrétise mais j’avoue être également très stressée car j’ai vraiment envie que mon concept plaise aux clients ».

Actuellement, Valentine comptabilise une trentaine de commandes pour mercredi et le week-end qui arrive. Les boxes sont prévues pour deux personnes mais il reste possible d’ajouter divers suppléments via le site internet. « On veut répondre à la demande du plus grand nombre. On pense donc aux personnes qui désirent tester la box et par la même occasion commander un pain pour la semaine ». Actuellement, la livraison n’excède pas les 10km mais la fine équipe tente de remédier à cela. « On ne pensait pas recevoir un tel accueil. On a été un peu dépassé mais on tente de mettre au point une manière d’élargir le périmètre de livraison moyennant une petite compensation financière », explique le gérant de la boulangerie.

Dans 24h, c’est le coup d’envoi pour Valentine qui a une pression supplémentaire, elle entame son cheminement vers la 4ème génération au sein de la boulangerie Crosset, située Route du Condroz 131 à Nandrin. Une manière de faire perdurer la tradition familiale tout en lui donnant une dimension plus moderne.

Article de LAURA MARCHESE clic ici 

Les commentaires sont fermés.