Une place dans une structure d’accueil, 70,5 % à Nandrin

Bonne et mauvaise nouvelles, pour l’accueil de nos rejetons. Pour la première fois, la Communauté française atteint l’objectif européen dit de Barcelone, avec une couverture globale de 33,1% des besoins en places d’accueil. Un beau résultat qui cache encore pas mal de différences, au niveau local.

En 2002, à Barcelone, les pays de l’Union s’étaient fixé un objectif : offrir des services de garde (crèches, accueillantes, etc.) pour au moins 33% des enfants en bas âge de leur territoire. Cet objectif, pour la première fois, la Communauté française l’a atteint, en 2016, selon des données issues de l’ONE dont Sudpresse a obtenu copie.

Elles donnent le taux de couverture en places d’accueil pour les enfants âgés entre 0 et 2,5 ans. Ou, si vous préférez, le rapport entre le nombre total de places disponibles dans l’entité et celui des enfants de 0 à 2,5 ans qui y sont domiciliés.

C’est aussi une première : nous vous livrons ces données non seulement par province ou par arrondissement, mais également par commune. Une bonne façon de jauger la couverture réelle en places, que la Communauté française n’a eu de cesse d’augmenter ces dernières années au travers de ses différents plans « Cigogne ».

Article complet clic ici 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel