• Avis décès Monsieur Roger Poncin fils et petit fils d'une famille bien connue du Condroz

     Il faut dire que la famille Poncin est très bien intégrée dans son village. Son grand-père, dont il porte le nom, a créé une entreprise spécialisée dans la charpente et les ouvrages d’arts : les Ateliers Poncin, aujourd’hui repris. De plus, sa mère Francine Poncin-Remacle a été échevine (MR), de 1994 à 2000, à Clavier. Mais aussi conseillère provinciale de 2000 à 2012. De 2006 à 2012, elle était cette fois conseillère communale, toujours à Clavier. « J’ai témoigné mon soutien à Francine Poncin, ce vendredi », a indiqué le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois, qui souligne : « La famille Poncin est une famille honorable, longtemps pourvoyeuse d’emplois dans la commune. » Un dernier adieu est possible au domicile familial

    C’est vers 22h30 jeudi soir que Roger Poncin a trouvé la mort sur la N97 entre Hamois et Havelange.

    Il a croisé la route d’un convoi agricole et il ne tenait pas assez sa droite. « Le premier véhicule s’est écarté mais la voiture l’a quand même légèrement percuté. Elle s’est ensuite encastrée dans le second engin », a précisé le parquet de Namur.

    L’homme est mort sur le coup. L’expert envoyé sur place par le parquet n’a pu que constater le décès de Roger. « Il était seul dans son véhicule donc il est impossible de savoir s’il s’est endormi ce qui pourrait expliquer qu’il a dévié vers la voie réservée aux véhicules venant en face. Quant à la possibilité qu’il ait bu, nous ne pouvons pas nous prononcer là dessus », explique la police. Dans le village dont il est originaire, Ocquier (Clavier), tout le monde connaissait Roger Poncin.

    Tous le décrivent comme un bon vivant. « J’ai eu Roger dans mon unité scout quand il était gamin. Le moins que l’on puisse dire c’est que c’était un garçon actif ! Toujours volontaire ! Il était tellement actif que quand on faisait des tours à vélos, il crevait la roue de son vélo avant tout le monde », raconte Jean-Louis Alexandre, Président du Patro d’Ocquier à l’époque où Roger y était.

    Roger qui travaillait toujours dans l’Horeca comme cuistot dans la région de Huy, a tenu un temps un restaurant à Somme-Leuze.

    Olivier, l’un de ses voisins explique que c’est tout un village qui est en deuil : « C’était aussi une personne très aimable et très souriante . »

    Il laisse derrière lui une petite fille de 5 ans.

    Son corps est exposé au domicile familial. -

    L.M.

    http://www.enaos.net/P1230.aspx?IdPer=456572&IdAN=231766

    Article complet dans notre édition http://huy-waremme.lameuse.be/133119/article/2017-09-30/clavier-roger-poncin-tue-par-un-convoi-agricole

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille.

  • Les vaches des quatre bras de Nandrin sont ressuscités

    22093749_10213677919412516_1942215924_n.jpg

    Depuis quelques jours les vaches des quatre bras de Nandrin sont entières avec quatre pattes ,deux oreilles et une queue .

     

    Les vaches du rond-point des quatre bras auront souvent souffert entre les accidents de la route ou vandalisation.

    Espérons que cette fois sera respecté le travail ainsi que l'investissement réalisé par la commune de Nandrin .

     

    Nos vaches sont célèbres permettent souvent d'identifier l'endroit

  • Le sentier entre les Gottes et Strée restauré

    Bonne nouvelle pour les Modaviens : les travaux de réaménagement du sentier public entre les Gottes (rue des Aubépines) et Strée (rue Biette) ont débuté jeudi. Ces travaux qui sont effectués par les ouvriers communaux consistent en une remise à niveau et à un empierrement sur toute la longueur. « Cela faisait plusieurs années qu’il fallait le refaire », admet la bourgmestre Jeanne Defays.

     

    Nous attendions les travaux de la phase 3 de la liaison Tihange-Tinlot pour entreprendre les travaux. » Dans sa phase 3 prévoit, une traversée du sentier est prévue.

    Finalement, les élus communaux ont choisi de se lancer.

    « C’est d’autant plus facile, que nous venons d’acheter du matériel et notamment une petite grue, ce qui nous permet de faire réaliser ce chantier par nos équipes », reprend la bourgmestre.

    Pour les usagers faibles, ce sentier de 500 mètres est un raccourci sécurisé entre les Gottes et Strée.

    Il leur évite d’emprunter la grand-route. -

    M-CL.G.

    1147395687.25.JPG

  • Les aventures de Pépito spectacle gratuit le 7 octobre 2017 à Villers le Temple Nandrin

    "LES AVENTURES DE PEPITO"
    Spectacle 100% familial et GRATUIT

    Offert par :
    L'ACAN asbl en collaboration avec l'Administation communale et le Comité Culturel de Nandrin

    Le Samedi 7 octobre 2017 à 17h
    à l'ESPACE DES TEMPLIERS
    rue J. Pierco à 4550 Villers-le-Temple (NANDRIN)

    Nandrin - Spectacle Gratuit -clic ici  Les Aventures de Pepito

  • Portes Ouvertes de Ochain Energie aujourd'hui 30 septembre 2017 Biométhanisation & Cogénération

     Portes  Ouvertes de Ochain Energie  le samedi 30 septembre de 13h à 18h 

  • Médecins et pharmacies de garde week-end du 30 septembre au 1 octobre 2017 pour Nandrin

    À partir du samedi 12 mars 2016, ouverture les week-ends d’un Poste Médical de Garde du Condroz pour les habitants des communes de : Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Neupré, Ouffet, Tinlot.

     
    Ce poste de garde aura pour mission d’assurer les soins qui ne peuvent attendre la semaine suivante pour être pris en charge.
    Il remplacera le système de garde actuel, à savoir 3 médecins qui assurent la garde pour l’ensemble du territoire depuis leur propre cabinet.
    Un Poste de Garde c’est : des médecins disponibles pour les soins non urgents mais ne pouvant attendre 24 ou 48h pour être pris en charge.
    Pour les situations médicales aiguës, il faut toujours appeler le 112.
    Des visites à domiciles sont toujours possible pour les personnes totalement incapables de se déplacer.
    Un Poste de Garde ne peut pas assurer les services suivants :
    • Rédaction de certificat d’aptitude sportive
    • Rédaction d’ordonnance ou de tout autre document autre que ceux en relation avec la pathologie ayant nécessité la consultation de week-end
    • Consultation de « confort » (par facilité par rapport à la semaine)
     
     
     
     
    Horaire de fonctionnement : samedis, dimanches et jours fériés de 8 à 22h. Type de consultation : uniquement sur rendez-vous. Téléphone : 0471 75 02 68 Adresse : Rue de Dinant 106, 4557 Tinlot (Dans le centre provincial CRT, suivre le flèchage « Poste Médical de Garde ») 
     

    Il y a lieu d’ajouter qu’après 22h00, le numéro d’appel reste le 0471 75 02 68

    Un régulateur vous mettra en rapport avec l’aide adéquate, dont  le médecin généraliste de garde https://www.pharmacie.be/



    537001537.12.2.jpg
  • Bourse aux vêtements et jouets école Saint-Martin Nandrin le samedi 11 novembre 2017

    BOURSE AUX
    VÊTEMENTS & JOUETS
    Entrée libre
    Bar et petite restauration
    ð Emplacement : 8€/2,5 m
    ð Réservation : par mail comite.saintmartin@gmail.com
    ou par tél. au 0477/29.42.48.
    Rue de la Rolée, 4 – 4550 NANDRIN

    11nov st m.JPG

  • 150.000 euros de plus pour la maison de village de Villers le Temple Nandrin

    La maison de village de Villers-le-Temple coûtera plus cher que prévu. En effet, lors du point concernant la modification budgétaire au conseil communal, lundi soir, le bourgmestre de Nandrin, Michel Lemmens, a annoncé que le montant des travaux se porterait désormais à 1.025.000 euros, au lieu des 875.000 euros prévus, soit 150.000 euros supplémentaires.

    « Ce supplément est lié à des normes de sécurité et de surface, qu’il était impossible de pressentir à l’origine », a-t-il indiqué, avant de rappeler le montant du subside européen (700.000 euros).

    35.000 € POUR UN CONTENEUR

    Est également inscrit dans la modification budgétaire, l’achat d’un module scolaire pour 35.000 euros, à l’école de Villers-le-Temple.

    « On avait d’abord imaginé une location de module mais l’acquisition était plus intéressante », a précisé Daniel Pollain, échevin de l’enseignement à Nandrin, en terme de garantie d’installation notamment.

    Au final, la modification budgétaire affiche 5.566 euros de boni à l’ordinaire et un résultat nul à l’extraordinaire.

    Elle a été adoptée par oui voix pour et sept abstentions des deux groupes d’opposition. -

    A.G. Article complet clic ici 

    Une maison de village pour 875.000€ à Nandrin clic ici

    1147395687.25.JPG

  • Six routes communales vont être refaites à Nandrin

    Les conseillers communaux ont aussi approuvé, à l’unanimité cette fois, le PIC 2017/2018, soit l’entretien et la remise en état de certaines voiries communales.

    Il concerne six routes : rue Fond d’Oxhe, rue de la Halète («  où les ouvriers sont en train de mettre des filets d’eau et des bordures de béton pour assurer une meilleure tenue de la voirie », a précisé l’échevin des travaux Henri Dehareng), les deux passages difficiles que sont la rue Thier des Bacs et rue du Fond des Bacs à Villers-le-Temple, mais aussi la rue de la Ferme de l'Abbaye et la rue Neufmoulin.

    Le montant global des travaux s’élève à 338.917 euros TVAC, dont la part de subside régional est de 158.885 euros.

    Le conseiller d’oppisition Tous Ensemble, Benoît Ramelot, a demandé si une solution serait trouvée à la remontée de la source dans la rue Thier des Bacs. L’échevin a répondu que cela faisait partie des travaux préparatoires. Michel Lemmens a précisé que ce seront les ouvriers communaux qui interviendront.

    A.G. article complet clic ici 

    1147395687.25.JPG

  • Le Stage des apprentis Sorciers et sorcières Stage d'Automne à Nandrin

    L'accueil temps libre de Nandrin organise lors de tous congés scolaire des activités de garderies, d'activités et d'animation pour les enfants. Chaque vacances correspond à des thèmes adaptés aux tranches d'âges des enfants accueillis.

    Fin d'inscriptions le 25 octobre 2017 

    Inscription et informations :
    085/27 44 66 - 085/27 44 67
    du lundi au vendredi de 9h à 12h
    Paiement le jour de l’inscription sur le compte  :
    BE10 3400 3121 1204

     

  • Souper concert L'Elan Vocal le 14 octobre 2017 Villers le Temple Nandrin

    L'Elan Vocal de Nandrin a le grand plaisir de vous inviter à son 4ème souper-concert organisé à Villers-le-Temple le samedi 14 octobre prochain.
    Au programme : Jean Hu et Benoît Zandona (piano à 4 mains) ainsi que les chorales Emotion de Marchin et Elan Vocal de Nandrin.
    Au plaisir de vous rencontrer lors de cette soirée !
    Spaghetti SUR RESERVATION !!!

  • Avis décès Monsieur Joseph Parmentier de Villers Le Temple Nandrin

    Domicilié à Villers-le-Temple (4550)
    Né à Hermalle-sous-Huy (4480) le jeudi 9 septembre 1943 
    Décédé à Liège (4000) le mercredi 27 septembre 2017 à l'âge de 74 ans

    Source info clic ici 

     

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille.

  • Les tas de terres au Pery à Nandrin «De mauvaises habitudes»

    Comme prévu, UPN a abordé au Conseil les tas de terres contenant du raclage de route stockés au Pery, jugés irréguliers par la police de l’environnement qui a adressé un avertissement à la commune.

    Cette dernière doit se mettre en ordre pour le 30/09.

    Marc Evrard a assuré avoir interpellé l’échevin des travaux à ce sujet à 6 reprises depuis 2013 et juge le site «  immonde  », tout en fustigeant la passivité des Ecolos.

    Il a plaidé pour un lieu de stockage adapté et s’il reste au Pery, qu’il soit fermé et protégé. Henri Dehareng a d’abord contrattaqué en mettant en avant l’acharnement d’UPN à son égard depuis cinq ans. Sur le fond, il a évoqué de «  mauvaises habitudes  » prises depuis des années, engendrant le débordement constaté.

     

    «  Il y a toujours eu des mouvements de produits de raclage  », a-t-il dit. Michel Lemmens a ajouté que les premiers tas sont apparus entre 1994 et 2003, déposés par la Région avec la N63.

    «  Depuis ,des tas ont été systématiquement faits et qui arrangeaient tout le monde  », reconnaît-il.

    Soulignant que les analyses ne démontrent pas de danger pour la santé, le mayeur a toutefois indiqué que l’administration avait fait le nécessaire pour régulariser la situation (en demandant un permis à la Région), nettoiera le site et réalisera les aménagements complémentaires demandés.

    A.G. Article complet clic ici 

     

    Voir les photos 2017 Clic ici 

     

    Archives du Blog 2014 photos Clic  ici 

     

    1147395687.25.JPG

  • La Foire à 1 €uro dés le 29 septembre 2017

    17h00 Ouverture de la foire suivie du discours des autorités de la ville de Huy ensuite, 20h00 Spectacle : ELOo Chanteuse de variétés va mettre le feu sous le chapiteau ! 
    Infos et Agenda des manifestations sur www.foire1euro.be

    Ouverture de la foire !

     

  • Les repas chauds, ça commence le 12 octobre 2017 à Villers le Temple Nandrin

    Cela ne concerne que Villers

    L ’opération pilote de distribution de repas chauds à l’antenne villersoise de l’école communale de Nandrin a été entérinée par le conseil communal lundi soir, malgré 3 abstentions d’UPN qui juge la mesure discriminatoire puisqu’elle n’est appliquée qu’à Villers-le-Temple et pas à Saint-Séverin. L’échevin Pollain temporise et veut d’abord tester la constance des bénévoles dans la mesure où toute l’initiative repose sur leurs épaules. 

     

    Le 12 octobre, 60 élèves de maternelle et primaire inscrits à l’école de Villers-le-Temple bénéficieront pour la première fois d’un repas chaud (plat et dessert) à midi.

    Une collaboration hebdomadaire (le jeudi uniquement) avec l’ASBL d’intégration socioprofessionnelle Devenirs pensée et mise en place par l’association de parents de Villers. Ce n’est ni l’école ni la commune qui assumera l’encadrement des enfants de 11h30 à 13h30, mais bien des bénévoles, quatre précisément et trois de réserve. La réservation des repas se fera, elle, directement sur le site de Devenirs (3€ en maternelle, 3,80€ en primaire).

    La commune met «simplement» à disposition la cafétéria du hall des sports et achète trois bains-marie et du mobilier adapté aux petits de maternelle. Lundi soir, les élus nandrinois ont appuyé ce projet pilote jusqu’à la fin de l’année scolaire, même si le groupe d’opposition Union Pour Nandrin s’est abstenu.

    Selon leur chef de file, la mesure est « discriminatoire ».

    «Il n’y a qu’une école communale à Nandrin et elle a deux antennes.

    Si on met quelque chose en place à Villers, il faut le faire aussi à St-Séverin, quitte à l’imposer en tant qu’autori
    té, par mesure d’équité », a estimé Marc Evrard.

    L’échevin de l’enseignement, Daniel Pollain, a souligné que l’initiative venait de l’association de parents de Villers et que celle de Saint-Séverin n’avait pas souhaité y souscrire lorsque la proposition leur a été faite.

    « Je rappelle que le projet repose sur le bénévolat. S’il n’y a pas de retour, on ne peut pas forcer les gens », a ajouté le bougmestre.

    « Il faut d’abord voir si la sauce prend. Je me souviens d’initiatives comme la préparation de soupes par des bénévoles qui n’a fonctionné que trois mois.

    J’espère que les repas chauds vont marcher, mais il faut d’abord tester et nous verrons ensuite. Si l’opération est concluante à Villers, on l’envisagera aussi à Saint-Séverin », a conclu Daniel Pollain.

    ANNICK GOVAERS article complet clic ici 

    1147395687.25.JPG

     

  • Exposition Les murs , un patrimoine du 2 au 12 octobre 2017 à Villers le Temple Nandrin

    Exposition Les murs , un patrimoine du 2 au 12 octobre 2017 à Villers le Temple Nandrin 

    Jeudi 5 octobre 2017 inauguration de l'exposition ouverture à 18 h 

    Présentation par Amandine Schaus à 19h 30 

    Contact Linsay Chapelle 085/519478

    lindsay.chapelle@nandrin.be

    expo,nandrin ,murs  ,patrimoine ,villers le temple ,

  • Autour du Jazz Festival Nandrin 2017 les 28,et 30 septembre 2017

     
     
    Pass 4 jours, Autour du Jazz -Nandrin 2017
    35 euros disponible au Live & Café ou https://www.weezevent.com/autour-du-jazz-2017-pass-4-jours-3
    ATTENTION PLACES LIMITEES
     

    Nandrin

    Nandrin - Autour du Jazz 2017 - Pirotton-Froidebise Quartet

    J. 28/9 de 20 à 2h Live & Café, Route du Condroz 147, Nandrin, Belgique à Nandrin. Info: 0476-92.59.73 - Rés. : 0476-92.59.73 - Paf: 12 à 15€

    Nandrin - Autour du Jazz 2017 - Guillaume Vierset trio

    S. 30/9 de 20 à 2h Live & Café, Route du Condroz 147, Nandrin, Belgique à Nandrin. Info: 0476-92.59.73 - Rés. : 0476-92.59.73 - Paf: 12 à 15€

    Venusian

    Rock

    V. 6/10 de 20 à 2h Live & Café, Route du Condroz 147, Nandrin, Belgique à Nandrin. - Rés. : 0477-58.77.82 - Paf: 10€

    Salazar

    Rock

    S. 7/10 de 20 à 2h Live & Café, Route du Condroz 147, Nandrin, Belgique à Nandrin. - Rés. : 0477-58.77.82 - Paf: 10€

     
    SEP28
     à 20:00 · Live & Café · Nandrin
     
     
     
     
    sam 20:00 · Live & Café · Nandrin
     
     
  • Une trentaine d’agences fermeront en 2018

    BNP Paribas Fortis Une trentaine d’agences fermeront en 2018 BNP Paribas Fortis va accélérer la réduction de la taille de son réseau.

    Une trentaine d’agences disparaîtront ainsi du paysage en 2018 alors qu’une cinquantaine (53) d’autres agences, actuellement en gestion propre, seront franchisées, a indiqué Luc Broos (LBC).

    Selon L’Echo, 15 % du réseau sera touché à Bruxelles, 9 % en Wallonie et 7 % en Flandre.

  • Parfum de crise à Templiers-Nandrin

    Les Condruziens occupent la lanterne rouge et, au sein du comité, certaines tensions apparaissent

    Sèchement battu par Braives (9-1) ce dimanche, TempliersNandrin hérite de la lanterne rouge tout en étant le seul club à ne pas encore avoir gagné dans la série.

    Mais, au-delà des résultats, il semble que le comité soit actuellement en ébullition!

    1Ghislain Deltour est-il toujours l’homme de la situation?

    Avec un bilan d’un point sur 15, Ghislain Deltour ne peut pas être satisfait de ses débuts à la tête de Templiers-Nandrin.

    « Il est clair qu’on espérait mieux, mais une bonne partie du groupe est jeune et a du mal à trouver le bon rythme.

    Pourtant, on a prouvé contre Hannut (1-1) qu’on pouvait rivaliser avec nos adversaires.

    Mais il est certain que si on continue d’afficher la même mentalité que contre Braives, on va droit dans le mur », explique le T1 des Condruziens, qui ne songe pas à démissionner.

    « Car j’ai le sentiment que le groupe est toujours derrière moi. Partir serait trop facile et ce n’est pas mon genre.

    Je savais, quand j’ai accepté de reprendre l’équipe, que le challenge serait difficile. »

    Le président, Éric Hossay, confirme qu’il est toujours bien derrière son coach.

    « Je vais quand même prendre la température du vestiaire dans les prochains jours afin de comprendre où est le problème s’il y en a un. Mais, pour ma part, j’ai toujours confiance en Ghislain Deltour. »

    2 Le comité des Condruziens en plein déchirement Si, sur le plan sportif, le bilan est mauvais, le volet extra-sportif n’est pas des plus reluisants. En effet, il semble que le comité des Templiers se déchire de plus en plus de semaine en semaine.

    « J’ai dû prendre un peu de recul avec le club depuis quelques mois à cause de mes activités professionnelles.

    Mais je compte être plus présent dans les prochains jours », affirme le président, qui confirme que de grosses tensions sont apparues ces dernières semaines au sein du comité.

    « On n’est plus tous sur la même longueur d’onde.

    Une partie du comité a désiré opter pour la carte de la jeunesse pour cette saison.

    Si c’est un choix totalement louable, on paye aujourd’hui notre manque d’expérience.

    Même si j’ai réussi à attirer quelques joueurs un peu plus expérimentés, on constate qu’on a de gros problèmes quand même.

    Il manque clairement quelques leaders dans le vestiaire.

    Mais, malgré les mauvais résultats, l’ambiance est beaucoup plus saine au sein du groupe. » Une grosse réunion est prévue lundi prochain et pourrait redistribuer les cartes au sein du
    matricule 392.

    3«Certaines personnes aimeraient voir le club en P3» Lanterne rouge, le club est bien parti pour devoir lutter pour son maintien.

    « À la base, l’objectif était de jouer le ventre mou du classement afin de pouvoir vivre une saison sans stress.
    Même s’il reste beaucoup de matches à jouer, on doit bien se rendre compte qu’on va sans doute lutter pour notre survie en P2.

    Mais je continue de penser que mon noyau est totalement capable de se maintenir », lance Ghislain Deltour.

    Malheureusement, une partie du comité ne semble pas de cet avis.

    « Je sais que certaines personnes aimeraient voir le club en P3 où il y aurait plus de derbies pour le club.

    En optant pour la politique de la jeunesse, on était conscient qu’on n’allait pas jouer les premiers rôles.

    J’espère toutefois qu’on parviendra à se maintenir », termine Éric Hossay.

    O.J

    1147395687.25.JPG

  • Nandrinois que fête-t-on exactement le 27 septembre ?

    La Fédération Wallonie-Bruxelles .

    Les écoles et les administrations communautaires ont congé. 

     Le 27 septembre 1830, à Bruxelles, les révolutionnaires mettent l'occupant Hollandais dehors et voilà l'indépendance.

    La date devient un symbole en Belgique.

    cette date sera même notre fête nationale pendant 50 ans.

     On a changé pour ne plus rappeler à nos voisins hollandais  leur défaite.

    Nous fêtons la Belgique le 21 juillet maintenant .

    La date du 27 septembre devenue  libre, le Mouvement Wallon s'en empare.

     Sont créées les communautés en 1970, et parmi elles évidemment, la Communauté française, explique Cédric 

     C'est à cette date que les militants wallons se disent qu'il est temps  d'être reconnu officiellement d'un hymne wallon, d'un drapeau wallon et d'une fête wallonne.

    l'Histoire retiendra que le 27 septembre c'est la fête des francophones de Belgique.

     

  • Ciné Club Nandrin aujourd'hui 27 septembre 2017 à Nandrin

    Où : Salle de la Fanfare (rue du Presbytère à Nandrin)
    Quand : le mercredi 27 septembre 2017 à 14h00
    Prix : 2,50€ par personne (goûter compris)
    Le transport ne doit pas être un frein, n’hésitez pas à nous contacter. Nous
    trouverons une solution ensemble
    Les places sont limitées, inscrivez-vous auprès de Caroline Renwa
    au 085/27.44.64
    Nous déclinons toutes responsabilités en cas d’accident ou de vol.

     

    Une initiative du CPAS et du Plan de Cohésion Sociale du Condroz avec le soutien de l’administration communale

  • Attention Alertes aux poux dans les écoles

    L es vilaines bêtes sont arrivées dans les écoles avec deux mois d’avance. Pour lutter contre leur invasion, un centre de traitement anti-poux baptisé « Nopou » est sorti de terre. Du jamais vu en Belgique.

    « Attention, les poux sont de retour dans notre école », voilà le petit mot qu’ont reçu de nombreux parents en Wallonie et à Bruxelles.

    Sur tous les établissements scolaires contactés, environ 1 sur 15 a déjà envoyé ce type de message. La bête noire des écoles a donc fait son grand retour.

    Et, c’est bien plutôt que les autres années. Le pic actuel a d’habitude lieu à la toute fin du mois de novembre. nouvelle institution installée à Uccle a été fondée par Laurence Rivet et son époux sur base de leur vécu. « Nous avons 4 enfants et nous n’en pouvions plus de passer nos journées sur la tête de chacun d’eux.

     

    J’ai donc cherché une solution et je l’ai trouvé chez une société américaine. Air Allé propose une machine qui combine chaleur et air ventilé.

    Grâce à son embout applicateur à usage unique, elle envoie de partir de cet âge qu’ils peuvent exprimer un inconfort qui peut être induit par la chaleur.

    Il est par contre déconseillé aux personnes ayant des plaies ouvertes sur le cuir chevelu et des implants crâniens ou faciaux.

    BIENTÔT EN WALLONIE

     

    Chez Nopou, les tarifs dépendent de la longueur des cheveux. Il faut compter 89 euros pour des courts, 109 euros pour des milongs et 129 euros pour des longs. « Il existe aussi des packs familiaux. Une garantie de 7 jours est toujours comprise dans le prix. Les personnes peuvent revenir dans le centre si elles ont un doute concernant un retour des poux. Nous donnons aussi à la fin du soin une liste de recommandations.

    Il y est, par exemple, conseiller de nettoyer son linge à 60 degrés et de mettre les doudous dans un sac fermé plusieurs jours », annonce la cofondatrice. Si le centre rencontre un petit succès, Laurence et son mari développeront 2 ou 3 autres Nopou à Bruxelles. Ils viendront ensuite en Wallonie. « La qualité avant la quantité, cela prendra donc du temps », conclut la mère de 42 ans. -

    ALISON VLT.

    à noter Pour contacter Nopou : 1012 Chaussée de Waterloo, Uccle – No de GSM : 02.539.48.08 – Mail : info@nopou.be

    poux

  • Plus Besoin d'aller à la commune

    Dix documents officiels servis à domicile

    Voici toutes les opérations que vous pourrez désormais faire chez vous avec votre carte d’identité

    Avec la toute nouvelle version de l’application en ligne « Mon dossier » (du Registre national), qui est lancée ce vendredi par le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon (NVA), ce sont dix attestations officielles que vous pourrez obtenir dans votre salon. Deux fois plus qu’avant et avec un degré de sécurité plutôt remarquable.

    Grâce à « Mon Dossier », vous pouvez consulter votre dossier personnel au Registre national et télé- charger des documents officiels (certificats) sans devoir vous rendre dans votre maison communale. Ce n’est pas tout à fait neuf, mais le site web, qui n’était pas assez connu, a été simplifié et enrichi.

    «Avec cette nouvelle version, un déplacement à la maison communale appartiendra définitivement au passé », explique-t-on à l’Intérieur.

    Il va devenir très simple de télécharger le document dont vous avez besoin et de l’envoyer à l’administration qui vous le demande. Plus de dé- placement, de temps d’attente, de frais qui agacent, etc. Non, ici, ce sera disponible 24 heures sur 24, sept jours sur sept. CINQ NOUVEAUX Quels documents peut-on aller pêcher dans la base de données ? Aux extraits de registres ou aux certificats de résidence, s’en ajoutent cinq nouveaux : le certificat de résidence principale avec historique, le certificat d’un électeur belge, le certificat de cohabitation légale, le certificat de résidence en vue d’un mariage et le certificat du mode de sépulture et/ ou rites Ce qui ne gâte rien, c’est que la sécurité sera maximale : « Mon Dossier » livrera des attestations qui comporteront le cachet digital du Registre national. Elles auront ainsi la même valeur juridique que les documents délivrés par votre commune. Les instances qui vous demanderont ces documents ne pourront plus refuser cette version digitale.

    «Grâce au cachet digital, elles pourront vérifier si le certificat provient bien du registre sans qu’il ait été l’objet d’une quelconque manipulation », confirme un expert. Rassurez-vous, cette version branchée ne vous empêchera pas d’imprimer un document de la manière la plus classique : ce sera toujours possible. Comme aussi le fait d’aller chercher une attestation au guichet communal.

    Et il y a plus. Outre la fourniture de documents, le Registre national offre aussi la possibilité aux citoyens de laisser leurs coordonnées (sur base volontaire) : télé- phone, GSM, fax, e-mail. Un moyen de contact facilité avec les autorités tant fédérales que locales.

    ON VA ALLER PLUS LOIN…

    Ne vous y trompez pas : les améliorations ne représentent qu’une étape. Les autorités réfléchissent déjà à un système où les citoyens ne devraient pas répéter les informations qui les concernent auprès de chaque administration.

    « En poursuivant l’intégration des banques de données, le Registre National jouant un rôle évidemment central, on devrait arriver à ne plus demander d’attestations aux citoyens », explique-t-on à l’Intérieur, « mais à aller chercher directement ces infos en interne sans plus déranger le citoyen ».

    Sachez enfin que le ministre de la Justice œuvre, avec son collègue de l’Intérieur, à la digitalisation d’actes d’état civil (actes de naissance, de mariage, de décès).

    Une collaboration étroite avec le Registre national qui marque des points. L’objectif est, bien sûr, de rendre ces documents-là également accessibles à la population via le web.

     DIDIER SWYSEN

    1.JPG

    1147395687.25.JPG

  • Des températures à plus de 20 degrés. Jusqu’à la fin du mois !

    Vous n’avez peut-être pas cette impression mais cette année, et même l’été, a été déficitaire en matière de précipitations. Sur les quatorze derniers mois, entre juillet 2016 et septembre 2017, il n’y en a qu’un qui a connu un excédent : c’était le mois de novembre 2016

     

    Les Belges qui sont restés au pays cet été ne croiront pas cette information. Et pourtant, les statistiques ne trompent pas. Nous continuons à vivre en Belgique des mois trop… secs.

    Et cela dure, sauf la seule exception du mois de novembre 2016, depuis juillet de l’année précédente. Nous avons en effet pris notre calculette et additionné les litres tombés sur les 14 derniers mois à Uccle (NdlR : du 1er juillet 2016 au 22 septembre 2017) ainsi que le nombre de jours de pluie.

    Durant cette période, 746,9 litres d’eau au mètre carré ont été ré- coltés à l’Institut Royal Météorologique. Normalement, en se basant sur les normales, nous aurions dû avoir… 1.074,1 litres. Le passif est donc de 327,2 litres.

    Ce qui est énorme. Pendant ce même laps de temps, nous aurions dû avoir 242 jours de pluie, sur les 14 mois.

    Là, on en a eu… 206. Soit une différence de 36 jours. Plus d’un mois ! Même l’été « pourri » que nous avons eu en Belgique n’était pas vraiment si pourri que cela.

    Tant juillet (-15,2 litres) qu’août (-8,5 litres) ont connu un déficit pluvieux. Pour le mois de septembre, cela sera serré. Au 22 septembre, il a été récolté près de 60 litres.

    Soit 9 litres de moins qu’un mois de septembre « normal ».

    SEC DANS LA BOTTE DU HAINAUT

    En regardant les prévisions jusqu’à la fin de ce mois, on ne pré- voit pas beaucoup de précipitations. Le site de l’IRM en prévoit pour jeudi prochain. Celui de MeteoBelgique l’annonce plutôt pour le samedi 30 septembre. Reste à savoir qui aura raison ! La température devrait dépasser les 20 degrés entre ce dimanche et le dimanche suivant. On n’osera pas parler d’été indien, de peur de froisser les météorologues. Un été indien, cela se passe sur le continent américain, pas européen !

    Parmi les 13 mois déficitaires enregistrés depuis juillet 2016, les plus secs furent, étonnamment, avril 2017 (15,2 l) et dé- cembre 2016 (22,7 l). Chaque mois, l’IRM s’amuse à sortir sa carte des précipitations tombées sur une année.

    Elle nous permet de voir les anomalies par rapport à une moyenne calculée entre 1981 et 2010. Certaines communes ont eu 50 % de moins que la normale. C’est le cas de Sivry-Rance, de Momignies (Hainaut) et des environs de Libin (Luxembourg). Par contre, d’autres communes ont été arrosées « normalement ». Elles se situent toutes en Flandre-Occidentale. Comme Blankenberge ou Dixmude. -

    PIERRE NIZET

    1147395687.25.JPG

     

  • Attention Hausse de la phobie scolaire

    5 % à 10 % des ados souffrent de ce mal-être à cause des réseaux sociaux

    L a rentrée a réveillé des angoisses chez certains jeunes. Les certificats pour phobie scolaire déferlent dans les écoles. Leur nombre a explosé en dix ans.

    Tremblements, crises d’angoisse, vomissements, cauchemars… Voilà ce que vivent ces jeunes qui se sentent incapables d’aller à l’école. La simple idée d’y mettre un pied les fait entrer dans une panique indescriptible. Leur diagnostic, ils souffrent de phobie scolaire. Selon les pédopsychiatres contactés, ce phénomène touche 5 % des élèves. Dans certaines régions, comme Mons et Liège, ce taux monte même à 10 %. Bien qu’il n’existe pas de statistiques précises à ce sujet, les médecins constatent que ces cas sont de plus en plus nombreux d’année en année. Il y a dix ans, seul 1 % des enfants scolarisés endurait cette phobie. Tous s’inquiètent de cette évolution. LES 12-15 ANS PLUS TOUCHÉS « Ce phénomène est en forte hausse. Les deux grands symptômes les plus connus sont le décrochage scolaire et le repli sur soi. Ce qui est marquant ces dernières années, c’est que le décrochage perdure de plus en plus longtemps. S’il y a dix ans, il ne durait que quelques mois. Aujourd’hui, cela peut aller d’un an à, parfois, trois ans », explique Anne Pochet, responsable des programmes thérapeutiques pour les adolescents de l’Hôpital Vincent Van Gogh, à Charleroi La phobie scolaire doit être traitée le plus vite possible. Dès les premiers signes, il est essentiel de consulter un médecin car la peur peut s’étendre à d’autres choses ou induire une dépression.

    DES FORMES DE HARCÈLEMENT

    Mais comment expliquer l’apparition de cette phobie ? Les raisons sont aussi diverses que variées. Elle peut être due à du harcèlement, à une séparation des parents, au décès d’un camarade, à la maladie d’un parent… « La phobie pure de l’école est difficile à évaluer et est aujourd’hui extrêmement rare. La raison, elle est majoritairement liée à d’autres problèmes sous-jacents qui induisent une phobie sociale.

    Beaucoup de médecins parlent donc de refus scolaire plutôt que de phobie », affirme Sophie Maes, pédopsychiatre dans le Groupe Jolimont. Ces refus touchent surtout les ados entre 12 et 15 ans. Alors qu’ils doivent faire face aux changements de leur corps, le milieu scolaire n’est pas un refuge. « Il leur paraît insécurisant.

    Ils sont face à un apprentissage qui leur échappe où ils sont soumis à des évaluations et un rapport anxiogène avec les adultes. Ils doivent aussi affronter les enjeux sociaux qui leur posent bon nombre de questionnements (est-ce que je fais les bonnes études, est-ce que le modèle de vie qui m’est imposé me plaît…) Le jeune ne se retrouve plus non plus dans l’enseignement qu’il juge parfois désuet et hors de ces habitudes modernes.

    À tout cela s’ajoute les réseaux sociaux, où le harcèlement qui est né à l’école continue, voire est amplifié », continue la pédopsychiatre. « Sains d’esprit, ces ados ne veulent plus aller dans leur école qui est un lieu de danger, de stigmatisations et qui incarne une forme de maltraitance. Par ce refus, ils s’adaptent donc aux dysfonctionnements perçus ».

    TROIS MOIS DE THÉRAPIE

    Pour soigner ces enfants et adolescents, des ateliers thérapeutiques sont mis en place. « Il y en a trois types à suivre : d’analyse où on cherche à étudier leur situation et à comprendre l’origine de leur phobie, de libération de la parole et d’interaction avec les pairs », explique Anne Pochet, du CHU Charleroi.

    « Ce traitement dure trois mois. À la fin, le jeune recommence à exprimer des projets scolaires. »

     ALISON VL

    1147395687.25.JPG

  • La police de l’environnement adresse un avertissement à Nandrin

    Les terres pas dangereuses, mais pas autorisées.

    Alertée par l’opposition UPN, la police de l’environnement est descendue à Nandrin le 21 août pour observer et analyser les terres transportées du Pery au chantier de la nouvelle administration communale pour remblayage. Après prélèvements, ces monticules de fraisâts hydrocarbonés ne sont pas dangereux mais ne peuvent être stockés sans autorisation.

     

    Les tas de terres contenant du raclage de route stockés au Pery, derrière le hangar des travaux, et auparavant devant l’ancienne crèche communale, faisaient partie du paysage.

    Une grosse partie d’entre eux a été transportée par camions en août dernier vers le chantier de construction de la nouvelle administration communale, pour servir de remblaiement.

    Ce dont s’est inquiétée l’opposition Union Pour Nandrin qui a contacté la police de l’environnement de la Région wallonne, descendue sur place le 21 août dernier.

    Les deux agents ont pris des prélèvements à la maison communale et ont demandé que le remblaiement cesse en attendant les résultats.

    Ils se sont aussi rendus sur le site du Pery. Contrairement aux craintes de l’opposition, les terres s’avèrent non dangereuses, ont révélé les analyses de l’ISSeP, l’Institut scientifique de service public. La norme HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) n’est effectivement pas dépassée.

    Pas de crainte à avoir, donc. Ces terres peuvent continuer à être enfouies. Par contre, la police de l’environnement a relevé que les tas de matières premières et de divers déchets étaient stockés sans autorisation au Pery.

    En effet, le stockage de déchets inertes ou non dangereux nécessite soit une déclaration de classe 3 soit un permis d’environnement, en fonction du tonnage.

    Ce qui n’était pas le cas. Par conséquent, la police de l’environnement a envoyé un avertissement unique à la commune, lui rappelant ses obligations et l’appelant à se mettre en ordre pour le 30 septembre au plus tard.

    Wallonie environnement attire particulièrement l’attention sur le stockage de fraisâts hydrocarbonés de route, considérés comme potentiellement dangereux : elle demande de ne plus les stocker sans autorisation et sans une protection du sol adéquate. Le service régional épingle aussi le stockage de boue de curage d’avaloirs et/ou d’étangs.

    À défaut de démarches, un P.-V. sera rédigé et transmis au fonctionnaire sanctionnateur régional ainsi qu’au Parquet. Le bourgmestre, Michel Lemmens, en déplacement à l’étranger ce vendredi, et l’échevin des travaux, Henri Dehareng, injoignable, n’ont pas été en mesure de commenter les faits.

    Il nous revient toutefois que le Collège a depuis engagé une demande de permis auprès de la Région wallonne.

    Du côté d’Union Pour Nandrin, on se dit soulagé de la non-dangerosité des terres mais le parti condamne l’amateurisme de la majorité qui n’était pas en ordre, malgré les interpellations.

    Le sujet sera abordé en point complémentaire à l’ordre du jour du Conseil, lundi : « Nous demandons la régularisation de la situation et la recherche d’un terrain mieux adapté à l’entreposage de telles matières », indique Marc Evrard.

    ANNICK GOVAERS

     

    Voir les photos 2017 Clic ici 

     

    Archives du Blog 2014 photos Clic  ici 

    Point complémentaire au conseil communal Nandrin du lundi 25 septembre 2017 Clic ici .pdf4

     

    1147395687.25.JPG

     

     

     

     

  • BRAIVES – TEMPLIERS/NANDRIN 9-1 dimanche 24 septembre 2017

    Les buts : 2e Preud’Homme sur pen. (1-0), 13e Vervoort (2-0), 23e Bronckart D. (3-0), 49e, 55e et 60e Vervoort (6-0), 62e Preud’Homme (7-0), 69e Mathot (7-1), 70e Vervoort (8-1), 90e Preud’Homme (9-1)

     Braives : Otte, Van Esch (46e Vreven), Bronckart A., Sole, Devalet (65e Collin), Preud’Homme, Bronckart D., Dokens (65e Père), Vervoort, Henquet, Mathieu.

     Templiers Nandrin : Doemer, Carrara, Philippart de Foy (53e Akpandja), Glode, Damsin, Pasaoglu, Bernard, Delhalle (46e Houmart), Gaspard (53e Hotton), Mathot, Pessotto.

    Carte jaune :

    Mathot (86e)

     Carte rouge :

    Bernard (2CJ, 16e et 18e)

     Arbitre : M. Gabriel

  • Avis décès Madame Paulissen Jeannine de Nandrin veuve Monsieur Marius Decerf

    Madame Jeannine PAULISSEN (85 ans) de Nandrin,

    née le 10/12/1931 décédée le 24/09/2017.

    Centre Funéraire Bemelmans - 04 336 59 29

     

    En mon Nom et au nom du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille.

  • Conseil Communal de Nandrin aujourd'hui lundi 25 septembre 2017 à Nandrin

    Conseil Communal de Nandrin lundi 25 septembre 2017 à 20 h place A. Botty n° 1  Nandrin 4550

    Point complémentaire au conseil communal du 25 septembre 2017.JPG

    Conseil Communal Nandrin du 25 septembre 2017 clic ici .pdf

     

    Point complémentaire au conseil communal Nandrin du 25 septembre 2017 Clic ici .pdf

  • Dix ans de dépollution d’hydrocarbures

    Claude Alardot célèbre la première décennie d’existence de sa société qui étoffe sa gamme de services

    Assainissement de sites, transport de pollution ou nettoyage industriel : la société marchinoise E.T.P.H., spécialisée dans la dépollution d’hydrocarbures souffle sa dixième bougie et investit dans sa flotte.

    E.T.P.H., pour Étude Traitement Pollution Hydrocarbures, fête son dixième anniversaire. « Une décennie d’existence, ça se fête », sourit Claude Alardot, administrateur et gérant. Implantée à Marchin, la société travaille dans la dépollution et le traitement d’hydrocarbures : « On s’adresse à plusieurs interlocuteurs. On intervient sur des pollutions d’hydrocarbures consécutives à un accident routier, un renversement chez un particulier ou une fuite industrielle », souligne le fondateur.

    530 INTERVENTIONS EN 2017 E.T.P.H

    dispose d’une clientèle très diversifiée allant de bureaux d’études aux compagnies d’assurances en passant par des services publics (pompiers et protection civile), entrepreneurs et particuliers. La création de cette activité date de 2007 : « J’ai commencé seul, dans le garage de mon père, avec un seul véhicule. Je suis impressionné par l’évolution de la socié- té. En 2014, on s’est installé dans les bâtiments de l’ancienne scierie Dupont. En 2007, je suis intervenu à 47 reprises et cette année E.T.P.H a réalisé 530 interventions partout en Belgique. » E.T.P.H.

    emploie aujourd’hui vingt personnes et sa flotte de véhicules s’agrandit. L’entreprise marchinoise propose un service d’urgences 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 « avec en permanence deux équipes de garde mobilisables à tout moment », précise Claude Alardot. E.T.P.H. met en avant une expertise forgée sur toutes les surfaces : « En cas de pollution d’eau, on agit avec un bateau puis avec un séparateur, c’est-à-dire qu’une pompe procède à une récupération sélective pour rejeter l’eau assainie et traiter le polluant. »

    « RENFORCER LA FLOTTE »

    Les activités se diversifient également avec le temps. Active dans l’assainissement de sites et le nettoyage industriel, E.T.P.H. loue et vend du matériel de dé- pollution.

    « On vend aussi des absorbants et des kits anti-pollution, on agit sur des citernes : vidange, nettoyage et dégazage, mais aussi la neutralisation de cuves et la mise en conformité de citernes. » E.T.P.H. a célébré ses dix ans en compagnie de ses clients, partenaires et collaborateurs à l’occasion d’un événement organisé ce vendredi.

    « C’est une façon conviviale de remercier toutes les personnes qui ont contribué à notre réussite. Les invités ont dé- couvert nos installations marchinoises, rencontré l’équipe et admiré le matériel », indique-t-il.

    « On pense aussi au futur avec l’acquisition de matériel toujours plus sophistiqué et le renforcement de notre flotte », conclut Claude Alardot. -

    Si les activités initiales d’E.T.P.H. consistent au traitement de la pollution d’hydrocarbures, Claude Alardot s’active aussi en Europe.

    « On travaille aussi en France dans la dépollution. On s’occupe du transport de déchets dangereux en Europe », souligne l’administrateur-gérant. E.T.P.H. fait du lestage et délestage de toitures : « Cette activité se développe, on dispose d’un camion armé d’une pompe à sec capable de monter à trente mètres de haut et d’une longueur de 100 mètres. On aspire la matière et on ressoufle les graviers sur la toiture.

    On fait également du cleaning industriel, c’est-à-dire qu’on nettoie des pompes à essence et des garages à l’aide de séparateurs. Je pense que nos clients et partenaires apprécient notre efficacité et notre rapidité d’intervention.

    On fait ce travail de propreté à 120 % et l’investissement dans un matériel de qualité protège mes gars. » -

    JULIEN MARIQUE

     

    1147395687.25.JPG