Fin de la chapelle dédiée aux victimes de la route

Chaque mois, la chapelle Notre-Dame-en-Chemin, à Boncelles, accueille un office dédié aux victimes de la route. Robert Maréchal, l’un des responsables de la fabrique d’église de Boncelles, explique: «La chapelle et le terrain de 3.000 mètres carrés sur lequel elle est bâtie sont en effet en vente depuis quelques semaines, au prix de 450.000 euros.» Pourquoi une telle décision?

«Cette chapelle n’a jamais été officiellement sacralisée.

Pour l’évêché de Liège, et pour la commune de Seraing, elle n’existe donc pas. Mais la fabrique d’église doit l’entretenir, et ça coûte de l’argent, sans aucun subside. Nous devons aussi assurer l’entretien de l’église de Boncelles.

Là, les frais de chauffage, d’électricité, sont très importants.» Pour trouver de l’argent, les responsables de la fabrique d’église ont donc eu l’idée de vendre le terrain sur lequel se trouve la chapelle.

VICTIMES DE LA ROUTE

Mais celle-ci est un lieu symbolique: c’est là, en effet, que chaque mois, est organisé un office en hommages aux victimes de la route. C’est là aussi que, le 13 août prochain, à 14 heures, aura lieu la cérémonie annuelle organisée par Cécile Jacob et son ASBL Groupement pour l’Action Routière (GAR).

«Je suis au courant de la vente, dit-elle. Mais je pense que l’idée est de conserver la chapelle.» Du côté de la fabrique d’église, la tonalité est différente. Robert Maréchal: «Dans l’acte de vente, il est seulement stipulé que l’acheteur devra conserver le monument aux victimes de la route érigé devant la chapelle. Pour celle-ci, en revanche, rien n’est mentionné.» Ce qui veut dire que si l’acheteur veut la démolir, rien ne s’y opposera. À l’heure actuelle, toutefois, le processus de vente est suspendu parce que le terrain adjacent de 3.000 m2 est loué à un fermier. Il faut donc casser ce bail. Ce qui pourrait être chose faite d’ici la fin du mois. En tout cas, un acheteur s’est déjà manifesté pour ce terrain, sans doute pour y faire du logement. Et, si la chapelle devait être démolie, où auront lieu les offices en hommage aux victimes de la route? Robert Maré- chal: «Ils auront lieu, alors, dans l’église de Boncelles.»

Celle-là même dont l’argent de la vente de la chapelle servira pour les frais d’entretien… -

CHARLES LEDENT

1147395687.25.JPG

Commentaires

  • Ne démolisez pas la chapelle mais démontez la et reconstruisez la sur la N 63 à Nandrin. Elle aura encore un bel avenir garanti !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel