Des vélos électriques pour se déplacer dans le Condroz

i2.JPGUne initiative de MobiCondroz

Depuis la fin de l’été passé, le GAL Pays des Condruses propose via son nouveau site dédié à la mobilité, MobiCondroz, la location de 8 vélos à assistance électrique à des particuliers et des entreprises. Quinze personnes les ont déjà testés et 65 ont réservé pour le printemps prochain.

Même si une baisse est observée pendant la période hivernale, les débuts de l’opération « vélo électrique » lancée par le GAL Pays des Condruses sont prometteurs. Depuis l’été, MobiCondroz propose en location 8 vélos électriques de type Raleigh « mixtes », à un tarif attractif de 50 euros/mois (une caution de 250 € est demandée). Ce service est réservé aux habitants et entreprises d’Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot, soit les 7 communes couvertes par le GAL.

« Nous ne sommes qu’au tout du début de l’opération mais à ce jour, nous avons déjà enregistré une quinzaine de locations », évalue Jean-Benoît Graas, chargé de Mission Mobilité pour le GAL.

Il pointe aussi une soixantaine de réservations pour le printemps prochain. Qui sont ceux qui ont réservé ?

« Hormis Ouffet et Clavier où nous avons pour l’instant moins de demandes, ils proviennent de toutes les autres communes et ne sont pas réservés à une tranche d’âge en particulier, cela va de 30/35 jusqu’à la retraite », constate encore Jean-Benoît Graas. Au niveau des entreprises, l’asbl Devenirs de VyleTaroul (Marchin) fait partie de leurs « clients ».

À terme, l’objectif de l’opération est d’amener les citoyens à renoncer à un 2e véhicule au profit d’un moyen de déplacement plus respectueux de l’environnement.

« Raison pour laquelle nous avons mis en ligne sur notre site une centrale d’achat de vélos à assistance électrique », reprend le chargé de mission. Via MobiCondroz, deux à quatre modèles de vélos sont proposés. Grâce à cette formule d’achat groupé, des remises de 10 à 20 % sont garanties. Au-delà de cette opération « vélo électrique », c’est toute une réflexion globale qui est menée au GAL pour favoriser la mobilité douce.

Parmi les projets en construction : une carte interactive du territoire du GAL pour choisir en fonction de sa destination son type de transport (vélo, bus, train, etc) ; aménagement de hangars à vélos à proximité des parkings d’éco-voiturage (Anthisnes et Ouffet et bientôt Strée et Modave), sécurisation des routes pour les vélos, et jonction entre le RAVeL de l’Ourthe et celui de Huy-Ciney.

Article de - M-CL.G.

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel