Chez nos voisins: Un nouveau car scolaire prévu au budget 2018

Lien permanent

Mercredi soir, les conseillers communaux de Modave ont approuvé, à l’unanimité, le dernier budget de la législature.

À l’ordinaire, il se clôture avec un boni de 108.445 €, soit 4,681 millions de recettes et 4,572 millions de dépenses.

Parmi les dépenses relevées par l’échevin des Finances (OSE), Éric Thomas, pointons les 9.000 € dégagés pour les festivités des 25 ans du jumelage ModaveSaugues ; l’augmentation du budget des journées « Retrouvailles » (en septembre) qui passe de 15.000 à 16.000 € ; plus anecdotique, les 2.000 € investis dans l’achat de 5.000 gobelets réutilisables.

« C’est dans l’air du temps.

On en trouve dans tous les festivals. Ils seront imposés à toutes les manifestations », a commenté l’échevin.

« PAUPÉRISATION DE LA POPULATION »

Le conseiller indépendant, Olivier Beck, et Bernadette Gaspard (PS) ont déploré le faible montant accordé aux accueillant(e)s ONE : « 500 € pour sept, cela ne fait jamais que 70€ chacun », a calculé la conseillère socialiste. Les arguments des uns et des autres ont réussi à convaincre la majorité OSE d’augmenter ce montant, de 300 € probablement. Le point noir du budget reste la charge de la dette qui augmente de 36.141€ par rapport à 2017 et représente désormais 10,82 % des dépenses. Avant même que l’opposition ne l’attaque, l’échevin, Éric Thomas, s’est défendu : « Plutôt que de rester frileux et de faire le minimum, nous avons préféré investir dans la commune. De 2013 à 2017, ce sont 6,5 millions qui ont ainsi été investis.

Pour financer tout cela, il n’y a pas de miracle », a-t-il ajouté. Bernadette Gaspard s’est inquiétée des retombées de cette politique d’investissement sur les citoyens. « Je le suis d’autant plus en voyant la chute des recettes provenant de l’impôt sur les personnes physiques qui diminue de 14.641€ en 2018. Cette baisse traduit une paupérisation de la population. »

RÉFECTION DE RUES

À l’extraordinaire, le total des investissements s’élève à 1.230.655 € dont 680.255 dans 23 nouveaux projets. Parmi ceux-ci : l’achat d’un nouveau bus scolaire (190.000 €) devenu plus qu’indispensable, selon la majorité : « Notre car vieillit, les frais deviennent de plus en plus importants, de l’ordre de 10.000 € chaque année. À la longue, cela va nous coûter de plus en plus cher », a justifié l’échevin des finances. Autre poste important : l’enduisage de diverses rues (Lovine, des Jonquières, Président Kennedy) pour un montant total de 160.000 €. Enfin, parmi les reports des investissements de 2017 figure les réfections de la rue des 3 barrières pour un montant de 401.000 €. 

M-CL.G

Un nouveau car scolaire prévu au budget 2018 de Modave

Les commentaires sont fermés.