Les Templiers au pied du mur

Akpandja (Templiers) espère ramener des points de Momalle (dimanche .15h)

Avec seulement deux points, TempliersNandrin sait qu’il doit impérativement prendre des points afin de se dégager de la zone de relégation. Mais le déplacement à Momalle s’annonce très difficile

 

Lanterne rouge du classement général avec seulement deux unités, Templiers-Nandrin a complètement loupé son début de saison. « Honnêtement, je ne m’attendais pas à des débuts aussi compliqués de notre part. Même si l’équipe est composée par beaucoup de jeunes, je pensais qu’on prendrait un meilleur départ. Pourtant, j’estime que la série n’est pas beaucoup plus forte que les saisons précédentes.

 

À part Braives qui m’a, jusqu’à présent, paru au-dessus du lot, je n’ai pas été impressionné par nos autres adversaires », explique Allan Akpandja, le médian défensif des Condruziens, qui n’est pas non plus satisfait de son dé- but de saison personnel.

« Même si je suis un des joueurs les plus expérimentés du noyau, je ne suis pas encore parvenu à m’imposer comme un titulaire en puissance. Je me suis retrouvé à deux reprises sur le banc et je sais que je dois apporter plus à l’équipe. J’essaye d’apporter ma pierre à l’édifice quand le coach a besoin de moi. Il sait que je suis disponible pour jouer où il a envie.

Mais vu que les résultats ne suivent pas spécialement, ce n’est pas évident. » Malgré ce bilan de 2 points sur 18, le groupe de Templiers-Nandrin semble rester uni.

« On essaye de se remettre en question, car on sait qu’on se trouve dans une position délicate. Mais il n’y a toutefois aucune tension dans le groupe où tout le monde s’entend bien. On manque peut-être un peu de caractère. Mais c’est sans doute en raison de la jeunesse du noyau, » affirme Allan, qui espère que son équipe reviendra avec un bon résultat de son déplacement à Momalle ce dimanche (15 h).

« On sait que sera une rencontre très difficile pour nous, car, jusqu’à présent, les seuls points que nous sommes parvenus à décrocher, c’était sur notre terrain synthétique où on a plus facile de développer notre jeu. Sur herbe, on a plus de mal.

De plus, Momalle possède une équipe bien en place et des joueurs capables de faire la différence à tous moments. Mais on fera notre maximum pour n’avoir aucun regret. »

Les Templiers devront surtout s’appliquer à reproduire la même prestation que contre Oreye (2-2), la semaine dernière. « Il faudra monter sur le terrain avec la même envie et le même caractère. Si c’est le cas, on peut espérer réaliser un bon résultat », termine le Condruzien.

OLIVIER JOIE

Ghislain Deltour, coach de Templiers-Nandrin

Lanterne rouge du classement avec seulement deux points, Templiers-Nandrin sait qu’il doit prendre des unités au plus vite. « On sait que Momalle se présente comme étant un gros morceau. Surtout qu’il évoluera sur son grand terrain.

Il y a pas mal d’individualités en face, capables de faire la différence à tout moment », lance le mentor des Condruziens, qui attend que ses hommes montent sur le terrain avec la même mentalité que contre Oreye (2-2).

«Avec le même caractère, il y aura moyen de réaliser un bon résultat. On joue toujours pour gagner et on a besoin de points pour se dégager de cette dernière place. On n’aura rien à perdre contre Momalle.

Après, on aura deux rencontres plus à notre portée à Xhoris et contre Couthuin. Mais si on pouvait déjà ramener quelque chose de ce déplacement, ce serait génial », termine Ghislain Deltour. 

 Article de O.J Article complet clic ici 

1147395687.25.JPG

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel