Le redémarrage de Tihange 1 postposé au 28 février

Info SI.jpgLa mise à l’arrêt de Tihange 1 aété prolongée jusqu’au 28 février. Initialement, le réacteur, stoppé depuis le mois de septembre, devait pourtant redémarrer le 15 février. Le 7 septembre, une dalle de béton s’est soulevée dans un bâtiment suite à l’injection d’un composant à base de ciment dans le sous-sol.

Le 31 janvier dernier, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon et les membres de la souscommission nucléaire se sont rendus à Tihange. L’incident du 7 septembre et l’éventuelle résistance du site en cas de séisme étaient au cœur des débats.

Lors de cette visite, le ministre avait déclaré « Il existe encore des questions posées par les spécialistes de l’AFCN. Avant que les réponses n’aient été données de façon acceptable, on ne va pas redémarrer la centrale.» Ce jeudi, Engie a donc annoncé que le redémarrage était reporté au 28: «Même si nous n’avons pas eu de retour négatif de leur part, nous n’avons toujours pas le go de l’AFCN» a précisé Serge Dauby, porte-parole d’Electrabel.

Contactée, Mélanie Boulanger, experte en communication à l’AFCN a précisé que «L’AFCN avait demandé des justifications complémentaires, des précisions à l’exploitant, avant de donner un éventuel feu vert pour un redémarrage.» Ces précisions complémentaires concernent-elles la nature du sol?

Mélanie Boulanger n’a pas pu nous éclairer sur cette question. Quant au député Ecolo JeanMarc Nollet, membre de la sous-commission parlementaire, il relevait sur Twitter: «Tihange 1, 5e report de la date de relance. Tout va bien, tout est transparent, tout est sous contrôle.»

Article de A.BT Source sudinfo 

Les commentaires sont fermés.