• Petite déjeuner santé à Nandrin le 3 février 2018 à 9 h

    Lien permanent

    Petite déjeuner santé à Nandrin le 3 février 2018 à 9 h 00

    Espace des Templiers Villers le Temple 

    dej.JPG

  • James Deano au Centre culturel le 2 mars

    Lien permanent

    L’humoriste évoque dans cette version aboutie de son précédent spectacle ainsi le chômage, la religion, sa carrière professionnelle comme son parcours personnel.

    «  Voilà un petit moment maintenant que ce spectacle tourne en Belgique  », indique Cédric Montulet qui organise le spectacle. «  La particularité de celui-ci, c’est qu’il s’agit sans doute de l’un de ses derniers. James Deano a en effet récemment déclaré qu’il comptait mettre sa carrière d’humoriste sur le côté. Il compte se concentrer au rap.  » À noter qu’il reviendra le 12 mai, toujours au Centre culturel amaytois.

    Le one-man show se tiendra le vendredi 2 mars à 20h30. La place revient à 19 euros. Pour réserver et assister à ce spectacle, vous pouvez contacter Cédric Montulet au 0493/21.54.06 ou au centre culturel.

     

    Amay: James Deano au Centre culturel le 2 mars

    24991322_10213579401306710_3093829439588909046_n.jpg

  • Va-t-on également vacciner les garçons contre le papillomavirus ?

    Lien permanent

    Le Conseil Supérieur de la Santé a rendu, il y a plus de six mois, un avis positif, affirmant que c’était le seul moyen efficace pour protéger les générations futures.

    Des recommandations qui, au cabinet de la ministre de la Santé, Alda Greoli (cdH) ne sont pas tombées dans l’oreille d’une sourde.

    Alors quand les vaccins concerneront-ils aussi les garçons dans nos écoles ? Il est toujours impossible de le dire.

    Ni même de savoir si cela va se faire.

    « Des discussions sont en cours avec le fédéral.

    Une étude (coût/efficacité du vaccin) est aussi en cours de réalisation. Il est prématuré de se positionner aujourd’hui sur ces questions », nous a répondu ce mardi, le cabinet de la ministre.

    Actuellement, les filles de 12 à 18 ans peuvent déjà bénéficier de la vaccination gratuite. Via les services de promotion à la santé à l’école ou via les médecins privés.

    « Pour les services de promotion à la santé, il s’agit des filles inscrites en 1re différenciée, en 2e secondaire et celles ayant entre 13 et 14 ans de l’enseignement spécialisé. Les médecins traitants ou spécialistes peuvent commander gratuitement le vaccin mis à disposition par la Communauté française en s’inscrivant à la plateforme e-vax ou prescrire le vaccin de leur choix », avait répondu la ministre à une question du député Patrick Prévot (PS). Quel est le taux de vaccination des jeunes filles ? Il est plutôt bas. La couverture vaccinale a été estimée entre 25 et 30 % en 2014.

    « Une nouvelle étude a été effectuée auprès des jeunes filles en 2e secondaire en 2016-2017 », explique le cabinet Greoli. « Si les résultats ne sont pas encore disponibles, au vu du nombre de doses utilisées cette année-là, on peut espérer atteindre entre 50 et 60 % de couverture. » RÉTICENCES À quoi attribuer les réticences ?

    Selon les experts, le manque de connaissance de l’existence du vaccin et de son utilité serait une partie de l’explication.

    Comme le manque de confiance de certains parents qui craignent des effets secondaires ou que cela incite à un début plus précoce des rapports sexuels, hypothèse pourtant déjà démentie par des nombreuses études scientifiques. 

    Article de DIDIER SWYSEN

     

    Source clic ici 

  • Votez pour le Ballon d’Or 2017 de La Meuse Huy-Waremme

    Lien permanent

    Un vote par jour et par adresse mail jusqu’au mercredi 17 janvier à 23h59 Votez pour le Ballon d’Or 2017 de La Meuse Huy-Waremme

    WWW. SUR NOTRE SITE INTERNET HUY-WAREMME.LAMEUSE.BE

     

    Clic ici 

     

    http://www.lacapitale.be/175230/article/2018-01-09/football-elisez-le-ballon-dor-2017-de-la-meuse-huy-waremme