il y a déjà 1.000 appels de réclamation contre la téléredevance

Lien permanent

Il reste désormais un mois (jusqu’à fin novembre) aux 500.000 ménages wallons ayant reçu leur invitation à payer la téléredevance pour l’année 2017.

Une redevance, rappelons-le, qui sera supprimée le 1er janvier 2018 mais, en attendant, il faut payer les 100 euros de celle de 2017.

Tout cela a été largement expliqué et les 500.000 ménages qui ont reçu la dernière invitation à payer ont pu lire une annexe leur rappelant pourquoi ils doivent payer les 100 euros.

Ça n’empêche pas les Wallons de continuer à appeler le call center de la Région wallonne. Il a reçu plus de 1.000 appels, sans compter les mails, auxquels il faut répondre.

Les appels proviennent de gens qui rouspètent, ou demandent des explications.


20 MINUTES D’ATTENTE

Mais en tout cas de gens… patients. Les temps d’attente pour un appel au call center, malgré une équipe de 20 personnes, sont actuellement de 20 minutes.

Pourtant, selon le patron de l’administration fiscale wallonne, Stéphane Guisse, « on n’a pas une inflation démentielle d’appels. Ça se passe mieux que prévu, on s’attendait à pire ». N’empêche, les appels affluent tous les jours. Et les plus virulents menacent: ils ne payeront que 25 euros sur les 100 demandés.

« On s’y attend », répond M. Guisse. « Pour les gens qui ne payeront que 25 euros, on enrôlera 75 euros, et on poursuivra. On ne lâchera pas. »
Le patron de l’administration fiscale le rappelle: la fin de la téléredevance au 1er janvier 2018 ne signifie en aucun cas une amnistie. Ceux qui ne payeront pas cette dernière redevance seront poursuivis, comme le sont ceux qui ont reçu des rappels. « Il y a toujours 86 millions d’en-cours », rappelle M. Guisse.

« Dont 54 à 50 millions vont se payer spontanément. Il restera un peu moins de 40 millions à récupérer via huissiers.» Quand l’administration en aura fini avec la téléredevance, les temps d’attente vont sensiblement diminuer. Ils ne devraient plus excéder… 10 minutes.

« On commence à avoir une belle « force de réponse », dit encore M. Guisse. Former un opérateur de call center prend de 2 à 3 mois. On s’attend à une nouvelle flambée d’appels lors du futur changement de la fiscalité auto. Qui ne devrait pas intervenir avant le second semestre 2018. Un peu de répit pour l’administration.

BENOÎT JACQUEMART

source info 

Les commentaires sont fermés.